Chambre immobilière du Grand Montréal

Chambre immobilière du Grand Montréal

01 nov. 2007 10h00 HE

Les retombées économiques des dépenses associées aux ventes MLS® ont augmenté de 24 % depuis 2004

ILE-DES-SOEURS, QUEBEC--(Marketwire - 1 nov. 2007) - Les retombées économiques des dépenses associées aux ventes MLS® pour la province de Québec ont augmenté de 24 % depuis 2004, selon une étude commandée par la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM).

L'étude menée par Clayton Research indique que les dépenses moyennes associées à la vente ou à l'achat de biens immobiliers entre 2004 et 2006 sont maintenant de l'ordre de 25 850 $, comparativement à 21 325 $ entre 2002 et 2004.

"Ces données démontrent, sans l'ombre d'un doute, que le courtage immobilier contribue de manière significative à la vigueur de l'économie québécoise", indique Michel Beauséjour, FCA, chef de la direction de la CIGM. "Lors de l'achat d'une propriété, les consommateurs québécois stimuleront notre économie en dépensant pour des achats ménagers divers, comme du mobilier et des appareils ménagers, en assumant les coûts d'un déménagement, en rénovant, en payant des taxes et en faisant appel à des services professionnels."

L'étude indique également que les ventes de propriétés existantes par l'entremise des systèmes MLS® des 12 chambres immobilières du Québec ont généré des retombées économiques de 1,8 milliard $ par année entre 2004 et 2006, comparativement à 1,5 milliard $ entre 2002 et 2004. Une moyenne de 70 822 ventes annuelles ont été inscrites dans les systèmes MLS® entre 2004 et 2006, comparativement à 68 300 entre 2002 et 2004.

L'étude de Clayton Research souligne également le fait que 20 450 emplois directs et indirects équivalent temps plein ont été créés ou maintenus par l'immobilier résidentiel, une hausse de 2 600 postes comparativement à 2002-2004. Plus de 4 555 emplois (22 %) sont dans le domaine des finances, des assurances et de l'immobilier; le secteur du commerce compte 4 050 emplois (20 %) et les services professionnels 3 240 emplois (16 %). Les autres secteurs majeurs sont la fabrication et la construction.

Montréal représente 73 % des retombées provinciales

Les ventes résidentielles réalisées dans la grande région de Montréal par l'entremise du système MLS® de la CIGM représentent 73 % des retombées provinciales, notamment en raison du prix moyen supérieur des résidences, qui génère des commissions et des taxes plus élevées.

La CIGM détient 70 % de toutes les reventes de propriétés de la province, comparativement à 68 % entre 2002 et 2004. Ainsi, chaque transaction de maison existante par le système MLS® de la CIGM se traduit par des dépenses moyennes de 26 884 $, soit 1 034 $ de plus que la moyenne des autres régions de la province.

Par ailleurs, 14 832 emplois ont été créés ou maintenus dans l'économie de la grande région de Montréal au cours de 2004-2006, comparativement à 12 750 entre 2002 et 2004

La version intégrale de l'étude de Clayton Research est disponible sur le site Internet de la CIGM au www.cigm.qc.ca.

A propos de la Chambre immobilière du Grand Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal est une association à but non lucratif qui compte plus de 9 000 membres; agents et courtiers immobiliers. Deuxième plus grande chambre au Canada, sa mission est de promouvoir et protéger activement les intérêts professionnels et d'affaires de ses membres afin qu'ils accomplissent avec succès leurs objectifs d'affaires et qu'ils conservent leur prédominance dans l'industrie immobilière.

Renseignements

  • Chambre immobilière du Grand Montréal
    Chantal de Repentigny, Directrice adjointe, Communications,
    Relations avec l'industrie et affaires légales
    514-762-2440, poste 130
    linda.grondin@gmreb.qc.ca