Matamec Explorations inc.
TSX CROISSANCE : MAT

Matamec Explorations inc.

14 janv. 2010 10h05 HE

Matamec évalue différentes options pour ses actifs miniers

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 jan. 2010) - Matamec Explorations inc. ("Matamec")(TSX CROISSANCE:MAT) annonce que lors de sa dernière réunion, le conseil d'administration de la société a décidé d'évaluer différentes options relatives à ses actifs miniers, incluant le transfert d'une partie de ses actifs à une filiale en propriété exclusive. Le conseil entend annoncer sa décision à ce sujet au plus tard pour la prochaine assemblée annuelle des actionnaires.

Tenant compte de la demande mondiale soutenue pour la plupart des substances minérales et de la valeur accordée à Matamec par le marché boursier principalement basée sur le potentiel du gîte de terres rares-yttrium-zirconium de Kipawa de la propriété Zeus, il est important pour la Société que le marché porte également son attention sur ses autres actifs miniers. Présentement, Matamec détient seule ou avec d'autres partenaires une participation dans plusieurs propriétés à fort potentiel en différentes substances minérales au Québec et dans le camp minier de Timmins en Ontario (voir carte : http://media3.marketwire.com/docs/Mat104-Carte-Fran%C3%A7ais.pdf) pour:

Les terres rares-yttrium-zirconium : Gîte de Kipawa de la propriété Zeus

Les résultats préliminaires de la campagne de forages de l'automne 2009 montrent que la syénite et les roches associées (incluant amphibolites et roches calco-silicatées), hôtes des minéralisations de terres rares-yttrium-zirconium, se suivent sur une longueur de 1,2 kilomètres avec une épaisseur moyenne de 52 mètres et une profondeur connue de 80 mètres à partir de la surface. La syénite et les roches associées sont donc maintenant connues de façon systématique, de la zone Est à la zone Ouest, en passant par la zone Centrale. Les extensions latérales et en profondeur de ces roches restent à être testées lors de la prochaine campagne de forage. D'autres cibles en terres rares-yttrium-zirconium seront aussi testées en 2010 sur une zone d'environ 20 kilomètres le long du Complexe alcalin de Kipawa.

Quant aux teneurs des minéralisations de terres rares-yttrium-zirconium, les résultats d'analyse des échantillons des 31 forages de novembre et décembre dernier sont à recevoir.

L'or : En Ontario dans le camp minier de Timmins

1. La propriété Matheson JV

En partenariat avec Goldcorp Canada Ltd./Goldcorp Inc., Matamec, en tant qu'opérateur du projet, poursuit l'exploration pour l'or sur cette propriété située immédiatement à l'est de la mine en production Hoyle Pond et au nord de la faille Destor-Porcupine dans le canton Matheson. Le potentiel est historiquement excellent pour découvrir des minéralisations aurifères à haute teneur le long de l'assemblage volcanique de Tisdale, hôte de la majorité des gisements aurifères du camp minier de Timmins, incluant les gisements de Bell Creek, Owl Creek et Hoyle Pond. Toutes ces mines sont situés le long du couloir "New Mine" et à moins de 10 kilomètres de la propriété Matheson JV. Par exemple, la zone MCC, en grande partie incluse sur la propriété, où plusieurs valeurs aurifères à haute teneur ont été reconnues sur une distance de 4 kilomètres.

2. La propriété Montclerg

Sur cette propriété, Matamec entend poursuivre l'exploration des zones Montclerg et Canamax le long de la faille Pipestone.

Sur la zone Montclerg :

a) l'extension des minéralisations aurifères à haute teneur comme celles que la Société a découvertes en 2006 (06-MAT-02 ) 11,98 g/t Au sur 3 mètres près du contact des roches mafiques-ultramafiques à 299 mètres de profondeur et dont les extensions demeurent inconnu;

b) la continuité d'un système porphyrique à quartz-feldspath identifié en 2007 et qui a rapporté des minéralisations d'environ 1 g/t Au sur deux sections de 30 mètres (07-MAT-01) reste à explorer latéralement et en profondeur.

Sur la zone Canamax, située plus au sud le long de la faille Pipestone, où des valeurs allant jusqu'à 14,3 g/t Au/1m et 16,95 g/t Au/1m ont été rapportées dans un porphyre au contact entre les roches ultramafiques au nord et des sédiments au sud, demeure quant à elle en grande partie inexplorée.

L'or : Au Québec

1. La propriété Wachigabau-Lespérance

Cette propriété est un partenariat entre Matamec et Northern Superior Resources Inc. par lequel cette dernière acquiert présentement son intérêt de 50% et en est l'opérateur. Cette propriété est avantageusement située entre la mine d'or du Lac Shortt au nord-est, la mine de zinc-plomb-argent de Coniagas au sud-ouest et le moulin et la mine d'or de Bachelor Lake, aussi au sud-ouest. Toutes ces mines sont associées au système de faille Lac Opawica-Gwillim.

Les types de minéralisations connues sur la propriété Wachigabau-Lespérance inclues :

a) Or filonien associé à des veines de quartz montrant des valeurs en forages de 5,39g/t Au sur 2,3m, 10,3 g/t Au sur 0,3m et 10.12 g/t Au sur 1,0m;

b) Cu-Au remobilisé le long d'un système de fractures continues montrant des valeurs en forage de 2,62%Cu, 14g/t Ag et 3.14g/t Au sur 3,25 m;

c) Un potentiel pour des minéralisations Cu-Zn de type sulfures massif volcanogène.

De plus, la ré-analyse des carottes de forage provenant des campagnes pour le diamant de Northern Superior sur la propriété a mis en évidence des valeurs anomaliques : 550 ppb Au dans un dyke monzonitique et 444 ppb Pt, 412 ppb Pd et 186 ppb Au dans un dyke gabbroique. Une campagne de forage est en cours de planification et sera annoncée au cours de l'année qui vient.

1. La propriété Sakami

Sur cette propriété, la Société vise à définir un nouveau programme d'exploration compte tenu :

a) De la découverte par Matamec de zones aurifères dans le secteur de La Pointe (Zone 23: 0.81 g/t Au sur 11.55 mètres; Zone 25: 2.95 g/t Au sur 43 mètres; Zone 26: 9.22 g/t Au sur 12.55 mètres). L'importance de ces découvertes est soulignée par l'épaisseur apparente des zones aurifères, leur localisation à l'intérieur d'une zone régionale majeure et la présence de quantités significatives de sulfures sur toute l'épaisseur de la zone de faille (1 à 15% arsénopyrite, pyrite et/ou pyrrhotite). Matamec a de plus découvert d'autres indices d'or (indices Kalmia, J.R., 9.6 et 43) dans l'extension de cette même zone de faille, certains à plus de neuf (9) kilomètres au nord de la découverte initiale.

b) Que, dans la zone de Sakami, les dépôts d'or orogéniques consistent en veines ou veinules de quartz plus ou moins tourmaline avec sulfures en quantité mineure, encaissées dans diverses lithologies et associées à des zones de déformation majeures, particulièrement à la frontière entre les sous-provinces de La Grande et d'Opinaca. Vers le sud, le dépôt aurifère d'Eléonore de Goldcorp Inc. s'insère par exemple entre les sédiments et les volcanites marquant la zone de contact entre les sous-provinces de La Grande et d'Opinaca.

L'importance des autres propriétés de Matamec, incluant Tansim (Li,Nb,Ta), Valmont (Au,Zn,Pb,Ag) et Vulcain (Ni,Cu,EGP), sera aussi considérée durant cette évalation.

Les données géologiques de ce communiqué ont été préparées par Aline Leclerc, géologue et vice-présidente Exploration de Matamec et personne qualifiée tel que défini par le Règlement 43-101.

A propos de Matamec

Matamec explore principalement le gîte de terres rares lourdes de Kipawa de la propriété Zeus, située dans le Complexe alcalin de Kipawa au Témiscamingue, et pour la découverte de gisements aurifères dans le camp minier de Timmins en Ontario, dont les deux principales cibles sont les propriétés Matheson JV avec Goldcorp Canada Ltd./Goldcorp Inc. et Montclerg.

"La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué."

Renseignements