Ressources Majescor Inc.
TSX CROISSANCE : MJX

Ressources Majescor Inc.

08 août 2008 10h00 HE

Majescor délimite deux importantes zones d'affleurements uranifères dans un corridor prospectif de 30 km sur la propriété Rae Sud au Nunavik

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 8 août 2008) - Ressources Majescor inc. ("Majescor" ou "la Société") (TSX CROISSANCE:MAJ) a le plaisir d'annoncer que des levés radiométriques au sol détaillés effectués le long du corridor prospectif de 30 km identifié en 2007 sur la propriété Rae Sud, sous option d'Exploration Azimut Inc. ("Azimut") (TSX CROISSANCE:AZM), ont permis de définir deux zones d'uranium en affleurement de plus de 4 km de longueur et atteignant jusqu'à 400 m de largeur. Dans la zone Qairajutait, située à l'extrémité nord du corridor prospectif de 30 km, des mesures au spectromètre portable prises sur une grille de lignes espacées de 30 m centrée sur le secteur du meilleur résultat obtenu pour des échantillons choisis l'an passé (0,65 % U3O8), définissent une zone uranifère de 4,7 km de long par 200 à 400 m de large. Cette zone renferme plusieurs nouveaux indices d'uranium tels que caractérisés par des mesures au spectromètre variant de 1 500 à 27 000 chocs par seconde ("CPS").

Un second levé radiométrique au sol détaillé a été réalisé sur un secteur du corridor situé à 21 km au sud-est de la zone Qairajutait, sur une zone nommé Tunulic, où des teneurs atteignant 0,50 % U3O8 ont été obtenues d'échantillons choisis en 2007. Le levé radiométrique sur la zone Tunulic a permis de délimiter une zone d'affleurements anomaux en uranium de 5 km de long par jusqu'à 400 m de large. Les nouveaux indices d'uranium recensés dans cette zone sont caractérisés par des mesures au spectromètre variant entre 2 100 et 14 000 CPS.

Des valeurs radiométriques anomales de l'ordre de 1 000 à 10 000 CPS ont également été enregistrées en affleurement sur une zone de 60 m de long située environ 4 km à l'est-sud-est de la zone Qairajutait Les résultats des analyses géochimiques des échantillons prélevés sur cette zone, ainsi que sur les zones de Qairajutait et Tunulic sont attendus en octobre.

Marc-André Bernier, président et chef de la direction, déclare : "Les résultats des recherches régionales réalisées dans la région de l'Ungava au Nunavik continuent d'indiquer la présence d'un district uranifère émergeant au Canada. La propriété Rae Sud est la troisième du secteur de la baie d'Ungava où des zones d'affleurements uranifères d'envergure kilométrique ont été découvertes. En effet, sur la propriété Cage d'AREVA, située 150 km au nord-est de la propriété Rae Sud, 14 zones minéralisées ont été mises à jour avec des teneurs atteignant 9,34 % U3O8 (réf.: MRNF-Québec, rapport de travaux statutaires GM 63422). Sur la propriété adjacente Rae Nord détenue par Azimut, huit zones d'affleurements minéralisés en uranium, d'une distance cumulative de 12 km et comportant des teneurs atteignant 3,3 % U3O8, ont été découvertes à date."

Un examen détaillé de la première dérivée verticale des données aéromagnétiques indique que la zone Qairajutait, son extension orientale, ainsi que la zone Tunulic sont toutes situées le long d'un même creux magnétique formant une bande mince bordée des deux côtés par d'étroites crêtes magnétique continues et bien circonscrites. Cette bande restreinte d'affleurements à faible magnétisme se poursuit au nord de la zone Qairajutait, sur une distance d'au moins 33 km sur la propriété, et au sud de la zone Tunulic pour au moins un autre 15 km. Les minéralisations de la zone Qairajutait, ainsi que celles de la zone Tunulic, sont généralement confinées aux pegmatites et aux dykes de granite pegmatitique qui recoupent des gneiss à biotite et des migmatites, un contexte géologique potentiellement similaire à celui des minéralisations de la zone Cirrus d'Azimut. Compte tenu de ces résultats, trois sondages carottiers inclinés et peu profonds ont été foncés à l'aide de la foreuse héliportable récemment acquise par la Société. Ce programme de forage (147 m au total) avait pour objectifs de déterminer la continuité de la minéralisation dans les premiers 50 m sous la surface et d'évaluer la performance des équipements de forage. Des valeurs radiométriques anomales ont été notées (200 à 2 400 CPS) sur des épaisseurs de 0,5 m à 1,45 m dans l'axe de forage. Les résultats des analyses d'échantillons de carotte sont également attendus en octobre.

Majescor recherche des gisements d'uranium à fort tonnage de type Rössing, associés à des intrusions et exploitables en carrières sur la propriété Rae Sud.

Les résultats des levés radiométriques au sol mentionnés ci-dessus ont été obtenus à l'aide de spectromètres portables de marque Radiation Solution, modèles RS-120 et RS-125. Ceux des carottes de forage proviennent d'une sonde gamma Mount Sopris HLP-2375. Les mesures prises avec ces appareils permettent de déceler les zones de minéralisation en uranium. Ces mesures pourraient cependant être affectées par la mobilité ou l'instabilité de l'uranium. Ces facteurs doivent être pris en considération lors de l'interprétation de mesures au spectromètre, en attente de confirmation au moyen des résultats d'analyses d'échantillons de carotte.

Par ailleurs, la Bourse de croissance TSX a autorisé l'émission par la Société de 78 261 actions ordinaires au prix de 0,115 $ à SIDEX, correspondant à un paiement d'intérêts de 9 000 $ en lien avec le financement privé de 150 000 $ sous forme de débenture convertible non garantie annoncé le 22 janvier 2007. Les actions ordinaires émises seront assujetties à une période de détention obligatoire de 4 mois.

Majescor est une société d'exploration pour l'uranium ouvrant dans des districts uranifères en émergence. En plus de la propriété Rae Sud, le portefeuille de propriétés de Majescor comprend quatre projets d'exploration pour l'uranium, soit les propriétés Minto Ouest (sous option d'Azimut), Mistassini (détenue à 100 %; option accordée à Ressources Strateco inc.), et Lac Laparre (détenue à 100 %; option accordée à Santoy Resources inc. et Otish Energy inc.) tous situés au Québec; et la propriété Baker Lake (détenue à 100 %) située au Nunavut. Les cinq propriétés pour l'uranium de la Société feront l'objet de travaux d'exploration systématique sur le terrain en 2008, dans le but de vérifier des cibles prioritaires recensées en 2007 par des méthodes géophysiques, géochimiques et/ou par prospection.

Ce communiqué a été préparé par Zoran Madon, Géo., directeur des recherches de Majescor, agissant à titre de personne qualifiée selon la Norme Canadienne NI 43-101.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité concernant la véracité ou l'exactitude de ce communiqué.

Renseignements