Infrastructure Canada

Infrastructure Canada
Gouvernement de la Colombie-Britannique

Gouvernement de la Colombie-Britannique
City of Vancouver

23 oct. 2009 19h30 HE

Les gouvernements annoncent un financement pour la Société d'habitation autochtone de Vancouver et la société du Centre d'amitié autochtone de Vancouver

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 23 oct. 2009) - John Baird, ministre des Transports et de l'Infrastructure, Rich Coleman, ministre provincial du Logement et du Développement social, et Raymond Louie, maire adjoint de la ville de Vancouver, sont ravis d'annoncer l'octroi de financement à la Société d'habitation autochtone de Vancouver et à la Société du Centre d'amitié autochtone de Vancouver.

La Société d'habitation autochtone de Vancouver recevra 3,5 millions de dollars aux termes du Fonds de stimulation de l'infrastructure et jusqu'à 3,5 millions de dollars de l'initiative provinciale pour la lutte au sans-abrisme et d'autres campagnes de financement. L'important projet de rénovation de l'hôtel Pender, d'un coût total d'environ 7 millions de dollars, permettra de créer 23 chambres à occupation simple pour de courts séjours, un pavillon de ressourcement, un espace d'habitation et de travail pour les artistes et un espace de vente à l'étage principal pour la vente d'objets d'art autochtones.

La Société du Centre d'amitié autochtone de Vancouver recevra 41 500 $ du gouvernement du Canada, 41 500 $ de la province de la Colombie-Britannique et 6 000 $ de la ville de Vancouver pour la remise en état du toit et des murs. Une somme supplémentaire de 40 000 $ sera versée par la Société du Centre d'amitié autochtone, ce qui porte la valeur totale du projet à environ 129 000 $.

"La Société d'habitation autochtone et la Société du Centre d'amitié autochtone fournissent des services essentiels aux résidents de Vancouver", a dit le ministre Baird. "Notre gouvernement est ravi de participer à ces projets, qui permettront de fournir les infrastructures sécuritaires nécessaires aux personnes qui en ont besoin."

"Grâce à des partenariats solides avec les autres paliers de gouvernement, les organismes sans but lucratif et la collectivité, nous pourrons transformer cet hôtel inhabitable contenant des chambres à occupation simple en logements de soutien sains pour les gens qui en ont le plus besoin", a affirmé le ministre Coleman.

"La remise en état de l'hôtel Pender nous aidera à maintenir notre banque de logements abordables ainsi qu'à fournir des logements sécuritaires à ceux qui en ont le plus besoin. De tels partenariats nous aident à briser le cycle du sans-abrisme à Vancouver", a affirmé le maire de Vancouver, Gregor Robertson. Monsieur le maire, qui assiste actuellement aux cérémonies de la flamme olympique en Grèce, était représenté par le maire adjoint, monsieur Raymond Louie.

"Les améliorations qui seront apportées à notre édifice amélioreront l'image du centre communautaire et feront la promotion de la programmation culturelle du Centre d'amitié en prolongeant la vie de l'édifice et en offrant davantage de possibilités pour les activités sportives, récréatives et culturelles", a déclaré Susan Tatoosh, directrice exécutive de la Société du Centre d'amitié autochtone de Vancouver. "Le Centre d'amitié pourra ainsi organiser des expositions d'art ainsi que des événements de performances artistiques, et accueillir les visiteurs et les membres de la collectivité qui veulent en savoir davantage au sujet des philosophies et des traditions autochtones."

"A la Société d'habitation autochtone de Vancouver, nous sommes conscients que les Autochtones constituent une part disproportionnée des sans-abri sur les rues de Vancouver, tout particulièrement dans l'est du centre-ville (ils représentent de 2 à 3 % de la population, mais 30 % des sans-abri). Nous nous réjouissons que les gouvernements fédéraux et provinciaux aient reconnu ces chiffres et qu'ils aient octroyé d'importantes contributions financières au projet de l'hôtel Pender", a dit David Eddy, directeur exécutif de la Société d'habitation autochtone de Vancouver. "Nous sommes aussi conscients que la ville de Vancouver a toujours soutenu la mission et la vision de notre société et nous avons bien hâte de travailler avec eux afin d'allier les éléments patrimoniaux uniques de cet édifice avec un fort héritage autochtone, pour refléter l'apport significatif des Autochtones au quartier."

Le Canada et la Colombie-Britannique travaillent ensemble à la création d'emplois et à la stimulation de l'économie, tout en effectuant des investissements importants pour aider les collectivités à améliorer leurs infrastructures. Les deux gouvernements ont convenu de travailler ensemble pour veiller à ce que les municipalités de la Colombie-Britannique aient accès à ces fonds rapidement et de manière efficace.

En 2009-2010, le budget de la province alloué aux logements sociaux est d'environ 450 millions de dollars, soit presque trois fois plus qu'en 2001.


DOCUMENT D'INFORMATION

CREER DES EMPLOIS ET AMELIORER LES INFRASTRUCTURES CULTURELLES EN COLOMBIE-BRITANNIQUE

Les investissements dans l'infrastructure stimulent la croissance économique, créent des emplois, soutiennent l'édification de collectivités plus fortes et améliorent la prospérité globale des Britanno-Colombiens.

Aux termes du Fonds de stimulation de l'infrastructure, le gouvernement du Canada verse une contribution totale de 3,5 millions de dollars pour le développement du pavillon de ressourcement et du refuge pour les artistes autochtones à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le gouvernement de la Colombie-Britannique fournira les 3,5 millions de dollars restants. On estime le coût total du projet à 7 millions de dollars.

On rénovera et on remeublera l'immeuble actuel, qui comprendra 23 chambres à occupation simple où les Autochtones sans abri à risque pourront séjourner pour de courtes périodes. Dans l'immeuble, on trouvera aussi un espace de ressourcement adapté aux particularités culturelles qui comprendra deux projets distincts : le pavillon de ressourcement de Vancouver et un refuge pour artistes autochtones. Le pavillon de ressourcement de Vancouver sera une installation de soins médicaux adaptée aux particularités culturelles des Autochtones, tandis que le refuge pour artistes hébergera des artistes autochtones qui sont aux prises avec des problèmes de comportement et de consommation.

L'hôtel Pender est un édifice patrimonial de catégorie B; on devra donc remettre en état la devanture pour restaurer les éléments architecturaux existants et rétablir la structure de la vitrine originale. Les principaux éléments de construction qui doivent être rénovés sont les suivants :

- restauration totale de l'enveloppe du bâtiment;

- gros-oeuvre intérieur;

- assainissement de la pourriture des structures et systèmes d'incendie et de sécurité;

- améliorations de la protection parasismique et de la structure;

- l'ajout d'au moins deux étages.

On prévoit que la construction débutera au cours des six prochains mois.

Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement fédéral a établi le nouveau Fonds de stimulation de l'infrastructure de quatre milliards de dollars qui permet de financer des projets provinciaux, territoriaux et municipaux de réhabilitation de l'infrastructure prêts à être mis en chantier. Le financement sera disponible pendant deux ans pour les projets qui commenceront durant les saisons de construction de 2009 et de 2010. L'initiative est structurée de façon à accélérer le versement des fonds et l'exécution des travaux de construction

Renseignements

  • Cabinet du ministre des Transports
    et de l'Infrastructure du Canada
    Chris Day, Attaché de presse
    613-991-0700
    ou
    BC Housing
    Patricia Lusic
    Gestionnaire, Communications relatives aux événements
    604-456-8895
    ou
    Ville de Vancouver
    Bureau du maire
    Wendy Stewart
    604-873-7394
    ou
    Infrastructure Canada
    613-948-1148
    ou
    Société du Centre d'amitié autochtone de Vancouver
    Susan Tatoosh
    Directrice exécutive
    604-251-4844, poste 303
    ou
    Société d'habitation autochtone de Vancouver
    David Eddy
    Directeur exécutif
    604-320-3312, poste 24