Ressources naturelles Canada

Ressources naturelles Canada

12 oct. 2007 12h00 HE

Les gouvernements et l'industrie prennent des mesures pour faire progresser la technologie du charbon propre

CALGARY, ALBERTA--(Marketwire - 12 oct. 2007) - Le nouveau gouvernement du Canada et la province de l'Alberta s'associeront à EPCOR Utilities Incorporated et à la Canadian Clean Power Coalition (CCPC) dans le cadre d'un projet de développement et de recherche de grande envergure évalué à 33 millions de dollars qui pourrait bien faire du Canada un chef de file mondial en matière de technologie du charbon épuré. Le ministre des Ressources naturelles, l'honorable Gary Lunn, en a fait l'annonce aujourd'hui en compagnie de Mme Alana Delong, députée provinciale de Calgary Bow, et de M. David Lewin, vice président principal, IGCC Development, EPCOR.

"C'est le tout premier projet à bénéficier de l'appui de notre initiative écoENERGIE sur la technologie, et il s'agit d'un parfait exemple des partenariats de technologie prope qui garderont notre économie en pleine croissance et protégeront notre environnement, a déclaré le ministre Lunn. La technologie du charbon propre que nous sommes en train de concevoir aidera le Canada et d'autres pays du monde à réduire les gaz à effet de serre et la pollution."

Selon Doug Horner, ministre de l'Enseignement postsecondaire et de la Technologie de l'Alberta et ministre responsable de l'Alberta Energy Research Institute (AERI), l'étude pourrait marquer une étape historique dans le développement énergétique. "En décidant d'appuyer EPCOR dans cette étude en 2006, l'Alberta reconnaissait l'importance de réduire les incidences environnementales de la production d'énergie tirée de nos vastes réserves de charbon, a t il déclaré. Nous sommes ravis de voir le gouvernement fédéral se joindre à nous pour ce projet, qui doit nous permettre d'exploiter les avantages de la technologie du charbon épuré."

L'étude technique préliminaire représente une étape importante avant la construction d'une centrale pleine échelle de gazéification du charbon qui démontrera aux Canadiens et au reste du monde les avantages qu'offre la technologie de pointe du charbon épuré. Le gouvernement du Canada investit 11 millions de dollars dans le projet, par l'entremise de l'initiative écoENERGIE sur la technologie. L' AERI ainsi qu'EPCOR y contribueront à parts égales.

En plus de réduire les émissions de polluants atmosphériques liées à la production d'électricité par la chauffe du charbon, la technologie vise à tirer profit des possibilités de capture et du stockage du carbone, ce qui permettra de réduire à presque rien les émissions de gaz à effet de serre.

"L'application de cette technologie, à cette échelle et avec ce type de charbon, n'a été expérimentée nulle part ailleurs, de préciser M. Lewin, qui occupe également le poste de président de la CCPC. En transformant le charbon en gaz de synthèse, et en capturant et séquestrant le CO2, nous pouvons produire de l'électricité plus propre que celle des meilleures centrales au gaz naturel en exploitation aujourd'hui."

Le projet se déroulera dans la station Genesee d'EPCOR, à l'ouest d'Edmonton. L'usine Genesee est déjà la centrale thermique alimentée au charbon la plus avancée technologiquement et la plus écologique au Canada. Les chercheurs mèneront d'étude technique préliminaire pour une centrale électrique en vue de transformer du charbon subbitumineux en gaz de synthèse et en hydrogène. Ce processus de gazéification peut, pour ainsi dire, éliminer les émissions atmosphériques liées au smog.

Le travail devrait être terminé en 2009, et une centrale électrique de 500 mégawatts s'appuyant sur la nouvelle technologie pourrait voir le jour en Alberta d'ici 2015, si les décisions quant aux investissements et à la construction vont comme prévu.

POUR LES DIFFUSEURS :

Le ministre des Ressources naturelles, Gary Lunn, a annoncé aujourd'hui la formation d'un nouveau partenariat avec la province de l'Alberta et EPCOR Utilities, partenariat qui pourrait bien faire du Canada un chef de file mondial en matière de technologie du charbon épuré. On s'attend à ce que l'étude technique préliminaire de 33 millions de dollars qui sera menée dans le cadre du projet se traduise par la construction d'une centrale électrique pleine échelle de gazéification du charbon qui ne produira presque pas d'émissions de gaz à effet de serre.

Les communiqués et les précis d'information de RNCan sont publiés à l'adresse www.rncan.gc.ca/media.

Renseignements

  • Les journalistes peuvent communiquer avec :
    Ressources naturelles Canada, Ottawa
    Louise Girouard
    Directrice des communications
    Cabinet du ministre
    613-996-2007
    ou
    Enseignement postsecondaire et Technologie de l'Alberta
    Kevin Donnan
    Communications
    780-427-0405
    ou
    EPCOR Utilities Inc.
    Edmonton
    Mike Long
    Gestionnaire des communications externes
    780-288-4124
    www.epcor.com
    ou
    Renseignements pour le grand public :
    Lundi-vendredi, de 8 h 30 à 16 h 30 HAE
    Téléphone : 613-995-0947
    Télétype pour malentendants : 613-996-4397
    questions@rncan.gc.ca