Conseil canadien du porc

Conseil canadien du porc

24 nov. 2008 21h54 HE

Les producteurs de porcs canadiens se réjouissent de l'accord commercial conclu entre la Colombie et le Canada

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 24 nov. 2008) - "Le Conseil canadien du porc se réjouit de la conclusion de l'accord de libre-échange signé vendredi entre le gouvernement du Canada et la Colombie" a déclaré Jurgen Preugschas, président du Conseil canadien du porc (CCP), un organisme qui représente les 9000 producteurs de porcs du Canada.

La Colombie est actuellement le 25e marché le plus important pour les exportations canadiennes de viande de porc et de produits de porc, ce qui représente 3 millions de dollars de ventes et un peu plus de 2000 tonnes de viande pour les huit premiers mois de 2008. Toutefois, avec la mise en place d'un contingent tarifaire de 5000 tonnes et l'élimination sur cinq ans des taux à l'intérieur du contingent, le potentiel de croissance des exportations de viande de porc vers la Colombie est important. Le contingent tarifaire va augmenter chaque année et le taux à l'intérieur du contingent sera éliminé au cours des cinq années suivant l'entrée en vigueur de l'accord.

Le soutien du CCP à la conclusion des négociations multilatérales du cycle de Doha demeure total et sans équivoque. Toutefois, le ralentissement des pourparlers à l'OMC a incité plusieurs de nos concurrents, comme les Etats-Unis et le Chili, à conclure des ententes commerciales régionales et bilatérales. "Nous ne pouvons pas dépendre de négociations multilatérales pour compenser l'accès préférentiel obtenu dans le cadre des accords bilatéraux", a ajouté M. Preugschas, qui exploite une ferme porcine et céréalière à Mayerthorpe, en Alberta. "Si on ne se concentre pas sur les ententes multilatérales et bilatérales, la capacité du Canada à approvisionner les marchés d'exportation actuels, tout comme l'accès à de nouveaux débouchés, sera compromise."

Par ailleurs, le Conseil canadien du porc soutient ardemment les pourparlers actuels de libre-échange entre la Corée et le Groupe des quatre de l'Amérique centrale (El Salvador, Guatemala, Honduras et Nicaragua). Le CCP appuie aussi les négociations commerciales avec le Japon, l'Inde et la République dominicaine.

"Le CCP félicite les négociateurs du gouvernement canadien pour leur travail et souhaite collaborer avec ce dernier afin d'arriver à conclure les accords commerciaux les plus avantageux pour les producteurs de porcs du Canada et l'économie du pays.

Renseignements

  • Conseil canadien du porc
    Gary Stordy
    Coordonnateur des communications et
    des relations avec le gouvernement
    613-236-9239 poste 277