Afexa Life Sciences Inc.

TSX : CVQ


Afexa Life Sciences Inc.

17 nov. 2008 08h10 HE

L'organisme mondial de premier plan en recherche sur le cancer commandite un essai marquant portant sur COLD-FX®

L'étude du NCI mettra l'accent sur le potentiel de lutte contre le rhume et la grippe chez les patients atteints de leucémie

EDMONTON, ALBERTA--(Marketwire - 17 nov. 2008) - CV Technologies Inc. (TSX:CVQ) a annoncé aujourd'hui que COLD-FX® fera l'objet d'un essai clinique marquant commandité par le National Cancer Institute (NCI) des Etats-Unis. L'essai comprendra des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique - c'est la première fois qu'une médecine douce fait l'objet d'une étude clinique liée au cancer. Le NCI, qui fait partie des National Institutes of Health des Etats-Unis, est l'organisme mondial le plus prestigieux dans le domaine de la recherche sur le cancer. L'essai sera dirigé par des experts américains en cancérologie et en maladies infectieuses de la Wake Forest University School of Medicine de Winston-Salem, en Caroline du Nord.

L'essai contrôlé à double insu comprenant plus de 300 patients devait à l'origine comprendre un maximum de 100 centres de recherche américains. Cependant, au moment de l'approbation de l'étude, le NCI a décidé d'accélérer le processus - en se donnant comme objectif de compléter l'essai au cours d'une seule saison de rhume et de grippe. Pour faciliter le recrutement, il a également ouvert son réseau d'unités de soutien aux essais sur le cancer comprenant plus de 1 500 centres de cancérologie à travers les Etats-Unis. La majorité des coûts associés à l'essai clinique seront absorbés par le NCI, alors que CV Technologies versera une contribution assez faible envers son financement.

L'idée de promouvoir l'essai sur Cold-FX est venue de deux chercheurs en vue de la Wake Forest University School of Medicine : le directeur des recherches, le Dr Kevin High, chef du département des maladies infectieuses et professeur de médecine auprès des départements des maladies infectieuses, d'hématologie et d'oncologie et de médecine moléculaire; et le Dr Edward Shaw, directeur des recherches du Community Clinical Oncology Program Research Base de Wake Forest. Ils coordonneront un vaste réseau de cancérologues qui participeront à l'étude.

Le Dr High a fait la déclaration suivante : "La leucémie lymphoïde chronique est un état pathologique chronique commun qui afflige surtout les adultes plus âgés, soit ceux de 60 ans et plus. Le risque d'infections respiratoires est beaucoup plus important chez les patients en question à cause du dysfonctionnement immunitaire qui accompagne la maladie et est aggravé par les traitements présentement en vigueur. Un système immunitaire affaibli signifie que les vaccins ne sont pas aussi efficaces chez les patients en question. Il faut donc trouver, de façon urgente, d'autres moyens de prévenir les infections. Selon un rapport du Healthcare Cost and Utilization Project, les coûts hospitaliers aux Etats-Unis, uniquement dans le cas des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, s'étaient élevés à 125 millions de dollars en 2000."

Wake Forest conduit présentement environ 150 essais sur le cancer et est reconnue un des établissements de premier plan en recherches sur le cancer en Amérique, selon un classement annuel du U.S. News and World Report.

De son côté, le Dr Shaw a déclaré que : "l'étude sur Cold-FX est l'essai clinique le plus important parmi les nombreux essais portant sur l'utilisation d'un produit botanique ou naturel conduit par le Community Clinical Oncology Program Research Base de Wake Forest depuis sa création, il y a 10 ans".

"Nous sommes tout à fait ravis du potentiel de Cold-FX pour soulager les patients cancéreux, étant donné que le rhume et la grippe et d'autres infections peuvent représenter des problèmes très sérieux pour eux, y compris les personnes atteintes de leucémie lymphoïde chronique", a déclaré la Dre Jacqueline Shan, présidente et conseillère scientifique en chef de CV Technologies. "Les essais cliniques de conception rigoureuse comme l'étude de Wake Forest sont nécessaires pour établir l'efficacité de Cold-FX avant de pouvoir les recommander à des patients cancéreux. Nous sommes heureux que des chercheurs et des organismes de tant de renom croient aux mérites des recherches existantes sur Cold-FX."

Les participants prendront 400 milligrammes de Cold-FX par jour ou un placebo au cours de la saison de rhume et de grippe de 2008-2009. L'essai mesurera l'efficacité de Cold-FX dans la prévention des infections respiratoires aiguës et la réduction de l'utilisation d'antibiotiques pendant la période de trois mois de janvier à avril 2009. Les chercheurs étudieront également la durée et la sévérité des infections respiratoires aiguës, toutes autres incidences d'infection, l'utilisation d'antibiotiques, l'activité de la leucémie lymphoïde chronique ainsi que les paramètres liés à la santé immunitaire.

Le National Cancer Institute précise dans son site Web que l'essai en question est important parce que tant le cancer que son traitement "... peuvent affecter le fonctionnement du système immunitaire et sensiblement augmenter le risque d'infection, la complication la plus commune..." de la leucémie lymphoïde chronique.

Au sujet de la recherche antérieure sur COLD-FX, le site Web du NCI indique que "deux essais contrôlés aléatoires ont démontré qu'un extrait de ginseng nord-américain, appelé le CVT-E002 (COLD-FX), peut réduire de façon importante le risque d'une infection respiratoire aiguë chez les adultes plus âgés".

Le Dr High ajoute que : "notre hypothèse - à l'effet que Cold-FX pourrait réduire les infections en renforçant la fonction immunitaire chez les patients atteints de leucémie lymphoïde chronique - est appuyée par la recherche antérieure. Ce sont là des résultats encourageants d'études qui, de façon importante, comprenaient la participation d'adultes plus âgés, y compris des essais qui ont démontré la sécurité et l'efficacité chez les aînés dans des maisons de soins infirmiers. Ces études ont été menées par la Dre Janet McElhaney, une experte en grippe et chef de division en médecine gériatrique à la University of British Columbia and Providence Health Care. Comme dans le cas des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, les résidants de maisons de soins infirmiers sont souvent affligés de divers états pathologiques chroniques et sont à risque élevé d'infections respiratoires. Egalement, des recherches prometteuses ont été menées en recherche sur le cancer par la Dre Sandra Miller du département d'anatomie et de biologie de la Faculté de médecine de l'Université McGill de Montréal." L'étude de la Dre Miller commanditée par le Conseil national de recherche du Canada a démontré que COLD-FX administré à des souris atteintes de leucémie a aidé à ramener leur système immunitaire à des niveaux normaux et a amélioré leur durée de vie de façon importante.

La Dre Miller a précisé que "Cold-FX stimule l'immunité anti-cancer et anti-virale chez les souris. C'est donc là un excellent candidat à évaluer chez les patients humains. Il diffère de beaucoup des autres produits tirés du ginseng et est uniquement constitué d'une catégorie active de molécules extraites de la plante : un type spécifique de polysaccharides."

A PROPOS DU DR KEVIN HIGH

Kevin P. High, M.D., MS, FACP est chef du département des maladies infectieuses de même que professeur de médecine des départements des maladies infectieuses, d'hématologie et d'oncologie et de médecine moléculaire. Il est est codirecteur du programme d'études supérieures en médecine moléculaire et directeur du General Clinical Reasearch Centre de la Wake Forest University School of Medicine à Winston-Salem, en Caroline du Nord, où il a occupé divers postes universitaires depuis 1993. Il est également médecin traitant au Wake Forest University Baptist Medical Center. Il est membre de plusieurs comités éditoriaux, y compris du Journal of the American Geriatrics Society (éditeur de section) et du Clinical Infectious Diseases (éditeur de section) et il est l'auteur ou coauteur d'articles ayant paru dans plus de 50 publications médicales jugées par ses pairs.

A PROPOS DU DR EDWARD SHAW

Edward Shaw, M.D., est directeur du Comprehensive Cancer Center de l'organisme Wake Forest University Community Clinical Oncology Program Research Base. Le Wake Forest Research Base est un organisme financé par le NCI qui offre des essais cliniques en gestion des symptômes et en qualité de vie à l'intention des patients cancéreux. Il comprend 24 programmes communautaires en oncologie clinique constitués de plus de 100 centres communautaires de lutte contre le cancer à travers le Midwest et l'Est des Etats-Unis. Les principaux domaines d'intérêt en recherche du Dr Shaw comprennent les essais cliniques portant sur des produits botaniques et naturels et des études en gestion des symptômes et en qualité de vie qui s'adressent aux patients cancéreux. Au cours des derniers 25 ans, il a été le principal chercheur ou cochercheur de 50 études en oncologie, qui ont compris la participation totale d'environ 3 000 patients. Le Dr Shaw, un professeur au département de radio-oncologie de Wake Forest, est l'auteur ou le coauteur de 130 articles de journaux et de 50 chapitres de livres jugés par ses pairs.

A PROPOS DU NATIONAL CANCER INSTITUTE

Le National Cancer Institute est un organisme voué à la recherche depuis sa fondation en 1937. Il est une division des U.S. National Institutes of Health. Il s'agit de l'organisme le plus important au monde en matière de recherche sur le cancer et il a appuyé les efforts de recherche d'au moins 20 gagnants du Prix Nobel.

SYSTEMES IMMUNITAIRES DES PATIENTS CANCEREUX

Chez les humains en santé, le mécanisme de défense primaire contre les infections est celui des leucocytes (globules blancs) qui fait partie du système immunitaire. La leucémie lymphoïde chronique est une maladie chronique qui souvent ne requiert pas de chimiothérapie ou d'irradiation agressive, mais la leucémie elle-même affaiblit la fonction immunitaire des leucocytes et le risque d'infections, notamment d'infections respiratoires, est sensiblement accru.

Enoncés prospectifs

Ce communiqué de presse comprend des énoncés prospectifs sujets aux risques et aux incertitudes pouvant faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent sensiblement des résultats ou événements prévus dans le présent document, y compris les commentaires liés aux prévisions sur le moment et ou la mise sur pied des essais cliniques, notamment ceux liés au présent essai clinique commandité par le U.S. National Cancer Institute comprenant des patients atteints de leucémie lymphoïde chronique, les résultats des essais cliniques et les approbations des autorités chargées de la réglementation connexe, les nouveaux domaines de développement potentiel pour notre plateforme de technologie et à savoir si ces domaines seront poursuivis ou non. Les facteurs pouvant faire en sorte que les résultats ou événements réels diffèrent de ceux prévus comprennent, mais sans s'y limiter, les conditions économiques générales et le risque que les essais cliniques ne démontrent pas la sécurité et l'efficacité prévues ou requises pour répondre aux exigences des autorités chargées de la réglementation. Bien que La Société soit d'avis que les renseignements prospectifs compris dans le présent document sont raisonnables, elle ne peut donner aucune garantie à l'effet que ses attentes s'avéreront exactes et que les résultats, le rendement ou les réalisations exprimés ou implicites dans les renseignements prospectifs du présent communiqué de presse se produiront ou s'ils se produisent, qu'ils apporteront des effets bénéfiques. Tout énoncé prospectif est expressément déclaré sous réserve dans son intégralité par le présent avertissement. La Société n'assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf si les lois en vigueur pertinentes le requièrent.

Renseignements