Vision Mondiale

Vision Mondiale

12 févr. 2010 05h00 HE

L'enquête de Vision Mondiale : Haïti en deuil

PORT-AU-PRINCE, HAITI--(Marketwire - 12 fév. 2010) -

- 9 personnes sur 10 dans le deuil

- des milliers desservis en nourriture et des enfants trouvent enfin des lieux sécuritaires

"Quatre semaines après le séisme catastrophique, les survivants haïtiens ont besoin davantage que d'un secours physique continu", déclare Isabelle Depelteau, directrice de Vision Mondiale.

Plus de neuf personnes sur dix ont perdu un être cher, notamment des amis ou des membres proches ou éloignés de la famille. D'après Vision Mondiale, l'accès aux choses de base du quotidien et le sentiment d'avoir un certain contrôle demeurent des aspects essentiels pour parvenir à gérer toutes ces pertes.

Vision Mondiale s'est adressée à 150 personnes sur trois sites différents à Port-au-Prince, où l'organisme de secours, de développement et de défense apporte des fournitures et des services d'urgence. Plus de 40 p. cent des personnes ont perdu un membre de leur famille immédiate, alors que 14 p. cent d'entre elles affirment que plusieurs membres de leur famille immédiate ont été tués par le tremblement de terre.

"Haïti est une nation en deuil, admet Mme Depelteau. Ces habitants ont non seulement perdu leurs demeures, leurs emplois et toutes leurs possessions. Ils essaient tant bien que mal à accepter la mort de ceux qui les aimaient tant et les soutenaient."

"Les gens ordinaires ont également besoin de se sentir concernés et consultés dans les décisions qui sont prises au sujet de l'intervention de secours, de la phase de restauration et de la reconstruction de ce pays", affirme Mme Depelteau."

Dans le cadre de son intervention de secours, Vision Mondiale a établi des endroits sécuritaires pour les enfants partout à Port-au-Prince, afin de leur accorder un cadre normal et une routine dans un environnement toujours dans le chaos.

"Les enfants se retrouvant orphelins ou sans leurs pourvoyeurs de soins traditionnels et qui n'ont pas encore eu des nouvelles de leur famille sont particulièrement exposés à des risques", souligne Mme Depelteau. "Ils ont besoin de protection ainsi que des occasions de faire leur deuil. Tout le monde vit un deuil à sa façon et c'est la même chose pour les enfants. Le jeu et de nouvelles amitiés représentent un moyen puissant pour donner de la stabilité à leurs vies et le temps de gérer leurs émotions."

En partenariat avec l'UNICEF, Vision Mondiale travaillera dans vastes régions du pays pour retracer les familles des enfants dans le but de les réunir.

Syndia, 8 ans, vit maintenant avec ses voisins après la mort de ses parents, le 12 janvier. "Lorsque le tremblement de terre est arrivé, la maison est tombée en ruines, dit elle. Maman et Papa étaient à l'intérieur : ils sont morts. Je pleure tous les jours. Je ne dors pas. Je pense constamment à ma mère."

Parmi d'autres survivants du séisme, il y a Elda Rosier, 45 ans, une dame qui souffre d'hypertension et d'insomnie. Voici son témoignage : "Cet événement nous a touchés très profondément. Nous rêvons toujours de ce qui s'est passé. Très souvent, mon cour bat très vite et j'ai un mal de tête."

Vision Mondiale lance un appel d'urgence aux agences et à la communauté internationale à se concentrer sur la reconstruction sociale pour contribuer au processus de guérison. Cela signifie de travailler avec les familles pour restaurer une structure sociale et un sentiment de normalité, en rétablissant les services et les structures communautaires, ainsi qu'en rebâtissant les réseaux familiaux et communautaires.

Ceux et celles qui souhaitent contribuer aux efforts de secours de Vision Mondiale en Haïti peuvent consulter le site VisionMondiale.ca ou encore, composer le 1-800-817-7790.

Le programme de Vision Mondiale en Haïti

Vision Mondiale ouvre en Haïti depuis plus de 30 ans.

Avant le tremblement de terre, nous avions implanté des programmes de développement à long terme dont environ 320 000 personnes bénéficient. Ces programmes visaient particulièrement l'éducation, les soins de santé, la sécurité alimentaire et la protection de l'enfance.

Au cours des 90 premiers jours de l'intervention, la composante d'aide alimentaire atteindra 400 000 personnes au total, tandis que les autres composantes telles que les articles non alimentaires et les abris profiteront à environ 200 000 personnes.

A ce jour, les actions que nous avons menées concernent l'apport d'aide alimentaire à 325 000 personnes, d'abris et d'articles de survie à 28 500 personnes, l'exploitation de deux cliniques mobiles, l'approvisionnement de 11 hôpitaux en articles et dispositifs médicaux, ainsi que la mise en oeuvre d'activités de protection de l'enfance comme des espaces adaptés et le soutien aux enfants séparés ou non accompagnés.

Vision Mondiale est un organisme chrétien de secours, de développement et de défense des droits aidant les enfants, les familles et les communautés à combattre la pauvreté et l'injustice. Vision Mondiale sert toutes les personnes, sans égard à leur religion, leur race, leur origine ethnique ou leur sexe.

Renseignements