Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

23 juin 2010 10h15 HE

Le taux d'inoccupation augmente en 2010 dans les résidences pour personnes âgées de l'Alberta

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 23 juin 2010) - Selon l'édition 2010 du Rapport sur les résidences pour personnes âgées de l'Alberta publié aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logements (SCHL), le taux d'inoccupation moyen des unités standards dans les résidences pour personnes âgées de la province s'est accru, passant de 5,9 % en 2009 à 12,2 % cette année. Dans la région métropolitaine de recensement (RMR) de Calgary, ce taux s'est établi à 10 % cette année, en hausse par rapport aux 5,3 % relevés l'an dernier. L'évolution a été similaire à Edmonton, où la proportion d'unités vacantes s'est fixée à 11 % en 2010, contre 5,4 % douze mois plus tôt. Dans les secteurs visés par l'Enquête à l'extérieur de ces deux grands centres, le taux d'inoccupation a plus que doublé : il a atteint 17,8 % cette année, alors qu'il était de 7,9 % en 2009.

Dans l'ensemble de l'Alberta, le loyer mensuel moyen des places standards a augmenté, passant de 2 334 $, en 2009, à 2 477 $, en 2010. Les unités standards se louent en principe plus cher que les logements locatifs traditionnels, vu que leurs occupants bénéficient de services de repas et de soins, en plus de jouir d'autres commodités. Le loyer moyen enregistré pour les unités standards était de 2 863 $ à Calgary, 2 288 $ à Edmonton et 2 155 $ ailleurs en Alberta.

L'Enquête menée par la SCHL a recensé 9 229 places dans les résidences pour personnes âgées de l'Alberta, dont 7 187 unités, ou 74 %, étaient des places standards. En 2009, l'Enquête avait constaté un univers composé de 8 713 unités, parmi lesquelles 7 073, ou 81 %, de places standards. Globalement, l'univers a pris 5,9 % d'expansion, s'accroissant de 516 unités, depuis l'Enquête de 2009. Le nombre de places standards a crû de 114 unités, soit 1,6 %, tandis que les places non standards ont progressé de 24,5 %, ce qui équivaut à 402 unités additionnelles. Le nombre de places standards recensées par l'Enquête s'est établi à 2 782 dans la RMR d'Edmonton, ce qui représente une légère baisse par rapport aux 2 803 places relevées en 2009, et à 2 748 dans la RMR de Calgary, soit une augmentation par rapport aux 2 677 places que l'univers contenait en 2009.

L'Enquête de la SCHL a pris en considération les résidences pour personnes âgées qui fournissent à leurs occupants, sur place, au moins un service de repas ou des services médicaux. Bon nombre des établissements sondés proposent aussi une variété d'autres commodités qui ne sont d'ordinaire pas associées à la location de logements locatifs traditionnels, tels que des services d'entretien ménager et de lessive, ou encore la permanence d'une infirmière autorisée et des services médicaux. La commodité la plus courante relevée en Alberta était un service d'appel 24 heures, présent dans 95,5 % des résidences visées par l'Enquête, suivie d'une salle d'exercice, fournie par 80,7 % d'entre elles.

Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité. Elle offre également des données, des analyses et des rapports fiables, impartiaux et actuels sur le marché de l'habitation pour aider les consommateurs et le secteur de l'habitation à prendre des décisions importantes. Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site Web, www.schl.ca, ou composer le 1-800-668-2642.

Renseignements