Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations inc.

19 oct. 2009 14h05 HE

Matamec complète un placement privé de 1 535 000 $ !

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 19 oct. 2009) - Matamec Explorations Inc. (la "Société" ou "Matamec") (TSX CROISSANCE:MAT) a le plaisir d'annoncer qu'elle vient de compléter un placement privé sans intermédiaire d'un montant de 1 535 000 $. Parmi la liste des souscripteurs se trouve des investisseurs privés, des membres du groupe de professionnels et des investisseurs institutionnels, tel que Sodémex II, s.e.c. Le produit de l'offre sera affecté au fonds de roulement de la Société et à un important programme d'exploration devant débuter à la fin octobre sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa, situé sur la propriété Zeus et décrit dans la prochaine section.

Le placement privé consiste en l'émission de 8 527 555 unités au prix d'achat de 0,18 $ l'unité pour un montant de 1 534 968 $. Chaque unité comprend une (1) action ordinaire et un demi (1/2) bon de souscription, un bon de souscription entier permet au détenteur de souscrire à une action ordinaire au prix de 0,25 $ l'action pour une période de douze (12) mois suivant la date de clôture et, par la suite, au prix de 0,35 $ l'action pour une période additionnelle de douze (12) mois. Les titres vendus ont été émis en vertu de dispenses de prospectus et d'inscription régies par la législation applicable en valeurs mobilières et sont soumis à une période de détention obligatoire de quatre (4) mois suivant la date de clôture.

Programme d'exploration débutant à l'automne 2009 sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa de la propriété Zeus

La propriété Zeus, détenue à 100 % par Matamec, est située dans le Témiscamingue québécois, à 160km au sud-est de Rouyn-Noranda et à 65km de Temiscaming (voir la figure 1 : http://media3.marketwire.com/docs/Matamec_Figures_FR_1019.pdf). Entre 1985 et 1991, Unocal Canada Ltd. et sa filiale Molycorp, Inc. ont exploré la propriété et découvert trois (3) zones de terres rares, yttrium et zirconium (voir la figure 2 : http://media3.marketwire.com/docs/Matamec_Figures_FR_1019.pdf), connues comme les zones PB-PS et le gîte de Kipawa (ressources historiques de 2,27 Mt @ 0,14 % Y2O3 et 1,05 % ZrO2). Veuillez noter qu'aucune personne qualifiée n'a fait les travaux nécessaires pour classifier ces ressources historiques en ressources minérales reconnues et que Matamec ne considère pas cette estimation historique comme des ressources minérales calculées selon la norme 43-101 et cet estimé ne peut donc être utilisé hors contexte. Les secteurs les plus significatifs économiquement, où les minéralisations sont distribuées et concentrées, sont le gîte de terres rares lourdes de Kipawa, présentement considéré comme ouvert à la fois latéralement et en profondeur, et les zones PB-PS qui ont été partiellement forées.

La figure 3 (http://media3.marketwire.com/docs/Matamec_Figures_FR_1019.pdf) montre une section longitudinale schématique du gîte de Kipawa qui démontre bien que seulement 2 secteurs ont reçu suffisamment de sondages pour réaliser ce calcul de ressources et que la profondeur connue de ce gîte par ces sondages varie de 20 à 35 mètres. De plus, il faut noter que les terres rares non pas étés systématiquement analysées en forage à cette époque puisque l'élément principal recherché était l'yttrium. La minéralisation en terres rares du gîte de Kipawa est donc connue principalement par les échantillons en vrac. Après la découverte de quatre (4) indices de terres rares, d'yttrium et de zirconium en 2008, Matamec a récemment ré-échantilonné quatre tranchées historiques pour la série complète des terres rares et un rapport technique IN 43-101 a été déposé sur SEDAR le 20 juillet 2009 (voir les communiqués du 30 juin et du 16 juillet 2009).

En clôturant ce nouveau financement, Matamec débute la prochaine étape en vue de produire un calcul de ressources IN 43-101 indépendant sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa. Cette prochaine étape consistera en une campagne de forage de 2000 mètres en calibre NQ cet automne (voir la figure 4 : http://media3.marketwire.com/docs/Matamec_Figures_FR_1019.pdf) qui établira des ressources pour les terres rares, pour l'yttrium et pour le zirconium et dont le rapport est prévu pour mars-avril 2010 ; notez que les résultats du présent programme de forage seront annoncés dès qu'ils seront disponibles. Après ce programme et la continuité des précédents tests métallurgiques sur de nouveaux échantillons, Matamec pourrait commencer une étude d'envergure du projet en 2010.

Le programme d'exploration en deux phases a un budget total de 1,35 M$ et il ciblera les minéralisations en terres rares-yttrium-zirconium dans le complexe de Kipawa.

La Phase I (pour un total de 975 000 $) consistera en une ré-évaluation systématique combinée à une consolidation des ressources sur le gîte de terres rares lourdes de Kipawa, incluant la compilation des données existantes, le creusage de tranchées, le rainurage, les forages de définition, des analyses de laboratoire, et une étude de traitement de minerai. Bien que l'ensemble de la Zone sera couvert, une emphase spéciale devra être placée sur les points suivants:

- la zone centrale du gîte, d'une longueur de 620 mètres, n'a pas de calcul de ressources associé; toutefois trois tranchées et trois sondages ont été faits à très grand intervalle et tous les sondages et toutes les tranchées dans cette zone contiennent de la minéralisation;

- la partie basale de l'unité de syénite, peu exploré lors des campagnes de forages d'Unocal Canada Ltd. en 1988 et en 1990;

- le dédoublement ("twinning") de certains sondages dans la zone Ouest et dans la zone Est pour confirmer les résultats historiques et pour étendre la suite des éléments analysés à l'ensemble des terres rares;

- l'excavation, la cartographie et le rainurage d'anciennes et de nouvelles tranchées;

- la continuité des tests minéralogiques et métallurgiques réalisés par Unocal Canada Ltd.-Molycorp, Inc.-Mountain States R&D International, Inc. entre 1988-1991 en considérant l'extraction des métaux.

La Phase II (pour un total de $375,000) devrait suivre la Phase I et couvrira l'ensemble de la propriété. Elle incluera des levés radiométriques, lithologiques, de till et de radon, avec une emphase sur les cibles déjà définies.

Offre mondiale insuffisante pour les terres rares lourdes

Considérant que :

- (1) l'offre mondiale en terres rares lourdes, en particulier pour le terbium, le dysprosium et l'yttrium soit insuffisante pour satisfaire la demande à partir de 2014 ou avant, et considérant les discussions récentes du gouvernement chinois relativement à l'exportation des terres rares lourdes;

- (2) la distribution favorable, i.e. enrichie en terres rares lourdes, du gîte de Kipawa;

- (3) et en tenant compte à la fois des travaux effectués à ce jour;

- et (4) le temps nécessaire pour réaliser les étapes futures décrites partiellement ci-haut;

nous croyons qu'il est possible que le gisement de Kipawa puisse être une future source de terres rares lourdes.

Les données géologiques de ce communiqué ont été préparées par Aline Leclerc, géologue et vice-présidente Exploration de Matamec et personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101.

A propos de Matamec

Matamec explore principalement le gîte de terres rares lourdes de Kipawa de la propriété Zeus, située dans le Complexe alcalin de Kipawa au Témiscamingue, et pour la découverte de gisements aurifères dans le camp minier de Timmins en Ontario, dont les deux principales cibles sont les propriétés Matheson JV avec Goldcorp Canada Ltd./Goldcorp Inc. et Montclerg.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements