COGECO Inc.
TSX : CGO

COGECO Inc.

09 janv. 2008 18h08 HE

Le secteur de la câblodistribution stimule le rendement de COGECO au premier trimestre de 2008

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 9 jan. 2008) - COGECO inc. (TSX:CGO) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre de l'exercice 2008 terminé le 30 novembre 2007.

Les résultats consolidés du premier trimestre de 2008 traduisent une croissance soutenue :

- les produits ont augmenté de 11,2 % pour atteindre 292,8 millions $;

- les produits d'exploitation avant amortissement ont augmenté de 17,7 % pour atteindre 104 millions $;

- les flux de trésorerie nets(1) se sont chiffrés à 25,3 millions $.

Secteur de la câblodistribution

- Le nombre d'unités de service(2) s'est chiffré à 2 568 689, grâce à 83 024 ajouts nets.

- Le 5 septembre, une nouvelle structure de gestion a été mise en place afin d'accroître les synergies pour les installations canadiennes, ce qui aura une incidence favorable sur la prestation des services de Cogeco.

Secteur des médias

Radio

- Les sondages BBM de l'automne révèlent que le réseau Rythme FM conserve sa position dominante à Montréal et à Trois-Rivières, tandis que les stations 93,3 à Québec et Rythme FM à Sherbrooke continuent d'élargir leur auditoire.

Télévision

- Les produits d'exploitation de TQS ont diminué au cours du premier trimestre en raison des conditions difficiles auxquels fait face le secteur de la télévision conventionnelle. Cependant, TQS a maintenu une gestion serrée de ses coûts

- Le 18 décembre 2007, TQS inc. ("TQS") a annoncé l'obtention d'une ordonnance d'une période initiale de 30 jours de la Cour supérieure du Québec en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies visant à protéger elle-même, ses filiales et sa société mère, 3947424 Canada inc., ("le Groupe TQS") contre d'éventuelles poursuites des créanciers dans le but de réorganiser ses activités.

"Les résultats financiers de COGECO au premier trimestre sont très favorables. Dans le secteur de la câblodistribution, Cogeco Câble a continué sur sa lancée et est en excellente position pour enregistrer des résultats supérieurs en 2008. Notre filiale de câblodistribution continue d'améliorer ses services, d'attirer de nouveaux clients et de vendre des services additionnels aux clients existants grâce à son réseau de prestation polyvalent", déclaré M. Louis Audet, président et chef de la direction de COGECO. "Avec l'ordonnance de la cour s'appliquant à TQS, et après une réflexion sérieuse, le temps est venu de mettre fin à notre participation dans le secteur de la télévision généraliste. La quote-part de la perte de valeur des actifs revenant à COGECO se chiffre à environ 18,5 millions $. Dans le secteur de la radio, nous sommes bien placés pour conserver notre position de tête dans nos marchés clés et accroître notre part de marché ailleurs. Nous prévoyons enregistrer d'excellents résultats au cours de l'exercice 2008", a ajouté M. Audet.

(1) Les flux de trésorerie nets n'ont pas de définition normalisée selon les principes comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada et devraient être traités comme tels. Pour plus de détails, consulter la rubrique "Mesures financières non définies par les PCGR".

(2) Représente la somme des clients des services de Câble de base, d'Internet haute vitesse (IHV), de Télévision numérique et de Téléphonie.



FAITS SAILLANTS

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars, sauf les %
pourcentages et les données par action) 2007 2006 variation
--------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 292 770 $ 263 292 $ 11,2

Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 104 010 88 367 17,7

Bénéfice net (perte nette) (9 976) 6 751 -

Flux de trésorerie générés par
l'exploitation(1) 83 858 66 035 27,0

Moins :
Acquisitions d'immobilisations et
augmentation des charges reportées 58 549 74 615 (21,5)
--------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie nets(1) 25 309 (8 580) -

Donnée par action
Bénéfice net (perte nette) de base (0,60) $ 0,41 $ -

(1) Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation et les flux de
trésorerie nets n'ont pas de définition normalisée selon les principes
comptables généralement reconnus (PCGR) du Canada et devraient être
traités comme tels. Pour plus de détails, consulter la rubrique
"Mesures financières non définies par les PCGR".


ENONCES DE NATURE PROSPECTIVE

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient être de nature prospective au sens des lois sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs représentent de l'information ayant trait à nos perspectives futures et à des événements anticipés, à nos affaires, à notre exploitation, à notre rendement financier, à notre situation financière ou à nos résultats et, dans certains cas, peuvent être introduits par des termes comme "pourrait", "sera", "devrait", "prévoir", "planifier", "anticiper", "croire", "avoir l'intention de", "estimer", "prédire", "potentiel", "continuer", "assurer" ou d'autres expressions de même nature à l'égard de sujets qui ne constituent pas des faits historiques. De manière plus précise, les énoncés concernant nos résultats d'exploitation et notre rendement économique futurs, ainsi que nos objectifs et stratégies, représentent des énoncés prospectifs. Ces énoncés se fondent sur certains facteurs et hypothèses, y compris en ce qui a trait à la croissance prévue, aux résultats d'exploitation, au rendement de l'entreprise ainsi qu'aux perspectives et aux occasions, que nous jugeons raisonnables au moment de les formuler. Bien que nous considérions ces hypothèses comme raisonnables en fonction de l'information dont nous disposons au moment de les formuler, elles pourraient s'avérer inexactes. Les énoncés prospectifs sont aussi assujettis à certains facteurs, y compris les risques et incertitudes (décrits dans la rubrique "Incertitudes et principaux facteurs de risque" du rapport de gestion annuel de 2007 de la Compagnie) qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de nos prévisions actuelles. Ces facteurs comprennent des conditions comme l'évolution de la technologie, du marché et de la concurrence, les développements sur le plan des politiques gouvernementales ou de la réglementation, les conditions de l'économie en général, la conception de nouveaux produits et services, l'amélioration de produits et services et la mise en marché de produits concurrentiels offrant des avantages du point de vue de la technologie ou autre, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Compagnie. En conséquence, les événements et résultats futurs pourraient être bien différents de ce que nous prévoyons actuellement. Nous invitons le lecteur à ne pas s'appuyer outre mesure sur les renseignements de nature prospective maintenant ou à une quelque autre date. Bien que nous puissions décider de le faire, rien ne nous oblige (et nous rejetons expressément une telle obligation) à mettre à jour ni à modifier ces renseignements de nature prospective avant le prochain trimestre.

Ce rapport doit être lu conjointement avec les états financiers de la Compagnie et les notes complémentaires, préparés conformément aux PCGR du Canada et le rapport de gestion inclus dans le rapport annuel 2007 de la Compagnie. Dans le présent rapport, tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, sauf indication contraire.

RAPPORT DE GESTION

STRATEGIES ET OBJECTIFS DE L'ENTREPRISE

COGECO a pour objectif de maximiser la valeur pour les actionnaires en augmentant la rentabilité et en assurant une croissance continue. Les stratégies privilégiées pour atteindre cet objectif, qui sont appuyées par un contrôle serré des coûts et des processus d'affaires, sont propres à chaque secteur. Dans le secteur de la câblodistribution, une croissance soutenue de l'entreprise et l'amélioration continue des réseaux et des équipements sont les principales stratégies mises en oeuvre. Le secteur des médias se concentre sur l'amélioration continue de ses grilles de programmation en vue d'accroître sa part de marché et, de ce fait, sa rentabilité. La Compagnie mesure sa performance à l'égard de ces objectifs par la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement, les flux de trésorerie nets(1) et la croissance des unités de service(2) dans le secteur de la câblodistribution. Les réalisations récentes des secteurs de la câblodistribution et des médias vers l'atteinte des objectifs de COGECO sont présentées ci-après.

(1) Se reporter à la rubrique "Mesures financières non définies par les PCGR" pour plus d'explications.

(2) Se reporter à la rubrique "Statistiques sur les clients" du secteur de la câblodistribution pour une explication détaillée.

Contrôle serré des coûts et des processus d'affaires

- Au cours du premier trimestre de 2008, les coûts d'exploitation de la Compagnie ont augmenté de 7,9 %, tandis que les produits d'exploitation ont augmenté de 11,2 %.

- La conception de contrôles internes relatifs à la divulgation financière conformes au Règlement 52-109 est toujours en cours. Comme en fait état le rapport de gestion annuel de 2007, la Compagnie a décelé certaines faiblesses importantes dans la conception des contrôles internes relatifs à la divulgation financière et, au cours du trimestre, des améliorations ont été apportées à la conception des contrôles internes visant certains processus d'affaires importants. La documentation et la rectification des faiblesses dans la conception des contrôles internes progressent normalement.

Secteur de la câblodistribution



Amélioration continue de l'offre de services et élargissement de la
clientèle

Exploitation canadienne

- Services de Télévision numérique :

- Le 4 septembre, lancement en Ontario de Setanta International Sports
Pak, un nouveau forfait de télévision numérique.

- Le 2 octobre, lancement de RDS HD au Québec, une chaîne numérique
diffusant en Haute définition ("HD") divers événements sportifs,
notamment tous les matchs du Canadien de Montréal.

- Le 11 octobre, lancement de Leafs TV HD, une chaîne numérique
spécialisée canadienne de sports qui transmet en HD tous les matchs de
hockey des Maple Leafs de Toronto.

- Le 31 octobre, lancement de Mpix On Demand en Ontario.

- Le 5 décembre, lancement au Québec du Motorola DCT3080, un nouvel
enregistreur numérique personel ("ENP").

- Service de Téléphonie :

- Le 25 septembre, lancement d'un nouveau service d'appels internationaux
prépayés avec un fournisseur de choix au Québec et en Ontario.

- Services d'Internet haute vitesse

- Le 7 novembre, lancement du Wi-Fi à Kingston et à Windsor.

Exploitation portugaise

- Cabovisao - Televisao por Cabo, S.A. ("Cabovisao") a poursuivi la mise en
place de ses services de Télévision numérique.

- Nouvelle image de marque et concept de communication, Cabovisao :
possibilités infinies.


Amélioration continue des réseaux et des équipements

- Au cours du premier trimestre de 2008, Cogeco Câble a investi environ 21,7 millions $ dans son infrastructure, incluant les têtes de ligne ainsi que les mises à niveau et la reconstruction des réseaux.

Secteur des médias

- Au cours du premier trimestre, TQS a obtenu une ordonnance de la Cour Supérieure du Québec en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies visant à protéger TQS et ses filiales de poursuites par ses créanciers et lui permettre de réorganiser ses activités.

- Les sondages BBM de l'automne révèlent que le réseau RYTHME FM conserve sa position dominante à Montréal et à Trois-Rivières. Les stations 93,3 à Québec et Rythme FM à Sherbrooke continuent d'élargir leur auditoire.

Croissance des unités de service

Au cours du premier trimestre de 2008, le nombre consolidé d'unités de service a augmenté de 3,3 % pour atteindre plus de 2,5 millions d'unités dans le secteur de la câblodistribution. Cogeco Câble a prévu que la croissance annuelle des unités de service se chiffrerait à environ 10 % et elle maintient ses projections.

Croissance des produits d'exploitation et du bénéfice d'exploitation avant amortissement

Au cours du premier trimestre de 2008, les produits d'exploitation consolidés ont augmenté de 29,5 millions $, ou 11,2 %, pour atteindre 292,8 millions $, tandis que le bénéfice d'exploitation avant amortissement a augmenté de 15,6 millions $, ou 17,7%, pour se chiffrer à 104 millions $. Ces augmentations s'expliquent principalement par une croissance plus importante du nombre d'unités de service combinée à des hausses tarifaires dans le secteur de la câblodistribution. Par suite du dépôt de la demande de TQS en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies, la direction a révisé à la baisse ses projections en matière de produits d'exploitation et elle s'attend maintenant à ce que ces derniers s'établissent à environ 1 120 millions $. De plus, elle a révisé à la hausse ses projections en matière de bénéfice d'exploitation avant amortissement, portant ce dernier à environ 431 millions $. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée "Projections financières pour l'exercice 2008" pour plus de détails.

Flux de trésorerie nets

Au premier trimestre de 2008, COGECO a généré des flux de trésorerie nets de 25,3 millions $, comparativement à des flux de trésorerie négatifs de 8,6 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette hausse attribuable au secteur de la câblodistribution résulte de plusieurs facteurs, dont la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement, la diminution des acquisitions d'immobilisations et des charges reportées et la réduction des charges financières. Par rapport à l'exercice précédent, Cogeco Câble a réduit ses acquisitions d'immobilisations de 16,5 millions $; elles sont ainsi passées de 67,2 millions $ à 50,7 millions $, en raison principalement de dépenses de 12 millions $ engagées au premier trimestre de 2007 pour l'achat d'appareils résidentiels destinés à l'exploitation canadienne afin de constituer un inventaire dans le but de soutenir la croissance enregistrée en 2007. Par suite de sa décision de mettre fin à ses activités dans le secteur de la télévision, la Compagnie a révisé à la hausse ses projections initiales en matière de flux de trésorerie nets, les faisant passer de 65 millions $ à environ 73 millions $. Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée "Projections financières pour l'exercice 2008" pour plus de détails.



RESULTATS D'EXPLOITATION - DONNEES CONSOLIDEES

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars, sauf %
les pourcentages) 2007 2006 variation
--------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 292 770 $ 263 292 $ 11,2

Charges d'exploitation 188 760 174 925 7,9

Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 104 010 88 367 17,7

Marge d'exploitation 35,5 % 33,6 %


Produits d'exploitation

Au cours du premier trimestre de 2008, les produits d'exploitation ont augmenté de 29,5 millions $, ou 11,2 %, pour atteindre 292,8 millions $. Les produits d'exploitation du secteur de la câblodistribution, stimulés par la forte croissance des unités de service combinée à des hausses tarifaires, ont augmenté de 29,8 millions $, ou 13,4 %, au premier trimestre de 2008. Les produits d'exploitation du secteur des médias ont affiché une légère diminution de 0,4 million $, ou 0,9 %.

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

Le bénéfice d'exploitation avant amortissement a augmenté de 15,6 millions $, ou 17,7 %, pour atteindre 104 millions $ au cours du premier trimestre de 2008 comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent. Le secteur de la câblodistribution a contribué à cette croissance à hauteur de 14,7 millions $ en raison de la croissance des unités de service et des différentes hausses tarifaires qui ont surpassé l'augmentation des charges d'exploitation, tandis que le secteur des médias y a contribué à hauteur de 0,5 million $ en raison de la réduction des coûts dans le secteur de la télévision.



CHARGES FIXES

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars, sauf
les pourcentages)
%
2007 2006 variation
--------------------------------------------------------------------------

Amortissement 54 155 $ 45 839 $ 18,1

Charges financières 17 606 21 759 (19,1)


Pour le premier trimestre de 2008, l'amortissement a totalisé 54,2 millions $, comparativement à 45,8 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation de l'amortissement est principalement imputable au secteur de la câblodistribution et s'explique par la finalisation, au quatrième trimestre de 2007, de la répartition du prix d'achat lié à l'acquisition de Cabovisao, laquelle tient compte de l'évaluation des actifs tangibles et intangibles (qui s'est traduite par un accroissement d'environ 4,4 millions $ de l'amortissement) et des acquisitions d'immobilisations accrues résultant de l'achat nécessaire d'équipements à l'abonné en vue de soutenir la croissance des unités de service.

Au premier trimestre de 2008, les charges financières ont diminué de 4,2 millions $, ou 19,1 %, comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent pour se chiffrer à 17,6 millions $. Cette diminution est attribuable à la filiale de câblodistribution de la Compagnie, qui a réduit son endettement (défini comme la dette bancaire et la dette à long terme) en y affectant le produit net des émissions d'actions subalternes à droit de vote au cours de l'exercice 2007.

PERTE DE VALEUR DES ACTIFS D'UNE FILIALE

En octobre 2007, le conseil d'administration de TQS, une filiale indirecte de la Compagnie, a fait appel à Marchés mondiaux CIBC pour la conseiller et pour évaluer les options stratégiques à l'égard du réseau TQS, qui éprouve des difficultés financières. La situation de TQS sur le marché francophone québécois de la télévision généraliste s'est détériorée considérablement malgré les mesures prises et les investissements effectués par la Compagnie au cours des derniers mois. L'érosion graduelle des produits d'exploitation tirés de la publicité au profit des chaînes de télévision spécialisées et du contenu accessible sur Internet, jumelée à l'augmentation des coûts de production, le refus récent du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes ("CRTC") d'octroyer aux chaînes de télévision généralistes la possibilité de percevoir des frais d'abonnement pour la distribution de leur signal comme le font les chaînes de télévision spécialisées, la stratégie d'antenne de la Société Radio-Canada ("SRC"), qui se comporte comme un acteur commercial et non comme un télédiffuseur d'Etat, ainsi que l'avis de désaffiliation de la SRC au Saguenay, à Sherbrooke et à Trois-Rivières après une association de 50 ans sont autant de facteurs ayant contribué à cette décision. Compte tenu du rapport de Marchés mondiaux CIBC, le conseil d'administration de TQS a conclu qu'il était dans le meilleur intérêt de TQS, de ses employés et de ses créanciers de demander la protection de la Cour. Le 18 décembre 2007, la Cour supérieure du Québec a émis une ordonnance en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada) visant à protéger TQS inc., ses filiales et sa société mère, 3947424 Canada inc. ("Groupe TQS"), contre les poursuites éventuelles des créanciers, pour une période de suspension initiale se terminant le 17 janvier 2008. En vertu de cette ordonnance, RSM Richter Inc. a été nommé contrôleur et a pour mandat de soutenir les requérants, avec la supervision de la Cour, dans la préparation d'un plan d'arrangement avec les créanciers.

Par conséquent, la Compagnie a comptabilisé une perte de valeur d'actif de 30,3 millions $ correspondant à l'actif net du Groupe TQS au 30 novembre 2007. La perte de valeur a eu l'incidence suivante sur l'état des résultats de la Compagnie :



(en milliers de dollars)
Perte de valeur des actifs d'une filiale 30 298
Part des actionnaires sans contrôle 11 798
-------------------------------------------------------------------------
Perte de valeur, déduction faite de la part des
actionnaires sans contrôle 18 500
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


IMPOTS SUR LES BENEFICES

Pour le premier trimestre de 2008, la charge d'impôts s'est élevée à 9,3 millions $, comparativement à 6,5 millions $ pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette augmentation est principalement imputable à l'augmentation des produits d'exploitation avant amortissement combinée à la diminution des charges fixes.

Le 16 octobre 2007, le gouvernement du Canada a annoncé dans son énoncé économique une nouvelle réduction du taux d'imposition des sociétés. Ainsi, le taux passera de 20,5 % à 19,5 % le 1er janvier 2008, de 20 % à 19 % le 1er janvier 2009, de 19 % à 18 % le 1er janvier 2010, de 18,5 % à 16,5 % le 1er janvier 2011 et à 15 % le 1er janvier 2012. Ces taux sont entrés pratiquement en vigueur le 14 décembre 2007. Ces réductions diminueront la charge d'impôts d'environ 23 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2008.

PART DES ACTIONNAIRES SANS CONTROLE

La part des actionnaires sans contrôle représente une participation d'environ 67,6 % aux résultats de Cogeco Câble et de 40 % dans TQS. Au cours du premier trimestre de 2008, la part des actionnaires sans contrôle s'est élevée à 2,5 millions $ en raison principalement des résultats vigoureux enregistrés par le secteur de la câblodistribution, neutralisés en partie par un ajustement de 11,8 millions $ imputable à la perte de valeur des actifs du secteur de la télévision. La part des actionnaires sans contrôle pour la période correspondante de l'exercice précédent s'est élevée à 7,6 millions $.

BENEFICE NET (PERTE NETTE)

La perte nette pour le premier trimestre de 2008 s'est élevée à 10 millions $, soit 0,60 $ par action. Cette perte nette est essentiellement imputable à la perte de valeur des actifs d'une filiale dans le secteur des médias, neutralisée en partie par la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement, laquelle a surpassé l'augmentation des charges fixes dans le secteur de la câblodistribution. Compte non tenu de la perte de valeur des actifs de la filiale, le bénéfice net se serait élevé à 8,5 millions $, soit 0,51 $ par action, comparativement à 6,8 millions $, soit 0,41 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice précédent.



FLUX DE TRESORERIE ET LIQUIDITES

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
Activités d'exploitation
Flux de trésorerie provenant de
l'exploitation 83 858 $ 66 035 $
Variation des éléments hors caisse
liés à l'exploitation (42 997) (85 758)
------------------------------------------------------------------------
40 861 $ (19 723) $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement(1) (58 414) $ (74 297) $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Activités de financement(1) (29 714) $ 39 796 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
Variation nette de la trésorerie et
des équivalents de trésorerie (47 267) $ (54 224) $
Incidence de la variation des taux de change
sur la trésorerie et les équivalents de
trésorerie libellés en devises étrangères (153) 1 616
Trésorerie et équivalents de trésorerie
au début 65 564 71 516
------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie
à la fin 18 144 $ 18 908 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

(1) Excluant les acquisitions d'immobilisations en vertu de contrats de
location-acquisition.


Pour le premier trimestre de 2008, les flux de trésorerie provenant de l'exploitation se sont élevés à 83,9 millions $, soit une augmentation de 27 % comparativement à la période correspondante de l'exercice précédent, laquelle est essentiellement attribuable à la hausse du bénéfice d'exploitation avant amortissement et à la diminution des charges financières dans le secteur de la câblodistribution. Les variations des éléments hors caisse liés à l'exploitation ont généré des sorties de fonds plus faibles qu'à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement en raison de certains paiements non récurrents effectués par la filiale de câblodistribution portugaise conformément aux modalités de l'acquisition au cours du premier trimestre de 2007.

Au premier trimestre de 2008, les activités d'investissement se sont chiffrées à 58,4 millions $, en raison principalement des acquisitions d'immobilisations de 51 millions $ et de l'augmentation de 7,4 millions $ des charges reportées dans le secteur de la câblodistribution. Les acquisitions d'immobilisations dans le secteur de la câblodistribution ont diminué par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, en raison principalement du ralentissement de la croissance des unités de service et du moment de l'acquisition d'équipements à l'abonné au premier trimestre de 2007, qui visait à constituer un inventaire pour l'exploitation canadienne. Les acquisitions d'immobilisations de l'exploitation portugaise ont augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, en raison de la mise en place des services de Télévision numérique et des prolongements du réseau afin de desservir des foyers additionnels.

Les charges reportées sont restées essentiellement les mêmes pour le premier trimestre, situation principalement attribuable aux coûts de rebranchement dans le secteur de la câblodistribution.

Au premier trimestre de 2008, les flux de trésorerie nets se sont chiffrés à 25,3 millions $, tandis qu'un déficit de 8,6 millions $ avait été enregistré pour la période correspondante de l'exercice précédent. Les flux de trésorerie nets ont augmenté par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent, principalement dans le secteur de la câblodistribution, ce qui s'explique par les facteurs suivants : la croissance du bénéfice d'exploitation avant amortissement, la diminution des acquisitions d'immobilisations nécessaires pour soutenir la croissance des unités de service et de la Téléphonie, la constitution d'un inventaire de terminaux au premier trimestre de 2007 (12 millions $) afin de soutenir la croissance rapide des unités de service ainsi que la diminution des charges financières.

Au cours du premier trimestre de 2008, le remboursement sur la dette, déduction faite de l'augmentation de la dette bancaire, s'est établi à 27,9 millions $. Ce remboursement net s'explique par la réalisation de flux de trésorerie nets de 25,3 millions $ et par la diminution de 47,3 millions $ de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, qui ont servi en partie à contrebalancer la diminution de 43 millions $ de la variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation. Ces facteurs ont été partiellement contrebalancés par le paiement de dividendes de 1,2 million $ décrit plus loin. Au trimestre correspondant de l'exercice précédent, l'augmentation de la dette à long terme et de la dette bancaire s'était chiffrée à 41,5 millions $ en raison d'une diminution de 85,8 millions $ des éléments hors caisse liés à l'exploitation imputable aux remboursements à l'intention de certains fournisseurs par suite de l'acquisition de Cabovisao au sein du secteur de la câblodistribution, ainsi que de l'insuffisance de 8,6 millions $ des flux de trésorerie nets, facteurs qui avaient été contrebalancés en partie par une diminution de 54,2 millions $ de la trésorerie et des équivalents de trésorerie. De plus, un dividende de 0,07 $ par action subalterne à droit de vote et action à droits de vote multiples, totalisant 1,2 million $, a été versé au cours du premier trimestre de l'exercice 2008, comparativement à un dividende de 0,0625 $ par action, ou 1 million $, pour le premier trimestre de l'exercice 2007.

Au 30 novembre 2007, le fonds de roulement déficitaire de la Compagnie se chiffrait à 390 millions $ comparativement à 127,3 millions $ au 31 août 2007. La hausse de l'insuffisance découle essentiellement des billets garantis de premier rang, série A, de 150 millions $ US et des instruments financiers dérivés connexes qui arriveront à échéance en octobre 2008, au sein du secteur de la câblodistribution. COGECO maintient un fonds de roulement déficitaire en raison de débiteurs peu élevés, puisque la majorité des clients de la filiale de câblodistribution paient avant que les services ne soient rendus, contrairement aux créditeurs et charges à payer, qui sont payés lorsque les produits ont été livrés et les services rendus. De plus, la filiale de câblodistribution utilise généralement la trésorerie et les équivalents de trésorerie pour réduire l'endettement.

Au 30 novembre 2007, la filiale de câblodistribution avait utilisé 432,9 millions $ de son crédit à terme de 900 millions $, et la Compagnie avait prélevé une tranche de 23,5 millions $ sur son crédit à terme.

Les transferts de fonds de filiales de COGECO qui ne sont pas en propriété exclusive sont soumis à l'approbation du conseil d'administration des filiales et peuvent également être restreints en vertu des modalités de certains instruments d'emprunt. Conformément au droit des sociétés et aux lois sur les valeurs mobilières, des transferts de fonds importants de COGECO peuvent être assujettis à une approbation des actionnaires minoritaires.

SITUATION FINANCIERE

Depuis le 31 août 2007, les postes "immobilisations", "trésorerie et équivalents de trésorerie", "débiteurs", "droits de diffusion", "créditeurs et charges à payer", "droits de diffusion à payer", "instruments financiers dérivés", "part des actionnaires sans contrôle" et "endettement" ont subi des variations importantes.

La diminution de 1,1 million $ des immobilisations découle des facteurs suivants : la perte de valeur de 10,7 millions $ des actifs liés aux activités télévisuelles, l'accroissement des acquisitions d'immobilisations en vue de soutenir la croissance des unités de service et l'appréciation de l'euro par rapport au dollar canadien au sein du secteur de la câblodistribution. Les diminutions de 47,4 millions $ et de 36,6 millions $ de la trésorerie et des équivalents de trésorerie ainsi que des créditeurs et charges à payer, respectivement, ont essentiellement trait au secteur de la câblodistribution et découlent des paiements à l'intention des fournisseurs. L'augmentation de 8,5 millions $ des débiteurs s'explique essentiellement par la période d'activités plus intense au sein du secteur des médias. La diminution de 5,5 millions $ des droits de diffusion découle de la perte de valeur des actifs liés aux activités de télévision. Les droits de diffusion à payer se sont accrus de 8,3 millions $ en raison du secteur des médias. La hausse de la part des actionnaires sans contrôle de 4,8 millions $ découle directement de l'amélioration des résultats du secteur de la câblodistribution, laquelle a été en partie contrebalancée par un ajustement de 11,8 millions $ lié à la perte de valeur des actifs liés aux activités de télévision. Enfin, l'augmentation de 91,3 millions $ des instruments financiers dérivés et la diminution de 113,1 millions $ de l'endettement s'expliquent par les modifications comptables et les facteurs dont il a été fait mention précédemment à la rubrique intitulée "Flux de trésorerie et liquidités". Veuillez vous reporter à la rubrique intitulée "Conventions et estimations comptables" pour plus de détails.

Le tableau suivant présente une description des données liées aux actions de COGECO au 31 décembre 2007 :



Nombre d'actions/ Montant
d'options (en milliers de
dollars)
-------------------------------------------------------------------------
Actions ordinaires
Actions à droits de vote multiples 1 842 860 12
Actions subalternes à droit de vote 14 830 086 119 075

Options d'achat d'actions subalternes
à droit de vote
Options en cours 191 258
Options pouvant être levées 191 258


Dans le cours normal de ses activités, COGECO a contracté des obligations financières principalement sous forme de dette à long terme, de contrats de location-acquisition et de location-exploitation ainsi que de garanties. Les obligations de COGECO, décrites dans le rapport de gestion annuel de l'exercice 2007, n'ont pas changé de façon importante depuis le 31 août 2007, à l'exception du fait qu'en date du 14 décembre 2007, la Compagnie a conclu une convention de crédit modifiée avec un groupe de quatre banques canadiennes dirigé par la Banque Canadienne Impériale de Commerce ("CIBC"), qui agira dorénavant à titre de mandataire du syndicat bancaire. Cette convention de crédit modifiée d'une durée de trois ans renouvelable annuellement établit un crédit rotatif de 50 millions $, lequel peut augmenter d'un montant supplémentaire de 25 millions $ selon certaines conditions. La convention de crédit modifiée maintient certains engagements financiers et est assortie des mêmes sûretés de la Compagnie et de sa filiale Cogeco Radio-Télévision inc. et de sa filiale indirecte Cogeco Diffusion inc. La Compagnie a consenti un cautionnement d'un montant maximum de 12 millions $ en faveur de CIBC, qui est également le banquier de TQS, au cas où TQS serait en défaut aux termes de sa propre convention de crédit. La dette bancaire de TQS est assortie de sûretés sur ses actifs incluant ses comptes recevables. En cas d'application de ce cautionnement, la Compagnie serait subrogée aux droits de CIBC et bénéficierait des mêmes sûretés. De plus, le 8 janvier 2008, la filiale de la Compagnie, Cogeco Câble inc., a conclu avec le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) par voie de placement privé, assujetties aux conditions normales du marché, une entente visant l'émission d'une débenture non garantie de premier rang, d'une valeur nominale de 100 millions $. La débenture sera émise au plus tard le 9 mai 2008, portera intérêt à un taux fixe qui sera déterminé en fonction du taux qui sera en vigueur sur les obligations de 10 ans du gouvernement du Canada plus un écart de 220 points de base, et viendra à échéance 10 ans après l'émission. La débenture sera par la suite rachetable selon certaines conditions.

DECLARATION DE DIVIDENDES

Au cours de sa réunion du 9 janvier 2008, le conseil d'administration de COGECO a déclaré un dividende trimestriel admissible de 0,07 $ par action pour les actions subalternes à droit de vote et les actions à droits de vote multiples, payable le 6 février 2008 aux actionnaires inscrits en date du 23 janvier 2008.

GESTION DU CHANGE

Cogeco Câble a conclu des conventions d'échange de devises en vue de fixer les paiements d'intérêt et de capital sur les billets garantis de premier rang de 150 millions $ US. Grâce à ces conventions, le taux annuel du coupon américain, soit 6,83 %, est converti en taux d'intérêt annuel fixe moyen de 7,254 % en dollars canadiens. Le cours du change applicable au capital de la dette a été fixé à 1,5910 $ CAN. Les montants dus en vertu des billets garantis de premier rang, série A, d'une valeur de 150 millions $ US, ont diminué de 8,4 millions $ CAN à la fin du premier trimestre par rapport au 31 août 2007, en raison de l'appréciation du dollar canadien. La juste valeur des swaps de devises a augmenté de 7,8 millions $, et une tranche de 8,4 millions $ a contrebalancé le gain de change sur la dette libellée en dollars américains. L'écart de 0,6 million $ a été comptabilisé à titre de diminution du résultat étendu.

Comme en fait état le rapport de gestion qui figure dans le rapport annuel de 2007, l'investissement de Cogeco Câble dans la filiale portugaise, Cabovisao, est exposé aux risques de marché relatifs à la fluctuation des taux de change, principalement la fluctuation de la valeur du dollar canadien par rapport à l'euro. Ce risque demeure réduit puisque la majeure partie du prix d'achat de Cabovisao a été empruntée directement en euros. Cette dette est considérée comme un élément de couverture de l'investissement net dans les filiales étrangères autonomes et, par conséquent, Cogeco Câble a réalisé un gain de change de 4 millions $ CAN au premier trimestre de 2008, lequel est présenté dans le cumul des autres éléments du résultat étendu. Le taux de change utilisé pour convertir en dollars canadiens les montants des comptes du bilan libellés en euros au 30 novembre 2007 s'établissait à 1,4630 $ l'euro, comparativement à 1,4390 $ l'euro au 31 août 2007. Le taux de change moyen en vigueur au premier trimestre de 2008 utilisé pour convertir les résultats d'exploitation de l'exploitation portugaise s'établissait à 1,4119 $ l'euro comparativement à 1,4363 $ l'euro au trimestre correspondant de l'exercice précédent.



SECTEUR DE LA CABLODISTRIBUTION

STATISTIQUES SUR LES CLIENTS

Ajouts nets % de pénétration
Trimestres (1)(4)
terminés les
30 novembre 30 novembre
---------------------------------------------------------------------------
30 novembre
2007 2007 2006 2007 2006
-------------------------------------------------
Unités de service(2) 2 568 689 83 024 114 279
Clients du service de
Câble de base 1 156 157 12 997 23 493
Clients des services
IHV(3) 604 959 29 100 37 012 54,8 48,3
Clients des services de
Télévision numérique 396 132 16 253 21 224 47,3 42,0
Clients du service de
Téléphonie 411 441 24 674 32 550 42,5 34,6

(1) En pourcentage des clients du service de Câble de base, là où le
service est offert.

(2) Représentent la somme des clients des services de Câble de base, IHV,
de Télévision numérique et de Téléphonie.

(3) Le nombre de clients souscrivant seulement aux services IHV ou au
service de Téléphonie était de 83 267 au 30 novembre 2007
comparativement à 61 336 au 30 novembre 2006.

(4) Une vérification des foyers câblés en Ontario a été complétée au cours
du premier trimestre de l'exercice 2007, ce qui a donné lieu à une
diminution du nombre de foyers câblés de 42 386.


Au Canada, au premier trimestre de 2008, les ajouts nets d'unités de service ont diminué par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent, ce qui constitue un signe précurseur de l'arrivée à maturité de la plupart des services. Au Portugal, Cabovisao a subi une forte concurrence. Par conséquent, tous les services ont enregistré une baisse de la croissance de la clientèle. La croissance des unités de service a été plus lente étant donné que les concurrents ont offert des escomptes importants pour attirer des clients au cours de la première moitié du trimestre. Cabovisao n'a pas égalé les escomptes importants offerts par les concurrents. Cependant, depuis lors, les prix se sont avérés plus raisonnables. La performance de Cabovisao depuis son acquisition par Cogeco Câble a surpassé les attentes initiales de la direction et les perspectives de croissance pour le futur demeurent excellentes.

Le nombre d'ajouts nets de clients du service de Câble de base au sein du marché canadien s'est établi à 8 064, comparativement à une augmentation de 16 240 au trimestre correspondant de l'exercice précédent, résultat qui s'explique par l'arrivée à échéance de certaines offres promotionnelles. Au Portugal, le nombre de clients du service de Câble de base a augmenté de 4 933, comparativement à 7 253.

Au Canada, le nombre d'ajouts nets pour les services IHV s'est élevé à 25 294 clients, contre 28 935 clients pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au cours du premier trimestre de 2008, le nombre d'ajouts nets pour les services IHV s'explique principalement par l'amélioration de l'offre de produits, l'incidence du trio de services de Télévision, IHV et de Téléphonie numérique (Connexion complète Cogeco) et les activités promotionnelles. Au Portugal, le nombre de clients des services IHV s'est accru de 3 806, comparativement à 8 077 en 2007.

Au Canada, les ajouts nets de clients des services de Télévision numérique se sont chiffrés à 16 253 comparativement à 21 224 pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. La diminution des ajouts nets enregistrée au cours du trimestre considéré par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent traduit la plus grande maturité du secteur de la Télévision numérique à la suite de la période de forte croissance qui a été observée, particulièrement à l'exercice 2006. Depuis lors, la Compagnie a procédé à des ajustements à l'égard de l'offre de services et des écarts de prix entre les services de Télévision analogique et les services de Télévision numérique, ce qui a aussi contribué à modérer la forte croissance qui avait été observée au cours des derniers exercices. Néanmoins, les clients continuent de démontrer un vif intérêt pour la technologie HD.

La clientèle du service de Téléphonie s'est accrue au sein des deux unités d'exploitation. Au Canada, les ajouts nets se sont établis à 23 215, portant le nombre de clients à 166 851, comparativement à une augmentation de 26 616 au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette augmentation est surtout attribuable au lancement du service dans de nouveaux marchés ainsi qu'à la hausse du taux de pénétration dans les secteurs où le service était déjà offert. La couverture de foyers câblés par ce service a maintenant atteint 78 %, contre 72 % à l'exercice précédent. Le service de Téléphonie au Portugal a augmenté de 1 459 clients, comparativement à 5 934 au trimestre correspondant de l'exercice précédent.



RESULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)

(en milliers de dollars, sauf les %
pourcentages) 2007 2006 variation
--------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 251 833 $ 222 002 $ 13,4

Charges d'exploitation 148 461 133 900 10,9

Honoraires de gestion COGECO inc. 5 035 4 440 13,4

Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 98 337 83 662 17,5

Marge d'exploitation 39,0 % 37,7 %


Produits d'exploitation

Les produits d'exploitation consolidés du premier trimestre de 2008 se sont accrus de 29,8 millions $, ou 13,4 %, pour s'établir à 251,8 millions $. Les produits d'exploitation au Canada, stimulés par le nombre accru d'unités de service conjugué aux hausses tarifaires, ont augmenté de 28,3 millions $, ou 16,9 %. Les produits d'exploitation au Portugal se sont établis à 55,6 millions $, soit une hausse de 1,5 million $ ou 2,8 % comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette hausse s'explique par la croissance des unités de service et par les hausses tarifaires, facteurs qui ont été partiellement contrebalancés par la vigueur du dollar canadien par rapport à l'euro. Le taux de change moyen en vigueur au premier trimestre de 2008 utilisé pour convertir les résultats d'exploitation de l'exploitation portugaise s'est établi à 1,4119 $ l'euro comparativement à 1,4363 $ l'euro au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

Charges d'exploitation

Les charges d'exploitation du premier trimestre de 2008 ont augmenté de 14,6 millions $, ou 10,9 %, pour s'établir à 148,5 millions $. L'augmentation des charges d'exploitation est principalement imputable à la desserte d'unités de service additionnelles au Canada, y compris à la hausse du taux de pénétration du service de Téléphonie, et, au Portugal, au choix du moment de certaines initiatives de commercialisation, y compris une importante campagne visant à accroître la notoriété de la marque, aux coûts liés au meilleur soutien des unités de service additionnelles, ainsi qu'aux coûts relatifs à la conception des contrôles internes et à l'examen des processus d'affaires aux fins de conformité avec le Règlement 52-109.

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

Le bénéfice d'exploitation avant amortissement du premier trimestre de 2008 a augmenté de 14,7 millions $, ou 17,5 %, pour atteindre 98,3 millions $ en raison de la croissance des unités de service et des diverses hausses tarifaires qui ont été supérieures à l'augmentation des charges d'exploitation. Par conséquent, la marge d'exploitation du premier trimestre de 2008 s'est établie à 39 % comparativement à 37,7 % pour la période correspondante de l'exercice précédent.



SECTEUR DES MEDIAS

RESULTATS D'EXPLOITATION

Trimestres terminés les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars, %
sauf les pourcentages) 2007 2006 variation
--------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 40 988 $ 41 341 $ (0,9)

Charges d'exploitation 37 436 38 287 (2,2)

Bénéfice d'exploitation
avant amortissement 3 552 3 054 16,3

Marge d'exploitation 8,7 % 7,4 %


Produits d'exploitation

Au cours du premier trimestre de l'exercice 2008, les produits d'exploitation se sont chiffrés à 41 millions $, soit une diminution de 0,4 million $, ou 0,9 %, par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au cours de ce trimestre, les produits d'exploitation tirés des activités de la radio se sont accrus de 6,4 %, pour s'établir à 8,3 millions $, essentiellement en raison de l'amélioration des cotes d'écoute. Pour leur part, les produits d'exploitation tirés des activités de télévision ont diminué de 2,5 %, ou 0,9 million $, pour se chiffrer à 32,7 millions $, en raison de la conjoncture de marché difficile pour les services de télévision généraliste.

Charges d'exploitation

Les charges d'exploitation du premier trimestre de 2008 ont diminué de 0,9 million $, ou 2,2 %, comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, pour s'établir à 37,4 millions $. Au cours de ce trimestre, les charges d'exploitation des activités de la radio se sont accrues de 0,7 million $ pour se chiffrer à 6,9 millions $, en raison de la hausse des coûts de programmation comparativement au trimestre correspondant de l'exercice précédent, alors que les charges d'exploitation liées aux activités de télévision ont diminué de 2,2 millions $ pour s'établir à 29,9 millions $, en raison d'importantes réductions de coûts.

Bénéfice d'exploitation avant amortissement

Comparativement à l'exercice précédent, le bénéfice d'exploitation avant amortissement a augmenté de 0,5 million $ pour le premier trimestre de 2008. Au cours du premier trimestre, le bénéfice d'exploitation avant amortissement de TQS a augmenté de 1,4 million $ pour s'établir à 2,8 millions $, en raison des réductions de coûts importantes, lesquelles ont été en partie contrebalancées par le recul des produits d'exploitation. Le bénéfice d'exploitation avant amortissement des activités de la radio a diminué de 0,2 million $ pour se chiffrer à 1,4 million $, essentiellement en raison de l'augmentation des coûts de programmation, qui ont été supérieurs à l'augmentation des produits d'exploitation au cours du trimestre.

PROJECTIONS FINANCIERES POUR L'EXERCICE 2008

La Compagnie maintient ses projections dans le secteur de la câblodistribution, exception faite de la réduction des taux d'impôt annoncée par le gouvernement fédéral canadien le 16 octobre 2007 qui aura un impact favorable d'environ 7 millions $ sur le bénéfice net au cours du deuxième trimestre de 2008. La Compagnie a aussi révisé ses plus récentes projections touchant le secteur des médias afin de tenir compte de l'impact de la perte de valeur d'actifs de 18,5 millions $ au premier trimestre 2008 ainsi que le fait que l'unité économique liée aux activités de télévision ne fait plus partie des activités consolidées de COGECO depuis le 18 décembre 2007.



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(en millions de dollars, sauf les Projections Projections
données sur les clients) révisées au Exercice 2008
9 janvier 2008
Exercice 2008
-------------------------------------------------------------------------
Projections financières consolidées
Produits d'exploitation 1 120 1 190
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 431 425
Bénéfice net 22 30
Flux de trésorerie nets 73 65

-------------------------------------------------------------------------
Secteur de la câblodistribution
Projections financières
Produits d'exploitation 1 050 1 050
Bénéfice d'exploitation
avant amortissement 425 425
Marge d'exploitation 40 % à 41 % 40 % à 41 %
Charges financières 72 72
Amortissement 215 215
Acquisition d'immobilisations et
charges reportées 260 260
Flux de trésorerie nets 65 65

Projections d'ajouts au nombre de clients
Service de Câble de base 30 000 30 000
Services IHV 75 000 75 000
Services de Télévision numérique 54 000 54 000
Service de Téléphonie 100 000 100 000
Unités de service 259 000 259 000

-------------------------------------------------------------------------
Secteur des médias
Projections financières
Produits d'exploitation 70 140
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 6 1 à 3
Amortissement 3 7
Acquisition d'immobilisations et
charges reportées 1 7
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------


INCERTITUDES ET PRINCIPAUX FACTEURS DE RISQUE

Il n'y a eu aucun changement important dans les facteurs de risque et dans les incertitudes auxquels COGECO est exposée depuis le 31 août 2007 à l'exception de ceux décrits ci-après.

Le 18 décembre 2007, la Cour supérieure du Québec a émis une ordonnance en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada) visant à protéger le Groupe TQS contre les éventuelles poursuites des créanciers, pour une période de suspension initiale se terminant le 17 janvier 2008. Cette période de suspension initiale pourrait être prolongée par la Cour au moment de son application; cependant, rien ne garantit qu'un prolongement sera demandé à la Cour ni accordé par cette dernière. En outre, rien ne garantit qu'un plan d'arrangement ou qu'une opération pourra être établi ou approuvé au cours de la période de suspension initiale ou de toute période de prolongement de cette dernière. Enfin, rien ne garantit que CIBC, le prêteur garanti du Groupe TQS, ne demandera pas ultérieurement le paiement du prêt d'exploitation de TQS, n'exercera pas sa garantie à l'égard du Groupe TQS, laquelle inclut les débiteurs de ce dernier, ni ne demandera pas un paiement en vertu de la garantie donnée par la Compagnie à CIBC correspondant à une tranche de 60 % du prêt en cours, jusqu'à concurrence de 12 millions $. Ni la Compagnie ni aucune de ses filiales (exclusion faite du Groupe TQS) n'ont d'autres engagements en cours visant à financer ou à soutenir la poursuite des activités commerciales du Groupe TQS.

Le CRTC perçoit deux différents types de droits auprès des radiodiffuseurs. Ces droits sont désignés comme les droits de licence de la partie I et les droits de licence de la partie II. En 2003 et en 2004, des poursuites ont été entamées auprès de la Cour fédérale. Ces poursuites invoquaient le fait que les droits de licence de la partie II constituaient une taxe plutôt que des droits et que la réglementation les autorisant était illégale. Le 14 décembre 2006, la Cour fédérale a statué que le CRTC n'avait pas le pouvoir d'exiger des droits de licence de la partie II. La Cour a établi que les radiodiffuseurs n'avaient pas droit au remboursement des droits de licence payés dans le passé. Tant la Couronne que les requérants ont interjeté appel de la décision auprès de la Cour d'appel fédérale. Les requérants cherchent à obtenir une ordonnance exigeant le remboursement des droits payés par le passé. La Couronne cherche à faire renverser la conclusion établissant que les droits de licence de la partie II sont illégaux. Le 1er octobre 2007, le CRTC a envoyé une lettre à tous les radiodiffuseurs. Cette lettre indique que le CRTC ne percevra pas les droits de licence de la partie II exigibles au 30 novembre 2007 et pour les exercices subséquents, à moins que la Cour d'appel fédérale ou la Cour suprême du Canada (advenant le cas où la cause se rendrait à l'une de ces instances) renverse la décision de la Cour fédérale. L'audition de l'appel a eu lieu les 4 et 5 décembre derniers à Ottawa. Au cours de l'audition, le banc d'audition a soulevé des questions portant sur la pertinence de considérer les droits de licence de la partie II comme une taxe plutôt qu'un droit en vertu de la partie appropriée de la Loi sur la radiodiffusion. La décision de la Cour d'appel fédérale n'est pas attendue avant plusieurs mois. La Compagnie est d'avis qu'il existe une probabilité raisonnable que la décision de la Cour fédérale soit renversée. La Compagnie a comptabilisé un montant de 9,7 millions $ à l'égard de ces droits pour l'exercice 2007 et pour le premier trimestre de 2008. Dans le cas improbable où la Cour d'appel fédérale ou la Cour suprême du Canada, si la cause se rend à l'une de ces instances, maintiendrait la décision de la Cour fédérale, l'incidence sur les résultats financiers futurs de la Compagnie serait favorable.

CONVENTIONS ET ESTIMATIONS COMPTABLES

Il n'y a eu aucun changement important dans les conventions et dans les estimations comptables de COGECO de même que dans les prises de position comptables futures depuis le 31 août 2007, à l'exception des éléments décrits ci-dessous. Une description des conventions et des estimations comptables de la Compagnie figure dans le rapport de gestion annuel de 2007.

Instruments financiers

Avec prise d'effet le 1er septembre 2007, la Compagnie a adopté le chapitre 1530, Résultat étendu, le chapitre 3855, Instruments financiers comptabilisation et évaluation, le chapitre 3861, Instruments financiers informations à fournir et présentation, et le chapitre 3865, Couvertures, du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA").

Etat du résultat étendu

Un nouvel état intitulé "Etat consolidé du résultat étendu", qui inclut le bénéfice net et les autres éléments du résultat étendu, a été ajouté aux états financiers consolidés de la Compagnie. Les autres éléments du résultat étendu représentent les variations des capitaux propres découlant d'opérations et d'autres événements sans rapport avec les propriétaires, tel que les variations de l'écart de conversion lié aux investissements nets dans les filiales étrangères autonomes et de la dette à long terme désignée comme élément de couverture des investissements nets dans les filiales étrangères autonomes ainsi que les variations de la juste valeur de la portion efficace des instruments de couverture de flux de trésorerie.

Comptabilisation et évaluation des instruments financiers

En vertu de ces nouvelles normes, tous les actifs financiers, incluant les dérivés, doivent être classés comme disponibles à la vente, détenus à des fins de transactions, détenus jusqu'à l'échéance ou prêts et créances. Tous les passifs financiers, incluant les dérivés, doivent être classés comme détenus à des fins de transactions ou autres passifs. Tous les instruments financiers classés comme disponibles à la vente ou détenus à des fins de transactions sont comptabilisés à la juste valeur dans le bilan consolidé, alors que les instruments financiers classés comme prêts et créances ou autres passifs continuent d'être évalués au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Les normes permettent à la Compagnie de désigner certains instruments financiers, au moment de leur comptabilisation initiale, comme détenus à des fins de transaction.

Tous les actifs financiers de la Compagnie ont été classés comme détenus à des fins de transaction ou prêts et créances. La Compagnie a classé sa trésorerie et ses équivalents de trésorerie comme détenus à des fins de transaction. Les débiteurs ont été classés comme prêts et créances. Tous les passifs financiers de la Compagnie ont été classés comme autres passifs, à l'exception des conventions d'échange de devises croisées de la filiale de la Compagnie qui ont été classé comme détenus à des fins de transaction. Les actifs et passifs détenus à des fins de transaction ont été évalués à la juste valeur au bilan et les variations de la juste valeur ont été comptabilisées à l'état consolidé des résultats, à l'exception des variations de la juste valeur des conventions d'échange de devises croisées qui ont été désigné comme élément de couverture des flux de trésorerie des billets garantis de premier rang, Série A, et qui ont été comptabilisés aux autres éléments du résultat étendu. Les prêts et créances et tous les passifs financiers ont été comptabilisés au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Au moment de l'adoption, la Compagnie a déterminé qu'aucun de ses actifs financiers n'était classé comme disponible à la vente ou détenu jusqu'à l'échéance. A l'exception du traitement des coûts de transaction et des instruments financiers dérivés mentionnés ci-dessous, l'adoption des nouvelles recommandations n'a pas eu d'impact sur les états financiers consolidés au 1er septembre 2007 et au 30 novembre 2007.

Coûts de transaction

Avec prise d'effet le 1er septembre 2007, les coûts de transaction sont capitalisés lors de leur comptabilisation initiale et présenté en réduction du financement afférent, à l'exception des coûts de transaction sur l'emprunt rotatif et la marge de crédit d'exploitation qui sont présentés à titre de charges reportées. Ces coûts sont amortis sur la durée du financement afférent selon la méthode du taux d'intérêt effectif, à l'exception des coûts de transaction sur l'emprunt rotatif et la marge de crédit d'exploitation qui sont amortis de façon linéaire sur la durée du financement afférent. Auparavant, tous les coûts de transaction étaient capitalisés et amorti de façon linéaire sur la durée du financement afférent, sur une période n'excédant pas cinq ans. L'impact de ces ajustements a eu pour effet de réduire les charges reportées de 1,2 millions $, réduire la dette à long terme de 3,1 millions $, augmenter les passifs d'impôts futurs de 0,6 million $, augmenter la part des actionnaires sans contrôle de 0,9 million $ et augmenter les bénéfices non répartis de 0,4 million $.

Couverture des flux de trésorerie

Tous les dérivés sont évalués à la juste valeur et les variations de la juste valeur sont comptabilisées à l'état consolidé des résultats, à moins que les dérivés ne constituent des instruments de couverture de flux de trésorerie efficaces. Les variations de la juste valeur des dérivés de couverture de flux de trésorerie sont comptabilisés dans les autres éléments du résultat étendu, dans la mesure où la couverture est efficace, jusqu'à ce que la variation des flux de trésorerie liés à l'actif ou au passif couvert soit comptabilisées à l'état consolidé des résultats. La portion inefficace des couvertures est immédiatement comptabilisée à l'état consolidé des résultats. Par conséquent, les conventions d'échange de devises croisées de la filiale de la Compagnie doivent être évaluées à la juste valeur aux états financiers consolidés. Etant donné que ces conventions d'échange de devises croisées sont utilisées pour couvrir les flux de trésorerie des billets garantis de premier rang, Série A, libellés en dollars américains, les variations de la juste valeur sont comptabilisées dans les autres éléments du résultat étendu. L'impact de l'évaluation des conventions d'échange de devises croisées à la juste valeur sur les états financiers consolidés intermédiaires au 1er septembre 2007, a augmenté le passif au titre des instruments financiers dérivés de 83,5 millions $, diminué le crédit reporté présenté dans la dette à long terme de 80,2 millions $, diminué les passifs d'impôts futurs de 1,1 million $, diminué la part des actionnaires sans contrôle de 1,5 million $ et diminué le solde d'ouverture des autres éléments du résultat étendu cumulé de 0,7 million $. L'impact de l'évaluation des conventions d'échange de devises croisées à la juste valeur sur les états financiers consolidés intermédiaires pour la période de trois mois se terminant le 30 novembre 2007, a augmenté le passif au titre des instruments financiers dérivés de 7,8 millions $, augmenté les passifs d'impôts futurs de 0,2 million $, augmenté la part des actionnaires sans contrôle de 0,3 million $ et augmenté les autres éléments du résultat étendu cumulé de 0,1 million $.

Couverture de l'investissement net

Les états financiers des filiales étrangères autonomes sont convertis en dollars canadiens aux taux de change en vigueur à la date du bilan en ce qui a trait aux éléments d'actif et de passif et au taux de change moyen en vigueur au cours de l'exercice en ce qui a trait aux produits et aux charges. Les ajustements découlant de la conversion sont reportés et comptabilisés à titre d'écart de conversion dans les autres éléments du résultat étendu cumulé et sont inclus aux résultats seulement lorsqu'une réduction de l'investissement dans ces filiales étrangères est réalisée. Les gains et pertes de change non réalisés sur la dette à long terme libellée en devises étrangères qui est désignée comme couverture des investissements nets dans les filiales étrangères autonomes sont comptabilisée à titre d'écart de conversion dans les autres éléments du résultat étendu cumulé, déduction faite des impôts y afférents. Par conséquent, un montant de 1,0 million $ a été reclassé au 31 août 2007 de l'écart de change cumulatif aux autres éléments du résultat étendu cumulé et les états financiers consolidés comparatifs de la Compagnie ont été redressés conformément aux dispositions transitoires.

Dérivés incorporés

Tous les dérivés incorporés qui ne sont pas étroitement liés aux contrats hôtes sont constatés à la juste valeur et les variations de la juste valeur sont comptabilisées à l'état consolidé des résultats. Au 1er septembre 2007 et au 30 novembre 2007, aucun dérivé incorporé significatif ou dérivé non financier n'exigeait une comptabilisation distincte à la juste valeur au bilan consolidé. Conformément aux nouvelles normes, la Compagnie a choisi le 1er septembre 2002 comme date de transition pour l'adoption de la norme relative aux dérivés incorporés.

Futures normes

En 2006, l'ICCA a publié le chapitre 3862, Instruments financiers informations à fournir, et le chapitre 3863, Instruments financiers présentation. Ces chapitres s'appliquent aux états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er octobre 2007. La Compagnie évalue actuellement l'impact de ces nouvelles normes.

Modifications comptables

En juillet 2006, l'ICCA a publié le chapitre 1506, Modifications comptables, qui modifie certains aspects de la norme précédente. Une entité ne peut changer ses méthodes comptables que si les sources premières des PCGR l'exigent ou pour fournir une présentation plus fiable et plus pertinente des états financiers. En outre, les changements de méthodes comptables doivent être appliqués rétrospectivement et l'information additionnelle doit être présentée. Ce chapitre s'applique aux états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2007. Au cours du premier trimestre, la Compagnie a adopté cette nouvelle norme et a conclu qu'elle n'avait aucune incidence importante sur ces états financiers consolidés.

MESURES FINANCIERES NON DEFINIES PAR LES PCGR

Cette section décrit les mesures financières non définies par les PCGR qu'utilise COGECO tout au long de ce rapport de gestion. Elle présente également un rapprochement de ces mesures financières non définies par les PCGR et des mesures financières les plus comparables préparées selon les PCGR. Ces mesures financières n'ont pas de définitions normalisées prescrites par les PCGR du Canada et elles peuvent ne pas être comparables avec des mesures semblables utilisées par d'autres sociétés. Ces mesures comprennent les "flux de trésorerie provenant de l'exploitation", les "flux de trésorerie nets" et le "bénéfice net excluant la perte de valeur des actifs d'une filiale".

Flux de trésorerie provenant de l'exploitation

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie provenant de l'exploitation pour évaluer les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, exclusion faite de l'incidence de la variation du fonds de roulement. Cette mesure permet à la Compagnie d'isoler les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation de l'incidence des décisions en matière de gestion de la trésorerie. Les flux de trésorerie provenant de l'exploitation sont ensuite utilisés lors du calcul des "flux de trésorerie nets", une autre mesure non définie par les PCGR. Le calcul des flux de trésorerie provenant de l'exploitation est présenté ci-dessous :



Trimestres terminés
les 30 novembre
(non vérifiés)

(en milliers de dollars) 2007 2006
--------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie liés aux activités
d'exploitation 40 861 $ (19 723) $
Variation des éléments hors caisse liés
à l'exploitation 42 997 85 758
--------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant de
l'exploitation 83 858 $ 66 035 $
--------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------


Flux de trésorerie nets

La direction de COGECO et les investisseurs utilisent les flux de trésorerie nets pour mesurer la capacité de COGECO à rembourser sa dette, à distribuer des capitaux à ses actionnaires et à financer sa croissance. Le calcul des flux de trésorerie nets est présenté ci-dessous :



Trimestres terminés
les 30 novembre
(non vérifiés)

(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie provenant de l'exploitation 83 858 $ 66 035 $
Acquisitions d'immobilisations (50 959) (67 198)
Augmentation des charges reportées (7 517) (7 212)
Actifs acquis par l'entremise de contrats de
location-acquisition - se reporter à la note
11 b) des états financiers consolidés (73) (205)
------------------------------------------------------------------------
Flux de trésorerie nets 25 309 $ (8 580) $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Bénéfice net excluant la perte de valeur des actifs d'une filiale

La direction de COGECO et les investisseurs font appel au bénéfice net excluant la perte de valeur des actifs d'une filiale pour évaluer le bénéfice net qui aurait été dégagé, exclusion faite de la perte de valeur des actifs d'une filiale. Cette mesure permet à la Compagnie d'isoler les ajustements exceptionnels en vue d'évaluer le bénéfice net lié aux activités continues.



Trimestres terminés
les 30 novembre
(non vérifiés)
(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net (perte nette) (9 976) $ 6 751 $
Perte de valeur des actifs, déduction faite
de la part des actionnaires sans contrôle 18 500 -
------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net excluant la perte de valeur
des actifs d'une filiale 8 524 $ 6 751 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


RENSEIGNEMENTS SUPPLEMENTAIRES

Ce rapport de gestion a été préparé le 9 janvier 2008. Des renseignements supplémentaires se rapportant à la Compagnie, y compris sa notice annuelle, sont disponibles sur le site Web de SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

AU SUJET DE COGECO

COGECO est une entreprise de télécommunications diversifiée. Par sa filiale Cogeco Câble, elle procure environ 2 569 000 unités de service à 2 365 000 foyers câblés dans les territoires desservis au Canada et au Portugal. Grâce à ses réseaux bidirectionnels à large bande, Cogeco Câble fournit à sa clientèle résidentielle et commerciale des services de Télévision analogique et numérique, d'Internet haute vitesse et de Téléphonie. Par l'intermédiaire de sa filiale Cogeco Radio-Télévision, COGECO détient et exploite les stations de radio RYTHME FM à Montréal, à Québec, à Trois-Rivières et à Sherbrooke, de même que le 93,3 à Québec. Les actions subalternes à droit de vote de COGECO sont inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CGO). Les actions subalternes à droit de vote de Cogeco Câble sont également inscrites à la Bourse de Toronto (TSX:CCA).



Conférence téléphonique pour les analystes financiers :

Le jeudi 10 janvier 2008 à 11 h (HNE)
Les représentants des médias sont invités à assister à titre
d'auditeurs seulement.

Prière d'appeler 5 minutes avant le début de la conférence en
utilisant une des liaisons téléphoniques suivantes :
Numéro d'accès pour le Canada et les Etats-Unis : 1-866-321-8231
Numéro d'accès international : +1 416-642-5213
Code de confirmation : 3458791
Par Internet à www.cogeco.ca/investisseurs

Pour écouter la retransmission de la conférence téléphonique,
accessible jusqu'au 16 janvier, composer un des numéros suivants :
Numéro d'accès pour le Canada et les Etats-Unis : 1-888-203-1112
Numéro d'accès international : +1 647-436-0148
Code de confirmation : 3458791



Renseignements financiers trimestriels supplémentaires
(non vérifiés)

Trimestres terminés les 30 novembre 31 août
2007(1) 2006(1) 2007(1) 2006(1)
-------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars, sauf
les pourcentages et les données
par action)

Produits d'exploitation 292 770 $ 263 292 $ 269 326 $ 199 351 $
Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 104 010 88 367 98 180 68 645
Marge d'exploitation 35,5 % 33,6 % 36,5 % 34,4 %
Amortissement 54 155 45 839 56 018 36 446
Charges financières 17 606 21 759 19 190 16 864
Pertes de valeur 30 298 - - -
Charge (économie) d'impôts 9 277 6 463 (368) (13 950)
Part des actionnaires sans
contrôle 2 543 7 557 19 763 19 022
Perte (gain) sur dilution (107) (7) 27 011 -
Bénéfice net (perte nette) (9 976) 6 751 30 384 10 300

Flux de trésorerie provenant
de l'exploitation 83 858 66 035 75 035 51 729

Bénéfice net (perte nette)
par action (0,60) $ 0,41 $ 1,82 $ 0,62 $


Renseignements financiers trimestriels supplémentaires
(non vérifiés)

Trimestres terminés les 31 mai 28 février
2007(1) 2006 2007(1) 2006
-------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars, sauf
les pourcentages et les données
par action)

Produits d'exploitation 277 364 $ 189 718 $ 261 120 $ 177 359 $
Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 95 495 66 111 83 669 57 765
Marge d'exploitation 34,4 % 34,8 % 32,0 % 32,6
Amortissement 48 835 30 658 45 112 30 217
Charges financières 21 851 14 120 24 181 14 231
Pertes de valeur - - - -
Charge (économie) d'impôts 9 679 8 461 2 580 5 706
Part des actionnaires sans
contrôle 12 007 7 293 8 240 4 842
Perte (gain) sur dilution (64) - 30 990 -
Bénéfice net (perte nette) 3 059 5 529 34 546 2 679

Flux de trésorerie provenant
de l'exploitation 76 282 52 093 59 266 41 644

Bénéfice net (perte nette) par
action 0,18 $ 0,33 $ 2,08 $ 0,16 $

(1) Inclut les résultats d'exploitation de la filiale de câblodistribution,
Cabovisao, depuis la date de prise de contrôle le 1er août 2006.


Les résultats d'exploitation du secteur de la câblodistribution ne sont généralement pas soumis à des variations saisonnières importantes. Toutefois, la perte de clients du service de Câble de base est généralement plus importante et l'ajout de clients des services IHV est généralement plus faible au quatrième trimestre parce que les étudiants quittent leur campus à la fin de l'année scolaire. Cependant, les résultats d'exploitation du secteur des médias peuvent faire l'objet de variations saisonnières prononcées. Les produits d'exploitation dépendent des cotes d'écoute et du marché pour les dépenses de publicité à la radio et à la télévision conventionnelle dans la province de Québec. Les ventes de publicité, principalement la publicité à l'échelle nationale, sont généralement plus faibles au cours des deuxième et quatrième trimestres et, par conséquent, la marge d'exploitation est habituellement moins élevée pour ces trimestres.



Statistiques de la câblodistribution

30 novembre 31 août
2007 2007
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
Foyers câblés
Ontario (1) 1 002 971 997 498
Québec 491 788 486 592
---------------------------------------------------------------------------
Canada 1 494 759 1 484 090
Portugal 869 940 859 376
---------------------------------------------------------------------------
Total 2 364 699 2 343 466
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Unités de service
Ontario 1 306 163 1 256 244
Québec 555 171 532 264
---------------------------------------------------------------------------
Canada 1 861 334 1 788 508
Portugal 707 355 697 157
---------------------------------------------------------------------------
Total 2 568 689 2 485 665
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients du service de Câble de base
Ontario 599 733 594 889
Québec 257 488 254 268
---------------------------------------------------------------------------
Canada 857 221 849 157
Portugal 298 936 294 003
---------------------------------------------------------------------------
Total 1 156 157 1 143 160
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients des volets facultatifs
Ontario 484 611 468 764
Québec 208 976 204 585
---------------------------------------------------------------------------
Canada 693 587 673 349
Portugal - -
---------------------------------------------------------------------------
Total 693 587 673 349
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients du service de télévision payante
Ontario 92 036 88 835
Québec 44 355 42 180
---------------------------------------------------------------------------
Canada 136 391 131 015
Portugal 55 867 54 723
---------------------------------------------------------------------------
Total 192 258 185 738
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients des services Internet à haute vitesse
Ontario 335 152 316 363
Québec 105 978 99 473
---------------------------------------------------------------------------
Canada 441 130 415 836
Portugal 163 829 160 023
---------------------------------------------------------------------------
Total 604 959 575 859
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients des services de Télévision numérique
Ontario 255 919 246 267
Québec 140 213 133 612
---------------------------------------------------------------------------
Canada 396 132 379 879
Portugal - -
---------------------------------------------------------------------------
Total 396 132 379 879
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Clients du service de Téléphonie
Ontario 115 359 98 725
Québec 51 492 44 911
---------------------------------------------------------------------------
Canada 166 851 143 636
Portugal 244 590 243 131
---------------------------------------------------------------------------
Total 411 441 386 767
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

(1) La vérification des foyers câblés en Ontario a été complétée au cours
du premier trimestre de 2007 et a eu pour résultat une réduction de 42
386 foyers câblés.



COGECO INC.
ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS

Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars,
sauf les données par action) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non
vérifié)

Produits d'exploitation 292 770 $ 263 292 $

Charges d'exploitation 188 760 174 925
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation avant amortissement 104 010 88 367

Amortissement (note 3) 54 155 45 839
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice d'exploitation 49 855 42 528

Charges financières (note 4) 17 606 21 759

Réduction de la valeur des actifs
d'une filiale (note 14c)) 30 298 -
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice avant impôts sur les bénéfices
et les éléments suivants 1 951 20 769

Impôts sur les bénéfices (note 5) 9 277 6 463

Perte sur dilution résultant de l'émission
d'actions par une filiale 107 7

Part des actionnaires sans contrôle 2 543 7 557

Quote-part du bénéfice d'une société en nom collectif - 9
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net (perte nette) (9 976)$ 6 751 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Bénéfice (perte) par action (note 6)
De base (0,60)$ 0,41 $
Dilué(e) (0,60) 0,41
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



COGECO INC.
ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT ETENDU

Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Bénéfice net (perte nette) (9 976)$ 6 751 $

Autres éléments du résultat étendu

Gains et pertes non réalisés sur les
instruments financiers dérivés désignés
comme élément de couverture de flux
de trésorerie, déduction faite des
impôts de 1 143 000 $ et de la part
des actionnaires sans contrôle
de 4 500 000 $ (2 153) -

Reclassement des gains et pertes réalisés
dans le bénéfice net sur les instruments
financiers dérivés désignés comme
élément de couverture de flux de trésorerie,
déduction faite des impôts de 1 345 000 $
et de la part des actionnaires sans
contrôle de 4 792 000 $ 2 293 -

Gain non réalisé sur la conversion des
investissements nets dans les filiales
étrangères autonomes, déduction faite de
la part des actionnaires sans contrôle
de 6 994 000 $ (25 632 000 $ en 2006) 3 346 16 538

Perte non réalisée sur la conversion de
la dette à long terme désignée comme
élément de couverture des investissements
nets dans les filiales étrangères autonomes
déduction faite de la part des actionnaires
sans contrôle de 4 313 000 $
(déduction faite des impôts de 1 703 000 $
et de la part des actionnaires sans
contrôle de 18 453 000 $ en 2006) (2 063) (11 905)
------------------------------------------------------------------------
1 423 4 633
-------------------------------------------------------------------------

Résultat étendu (8 553)$ 11 384 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------



COGECO INC.
ETATS CONSOLIDES DES BENEFICES NON REPARTIS

Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Solde au début, tel que présenté 274 946 $ 204 734 $

Modification de convention comptable (note 1) 424 -
------------------------------------------------------------------------
Solde au début redressé 275 370 204 734

Bénéfice net (perte nette) (9 976) 6 751

Dividendes sur actions à droits de
vote multiples (129) (116)

Dividendes sur actions subalternes à droit
de vote (1 038) (919)
------------------------------------------------------------------------

Solde à la fin 264 227 $ 210 450 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



COGECO INC.
BILANS CONSOLIDES
------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 30 novembre 31 août
2007 2007
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)
Actif
Court terme
Trésorerie et équivalents de trésorerie 18 144 $ 65 564 $
Débiteurs 84 832 76 345
Impôts sur les bénéfices à recevoir 2 320 3 138
Charges payées d'avance 6 895 9 117
Droits de diffusion 19 147 14 647
Actifs d'impôts futurs 14 157 17 986
------------------------------------------------------------------------
145 495 186 797
------------------------------------------------------------------------

Impôts sur les bénéfices à recevoir 1 368 1 345
Droits de diffusion 7 484 17 456
Placements 739 739
Immobilisations 1 143 863 1 144 923
Charges reportées 55 788 55 450
Actifs intangibles (note 7) 1 082 367 1 086 750
Ecart d'acquisition (note 7) 348 298 342 584
------------------------------------------------------------------------
2 785 402 $ 2 836 044 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Passif et avoir des actionnaires
Passif
Court terme
Endettement bancaire 14 210 $ 7 458 $
Créditeurs et charges à payer 212 709 249 343
Droits de diffusion à payer 16 196 8 531
Impôts sur les bénéfices à payer 3 552 1 350
Produits reportés et perçus d'avance 30 402 29 879
Instruments financiers dérivés 91 294 -
Portion de la dette à long terme échéant à
court terme (note 8) 167 119 17 578
------------------------------------------------------------------------
535 482 314 139
------------------------------------------------------------------------

Dette à long terme (note 8) 766 893 1 036 256
Quote-part du déficit d'une société en
nom collectif 1 036 1 036
Produits reportés et perçus d'avance 11 939 11 501
Droits de diffusion à payer 5 006 4 408
Passifs relatifs aux avantages sociaux futurs 8 984 8 822
Passif d'impôts futurs 269 143 267 646
Part des actionnaires sans contrôle 804 566 799 776
------------------------------------------------------------------------
2 403 049 2 443 584
------------------------------------------------------------------------

Avoir des actionnaires
Capital-actions (note 9) 119 078 119 078
Actions autodétenues (note 9) (1 522) (1 054)
Surplus d'apport - rémunération à base d'actions 880 499
Bénéfices non répartis 264 227 274 946
Autres éléments du résultat étendu cumulé (note 10) (310) (1 009)
------------------------------------------------------------------------
382 353 392 460
------------------------------------------------------------------------
2 785 402 $ 2 836 044 $
------------------------------------------------------------------------



COGECO INC.
ETATS CONSOLIDES DES FLUX DE TRESORERIE

Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
(en milliers de dollars) 2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)
Flux de trésorerie liés aux activités
d'exploitation
Bénéfice net (perte nette) (9 976)$ 6 751 $
Ajustements pour :
Amortissement (note 3) 54 155 45 839
Amortissement des charges de financement
reportées 722 646
Réduction de la valeur des actifs d'une
filiale (note 14 c)) 30 298 -
Impôts futurs (note 5) 5 178 3 879
Part des actionnaires sans contrôle 2 543 7 557
Perte sur dilution suite à des émissions
d'actions par une filiale 107 7
Rémunération à base d'actions 388 967
Perte (gain) sur disposition d'immobilisations 281 (11)
Autres 162 400
------------------------------------------------------------------------
83 858 66 035

Variation des éléments hors caisse liés à
l'exploitation (note 11a)) (42 997) (85 758)
------------------------------------------------------------------------
40 861 (19 723)
------------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie liés aux activités
d'investissement

Acquisition d'immobilisations (note 11b)) (50 959) (67 198)
Augmentation des charges reportées (7 517) (7 212)
Diminution de l'encaisse affectée - 91
Autres 62 22
------------------------------------------------------------------------
(58 414) (74 297)
------------------------------------------------------------------------

Flux de trésorerie liés aux activités
de financement
Augmentation de l'endettement bancaire 6 752 39 725
Augmentation de la dette à long terme 50 10 000
Remboursement de la dette à long terme (34 665) (8 270)
Emission d'actions subalternes à droit de vote - 120
Acquisition d'actions autodétenues (note 9) (468) -
Dividendes sur actions à droits de vote multiples (129) (116)
Dividendes sur actions subalternes à droit
de vote (1 038) (919)
Emission d'actions subalternes à droit de
vote par une filiale aux actionnaires
sans contrôle, net des frais d'émission 3 056 228
Dividendes payés par une filiale aux
actionnaires sans contrôle (3 272) (972)
------------------------------------------------------------------------
(29 714) 39 796
------------------------------------------------------------------------

Variation nette de la trésorerie et
des équivalents de trésorerie (47 267) (54 224)

Effet de la variation des taux de change
sur la trésorerie et libellés en
devises étrangères (153) 1 616

Trésorerie et équivalents de trésorerie
au début 65 564 71 516
------------------------------------------------------------------------
Trésorerie et équivalents de trésorerie
à la fin 18 144 $ 18 908 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

La note 11 présente des renseignements complémentaires aux flux de
trésorerie.


COGECO INC.

Notes afférentes aux états financiers consolidés 30 novembre 2007

(les données des tableaux sont en milliers de dollars, sauf les données par action)

1. Mode de présentation

De l'avis de la direction, les états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ci-joints, dressés selon les principes comptables généralement reconnus du Canada, contiennent tous les ajustements nécessaires pour présenter fidèlement la situation financière de COGECO inc. au 30 novembre 2007 et au 31 août 2007, ainsi que les résultats de son exploitation et ses flux de trésorerie pour les périodes de trois mois terminées les 30 novembre 2007 et 2006.

Bien que la direction estime que l'information est divulguée de façon adéquate, ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés et les notes afférentes doivent être lus conjointement avec les états financiers consolidés annuels de COGECO inc. pour l'exercice terminé le 31 août 2007. Les conventions comptables utilisées dans la préparation de ces états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés sont les mêmes que celles utilisées pour les plus récents états financiers consolidés annuels, à l'exception de l'adoption de la nouvelle convention comptable sur les instruments financiers mentionnée ci-dessous.

Instruments financiers

Avec prise d'effet le 1er septembre 2007, la Compagnie a adopté le chapitre 1530, Résultat étendu, le chapitre 3855, Instruments financiers - comptabilisation et évaluation, le chapitre 3861, Instruments financiers - informations à fournir et présentation, et le chapitre 3865, Couvertures, du Manuel de l'Institut Canadien des Comptables Agréés ("ICCA").

Etat du résultat étendu

Un nouvel état intitulé "Etat consolidé du résultat étendu", qui inclut le bénéfice net et les autres éléments du résultat étendu, a été ajouté aux états financiers consolidés de la Compagnie. Les autres éléments du résultat étendu représentent les variations des capitaux propres découlant d'opérations et d'autres événements sans rapport avec les propriétaires, tel que les variations de l'écart de conversion lié aux investissements nets dans les filiales étrangères autonomes et de la dette à long terme désignée comme élément de couverture des investissements nets dans les filiales étrangères autonomes ainsi que les variations de la juste valeur de la portion efficace des instruments de couverture de flux de trésorerie.

Comptabilisation et évaluation des instruments financiers

En vertu de ces nouvelles normes, tous les actifs financiers, incluant les dérivés, doivent être classés comme disponibles à la vente, détenus à des fins de transactions, détenus jusqu'à l'échéance ou prêts et créances. Tous les passifs financiers, incluant les dérivés, doivent être classés comme détenus à des fins de transactions ou autres passifs. Tous les instruments financiers classés comme disponibles à la vente ou détenus à des fins de transactions sont comptabilisés à la juste valeur dans le bilan consolidé, alors que les instruments financiers classés comme prêts et créances ou autres passifs continuent d'être évalués au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Les normes permettent à la Compagnie de désigner certains instruments financiers, au moment de leur comptabilisation initiale, comme détenus à des fins de transaction.

Tous les actifs financiers de la Compagnie ont été classés comme détenus à des fins de transaction ou prêts et créances. La Compagnie a classé sa trésorerie et ses équivalents de trésorerie comme détenus à des fins de transaction. Les débiteurs ont été classés comme prêts et créances. Tous les passifs financiers de la Compagnie ont été classés comme autres passifs, à l'exception des conventions d'échange de devises croisées de la filiale de la Compagnie qui ont été classé comme détenus à des fins de transaction. Les actifs et passifs détenus à des fins de transaction ont été évalués à la juste valeur au bilan et les variations de la juste valeur ont été comptabilisées à l'état consolidé des résultats, à l'exception des variations de la juste valeur des conventions d'échange de devises croisées qui ont été désigné comme élément de couverture des flux de trésorerie des billets garantis de premier rang, Série A, et qui ont été comptabilisés aux autres éléments du résultat étendu. Les prêts et créances et tous les passifs financiers ont été comptabilisés au coût après amortissement selon la méthode du taux d'intérêt effectif. Au moment de l'adoption, la Compagnie a déterminé qu'aucun de ses actifs financiers n'était classé comme disponible à la vente ou détenu jusqu'à l'échéance. A l'exception du traitement des coûts de transaction et des instruments financiers dérivés mentionnés ci-dessous, l'adoption des nouvelles recommandations n'a pas eu d'impact sur les états financiers consolidés au 1er septembre 2007 et au 30 novembre 2007.

Coûts de transaction

Avec prise d'effet le 1er septembre 2007, les coûts de transaction sont capitalisés lors de leur comptabilisation initiale et présenté en réduction du financement afférent, à l'exception des coûts de transaction sur l'emprunt rotatif et la marge de crédit d'exploitation qui sont présentés à titre de charges reportées. Ces coûts sont amortis sur la durée du financement afférent selon la méthode du taux d'intérêt effectif, à l'exception des coûts de transaction sur l'emprunt rotatif et la marge de crédit d'exploitation qui sont amortis de façon linéaire sur la durée du financement afférent. Auparavant, tous les coûts de transaction étaient capitalisés et amorti de façon linéaire sur la durée du financement afférent, sur une période n'excédant pas cinq ans. L'impact de ces ajustements a eu pour effet de réduire les charges reportées de 1,2 millions $, réduire la dette à long terme de 3,1 millions $, augmenter les passifs d'impôts futurs de 0,6 million $, augmenter la part des actionnaires sans contrôle de 0,9 million $ et augmenter les bénéfices non répartis de 0,4 million $.

Couverture des flux de trésorerie

Tous les dérivés sont évalués à la juste valeur et les variations de la juste valeur sont comptabilisées à l'état consolidé des résultats, à moins que les dérivés ne constituent des instruments de couverture de flux de trésorerie efficaces. Les variations de la juste valeur des dérivés de couverture de flux de trésorerie sont comptabilisés dans les autres éléments du résultat étendu, dans la mesure où la couverture est efficace, jusqu'à ce que la variation des flux de trésorerie liés à l'actif ou au passif couvert soit comptabilisées à l'état consolidé des résultats. La portion inefficace des couvertures est immédiatement comptabilisée à l'état consolidé des résultats. Par conséquent, les conventions d'échange de devises croisées de la filiale de la Compagnie doivent être évaluées à la juste valeur aux états financiers consolidés. Etant donné que ces conventions d'échange de devises croisées sont utilisées pour couvrir les flux de trésorerie des billets garantis de premier rang, Série A, libellés en dollars américains, les variations de la juste valeur sont comptabilisées dans les autres éléments du résultat étendu. L'impact de l'évaluation des conventions d'échange de devises croisées à la juste valeur sur les états financiers consolidés intermédiaires au 1er septembre 2007, a augmenté le passif au titre des instruments financiers dérivés de 83,5 millions $, diminué le crédit reporté présenté dans la dette à long terme de 80,2 millions $, diminué les passifs d'impôts futurs de 1,1 million $, diminué la part des actionnaires sans contrôle de 1,5 million $ et diminué le solde d'ouverture des autres éléments du résultat étendu cumulé de 0,7 million $. L'impact de l'évaluation des conventions d'échange de devises croisées à la juste valeur sur les états financiers consolidés intermédiaires pour la période de trois mois se terminant le 30 novembre 2007, a augmenté le passif au titre des instruments financiers dérivés de 7,8 millions $, augmenté les passifs d'impôts futurs de 0,2 million $, augmenté la part des actionnaires sans contrôle de 0,3 million $ et augmenté les autres éléments du résultat étendu cumulé de 0,1 million $.

Couverture d'investissement net

Les états financiers des filiales étrangères autonomes sont convertis en dollars canadiens aux taux de change en vigueur à la date du bilan en ce qui a trait aux éléments d'actif et de passif et au taux de change moyen en vigueur au cours de l'exercice en ce qui a trait aux produits et aux charges. Les ajustements découlant de la conversion sont reportés et comptabilisés à titre d'écart de conversion dans les autres éléments du résultat étendu cumulé et sont inclus aux résultats seulement lorsqu'une réduction de l'investissement dans ces filiales étrangères est réalisée. Les gains et pertes de change non réalisés sur la dette à long terme libellée en devises étrangères qui est désignée comme couverture des investissements nets dans les filiales étrangères autonomes sont comptabilisée à titre d'écart de conversion dans les autres éléments du résultat étendu cumulé, déduction faite des impôts y afférents. Par conséquent, un montant de 1,0 million $ a été reclassé au 31 août 2007 de l'écart de change cumulatif aux autres éléments du résultat étendu cumulé et les états financiers consolidés comparatifs de la Compagnie ont été redressés conformément aux dispositions transitoires.

Dérivés incorporés

Tous les dérivés incorporés qui ne sont pas étroitement liés aux contrats hôtes sont constatés à la juste valeur et les variations de la juste valeur sont comptabilisées à l'état consolidé des résultats. Au 1er septembre 2007 et au 30 novembre 2007, aucun dérivé incorporé significatif ou dérivé non financier n'exigeait une comptabilisation distincte à la juste valeur au bilan consolidé. Conformément aux nouvelles normes, la Compagnie a choisi le 1er septembre 2002 comme date de transition pour l'adoption de la norme relative aux dérivés incorporés.

Futures normes

En 2006, l'ICCA a publié le chapitre 3862, Instruments financiers - informations à fournir, et le chapitre 3863, Instruments financiers - présentation. Ces chapitres s'appliquent aux états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er octobre 2007. La Compagnie évalue actuellement l'impact de ces nouvelles normes.

Modifications comptables

En juillet 2006, l'ICCA a publié le chapitre 1506, Modifications comptables, qui modifie certains aspects de la norme précédente. Une entité ne peut changer ses méthodes comptables que si les sources premières des PCGR l'exigent ou pour fournir une présentation plus fiable et plus pertinente des états financiers. En outre, les changements de méthodes comptables doivent être appliqués rétrospectivement et l'information additionnelle doit être présentée. Ce chapitre s'applique aux états financiers intermédiaires et annuels des exercices ouverts à compter du 1er janvier 2007. Au cours du premier trimestre, la Compagnie a adopté cette nouvelle norme et a conclu qu'elle n'avait aucune incidence importante sur ces états financiers consolidés.

2. Information sectorielle

Les activités de la Compagnie se divisent en deux secteurs d'exploitation : le secteur de la câblodistribution et celui des médias. Le secteur de la câblodistribution inclut les activités de câblodistribution, d'Internet à haute vitesse et de téléphonie alors que celui des médias inclut les activités reliées à la radiodiffusion et à la télédiffusion.



Les principaux renseignements financiers par secteur d'activité sont les
suivants :

Câblodistribution Médias
------------------------------------------------------------------------
Trois mois terminés les
30 novembre 2007 2006 2007 2006
(non vérifié)
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation 251 833 $ 222 002 $ 40 988 $ 41 341 $

Charges d'exploitation 153 496 138 340 37 436 38 287

Bénéfice d'exploitation avant
amortissement 98 337 83 662 3 552 3 054

Amortissement 52 687 44 309 1 423 1 485

Bénéfice d'exploitation 45 650 39 353 2 129 1 569

Charges financières 16 912 21 221 244 187

Réduction de valeur des actifs
d'une filiale - - 30 298 -

Impôts sur les bénéfices 8 375 5 597 183 152
------------------------------------------------------------------------

Actif net investi (1)(2) 2 445 924 $ 2 398 297 $ 38 122 $ 60 076 $

Actif total (2) 2 677 884 2 714 339 96 976 109 548

Immobilisations (2) 1 130 081 1 119 498 13 339 24 937

Ecart d'acquisition (2) 348 298 342 584 - -

Acquisition d'immobilisations 50 727 67 171 305 232
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Siège social
et éliminations Consolidé
------------------------------------------------------------------------
Trois mois terminés les
30 novembre 2007 2006 2007 2006
(non vérifié)
------------------------------------------------------------------------

Produits d'exploitation (51)$ (51)$ 292 770 $ 263 292 $

Charges d'exploitation (2 172) (1 702) 188 760 174 925

Bénéfice d'exploitation
avant amortissement 2 121 1 651 104 010 88 367

Amortissement 45 45 54 155 45 839

Bénéfice d'exploitation 2 076 1 606 49 855 42 528

Charges financières 450 351 17 606 21 759

Réduction de valeur des actifs
d'une filiale - - 30 298 -

Impôts sur les bénéfices 719 714 9 277 6 463
------------------------------------------------------------------------
Actif net investi (1)(2) 6 960 $ 8 445 $ 2 491 006 $ 2 466 818 $

Actif total (2) 10 542 12 157 2 785 402 2 836 044

Immobilisations (2) 443 488 1 143 863 1 144 923

Ecart d'acquisition (2) - - 348 298 342 584

Acquisition d'immobilisations - - 51 032 67 403
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

(1) Actif total moins la trésorerie et les équivalents de trésorerie,
les créditeurs et charges à payer, les droits de diffusion à payer et
les produits reportés et perçus d'avance.

(2) Au 30 novembre 2007 et au 31 août 2007.


Les tableaux suivants présentent certaines données géographiques basées
sur la localisation des clients :


Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Produits d'exploitation
Canada 237 178 $ 209 221 $
Europe 55 592 54 071
----------------------------------------------------------------------
292 770 $ 263 292 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


Au 30 novembre Au 31 août
----------------------------------------------------------------------
2007 2007
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)

Immobilisations
Canada 833 448 $ 837 407 $
Europe 310 415 307 516
----------------------------------------------------------------------
1 143 863 $ 1 144 923 $
----------------------------------------------------------------------

Ecart d'acquisition
Canada - $ - $
Europe 348 298 342 584
----------------------------------------------------------------------
348 298 $ 342 584 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


3. Amortissement

Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Immobilisations 46 138 $ 40 495 $

Charges reportées 5 574 5 344

Actifs intangibles 2 443 -
----------------------------------------------------------------------
54 155 $ 45 839 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


4. Charges financières

Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Intérêts sur la dette à long terme 16 842 $ 20 451 $

Amortissement des charges de
financement reportées 407 646

Autres 357 662
----------------------------------------------------------------------
17 606 $ 21 759 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


5. Impôts sur les bénéfices

Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Exigibles 4 099 $ 2 584 $

Futurs 5 178 3 879
----------------------------------------------------------------------
9 277 $ 6 463 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------

Le tableau suivant présente le rapprochement entre les impôts sur les
bénéfices selon les taux d'imposition fédéral et provinciaux
réglementaires du Canada et les impôts sur les bénéfices selon le taux
d'imposition effectif consolidé :

Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Bénéfices avant impôts sur
les bénéfices 1 951 $ 20 769 $

Taux d'imposition de base combiné 33,93 34,74

Impôts sur les bénéfices selon le
taux d'imposition de base combiné 662 $ 7 216 $

Pertes ou bénéfices assujettis à des
taux d'imposition plus ou moins élevés (385) (33)

Impôts sur les bénéfices provenant de
dépenses non-déductibles 123 -

Effet causé par la différence des taux
d'imposition étrangers (1 164) (824)

Variation de la provision pour évaluation 10 280 -
Autres (239) 104
----------------------------------------------------------------------
Impôts sur les bénéfices selon le taux
d'imposition effectif 9 277 $ 6 463 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


6. Bénéfice par action

Le tableau suivant présente un rapprochement entre le bénéfice (perte)
par action de base et dilué(e):


Trois mois terminés les 30 novembre
----------------------------------------------------------------------
2007 2006
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Bénéfice net (perte nette)
(9 976)$ 6 751 $
Moyenne pondérée du nombre d'actions
à droits de vote multiples et d'actions
subalternes à droit de vote en
circulation 16 672 652 16 556 333

Effet de dilution des options
d'achat d'actions (1) - 96 624
----------------------------------------------------------------------
Moyenne pondérée du nombre d'actions
à droits de vote multiples et
d'actions subalternes à droit
de vote diluées en circulation 16 672 652 16 652 957
----------------------------------------------------------------------

Bénéfice (perte) par action

De base (0,60)$ 0,41 $

Dilué(e)
(0,60) 0,41
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------

(1) La moyenne pondérée des actions subalternes à droit de vote
potentiellement dilutives qui sont antidilutives pour la période de
trois mois terminée le 30 novembre 2007 s'élève à 82 154 actions.
Pour la période de trois mois terminée le 30 novembre 2006, un total
de 36 443 options d'achat d'actions ont été exclues du calcul du
bénéfice par action dilué étant donné que le prix d'exercice des
options était supérieur à la moyenne du prix des actions subalternes
à droit de vote.


7. Ecart d'acquisition et autres actifs intangibles

----------------------------------------------------------------------
30 novembre 31 août
2007 2007
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)

Relations clients 67 475 $ 68 858 $

Licences de radiodiffusion 25 120 28 120

Droits de clients 989 772 989 772
----------------------------------------------------------------------
1 082 367 1 086 750

Ecart d'acquisition 348 298 342 584
----------------------------------------------------------------------
1 430 665 $ 1 429 334 $
----------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------


a) Actifs intangibles

Au cours des trois premiers mois, les actifs intangibles ont évolué comme
suit :

------------------------------------------------------------------------
Relations Licences de Droits de
clients radiodiffusion clients Total
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non (non (non (non
vérifié) vérifié) vérifié) vérifié)

Solde au 31 août 2007 68 858 $ 28 120 $ 989 772 $ 750 $

Amortissement (2 443) - - (2 443)

Réduction de la
valeur des actifs
d'une filiale - (3 000) - (3 000)

Ecart de change 1 060 - - 1 060
------------------------------------------------------------------------

Solde au
30 novembre 2007 67 475 $ 25 120 $ 989 772 $ 1 082 367 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

b) Ecart d'acquisition

Au cours des trois premiers mois, l'écart d'acquisition a évolué comme
suit :

------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié)

Solde au 31 août 2007 342 584 $

Ecart de change 5 714
------------------------------------------------------------------------

Solde au 30 novembre 2007 348 298 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


8. Dette à long terme
-----------------------------------------------------------------------
30 novembre 31 août
Echéance Taux d'intérêt 2007 2007
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)

Compagnie mère

Crédit à terme 2010 6,66 % (1) 23 302 $ 25 538 $

Obligations découlant
de contrats de
location-acquisition 2010 6,49 - 6,61 101 108

Filiales
Crédit à terme
Emprunt à terme -
104 551 500 EUR 2011 5,38 (1) 151 862 150 450
Emprunt à terme -
17 358 700 EUR 2011 5,25 (1) 25 190 24 979
Emprunt rotatif -
174 000 000 EUR
(196 725 000 EUR au
31 août 2007) 2011 5,38 (1) 254 562 283 087

Débentures garanties
de premier
rang série 1 2009 6,75 149 636 150 000

Billets garantis de
premier rang
Série A - 150
millions $ US 2008 6,83 (2) 149 638 158 430
Série B 2011 7,73 174 203 175 000

Crédit reporté (3) 2008 - - 80 220

Obligations
découlant de
contrats de
location-acquisition 2011 6,42 - 8,30 5 210 5 760

Autres - - 308 262
-----------------------------------------------------------------------
934 012 1 053 834
Moins portion à court terme 167 119 17 578
-----------------------------------------------------------------------
766 893 $ 1 036 256 $
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

(1) Taux d'intérêt moyen sur la dette au 30 novembre 2007, incluant les
frais d'estampillage.

(2) Les conventions d'échange de devises croisées ont donné lieu à un taux
d'intérêt annuel réel de 7,254 % sur l'équivalent en dollars canadiens
de la dette libellée en dollar américains de la filiale de la
Compagnie, Cogeco Câble inc.

(3) Le crédit reporté représente le montant qui a été reporté au
31 août 2007 pour les fins de la comptabilité de couverture en vertu
des conventions d'échange de devises croisées couvrant les billets
garantis de premier rang série A libellés en dollars américains.
Conformément aux recommandations sur les instruments financiers, les
conventions d'échange de devises croisées sont maintenant présentées
comme passif au titre des instruments financiers dérivés (voir note 1).


9. Capital-actions

Autorisé, en nombre illimité

Actions privilégiées de premier et de second rang pouvant être émises en série, ne comportant aucun droit de vote, sauf tel qu'il est prévu par la loi ou aux statuts de la Compagnie.

Actions à droits de vote multiples, 20 votes par action.

Actions subalternes à droit de vote, 1 vote par action.



------------------------------------------------------------------------
30 novembre 31 août
2007 2007
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)

Emis

1 842 860 actions à droits de vote multiples 12 $ 12 $

14 829 792 actions subalternes à droit de vote 119 066 119 066
------------------------------------------------------------------------
119 078 $ 119 078 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Au cours de la période, les transactions sur les actions subalternes à

droit de vote ont été les suivantes :
------------------------------------------------------------------------
Trois mois terminés le Douze mois terminés le
30 novembre 2007 31 août 2007
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (vérifié)
------------------------------------------------------------------------
Nombre Nombre
d'actions Montant d'actions Montant
------------------------------------------------------------------------
Solde au début 14 829 792 119 066 $ 14 702 556 117 540 $

Actions émises
contre espèces en
vertu du régime
d'achat d'actions
offert aux employés
et du régime
d'options
d'achat d'actions - - 120 196 1 526

Conversion des
actions à droits de
vote multiples en
actions subalternes
à droit de vote - - 7 040 -
------------------------------------------------------------------------

Solde à la fin 14 829 792 119 066 $ 14 829 792 119 066 $

------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


Régimes de rémunération à base d'actions

La Compagnie offre à ses employés et à ceux de ses filiales un régime d'achat d'actions, et offre également à certains dirigeants un régime d'options d'achat d'actions qui sont décrits dans les états financiers consolidés annuels de la Compagnie. Aucune option d'achat d'action n'a été octroyée aux employés par COGECO inc. au cours du premier trimestre. Cependant, la filiale de la Compagnie, Cogeco Câble inc., a octroyé 97 214 options d'achat d'actions (197 407 en 2006) comportant un prix d'exercice de 49,82 $ (26,63 $ en 2006) dont 22 683 options d'achat d'actions (56 335 en 2006) ont été octroyées à des employés de COGECO inc. En 2006, la filiale de la Compagnie a aussi octroyé 376 000 options d'achat d'actions conditionnelles comportant un prix d'exercice de 26,63 $ dont 262 400 options d'achat d'actions ont été octroyées à des employés de COGECO inc. Les droits de ces options conditionnelles sont acquis sur une période de trois ans débutant l'année suivant la date de l'octroi des options et sont exerçables sur une période de dix ans. L'acquisition des droits reliés à ces options est conditionnelle à l'atteinte de certains objectifs financiers annuels par la filiale portugaise, Cabovisao - Televisao por Cabo, S.A., sur une période de trois ans. La Compagnie comptabilise une charge de rémunération pour les options octroyées depuis le 1er septembre 2003. Une charge de rémunération de 320 000 $ (261 000 $ en 2006) a été comptabilisée pour la période de trois mois terminée le 30 novembre 2007.

La juste valeur des options octroyées par la filiale de la Compagnie, Cogeco Câble inc., durant la période de trois mois terminée le 30 novembre 2007 était de 12,88 $ (7,37 $ en 2006) par option. La juste valeur a été estimée à la date d'attribution, pour les fins de détermination des coûts de rémunération reliés aux options, au moyen du modèle d'évaluation d'options binomial en fonction des hypothèses suivantes :



-------------------------------------------------------------------------
2007 2006
-------------------------------------------------------------------------

Taux de dividende prévu 0,90 1,27

Volatilité prévue 27 32

Taux d'intérêt sans risque 4,25 4,05

Durée prévue en années 4,0 4,0
-------------------------------------------------------------------------



Au 30 novembre 2007, la Compagnie avait des options d'achat d'actions en circulation permettant d'acquérir 191 258 actions subalternes à droit de vote. Ces options peuvent être levées à des prix variant de 14,00 $ à 37,50 $ et à diverses dates allant jusqu'au 19 octobre 2011.

Une filiale indirecte de la Compagnie, TQS inc., a aussi un régime d'options d'achat d'actions pour certains dirigeants et employés clés qui est décrit dans les états financiers consolidés annuels de la Compagnie. Au cours de la période de trois mois se terminant le 30 novembre 2007, aucune option d'achat d'actions (156 156 en 2006) n'a été octroyée par TQS inc. Aucune charge de rémunération n'a été comptabilisée au cours des périodes de trois mois terminées les 30 novembre 2007 et 2006 relativement à ce régime.

La Compagnie et sa filiale, Cogeco Câble inc., offraient également à leurs employés clés des régimes d'unités de performance qui ont été résiliés en juin 2007. Une charge de rémunération de 706 000 $ a été comptabilisée pour la période de trois mois terminée le 30 novembre 2006 relativement à ces régimes.

En date du 13 octobre 2006, la Compagnie a mis sur pied un régime d'unités d'actions incitatives (les "unités d'actions incitatives") à l'intention de ses dirigeants et de certains employés désignés qui est décrit dans les états financiers consolidés annuels de la Compagnie. Au cours des trois premiers mois, la Compagnie a octroyé 12 852 unités d'actions incitatives (aucune en 2006). Ces actions ont été achetées pour une contrepartie en espèces de 468 000 $ et sont détenues en fiducie à l'intention des participants jusqu'à ce que les droits rattachés soient complètement acquis. Cette fiducie, considérée comme une entité à détenteur de droit variable, est consolidée aux états financiers de la Compagnie et le coût des actions acquises est présenté en diminution du capital-actions à titre d'actions autodétenues. Une charge de rémunération de 68 000 $ (aucune en 2006) a été comptabilisée relativement à ce régime pour la période de trois mois terminée le 30 novembre 2007.




10. Autres éléments du résultat étendu cumulé
------------------------------------------------------------------------
Conversion des
investissements
nets dans des Couvertures
filiales étrangères de flux de
autonomes trésorerie Total
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié) (non vérifié)

Solde au 31 août 2007 (1 009)$ - $ (1 009)$

Impact cumulatif de
la modification de
convention comptable (note 1) - (724) (724)

Autres éléments du résultat
étendu 1 283 140 1 423
------------------------------------------------------------------------
Solde au 30 novembre 2007 274 $ (584)$ (310)$
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


11. Etats des flux de trésorerie

a) Variation des éléments hors caisse liés à l'exploitation

Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Débiteurs (12 153)$ (18 649)$

Impôts sur les bénéfices à recevoir 827 (1 672)

Charges payées d'avance 2 036 (3 516)

Droits de diffusion (6 477) (396)

Créditeurs et charges à payer (38 689) (74 866)

Droits de diffusion à payer 8 263 5 553

Impôts sur les bénéfices à payer 2 231 3 867

Produits reportés et perçus d'avance 965 3 921
------------------------------------------------------------------------
(42 997)$ (85 758)$
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------

b) Autres informations
Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Immobilisations acquises par le
biais de contrats de
location-acquisition 73 $ 205 $

Charges financières versées 21 387 24 618

Impôts sur les bénéfices versés
(recouvrés) (24) 1 279
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------



12. Avantage sociaux futurs

La Compagnie et ses filiales canadiennes offrent à leurs employés des régimes de retraite contributifs à prestations déterminées, à cotisations déterminées ou un régime enregistré d'épargne-retraite collectif qui sont décrits dans les états financiers consolidés annuels de la Compagnie. La charge totale liée à ces régimes s'établit comme suit :




Trois mois terminés les 30 novembre
------------------------------------------------------------------------
2007 2006
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------
(non vérifié) (non vérifié)

Régime de retraite contributifs à
prestations déterminées 807 $ 819 $

Régime de retraite à cotisations
déterminées et régime enregistré
d'épargne-retraite collectif 900 621
------------------------------------------------------------------------
1 707 $ 1 440 $
------------------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------------------


13. Passif éventuel

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes ("CRTC") perçoit deux types de droits pour les licences de diffusion, appelés les droits de licence de la Partie I et les droits de licence de la Partie II. En 2003 et en 2004, des poursuites ont été entamées devant la Cour fédérale, selon lesquelles il était allégué que les droits de licence de la Partie II représentent des taxes plutôt que des droits et que la réglementation qui les autorise est contraire à la loi. Le 14 décembre 2006, la Cour fédérale a statué que le CRTC n'avait pas l'autorité nécessaire pour percevoir les droits de la Partie II. La Cour a aussi décrété que les titulaires de licence n'avaient pas droit au remboursement des droits déjà payés. La Couronne et les demandeurs en ont appelé de cette décision devant la Cour d'appel fédérale. Les requérants demandent qu'une ordonnance soit rendue pour obliger le CRTC à rembourser les droits déjà payés. La Couronne cherche à faire casser la conclusion voulant que les droits de la Partie II soient contraires à la loi. Le 1er octobre 2007, le CRTC a fait parvenir à tous les titulaires de licence de diffusion, incluant les filiales de la Compagnie, Cogeco Câble inc. et Cogeco Radio-Télévision inc., une lettre indiquant que le CRTC ne percevra pas les droits de licence de la Partie II exigibles le 30 novembre 2007 et les années suivantes, à moins que la Cour d'appel fédérale ou la Cour suprême du Canada (si l'appel devait être porté devant cette instance) ne renverse la décision de la Cour fédérale. L'audition de l'appel a eu lieu le 4 et le 5 décembre à Ottawa. Au cours de l'audition, le jury d'audition a soulevé des questions portant sur la pertinence de considérer les droits de licence de la partie II comme une taxe plutôt qu'un droit en vertu de la partie appropriée de la Loi sur la radiodiffusion. La décision de la Cour d'appel fédérale n'est pas attendue avant plusieurs mois. La Compagnie est d'avis qu'il existe une probabilité raisonnable que la décision de la Cour fédérale soit renversée. Les filiales de la Compagnie ont comptabilisé un montant de 9,7 millions $ à l'égard de ces droits pour l'exercice 2007 et pour le premier trimestre de 2008. Dans l'éventualité improbable où la Cour d'appel fédérale ou la Cour suprême du Canada, si la cause se rend à l'une de ces instances, maintiendrait la décision de la Cour fédérale, l'incidence sur les résultats financiers futurs de la Compagnie serait favorable.


14. Evénements subséquents

a) Taux d'imposition des sociétés

Le 16 octobre 2007, le gouvernement du Canada a annoncé dans son énoncé économique une réduction du taux d'imposition des sociétés. Ainsi, le taux sera réduit à nouveau passant de 20,5 % à 19,5 % le 1er janvier 2008, de 20 % à 19 % le 1er janvier 2009, de 19 % à 18 % le 1er janvier 2010, de 18,5 % à 16,5 % le 1er janvier 2011 et à 15 % le 1er janvier 2012. Ces taux ont été considérés pratiquement en vigueur le 14 décembre 2007. Ces réductions diminueront la charge d'impôts futurs d'environ 23 millions $ et augmenteront la part des actionnaires sans contrôle d'environ 16 millions $ au cours du deuxième trimestre de 2008.

b) Convention de crédit modifiée

En date du 14 décembre 2007, la Compagnie a conclu une convention de crédit modifiée avec un groupe de quatre banques canadiennes dirigé par la Banque Canadienne Impériale de Commerce ("CIBC"), qui agira dorénavant à titre de mandataire du syndicat bancaire. Cette convention de crédit modifiée d'une durée de trois ans renouvelable annuellement établit un crédit rotatif de 50 millions $, lequel peut augmenter d'un montant supplémentaire de 25 millions $ selon certaines conditions. La convention de crédit modifiée maintient certains engagements financiers et est assortie des mêmes sûretés de la Compagnie et de sa filiale Cogeco Radio-Télévision inc. et de sa filiale indirecte Cogeco Diffusion inc. La Compagnie a consenti un cautionnement d'un montant maximum de 12 millions $ en faveur de CIBC, qui est également le banquier de TQS, au cas où TQS serait en défaut aux termes de sa propre convention de crédit. La dette bancaire de TQS est assortie de sûretés sur ses actifs incluant ses comptes recevables. En cas d'application de ce cautionnement, la Compagnie serait subrogée aux droits de CIBC et bénéficierait des mêmes sûretés.

c) ordonnance en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada) visant à protéger TQS inc., ses filiales et sa société mère, 3947424 Canada inc. ("Groupe TQS")

En octobre 2007, le conseil d'administration de TQS, une filiale indirecte de la Compagnie, a fait appel à Marchés mondiaux CIBC pour la conseiller et pour évaluer les options stratégiques à l'égard du réseau TQS, qui éprouve des difficultés financières. La situation de TQS sur le marché francophone québécois de la télévision généraliste s'est détériorée considérablement malgré les mesures prises et les investissements effectués par la Compagnie au cours des derniers mois. L'érosion graduelle des produits d'exploitation tirés de la publicité au profit des chaînes de télévision spécialisées et du contenu accessible sur Internet, jumelée à l'augmentation des coûts de production, le refus récent du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes ("CRTC") d'octroyer aux chaînes de télévision généralistes la possibilité de percevoir des frais d'abonnement pour la distribution de leur signal comme le font les chaînes de télévision spécialisées, la stratégie d'antenne de la Société Radio-Canada ("SRC"), qui se comporte comme un acteur commercial et non comme un télédiffuseur d'Etat, ainsi que l'avis de désaffiliation de la SRC au Saguenay, à Sherbrooke et à Trois-Rivières après une association de 50 ans sont autant de facteurs ayant contribué à cette décision. Compte tenu du rapport de Marchés mondiaux CIBC, le conseil d'administration de TQS a conclu qu'il était dans le meilleur intérêt de TQS, de ses employés et de ses créanciers de demander la protection de la Cour. Le 18 décembre 2007, la Cour supérieure du Québec a émis une ordonnance en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (Canada) visant à protéger TQS inc., ses filiales et sa société mère, 3947424 Canada inc. ("Groupe TQS"), contre les poursuites éventuelles des créanciers, pour une période de suspension initiale se terminant le 17 janvier 2008. En vertu de cette ordonnance, RSM Richter Inc. a été nommé contrôleur et a pour mandat de soutenir les requérants, avec la supervision de la Cour, dans la préparation d'un plan d'arrangement avec les créanciers.

Par conséquent, la Compagnie a comptabilisé une réduction de valeur des actifs de 30,3 millions $ correspondant à l'actif net du Groupe TQS au 30 novembre 2007. La réduction de valeur a eu l'incidence suivante sur l'état consolidé des résultats de la Compagnie :


-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

(non vérifié)

Réduction de la valeur des actifs d'une filiale 30 298 $
Part des actionnaires sans contrôle (11 798)
-----------------------------------------------------------------------
18 500 $
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

Aussi, avec prise d'effet le 18 décembre 2007, la Compagnie va cesser de
consolider les états financiers du Groupe TQS. Le bilan consolidé de la
Compagnie au 30 novembre 2007 inclut les éléments d'actifs et de passifs
suivant relatifs au Groupe TQS :

-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

(non vérifié)
Débiteurs 30 000 $

Charges payées d'avance 243

Droits de diffusion 26 631

Immobilisations 10 000

Endettement bancaire (14 004)

Créditeurs et charges à payer (29 525)

Impôts sur les bénéfices à payer (90)

Produits reportés et perçus d'avance (32)

Droits de diffusion à payer (21 202)

Dette à long terme (248)

Quote-part du déficit d'une société en nom collectif (518)

Passifs relatifs aux avantages sociaux futurs (1 423)
-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

Les résultats du Groupe TQS qui sont inclus dans l'état consolidé des
résultats pour la période de trois mois terminée le 30 novembre 2007 sont
les suivants :

-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------

(non vérifié)

Revenue 32 758 $

Charges d'exploitation 29 957
-----------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation avant amortissement 2 801

Amortissement 1 116
-----------------------------------------------------------------------
Bénéfice d'exploitation 1 685

Charges financières 238
-----------------------------------------------------------------------
Bénéfice avant impôts sur les bénéfices et la part
des actionnaires sans contrôle 1 447

Impôts sur les bénéfices -

Part des actionnaires sans contrôle 579
-----------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 868 $

-----------------------------------------------------------------------
-----------------------------------------------------------------------


d) Débenture non garantie de premier rang

Le 8 janvier 2008, la filiale de la Compagnie, Cogeco Câble inc., a conclu avec le Fonds de solidarité des travailleurs du Québec (F.T.Q.) par voie de placement privé, assujetties aux conditions normales du marché, une entente visant l'émission d'une débenture non garantie de premier rang, d'une valeur nominale de 100 millions $. La débenture sera émise au plus tard le 9 mai 2008, portera intérêt à un taux fixe qui sera déterminé en fonction du taux qui sera en vigueur sur les obligations de 10 ans du gouvernement du Canada plus un écart de 220 points de base, et viendra à échéance 10 ans après l'émission. La débenture sera par la suite rachetable selon certaines conditions.

15. Chiffres comparatifs

Certains chiffres comparatifs ont été reclassifiés afin de se conformer à la présentation adoptée en 2007.

Renseignements

  • Source :
    COGECO inc.
    Pierre Gagné
    Vice-président, finances et chef de la direction financière
    514-874-2600
    ou
    Renseignements :
    Médias
    Marie Carrier
    Directrice, communications d'entreprise
    514-874-2600