Autorités canadiennes en valeurs mobilières

Autorités canadiennes en valeurs mobilières

01 mars 2010 11h35 HE

Les ACVM encouragent les Canadiens à prendre les mesures nécessaires pour se protéger contre les fraudes en matière d'investissement

MONTRÉAL, QUÉBEC--(Marketwire - 1 mars 2010) - Selon une récente recherche menée par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières (ACVM), plus d'un million de Canadiens ont perdu de l'argent dans une fraude. Selon L'Indice ACVM des investisseurs 2009, les Canadiens sont confiants et s'estiment bien informés et responsables en matière d'investissement; toutefois, ils ne s'assurent pas de mettre leurs connaissances en pratique.

Le mois de mars est le mois de la prévention de la fraude et les ACVM incitent les investisseurs à ne pas se contenter de savoir ce qu'ils devraient faire concernant une fraude potentielle en matière d'investissement et à prendre les mesures nécessaires pour se protéger et pour assurer leur avenir financier.

« Il est encourageant de constater que la majorité des Canadiens sont bien informés en matière d'investissement et de fraude », a déclaré Jean St-Gelais, président des ACVM et président-directeur général de l'Autorité des marchés financiers du Québec. « Malheureusement, bien des gens ne mettent pas en pratique leurs connaissances, ou leurs actions sont en contradiction avec leurs connaissances. »

« Les investisseurs doivent être conscients que les occasions d'investissement ne sont pas toutes appropriées et que certaines "occasions" peuvent ne pas leur convenir, ou qu'il peut même s'agir d'une escroquerie », a indiqué Jean St-Gelais.

Les ACVM encouragent tous les Canadiens à adopter les comportements suivants pour se protéger contre la fraude en matière d'investissement :

1. Travaillez en collaboration avec votre conseiller en placement pour évaluer et réévaluer votre tolérance au risque. Selon l'Indice ACVM, moins de la moitié des Canadiens ont consulté leur conseiller financier pour évaluer leur profil de risque. Les ACVM vous encouragent à rencontrer votre conseiller pour évaluer votre tolérance au risque, et à la réévaluer au moins une fois par année. Le fait de connaître votre tolérance au risque vous aidera à décider si un placement correspond à vos buts et à vos objectifs.

2. Familiarisez-vous avec les signaux d'alerte communs aux fraudes en matière d'investissement. La fraude en matière d'investissement est un problème important. N'hésitez pas à consulter la page Évitez la fraude sur le site Web des ACVM au www.autorites-valeurs-mobilieres.ca. Vous pourrez y apprendre à reconnaître les signaux qui peuvent vous mettre la puce à l'oreille sur les fraudes comme la fraude par affinité, la vente sous pression et d'autres types de fraudes.

3. Informez-vous sur chaque occasion d'investissement et faites des vérifications sur la personne et l'entreprise qui offrent le placement. Il est important de s'informer sur chaque occasion d'investissement, mais peu d'investisseurs prennent vraiment le temps de faire des vérifications sur la personne ou l'entreprise qui offre le placement. Utilisez le Moteur de recherche national de renseignements sur l'inscription pour savoir si votre conseiller en placement est inscrit et autorisé à fournir les services qu'il offre, ainsi que la Liste des personnes physiques sanctionnées pour savoir si une personne a déjà été sanctionnée par un organisme de réglementation. Vous pouvez aussi communiquer avec l'autorité en valeurs mobilières de votre province ou territoire pour obtenir une liste des mesures à prendre en application de la loi auxquelles s'exposent une personne ou une entreprise.

4. Signalez tout soupçon de fraude à votre autorité locale en valeurs mobilières. Près de quatre Canadiens sur dix se sont fait offrir un placement qui constituait une fraude et pour la plupart, à plusieurs reprises. Même si 78 % des gens estiment qu'il est important de signaler tout soupçon de fraude, seulement 26 % le font. Les ACVM rappellent aux investisseurs qui se sont fait offrir un placement frauduleux ou qui ont des soupçons de communiquer avec l'autorité en valeurs mobilières de leur province ou territoire pour le signaler.

Les ACVM sont le conseil composé des autorités provinciales et territoriales en valeurs mobilières. Elles coordonnent et harmonisent la réglementation des marchés des capitaux du Canada.

Renseignements :

Wendy Connors-Beckett
Commission des valeurs mobilières du Nouveau-Brunswick
506-643-7745
Ainsley Cunningham
Commission des valeurs mobilières du Manitoba
204-945-4733
   
Robert Merrick
Commission des valeurs mobilières de l'Ontario
416-593-2315
Natalie MacLellan
Nova Scotia Securities Commission
902-424-8586
   
Ken Gracey
British Columbia Securities Commission
604-899-6577 
Barbara Shourounis
Saskatchewan Financial Services Commission
306-787-5842
   
Mark Dickey
Alberta Securities Commission
403-297-4481
Doug Connolly
Financial Services Regulation Div.
Terre-Neuve-et-Labrador
709-729-2594
   
Linda Peters
Office of the Attorney General
Île-du-Prince-Édouard
902-368-4552
Louis Arki
Nunavut
Registre des valeurs mobilières
867-975-6587
   
Fred Pretorius
Bureau des valeurs mobilières
Yukon
867-667-5225
Donn MacDougall
Securities Office
Territoires du Nord-Ouest
867-920-8984

Renseignements

  • Journalistes seulement :
    Sylvain Théberge
    514-940-2176
    ou
    Centre de renseignements :
    Québec : 418-525-0337
    Montréal : 514-395-0337
    Numéro sans frais : 1-877-525-0337
    www.lautorite.qc.ca