AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

AGENCE CANADIENNE DE DEVELOPPEMENT INTERNATIONAL - ACDI

27 avr. 2010 11h04 HE

Les ministres du développement du G8 sont réunis à Halifax pour discuter de priorités mondiales urgentes

HALIFAX, NOUVELLE-ÉCOSSE--(Marketwire - 27 avril 2010) - Les ministres du Développement du G8 sont réunis à Halifax pour discuter de certaines des priorités mondiales les plus urgentes en matière de développement international. Parmi celles-ci figure une priorité énoncée par le Canada dans le cadre de sa présidence du G8 : contribuer à sauver la vie de millions de mères et d'enfants de moins de cinq ans.

« Je souhaite la bienvenue à mes homologues du G8 en cette belle ville d'Halifax, où nous sommes réunis pour discuter d'enjeux importants comme la sécurité alimentaire, la transparence et l'efficacité de l'aide, et tout particulièrement la santé des mères et des enfants », a déclaré l'honorable Beverley J. Oda, ministre de la Coopération internationale du Canada. « Nous avons les moyens et les outils nécessaires pour changer la vie des mères, des nouveau-nés et des enfants vulnérables dans les pays en développement, et plus spécialement en Afrique subsaharienne et en Asie, où surviennent la majorité des décès de mères et d'enfants. Les progrès stagnent dans ce secteur où les besoins sont criants. Il est maintenant temps d'unir nos efforts et de passer à l'action. Le Canada tient également à renouveler nos efforts collectifs, en tant que membres du G8, concernant nos engagements en matière de sécurité alimentaire. L'efficacité et la transparence de l'aide internationale demeurent aussi une de nos priorités. »

Les résultats des discussions tenues lors de la réunion serviront à conseiller et à guider les leaders en prévision du prochain Sommet du G8, qui aura lieu à la fin juin dans la région de Muskoka.

Ce rassemblement des ministres du Développement du G8 offre également la possibilité d'accomplir des progrès dans d'autres secteurs prioritaires du G8 concernant le développement international. Par exemple, la sécurité alimentaire a fait l'objet d'un engagement majeur dans le cadre du dernier Sommet du G8, tenu en 2009 à L'Aquila, en Italie. Le Canada y avait été l'un des premiers à annoncer un financement supplémentaire de 600 millions de dollars sur trois ans afin d'accroître la sécurité alimentaire, en mettant l'accent sur l'agriculture et en ciblant plus particulièrement les petits exploitants agricoles et les femmes.

« J'espère que mes collègues du G8 suivront la voie tracée par le Canada en vue de reconnaître le rôle important de la nutrition, comme en témoignent notre stratégie sur la sécurité alimentaire et nos efforts pour améliorer la santé des mères et des enfants, » a déclaré la ministre Oda.

Au prochain Sommet des dirigeants du G8, le Canada se fera le champion d'une importante initiative qui vise à accroître le nombre de grossesses en santé ainsi que de mères et d'enfants en santé. Cette initiative fera appel à une grande diversité d'interventions dans tout le continuum de soins, notamment la formation et le soutien destinés aux travailleurs de la santé de première ligne; une meilleure nutrition et la distribution de micronutriments; le traitement et la prévention des maladies telles que la pneumonie, la diarrhée, le paludisme et la sepsie; le dépistage et le traitement des maladies transmises sexuellement, y compris le VIH/sida; les médicaments adéquats; la planification familiale; l'immunisation; l'eau potable et l'assainissement.

Le gouvernement du Canada partage la définition du concept de planification familiale établie par l'Organisation mondiale de la santé et également partagée par les Nations Unies et les organismes du G8 chargés du développement. En vertu de cette définition, la planification familiale se définit comme la capacité d'une femme à espacer et à limiter ses grossesses; elle a un impact direct sur la santé et le bien-être des femmes et l'issue de chaque grossesse.

Dans le cadre de cette initiative du G8, les pays pourront fixer leurs propres priorités. La contribution du Canada à la santé des mères et des enfants pourra se traduire par différentes interventions, y compris la planification familiale, dont fait partie l'utilisation de méthodes de contraception. Les détails demeurent encore à définir. Cependant, la contribution du Canada ne comprendra pas de financement pour faciliter l'accès à l'avortement.

Pour plus d'information au sujet du Canada et du G8, les journalistes peuvent consulter le site Web de l'ACDI : http://www.acdi-cida.gc.ca/acdi-cida/ACDI-CIDA.nsf/eng/NAD-322103354-K49 ou celui du gouvernement du Canada : http://g8.gc.ca/home

Renseignements

  • Cabinet de la ministre de la Coopération internationale
    Jessica Fletcher
    Attachée de presse
    819-953-6238
    ou
    Agence canadienne de développement international (ACDI)
    Bureau des relations avec les médias
    819-953-6534
    media@acdi-cida.gc.ca