Mineraux Manicouagan Inc.
TSX CROISSANCE : MAM

Mineraux Manicouagan Inc.

26 févr. 2007 23h59 HE

Manicouagan obtient d'autres résultats encourageants à son gisement de Brabant Lake : 15,76 % de zinc sur 6,17 mètres

LA SOCIETE CHERCHERA UN PARTENAIRE POUR LE PROJET MANICOUAGAN

TORONTO--(CCNMatthews - le 26 fév.) - Minéraux Manicouagan Inc. (MAM à la Bourse de croissance TSX) a communiqué aujourd'hui d'autres résultats d'analyse liés au programme de forage actuellement en cours au gisement zincifère de Brabant Lake. Les résultats obtenus pour les trous BR-06-09, BR-06-010 et BR-07-11 sont présentés dans le tableau ci-dessous.



-------------------------------------------------------------------------
Trou no Zone De A Longu- Zn Cu (%) Pb Ag Au
no eur(xx) (%) (%) (g/t) (g/t)
(m)
-------------------------------------------------------------------------
BR-07-09 295,04 295,80 0,76 13,91 1,21 moins 25 0,27
que
0,01
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------
BR-07-10 532,14 532,73 0,59 2,02 1,27 0,03 35 moins
que
0,03
-------------------------------------------------------------------------
574,10 574,20 0,20 10,4 0,04 moins 7,7 moins
que que
0,01 0,03
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------
BR-07-11 Sup. 317,49 327,48 9,99 2,93 0,33 .08 12,22 0,08
-------------------------------------------------------------------------
Inf. 370,83 377,00 6,17 15,76 0,78 0,05 33 0,17
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------------------
(xx)La longueur du fond du trou correspond à environ 85% de la vraie
largeur


Le trou de forage BR-07-11 a entrecoupé des zones de minéralisation supérieure et inférieure bien développées. Une zone de minéralisation supérieure a été intersectée au-dessus d'un intervalle de fond de trou de 9,99 mètres et titrant 2,93 %. Une zone de minéralisation inférieure a été intersectée entre 370,83 et 377 mètres au fond du trou et a titré 15,76 % de zinc et 0,78 % de cuivre sur 6,17 mètres.

Une importante minéralisation zincifère se trouvant au-dessus d'intervalles étroits a été intersectée dans les trous BR-07-09 et BR-07-10.

Les travaux de forage ont été temporairement interrompus pendant les deux premières semaines de février pour permettre à Crone Geophysics de mener des levés de fond pulse EM dans différents trous. Les résultats préliminaires indiquent que les zones minéralisées sont fortement conductrices. Un certain nombre de conducteurs à l'intérieur, au bord et à l'extérieur des trous ont été décelés. Ces résultats sont en voie d'être compilés et interprétés, et des cibles prospectives seront intégrées au programme de forage actuel.

Les forages liés au projet zincifère de Brabant Lake ont repris le 20 février 2007 avec le prolongement du trou BR-07-10. Le levé de fond pulse EM réalisé dans ce trou indique la possibilité qu'un conducteur se trouve en dessous de l'extrémité du trou actuel. On prévoit prolonger le trou BR-07-10 de 100 à 150 mètres.

Un plan des sites de forage, un tableau présentant les résultats de forage à ce jour et des renseignements additionnels sur le projet sont accessibles sur le site Web de la société, à l'adresse www.manicouaganminerals.com.

Le gisement zincifère de Brabant Lake, qui consiste en une ressource présumée de 4 858 000 tonnes titrant 5,19 % de zinc, 0,57 % de cuivre, 0,28 % de plomb, 22,59 g/t d'argent et 0,22 g/t d'or, a fait l'objet d'un rapport technique NC 43-101 préparé par MPH Consulting Ltd. le 15 septembre 2006. Le rapport technique de Brabant Lake peut être consulté sur le site Web de la société à l'adresse www.manicouaganminerals.com. Une copie en a également été déposée avec d'autres rapports de la société à l'adresse www.sedar.ca.

La propriété de Brabant Lake, en Saskatchewan, composée de 21 claims contigus enregistrés sous ML 5054, est située immédiatement à l'est de la route 102, à quelque 175 km de La Ronge, une ville bénéficiant de tous les services.

Les programmes d'exploration sont menés sous la supervision de Rod Thomas, vice-président, exploration. M. Thomas, géologue diplômé, qui réunit les conditions prescrites en vertu de la définition de "personne qualifiée" figurant à la Norme canadienne 43-101, a passé en revue et vérifié les données techniques fournies dans le présent communiqué pour le compte de Minéraux Manicouagan. Manicouagan utilise des procédures AQ/CQ conformes à la NC 43-101 à toutes les étapes de l'échantillonnage, de la manutention, de l'entreposage et de la livraison d'échantillons. Des étalons provenant de l'externe et des blancs sont incorporés sur place dans la séquence d'échantillons. Les services d'analyse sont fournis par TSL Laboratories, de Saskatoon, en Saskatchewan. Les échantillons sont broyés, échantillonnés à riffles et pulvérisés pour donner une pulpe de 250 grammes avec une maille 150 à 95 %. L'analyse de l'argent, du cuivre, du plomb et du zinc est effectuée par digestion à acides multiples; les échantillons d'argent (g/t) et des métaux de base (%) sont pondérés à 0,5 g. Les échantillons d'or font l'objet d'une pyroanalyse ou d'une gravimétrie et sont pondérés à 1 AT (29,16 g). Le site Web de TSL Laboratories (www.tsllabs.com) renferme des renseignements détaillés sur ses techniques d'analyse.

Le projet Manicouagan - Partenaire de coentreprise recherché

Minéraux Manicouagan a également annoncé aujourd'hui qu'elle avait décidé de rechercher un partenaire de coentreprise pour son projet Manicouagan en propriété exclusive situé à 242 kilomètres au nord de Baie-Comeau, dans la province de Québec.

Après Sudbury, la structure d'impact de Manicouagan est le deuxième cratère d'impact en importance en Amérique du Nord et, avec un diamètre de quelque 100 kilomètres, il est également le quatrième site d'impact météoritique d'envergure dans le monde.

Manicouagan a foré quatre trous profonds au centre de la structure d'impact de Manicouagan, ainsi que 16 autres en périphérie. Ces trous ont vérifié différentes cibles discrètes. Bien qu'aucune intersection exploitable n'ait été rencontrée, la présence de concentrations anomales de sulfures cupro-nickélifères à l'intérieur de roches de base déformées est considérée comme encourageante d'un point de vue exploratoire, puisque cela suggère la présence de sulfures exploitables.

L'exploration de la structure d'impact de Manicouagan en est toujours à l'étape préliminaire. En dépit du défi que pose l'exploration de cette vaste zone cible de 1600 km2, la nature même de la cible, qui pourrait s'avérer analogue à Sudbury, en fait une cible d'exploration de premier choix pour le cuivre, le nickel et les platinoides. Toutefois, vu l'envergure et l'ampleur du projet Manicouagan, Minéraux Manicouagan doit, en raison de sa taille, se trouver un partenaire qui l'aidera à financer les travaux d'exploration actuels.

Minéraux Manicouagan Inc. est une société d'exploration établie au Canada qui possède un portefeuille diversifié de propriétés minières. La société détient actuellement quatre projets de métaux communs au Québec et en Saskatchewan, où des programmes d'exploration sont en cours.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur Minéraux Manicouagan et ses projets d'exploration, veuillez consulter le site www.manicouaganminerals.com.



La Bourse de croissance TSX n'a pas passé en revue ce communiqué
et décline toute responsabilité quant au bien-fondé ou à
l'exactitude des renseignements qu'il contient. En outre, elle
n'approuve ni ne réfute le contenu du présent communiqué.


Hormis les faits de nature historique, tous les énoncés du présent communiqué, notamment les déclarations concernant les minéralisations et les réserves potentielles, les résultats d'exploration, ainsi que les plans et les objectifs futurs de la société, constituent des énoncés prospectifs associés à divers facteurs de risque et d'incertitude. La société ne peut garantir que les énoncés prospectifs se révéleront exacts, et les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient être sensiblement différents de ceux prévus dans ces énoncés. Parmi les facteurs importants pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des prévisions de la société, mentionnons les risques liés aux activités d'exploration décrites dans le présent communiqué et, périodiquement, dans les documents que la société dépose auprès des organismes de réglementation.

Renseignements