Manufacturiers et exportateurs du Canada

Manufacturiers et exportateurs du Canada

22 août 2009 00h46 HE

MEC appuie la proposition de négociation d'une solution à la question Buy American

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 août 2009) - L'annonce faite aujourd'hui concernant l'envoi d'une proposition formelle par le gouvernement du Canada visant à lancer des négociations avec celui des Etats-Unis afin de résoudre les problèmes entraînés par les restrictions Buy American et une garantie d'accès aux marchés publics des Etats, provinces et municipalités dans nos deux pays est accueillie favorablement par l'industrie, selon Manufacturiers et exportateurs du Canada.

"Cette annonce est très encourageante", déclare Jayson Myers, président et chef de la direction, Manufacturiers et exportateurs du Canada. "Nous sommes sérieusement préoccupés par la possible adoption de mesures de représailles par les gouvernements municipaux du Canada. La Fédération canadienne des municipalités a résolu d'appliquer des mesures restrictives de réciprocité dans leurs marchés publics si le problème n'est pas résolu d'ici le 4 octobre".

Dès l'apparition des dispositions Buy American au sein de l'American Recovery and Reinvestment Act en février, les entreprises canadiennes ont découvert qu'elles ne pouvaient plus soumissionner pour l'obtention de contrats publics financés en partie par le gouvernement des Etats-Unis. Des contraintes semblables actuellement à l'étude au Congrès ont également fait surface dans les Water Quality Investment Act, Green Schools Act et Energy Act. De nombreuses entreprises éliminent les produits canadiens de leurs inventaires en raison des restrictions de type Buy American et de l'incertitude entourant leur application.

Aux Etats-Unis, ces restrictions ont semé une grande confusion parmi les organismes fédéraux et le secteur privé américain, ce qui a entraîné des retards inutiles dans l'attribution des fonds de relance.

"Nous savons qu'il est prioritaire pour le gouvernement canadien de contrecarrer le protectionnisme et de maintenir l'ouverture des marchés publics", dit M. Myers. "Le premier ministre Harper a soulevé la question auprès du président Obama. Et avec le soutien de tous les premiers ministres provinciaux et territoriaux, le Ministre du Commerce international, M. Stockwell Day a signalé à l'administration américaine que le Canada est disposé à négocier une entente".

"Nous sommes optimistes que les négociations débuteront bientôt", a dit M. Myers."Nous espérons qu'elles mèneront à la conclusion d'un accord entre le Canada et les Etats-Unis qui exemptera les manufacturiers et exportateurs canadiens des restrictions de type Buy American et préservera l'ouverture des marchés publics aux entreprises dans les deux pays".

"L'objectif final est d'assurer la pérennité de l'emploi " dit M. Myers. "Considérant l'étroitesse des liens entre les économies canadiennes et américaines, il ne serait que raisonnable de préserver l'ouverture mutuelle de nos marchés publics en vue de maximiser l'impact positif des plans de relance des deux pays".

Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) est l'association commerciale et industrielle la plus importante du Canada et le porte-parole de la fabrication et du commerce mondial au Canada.

L'association représente plus de 10 000 entreprises de pointe à travers le Canada. Plus de 85 % des membres de MEC appartiennent aux secteurs des petites et moyennes entreprises. A titre de plus important réseau commercial, MEC, par le biais de ses différentes initiatives, notamment icosmo.ca et l'établissement de la Coalition des manufacturiers du Canada, touche plus de 100 000 entreprises d'un océan à l'autre qui se consacrent à la fabrication, au commerce international et aux industries des services.

On estime que le réseau de membres de MEC réalise 82 % de la totalité de la production manufacturière et 90 % des exportations canadiennes.

Renseignements

  • MEC
    Jeff Brownlee
    Vice-président, Affaires publiques
    613-238-8888 poste 4233

    Marie
    613-238-8888