Gouverneur général du Canada

Gouverneur général du Canada

22 juin 2010 14h08 HE

Message de Son Excellence la très honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, à la suite de l'annonce de sa nomination à titre de représentante spéciale de l'UNESCO pour Haïti

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 22 juin 2010) - Depuis le tremblement de terre qui a fait près de 300 000 morts, des centaines de milliers de blessés et de personnes traumatisées en Haïti, et qui a transformé une bonne partie du pays en un champ désolant de ruines et de décombres, les Canadiennes et les Canadiens n'ont pas cessé de répondre avec cœur de mille et une façons. Chacun de nos gestes parvient à faire toute la différence.

C'est dans la continuité de cet élan de solidarité et de fraternité que la directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, et le gouvernement du Canada proposent que j'agisse à titre de représentante spéciale de l'UNESCO pour Haïti afin de soutenir les efforts de reconstruction des infrastructures patrimoniales et du réseau national d'éducation en Haïti. Je suis ravie à l'idée de travailler en étroite collaboration avec madame Bokova pour l'UNESCO.

En prenant cette initiative, le Canada reconnaît le rôle crucial que peut et que doit jouer l'UNESCO à cet égard. Comme envoyée spéciale, j'encouragerai la communauté internationale, l'ensemble des pays donateurs et des partenaires, à faire de l'éducation de base, la formation professionnelle, l'enseignement supérieur une priorité aux côtés de l'État haïtien, de ses citoyennes et de ses citoyens pour un développement durable et humain.

C'est avec force, passion et conviction que j'accepte de m'engager dans cette importante mission dont la nécessité s'inscrit pleinement dans la continuité de la diplomatie à échelle humaine que j'ai privilégiée et pratiquée tout au long de mon mandat durant les visites officielles et d'État que j'ai effectuées, à la demande du premier ministre, en Amérique latine, en Afrique, en Europe et en Asie.

Je resterai néanmoins engagée auprès de mes compatriotes canadiens. Il y a presqu'un an, l'idée d'une fondation a pris forme, à l'initiative d'un groupe composé de leaders canadiens du milieu des arts et des affaires, de créateurs, de décideurs et de travailleurs culturels soucieux de voir se poursuivre les actions menées avec les citoyens sur le terrain, durant les cinq années de mon mandat. Cette fondation viendra soutenir et développer l'usage des arts et de la culture comme outils de médiation et de transformation sociale.

Basée à Ottawa, la Fondation Michaëlle Jean aura pour but d'appuyer les nombreux acteurs sociaux et culturels, et tout particulièrement les organisations de la jeunesse et pour la jeunesse, qui, partout au pays, mènent des activités citoyennes constructives en utilisant l'expression artistique et la créativité comme moyens d'intervention pour consolider et renforcer les liens sociaux au Canada.

C'est la suite logique de ce que mon mari Jean-Daniel Lafond et moi avons développé tout au long du mandat en créant le Point des arts, les Dialogues jeunesse et les Forums des arts urbains qui ont permis de mettre en réseau des milliers de jeunes et de créateurs à travers le pays, d'appuyer leurs actions et de les accompagner. Nous pouvons témoigner des résultats probants de ces actions sur le terrain dans nos grandes villes comme en région.

Michaëlle Jean

Renseignements