Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations inc.

23 déc. 2009 10h41 HE

Matamec Explorations Inc. : La campagne de forage a été complétée sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 23 déc. 2009) - Matamec Explorations Inc. ("Matamec") (TSX CROISSANCE:MAT) annonce qu'elle a complété la campagne de forages qui a débuté le 20 novembre dernier. Ainsi, trente et un (31) courts trous de sondages ont été effectués sur le gîte de terres rares lourdes-yttrium-zirconium de Kipawa, situé sur sa propriété Zeus, dont 5 dans la zone Ouest, 19 dans la zone Centrale et 7 dans la zone Est (Figure 1 : Campagne de forage Matamec 2009-Dépôt de Kipawa, disponible à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/Kipawa_FR_1223.pdf).

Le but du programme d'exploration de 1M$ débuté à l'automne 2009 consiste à :

1) Confirmer les ressources historiques (1991) du gîte de Kipawa limité aux minéralisations en eudialyte et aux teneurs en yttrium et en zirconium; à les augmenter en forant la partie centrale très peu travaillée et longue de 620 mètres entre les zones Ouest et Est; et, à recevoir de la firme SGS-Geostat un calcul indépendant de ressources IN 43-101 dans la première moitié de l'année 2010;

2) Obtenir du ré-échantillonnage des tranchées historiques et des trous de sondages le matériel nécessaire pour poursuivre les tests métallurgiques faits par Mountain States R&D International Inc. en 1990 et 1991 sur les échantillons en vrac 90KBS-1, KBS-2, KBS3 et KBS-5, ces tests ayant démontré en 1991 que les minéralisations en terres rares-yttrium-zirconium se présente en grains biens cristallisés de granulométrie moyenne, aisément séparable physiquement et se solubilisant facilement. Les nouveaux tests métallurgiques devraient débuter dans le premier trimestre de 2010.

Cette première campagne de forages de Matamec sur le gîte de Kipawa vise à démontrer la continuité des minéralisations en terres rares-yttrium-zirconium sur une longueur de 1,4 kilomètres et sur une épaisseur de 35 à 60 mètres. Avec un prochain financement et une meilleure compréhension du gîte à l'aide des nouvelles données, la prochaine campagne de forages visera à tester les extensions du gîte latéralement et en profondeur.

La séquence de la campagne de forages de l'automne 2009 débute avec le trou de forage no. 09KM-35. Tous les sondages ont été forés perpendiculairement à la direction et au pendage des strates, donc l'épaisseur traversée par ces sondages représentent approximativement la vraie largeur du complexe syénitique et des minéralisations associées.

Vu la cadence très rapide des forages, le tableau suivant montre la largeur vraie de la syénite et roches associées, incluant amphibolites et roches calco-silicatées. Des minéraux porteurs de terre rares, d'yttrium ou de zirconium se retrouvent tout le long de cette épaisseur et dans tous les sondages réalisés à date. Cependant, ce type de minéralisation est difficilement évaluable visuellement (même avec les yeux des experts), et nous devons attendre les résultats d'analyses pour connaître les teneurs réelles.



--------------------------------------------------------------------------
Résultats Forage No. Profondeur Plongée Syénite Largeur
partiels (mètre) (mètre) de syénite
communiquées De - à (mètre)
au : (épaisseur
dans l'axe
des forages)
--------------------------------------------------------------------------
10 décembre KM35 74,0 -60 2,54 - 60,27 57,73
10 décembre KM36 71,5 -60 1,20 - 66,27 65,07
10 décembre KM37 80,5 -60 0,15 - 59,96 59,81
10 décembre KM38 98,5 -60 10,90 - 66,36 55,46
10 décembre KM39 62,5 -60 5,78 - 57,21 51,43
10 décembre KM40 56,5 -60 1,75 - 50,50 48,75
10 décembre KM41 62,5 -60 16,20 - 56,90 40,70
10 décembre KM42 65,5 -60 8.50 - 55.85 39,05
10 décembre KM43 59,5 -60 3,30 - 52,52 48,22
10 décembre KM44 62,5 -60 6,26 - 54,13 34,13
10 décembre KM45 89,5 -60 23,15 - 85,26 37,51
10 décembre KM46 53,5 -60 18,42 - 47,09 28,67
23 décembre KM47 65,5 -60 7,5 - 61,70 54,2
10 décembre KM48 71,5 -60 23,00 - 65,00 41,94
23 décembre KM49 80,5 -60 23,12 - 77,3 54,18
10 décembre KM50 71,5 -60 9,67 - 63,95 54,28
10 décembre KM51 95,5 -60 37,31 - 91,30 65,96
10 décembre KM52 86,5 -60 24,51 - 77,50 52,99
10 décembre KM53 68,5 -60 25,97 - 63,06 37,09
23 décembre KM54 80,5 -60 13,40 - 73,25 59,85
23 décembre KM55 74,5 -60 10,79 - 65,11 54,32
23 décembre KM56 86,5 -60 20,84 - 73,48 52,64
23 décembre KM57 71,5 -60 13,10 - 68,47 55,37
23 décembre KM58 77,5 -60 11,50 - 70,54 59,04
23 décembre KM59 77,5 -60 7,40 - 63,20 55,80
23 décembre KM60 92,5 -60 20,40 - 84,30 58,00
23 décembre KM61 104,5 -60 17,48 - 91,18 73,70
10 décembre Twin5 82,0 -90 11,85 - 73,24 61,39
(88KU-05)
23 décembre Twin7 56,5 -45 8,96 - 49,77 34,19
(88KU-07)
23 décembre Twin14 89,5 -45 0,89 - 85,40 68,18
(90KU-14)
23 décembre Twin20 74,5 -90 0,62 - 74,5 39,87
(90KU-20)
--------------------------------------------------------------------------
Total 2 342,5
--------------------------------------------------------------------------


D'autres informations seront communiquées ultérieurement sur le programme d'exploration en cours qui incluront, entre autres, les résultats du ré-échantillonnage des huit (8) autres tranchées historiques et des 31 trous de forages.

Sommaire des données géologiques historiques du Complexe et du gîte de Kipawa

La propriété Zeus couvre la majorité du Complexe Alcalin de Kipawa (CAK), une séquence rocheuse concordante composée de syénite et de granite faiblement peralcalin ayant moins de 200 mètres d'épaisseur. Le CAK est entièrement intercalé dans un encaissant de gneiss précambrien de la province du Grenville, entre une séquence de paragneiss au sommet et une séquence de gneiss quartzo-feldspathique à la base. Le CAK est divisé en deux unités principales dans sa section minéralisée, soit une unité de granite peralcalin et une unité de gneiss syénitique (incluant des intercalations de roches calco-alcalines). Les nombreux indices et zones minéralisés en terres rares-yttrium-zirconium de la propriété, tel le gîte de Kipawa, sont concentrés à l'intérieur ainsi qu'aux environs de ces syénites.

Le gîte de Kipawa est défini sur une longueur de 1 300 mètres et une largeur variant de 10 à 80 mètres. Il a été partiellement foré et a fait l'objet en 1990 d'un calcul historique de ressources pour l'yttrium et le zirconium dans les zones Ouest et Est par Unocal. La zone centrale du gîte, d'une longueur de 620 mètres, n'a pas été l'objet d'un calcul de ressources puisqu'elle n'a été percée que par deux trous de forages et trois tranchées à très grand intervalle. Cependant tous les sondages et toutes les tranchées présents dans cette zone contiennent de la minéralisation. Dû à sa localisation au sommet d'une colline allongée, une exploitation à ciel ouvert était considérée pour ce gîte en 1990. Les blocs de ressources historiques ont été calculés jusqu'à une profondeur moyenne de 35 mètres et étaient limités à la minéralisation en eudialyte.

Le gîte de Kipawa est caractérisé principalement par quatre types de minéralisation, trois à terres rares lourdes-yttrium et une à zirconium. Partant de la syénite sommitale en allant jusqu'à la portion basale dominée par des roches d'affinité calco-alcaline, nous retrouvons en premier une zone dominée par l'eudyalite (minéral contenant jusqu'à 10% d'oxyde de terres rares ("OTR")), puis une zone dominée par la mosandrite et l'yttro-titanite (jusqu'à 65% OTR) et finalement par une zone calco-alcaline dominée par la britholite (jusqu'à 62% OTR). Le quatrième type de minéralisation à zirconium, de la vlasovite plus ou moins altérée est généralement distribué dans l'unité de gneiss syénitique et se présente généralement en horizons indépendants de l'yttrium et des terres rares. La minéralisation se présente généralement en bandes décimétriques disséminés tout au long de l'épaisseur de la syénite. Ces bandes se concentrent ensuite en divers horizons porteurs.

Les données géologiques de ce communiqué ont été préparées par Aline Leclerc, géologue et vice-présidente Exploration de Matamec et personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101.

A propos de Matamec

Matamec explore principalement le gîte de terres rares lourdes de Kipawa de la propriété Zeus, située dans le Complexe alcalin de Kipawa au Témiscamingue, et pour la découverte de gisements aurifères dans le camp minier de Timmins en Ontario, dont les deux principales cibles sont les propriétés Matheson JV avec Goldcorp Canada Ltd./Goldcorp Inc. et Montclerg.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements