Le Conseil international du Canada

Le Conseil international du Canada

25 nov. 2008 10h55 HE

Le renforcement des mesures réglementaires et de sécurité à la frontière canado-américaine est préjudiciable aux deux pays

Un rapport préconise la création immédiate de nouvelles institutions chargées de gérer plus intelligemment la frontière

TORONTO, ONTARIO--(Marketwire - 25 nov. 2008) - Alors que l'Amérique du Nord vit sa plus grave crise financière des 70 dernières années, les mesures réglementaires et de sécurité à la frontière canado-américaine nuisent plus que jamais à la capacité des deux pays de préserver leur atout concurrentiel en cette ère de crise mondiale et d'ascension des économies émergentes.

Le rapport que le Conseil international du Canada (CIC) rend public aujourd'hui préconise d'instituer d'urgence une Commission permanente de la frontière commune (CPFC) pour enrayer les alarmantes répercussions économiques de l'accroissement des droits réglementaires et des mesures de sécurité depuis le 11 septembre 2001.

Intitulé "Nouvelles passerelles entre vieux alliés", ce rapport répartit l'analyse des questions frontalières entre trois piliers : sécurité, stratégie de transport, innovation et compétitivité économique. Il exhorte aussi les dirigeants canadiens et la nouvelle administration américaine à créer sous l'égide de la CPFC trois programmes correspondants : Espace régional sécurisé, Stratégie de transport commune et Conseil de réglementation binational.

"La tendance dominante est à l'intégration économique régionale aussi bien en Europe qu'en Asie et en Afrique, observe Michael Kergin, ancien ambassadeur du Canada aux Etats-Unis et président du Groupe de travail du CIC. Or le Canada et les Etats-Unis semblent emprunter la voie inverse, avec les graves conséquences qui s'ensuivent en cette difficile période économique. L'industrie automobile, qui fait face à d'énormes problèmes, offre l'exemple d'un secteur gravement perturbé par la multiplication des mesures frontalières."

Le rapport "Nouvelles passerelles entre vieux alliés" propose la création de nouvelles institutions pour gérer la frontière plus intelligemment et rétablir les avantages de l'atout concurrentiel dont nos deux pays ont si longtemps profité.

Il invite aussi les dirigeants canadiens à lancer une offensive de relations publiques pour récuser la perception d'une faiblesse du Canada en matière de sécurité. Il invite d'autre part les Etats-Unis à collaborer avec son partenaire canadien à l'accélération des flux de personnes et d'échanges légitimes.

Les coauteurs de ce rapport du CIC sont Michael Kergin, ancien ambassadeur du Canada aux Etats-Unis et président du Groupe de travail sur les questions frontalières du CIC, et Birgit Matthiesen, associée de recherche principale du CIC et actuelle conseillère spéciale du président (en relations gouvernementales américaines) de Manufacturiers et Exportateurs du Canada.

Les travaux de recherche du CIC visent à ouvrir des perspectives et à stimuler le débat sur les enjeux clés de la politique étrangère canadienne. Les domaines d'intérêt initiaux de son programme 2008-2009 englobent la Chine, les questions frontalières, la souveraineté dans l'Arctique et la sécurité énergétique.

Pour de plus amples renseignements sur le CIC ou pour télécharger ce rapport, prière de visiter le www.canadianinternationalcouncil.org.

Le Conseil international du Canada (CIC) est un organisme national et non partisan créé en vue de renforcer le rôle du Canada dans les affaires internationales. Comptant à l'échelle du pays 13 sections intégrées au réseau national de l'ICAI, le CIC vise à favoriser la recherche et le dialogue sur les grands enjeux mondiaux en appuyant un réseau d'étude de la politique étrangère canadienne qui traverse les disciplines, les orientations politiques et les secteurs économiques. Le CIC a créé un programme de bourses de recherche financé par le secteur privé et soutenu par un réseau de groupes de travail spécialisés. Faisant l'objet d'une rigoureuse sélection, ses membres se consacrent à d'importantes questions de politique étrangère en lien avec des universités et des établissements de recherche de tout le pays. Le CIC a été fondé en 2007 par Jim Balsillie, co-chef de la direction de RIM (Research In Motion).

Renseignements