SOURCE: Kelly Services

05 mai 2010 11h05 HE

Le ralentissement économique est à l'origine d'une nouvelle vague de travailleurs autonomes au Canada, selon l'étude Kelly(MD) sur la main-d'œuvre

TORONTO--(Marketwire - May 5, 2010) - La récession économique a engendré une nouvelle génération d'entrepreneurs canadiens, avec environ un répondant sur cinq se décrivant comme « travailleur indépendant », alors que plus de la moitié exprime le désir de profiter de plus d'indépendance au travail, selon la plus récente étude menée par Les Services Kelly(MD) , chef de file en matière de solutions de main-d'œuvre.

Ces conclusions s'inscrivent dans le cadre de l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale qui a recensé l'avis d'environ 134 000 personnes, notamment plus de 15 000 au Canada.

L'enquête conclut aussi qu'environ 20 pour cent des répondants désirent démarrer leur propre entreprise. Les membres de la Génération Y (ceux âgés de 18 à 29 ans) sont ceux qui démontrent le plus d'enthousiasme à propos du démarrage d'une entreprise commerciale.

Les rangs des travailleurs autonomes - aussi connus sous le nom d'entrepreneurs indépendants ou d'agents libres - regroupent davantage de membres de la Génération X (30 à 47 ans) et de baby-boomers (48 à 65 ans), et principalement des hommes.

« Plusieurs de ceux qui ont perdu leur emploi en raison de la crise économique mondiale se réinventent comme entrepreneurs indépendants, pigistes et consultants », explique Karin French, vice-présidente et directrice générale des opérations canadiennes de Kelly. « Aujourd'hui, plus de personnes prennent leur carrière en main et voient le travail autonome comme un moyen d'atteindre le succès personnel et professionnel. »

Les conclusions de l'enquête au Canada démontrent que :

-- Parmi les 21 pour cent des répondants qui sont présentement travailleurs autonomes, 26 pour cent sont des baby-boomers, 21 pour cent des membres de la Génération X et 18 pour cent des membres de la Génération Y.

-- La plus importante concentration de travailleurs autonomes se trouve au Québec (24 pour cent), puis en Ontario (21 pour cent), en Alberta (20 pour cent), en Colombie-Britannique (19 pour cent), au Nouveau-Brunswick et en Saskatchewan (16 pour cent), et en Nouvelle-Écosse (13 pour cent).

-- Les principaux facteurs cités par les répondants qui les empêcheraient de faire le saut vers le travail autonome sont l'incertitude liée au revenu, l'absence d'aide et le risque d'échec.

-- La plupart des baby-boomers (57 pour cent) et des membres de la Génération X (51 pour cent) croient que leurs compétences suffisent pour devenir travailleurs autonomes, comparativement à 41 pour cent des membres de la Génération Y.

-- Un tiers des répondants croit que la demande sera forte sur le marché pour leurs compétences individuelles.

-- Dix-huit pour cent des répondants comptent démarrer une entreprise, soit 22 pour cent des membres de la Génération Y, 16 pour cent des membres de la Génération X, et 13 pour cent des baby-boomers.

L'attrait du travail autonome correspond à une tendance vers l'impartition des fonctions complémentaires qui mène plusieurs entreprises à réduire leur effectif permanent, ce qui crée de nouvelles possibilités pour les entrepreneurs indépendants.

D'un point de vue générationnel, les travailleurs plus jeunes sont en général plus enthousiasmés que leurs homologues plus âgés par l'idée d'un arrangement de travail plus flexible et entrepreneurial.

Les secteurs qui comptent la plus importante concentration de travailleurs autonomes sont les TI, l'éducation et les services aux entreprises.

« Les conclusions de notre étude indiquent une augmentation du nombre de personnes engagées dans des activités entrepreneuriales ou qui planifient s'y engager. Malgré l'incertitude, l'idée de sortir d'une relation d'emploi traditionnelle est attrayante pour ceux qui recherchent la flexibilité de travailler pour eux-mêmes », conclut French.

À propos de l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale

L'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale est une étude d'opinions portant sur le travail et le lieu de travail d'un point de vue générationnel. Environ 134 000 personnes qui travaillent en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique ont répondu aux questions de l'enquête dont les conclusions seront publiées chaque trimestre. En 2009, Les Services Kelly a remporté un Prix MarCom Gold pour l'Indice Kelly sur la main-d'œuvre mondiale dans la catégorie recherche/étude.

À propos des Services Kelly

Kelly Services, Inc. (NASDAQ: KELYA) (NASDAQ: KELYB) est un des plus importants fournisseurs de solutions de main-d'œuvre au monde. Kelly offre un éventail complet de services d'impartition des effectifs, de services-conseils en ressources humaine et de dotation de personnel sur une base temporaire, temporaire à permanente et permanente. Kelly dessert des clients à l'échelle mondiale et emploie 480 000 personnes chaque année. En 2009, son chiffre d'affaires s'élevait à 4,3 milliards de dollars. Consultez le site Web au www.kellyservices.com.

Renseignements