Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations inc.

05 mars 2010 10h49 HE

Matamec annonce les résultats préliminaires de la zone centrale du gîte de Kipawa dont les sondages ont intercepté plus de 0,976% TREO sur 17,55 mètres d'épaisseur avec 31% HREO + Y2O3/TREO

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 5 mars 2010) - Matamec Explorations Inc. ("Matamec") (TSX CROISSANCE:MAT) est heureuse d'annoncer que le premier groupe de résultats d'analyses des sondages réalisés en novembre-décembre 2009 dans la zone centrale du gîte de terres rares-yttrium-zirconium de Kipawa de la propriété Zeus, a été reçu. Les meilleurs résultats préliminaires sont ,976% TREO sur 17,55 mètres dans le sondage 09-KM-56 et 1,05% TREO sur 10,31 mètres dans le sondage 09-KM-60. Ces intersections de sondage contiennent de 30 à 36% HREO + Y2O3 des TREO (Total des oxydes de terres rares).

Chacun des sondages dont les résultats d'analyses sont connus ont intersecté une zone minéralisée. Plusieurs de ces sondages contiennent des horizons multiples de terres rares-yttrium.

Le but de ce programme de sondage visait à tester le secteur entre les zones Ouest et Est qui contenaient des minéralisations définies historiquement entre 1988 et 1990 par les sondages d'Unocal Canada Ltd. (« Unocal »). Pour confirmer les résultats historiques, quatre sondages de 1988-1990 ont été jumelés afin de vérifier les résultats d'Unocal et aussi pour connaître le contenu en terres rares de ces secteurs, car les sondages historiques n'ont pas été analysés pour les terres rares, mais seulement pour l'yttrium et le zirconium.

Les résultats préliminaires des 11 sondages sur les 31 forés en novembre et décembre 2009 confirment que la minéralisation est continue entre les deux zones Est et Ouest (voir figure 1 : http://media3.marketwire.com/docs/Kipawa_FR_0305.pdf). Cette continuité de la minéralisation ajoute un tonnage potentiellement significatif au projet.

La minéralisation et la roche hôte syénitique ont été tracées latéralement sur une longueur de 1,2 kilomètre. Le corps syénitique qui contient les zones minéralisées a une épaisseur moyenne de 52 mètres et il est connu jusqu'à la profondeur de 80 mètres. Le gîte de Kipawa est présentement considéré ouvert latéralement et en profondeur.

Les résultats des sondages dans le tableau ci-dessous sont préliminaires parce que certaines analyses des échantillons des carottes de forage pour les terres rares et l'yttrium excèdent les limites de détections de la méthode analytique. Il en est de même pour plusieurs des valeurs de zirconium qui excèdent la limite de détection de 1% de la méthode analytique pour ces échantillons. Les résultats finaux de ces échantillons seront connus ultérieurement.

Les minéraux porteurs des terres rares, de l'yttrium et du zirconium sont visibles à l'oeil nu et ne sont pas liés les uns aux autres, ce qui est considéré favorable pour une récupération potentielle en métallurgie.

Lorsque tous les résultats analytiques de 2009 seront connus, un nouveau calcul de ressources IN 43-101 sera complété en utilisant les donnés nouvelles et les données historiques d'Unocal. Les ressources historiques du gîte de Kipawa sont composées de 1,26 Mt à 0,15% Y2O3 et 0,96% ZrO2 dans la Zone Ouest et de 1,09 Mt à 0,14% Y2O3 et 1,17% ZrO2 dans la zone Est. (Veuillez noter qu'Aucune personne qualifiée n'a fait les travaux nécessaires pour classifier ces ressources historiques en ressources minérales reconnues et Matamec ne considère pas cette estimation historique comme des ressources minérales calculées selon la norme 43-101 et cet estimé ne peut donc être utilisé hors contexte).

Les zones minéralisées intersectées par ce programme de sondage sont toutes potentiellement minables par une exploitation à ciel ouvert tel qu'Unocal avait proposé de faire en 1990 pour les zones Est et Ouest. Les zones minéralisées pendent de +/- 20 degrés et sont exposées à la surface sur des affleurements et dans les tranchées. André Gauthier, président, dit: « que les résultats de cette campagne se comparent favorablement aux données historiques d'Unocal et peuvent augmenter de manière significative le tonnage potentiel du gîte de Kipawa ».

Considérant que Matamec explore activement pour les terres rares lourdes et l'yttrium, André Gauthier, président, rapporte: «que la majeure partie de la production mondiale des terres rares lourdes et de l'yttrium provient des dépôts d'argile latéritique situés dans le sud de la Chine et ont de 3 à 10 mètres d'épaisseur avec des teneurs rapportées entre 0,05% to 0,20% TREO (Wu, Yuan, and Bai, 1996) ».

Les résultats préliminaires des 11 sondages sur les 31 forés en novembre et décembre 2009 sont présentés dans le tableau suivant :

Résultats préliminaires des sondages de 2009 (% oxydes)*
DDH # De
(m)
À
(m)
largeur**
(m)
Y2O3
(%)
TREO***
(%)
09-KM-35 7,83 10,4 2,57 ,242 ,753
14,25 19,43 5,28 ,165 ,636
35,15 46,8 11,65 ,134 ,583
09-KM-36 23,85 29,9 4,05 ,197 ,805
35,75 41,05 5,3 ,180 ,743
46,7 50,5 3,8 ,170 ,644
09-KM-37 11,6 17,5 5,9 ,214 1,10
28,6 33,75 5,15 ,143 ,575
09-KM-38 21,77 34,75 12,98 ,125 ,578
09-KM-54 19,2 24,04 4,84 ,182 ,630
26,66 41,75 15,09 ,160 ,625
09-KM-55 19,52 25,0 5,8 ,218 1,24
45,94 49,65 3,71 ,229 1,08
09-KM-56 24,94 42,45 17,55 ,216 ,976
09-KM-57 14,25 22,9 10,15 ,163 ,751
39,37 42,45 3,08 ,198 ,649
09-KM-58 18,1 22,6 4,5 .143 ,645
27,13 31,5 4,37 ,276 1,47
38,0 40,5 2,5 ,350 1,52
48,08 50,9 2,82 ,187 1,24
09-KM-59 27,8 33,83 6,03 ,118 ,474
09-KM-60 22,63 31,55 8,92 ,190 ,660
37,8 48,11 10,31 ,202 1,05
* Pour être conforme avec les données historiques d'Unocal, une teneur de coupure de 0,1% Y2O3 a été utilisée pour le calcul des moyennes pondérées.
** Les intersections des sondages sont très près des épaisseurs vraies.
*** TREO: Total des oxydes de terres rares = La2O3 à à Lu2O3+ Y2O3. Les oxydes de terres rares lourdes (HREO) = Tb2O3 à Lu2O3.

Matamec a un programme de contrôle pour l'échantillonnage et l'analyse de carottes de sondage de qualité conforme aux meilleures pratiques de l'industrie. La carotte de type NQ est divisée et la moitié est conservée à nos installations de Val d'Or. Les lots contenant un échantillon standard de teneur connue et un échantillon stérile sont soumis au laboratoire ALS Chemex (« ALS ») de Val d'Or, où les échantillons sont réduits à l'état de pulpe et ensuite expédiés pour analyse au laboratoire d'ALS, situé à Vancouver (C.B.). Les échantillons sont analysés par la méthode d'ICP-MS sur des échantillons de 2 grammes. Les échantillons et les carottes de sondage sont manipulés et entreposés de façon sécuritaire jusqu'à ce qu'ils soient livrés au laboratoire ALS.

Alex Knox, géologue (P.Geol), est la personne qualifiée pour le projet Zeus. Comme personne qualifiée, il a supervisé la préparation de l'information scientifique et technique de la propriété Zeus et a vérifié les données du présent communiqué de presse.

Matamec présent au PDAC – Kiosque# 3242

Matamec tient à inviter les participants au PDAC à Toronto du 7 au 10 mars à son kiosque # 3242. La direction sera présente pour discuter des projets d'exploration de la compagnie et des plus récents résultats.

À propos de Matamec

Matamec a une stratégie d'exploration axée sur la découverte de gîtes aurifères dans le camp minier de Timmins en Ontario, dont les deux principales cibles sont les propriétés Matheson (avec Goldcorp) et Montclerg. Au Québec, la Société explore pour les métaux précieux et les métaux de base sur les propriétés Sakami, Valmont et Vulcain. De plus, elle explore pour l'or avec Northern Superior Resources Inc. sur la propriété Lespérance/Wachigabau.

Parallèlement aux programmes d'explorations mentionnées ci-dessus, la propriété Tansim est également explorée pour les métaux rares comme le tantale et le lithium. 

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements