SOURCE: Order of St. Nick

25 nov. 2008 08h40 HE

Les cartes de Noël humoristiques de la société Order of St Nick visent à aider les Américains à se décrisper un peu face aux difficultés économiques découlant de la récession qui se profile.

IOWA CITY, IA--(Marketwire - November 25, 2008) - Au milieu des craintes d'une profonde récession aux États-Unis, un éditeur de carte de vœux choisit de faire appel à l’humour des consommateurs pour dérider la situation : des cartes de Noël sur la crise financière. Les frises chronologiques de la Dépression décorant les cartes de vœux d’Order of St. Nick établissent des parallèles humoristiques entre la Grande Dépression et l'actuelle crise financière mondiale.

« Aujourd'hui plus que jamais, les gens ont besoin de rire, » dit Andrew Shaffer, propriétaire et directeur artistique d’Order Of St.Nick. « L’humour est essentiel pour surmonter les périodes difficiles. » Les cartes présentent un humour irrévérencieux sur la misère liée aux prêts hypothécaires à haut risque, les prix de l’essence, les ventes après forclusion, le chômage et l'assurance maladie.

Des photos d'époque de la Grande Dépression figurent sur les cartes de vœux, enrichies de versets humoristiques tels que « Passez une bonne grande Dépression et une Bonne Année de subprime » (en anglais : « Have a Great Depression and a Subprime New Year ») et « le régime de soins de santé d’Obama est un nouveau régime qui déchire ! Dommage que je n’ai plus qu’un rein, j'ai vendu l’autre pour payer ma facture de chauffage. » (en anglais :I only wish I still had that kidney I sold to pay my heating bill.)

La série comprend 22 cartes au total. Sur la carte la plus déprimante figure simplement, « Tenez bon la barre et le cap contre vents et marées ... le pire est encore à venir. » (en anglais : « Hold onto your hat... » à l’intérieur de la carte : « The worst is yet to come. Have a Great Depression and a Happy New Year! »). Il n'est pas surprenant de constater que c’est la carte qui se vend le mieux.

En août, Shaffer a obtenu une maîtrise en administration des affaires (MBA), et ce pour se retrouver plongé au beau milieu des ruines sur le marché du travail. « Un boulot pantouflard dans une banque d'investissement n’allait pas pointer le bout de son nez », dit-il. Au lieu de s’angoisser sur l'avenir, Shaffer a canalisé son énergie dans son entreprise individuelle de carte de vœux, Order of St Nick.

Les cartes ont été présentées à travers des distributions d’articles et de magazines dans le monde entier depuis leur sortie en octobre, et ont été évoquées dans des journaux internationaux éminents comme le Financial Times Deutschland.

Les cartes de voeux Depressing Times sont disponibles en ligne sur le site Web : www.depressingtimes.com. Les clients peuvent acheter les cartes séparément pour 3,99 $ ou par boîte de 10 pour 18,99 $. Et, puisque la crise financière ne se limite pas aux États-Unis, des options d’expédition internationale sont disponibles.

À propos d’Order of St. Nick.

Order of St. Nick est un éditeur de cartes spécialisé dans les cartes de vœux humoristiques, proposant une alternative aux cartes traditionnelles (www.orderofstnick.com). Les commandes en ligne sont remplies par Cafepress.com. Order of St. Nick est une petite entreprise privée dont le siège social est à Iowa City, Iowa. Diplômé depuis 2008, le propriétaire et directeur artistique Andrew Shaffer a reçu sa maîtrise (MBA) à l’Ecole de gestion, Tippie School of Management de l'Université de l'Iowa.

Renseignements