Kovasys Inc.

26 nov. 2008 12h29 HE

Les entreprises TI Américaines délocalisent à Montréal.

Escalade du nombre de sociétés américaines migrant vers le Canada, notamment à Montréal, pour y développer leurs logiciels et réaliser des économies.

Attention: Rédacteur financier , Rédacteur municipal, Directeur général et de l'information, Rédacteur des sciences, Rédacteur à la technologie MONTREAL, QUEBEC, TECHNOLOGIE--(Marketwire - 26 nov. 2008) - Correctif au communiqué de presse du 24 novembre 2008: Depuis peu, Kovasys Inc., agence de recrutement spécialisée en TI à Montréal, est témoin de cette escalade du nombre de sociétés américaines se délocalisant vers le Canada, notamment à Montréal, pour y développer leurs logiciels. En raison de l'instabilité de l'économie américaine et des licenciements massifs, un nombre croissant d'entreprises a choisi de réaliser des économies en délocalisant leurs activités de TI vers des lieux à la fois proches et moins coûteux.

Morgan Stanley, établissement financier basé à New York, a récemment installé ses bureaux dans le quartier du Vieux-Port de Montréal. D'autres entreprises d'envergure comme SAP et IBM ont décidé d'adopter la même stratégie et de faire de Montréal leur résidence secondaire.

Le rythme auquel ces sociétés parviennent au Québec a littéralement fait exploser la demande en personnel spécialisé en informatique. En conséquence, les agences de recrutement et de placement de personnel dans le domaine des TI à Montréal, telles que Kovasys, ont commencé à mobiliser du personnel à Montréal depuis Toronto, Vancouver et Paris afin de répondre à cette demande en professionnels hautement qualifiés et spécialisés en TI.

Cette tendance n'est toutefois pas surprenante. En effet, c'est exactement cet objectif que le gouvernement du Québec cherchait à atteindre en introduisant il y a moins d'un an les subventions aux entreprises de haute technologie. En s'installant à Montréal, une société évoluant dans le secteur de la haute technologie peut espérer obtenir un remboursement pouvant atteindre 20 000 $ par employé sous forme de crédits d'impôt. À cela s'ajoute une réduction potentielle de 55 % à 70 % des traitements pour des emplois similaires dans des villes comme New York ou Boston en prenant en compte un taux de change à 30 %. IN: ÉCONOMIE, FINANCE, TRAVAIL, TECHNOLOGIE, COMMERCE

Renseignements

  • Howard Scholl, Kovasys Inc.
    Numéro de téléphone: 514-907-3192 poste 733