Ressources Majescor Inc.
TSX CROISSANCE : MJX

Ressources Majescor Inc.

05 août 2008 09h25 HE

Majescor définit des cibles prioritaires pour l'uranium sur la propriété Baker Lake au Nunavut : Un programme de suivi sur le terrain débutera en septembre

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 août 2008) - Ressources Majescor inc. ("Majescor") (TSX CROISSANCE:MAJ) a le plaisir d'annoncer les résultats du retraitement des données géophysiques exclusives issues d'un levé aéroporté (magnétisme-électromagnétisme-spectrométrie à rayons gamma) de 6 302 km linéaires réalisé en 2006 et couvrant certains secteurs de la propriété Baker Lake-Uranium. La propriété Baker Lake est située dans la partie est du bassin de Thelon, au Nunavut. Majescor a acquis 100% des droits miniers sur la propriété de De Beers Canada inc. au mois de juin 2008 (voir le communiqué de Majescor du 19 juin, 2008).

En tout, 2 394 anomalies radiométriques(1) ponctuelles avec des valeurs atteignant 11,95 ppm U et formant 74 groupements d'anomalies ont été recensées sur l'ensemble des quatre blocs survolés lors du levé. Des anomalies radiométriques "prioritaires"(2) en uranium ont été définies dans chacun des quatre blocs. La plus forte anomalie a été enregistrée dans le bloc Sud, lequel renferme neuf des dix indices d'uranium connus en affleurement sur la propriété, dont l'indice JB/79 (6,71 m à 0,13 % U3O8). Par ailleurs, seuls deux des indices d'uranium connus correspondent à une anomalie radiométrique aéroportée, ce qui suggère un bon potentiel pour la découverte de nouveaux indices. D'après les cartes de géologie glaciaire du gouvernement, une grande proportion des anomalies prioritaires serait située dans des secteurs où les affleurements rocheux sont prépondérants.

Faits saillants

- Bloc Sud : 33 groupements d'anomalies en uranium recensés, dont neuf renferment des cibles "prioritaires" méritant un suivi sur le terrain.

- Bloc Nord : 15 groupements d'anomalies en uranium recensés, dont quatre renferment des cibles "prioritaires" méritant un suivi sur le terrain.

- Bloc Est : 11 groupements d'anomalies en uranium recensés, dont neuf renferment des cibles "prioritaires" méritant un suivi sur le terrain.

- Bloc Ouest : 15 groupements d'anomalies en uranium recensés, dont cinq renferment des cibles "prioritaires" méritant un suivi sur le terrain.

(1) Une anomalie est définie comme une valeur radiométrique équivalente ou supérieure à la moyenne des mesures radiométriques individuelles en uranium d'un bloc du levé + 2 écarts-type.

(2) Une anomalie (ou cible) "prioritaire" est définie comme une valeur radiométrique équivalente ou supérieure à la moyenne des mesures radiométriques individuelles d'un bloc du levé + 3 écarts-type.

La propriété Baker Lake se trouve à 30 km au sud du groupe de gîtes d'uranium de Kiggavik, détenus en majorité par Areva Resources Canada inc. Le contexte géologique de la propriété est considéré favorable pour les minéralisations uranifères de type Kiggavik, associées à des zones de failles dans le socle rocheux en marge d'un bassin. En 2007, une étude structurale par imagerie satellitaire à haute résolution de la propriété Baker Lake et des environs avait permis d'identifier quatre secteurs prioritaires pour la recherche d'uranium sur la propriété.

Majescor est déterminée à faire progresser le projet Baker Lake-Uranium. A cet effet, la Société a entrepris une révision et une analyse détaillée des résultats des travaux antérieurs sur la propriété dans le but d'établir la liste des cibles prioritaires pour un suivi sur le terrain. Un programme d'exploration ciblée est prévu pour le mois de septembre. Ce programme aura pour but d'investiguer plusieurs des cibles "prioritaires" pour l'uranium identifiées par télédétection (cibles géophysiques recensées par la firme-conseil MB Géosolutions de Québec; cibles structurales sur imagerie satellitaire identifiées par la firme-conseil Terrageos de Montréal), ainsi qu'une série d'autres cibles (affleurements et blocs minéralisés; anomalies géochimiques dans les sols) décrites dans un rapport conforme à la norme NI 43-101 préparé sur la propriété pour l'uranium en 2007.

Par ailleurs, la Société a déposé auprès de la Bourse de croissance TSX une demande d'autorisation d'émission d'actions ordinaires à SIDEX, correspondant à un paiement d'intérêts en lien au financement privé de 150 000 $ (débenture convertible non garantie) annoncé le 22 janvier, 2007. La débenture convertible non garantie couvre une période de 36 mois et porte un taux d'intérêt nominal de 12 %, payable deux fois l'an en espèces ou en actions.

Les investisseurs sont également invités à consulter le nouveau site web de Ressources Majescor à l'adresse suivante : www.majescor.com. Il s'agit d'une source précieuse d'information sur la Société et ses projets.

Majescor est une société d'exploration pour l'uranium ouvrant dans des districts uranifères en émergence. En plus de la propriété Baker Lake, le portefeuille de propriétés de Majescor comprend quatre projets d'exploration pour l'uranium au Québec, soit les propriétés Rae Sud et Minto Ouest (sous option d'Exploration Azimut inc.), Mistassini (détenue à 100 %; option accordée à Ressources Strateco inc.), et Lac Laparre (détenue à 100 %; option accordée à Santoy Resources inc. et Otish Energy inc.). Les quatre projets québécois feront l'objet de travaux d'exploration systématique sur le terrain en 2008, dans le but de vérifier des cibles prioritaires recensées en 2007 par des méthodes géophysiques, géochimiques et/ou par prospection.

Ce communiqué a été préparé par Jacques Letendre, Géo., Administrateur de Majescor, agissant à titre de personne qualifiée selon la Norme Canadienne NI 43-101.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements