MethylGene Inc.
TSX : MYG

MethylGene Inc.

04 janv. 2008 07h30 HE

MethylGene dépose une demande de drogue nouvelle de recherche pour le MGCD265, inhibiteur de kinases (c-MET) à cibles multiples pour l'oncologie

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 4 jan. 2008) - MethylGene Inc. (TSX:MYG) a annoncé qu'elle avait déposé auprès de la Food and Drug Administration des Etats-Unis une demande de drogue nouvelle de recherche ("DNR") pour le MGCD265, son inhibiteur de kinases (c-MET) à cibles multiples. Le MGCD265 cible les récepteurs à tyrosine kinase c-MET, VEGFR1, VEGFR2, VEGFR3, Tie-2 et Ron, qui semblent jouer des rôles clés dans le développement et la survie des tumeurs, la formation des vaisseaux sanguins (angiogenèse) et la métastase des cellules cancéreuses.

"Avec le dépôt de cette demande de DNR, nos groupes de recherche et développement ont franchi une autre étape importante," a déclaré M. Donald F. Corcoran, président et chef de la direction de MethylGene. "Le MGCD265 pourrait faire l'objet d'essais cliniques portant sur de nombreux types de tumeurs solides. Grâce à ce composé, ainsi qu'au MGCD0103, notre inhibiteur d'HDAC, MethylGene dispose d'un portefeuille de composés dans des domaines qui suscitent un vif intérêt dans les milieux scientifiques et dans le secteur".

A propos de MethylGene

MethylGene Inc. (TSX:MYG) est une société biopharmaceutique ouverte qui se consacre à la découverte, à la mise au point et à la commercialisation de nouveaux agents pour le traitement du cancer. Son plus important produit, le MGCD0103, est un inhibiteur d'HDAC isosélectif actif par voie orale, qui fait actuellement l'objet de plusieurs études cliniques sur le traitement des tumeurs solides ou hématologiques. Parmi celles-ci, des essais de phase II et des essais de phases I/II explorent les effets du MGCD0103 administré seul dans le premier cas, et en association avec Vidaza®, Gemzar® ou Taxotere® dans le second. Le MGCD265 est un inhibiteur de kinases actif par voie orale qui cible certains récepteurs à tyrosine kinase, à savoir c-Met, Tie-2, Ron et ceux du VEGF. En outre, MethylGene mène plusieurs programmes précliniques : traitement des infections fongiques par le MGCD290, inhibiteur d'HDAC, combiné avec les azoles; programme d'inhibiteur d'HDAC dans le traitement de la maladie de Huntington et un programme d'inhibiteurs de sirtuines, pour la lutte contre le cancer. Nos partenaires pour le développement et la commercialisation comprennent Pharmion Corporation, Taiho Pharmaceutical et EnVivo Pharmaceuticals. Pour de plus amples renseignements, visitez notre site Web au http://www.methylgene.com.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué, sauf les énoncés relatifs à des faits qui peuvent être vérifiés de façon indépendante à la date des présentes, peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés, qui sont fondés sur les attentes actuelles de la direction de MethylGene, comportent de par leur nature plusieurs risques et incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de MethylGene. Ces risques et incertitudes pourraient faire en sorte que le rendement, les réalisations ou les résultats futurs diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces réalisations, ce rendement ou ces résultats comprennent notamment ce qui suit : le moment de l'application de mesures réglementaires et leurs conséquences; la poursuite des collaborations; les répercussions de décisions unilatérales prises par nos collaborateurs et/ou des stratégies mises en oeuvre par ceux-ci; les résultats d'essais cliniques; la possibilité de prouver la bioéquivalence entre divers composés sur le plan pharmacocinétique; le moment du recrutement des participants ou de la fin des essais cliniques; le succès, l'efficacité ou l'innocuité du MGCD0103, du MGCD265 ou du MGCD290; la capacité d'extrapoler, de formuler ou de fabriquer des quantités suffisantes, conformes aux BPF, de MGCD0103, de MGCD265 ou de MGCD290 à des fins cliniques ou commerciales; le succès relatif ou l'échec du développement d'un composé ou d'un nouveau produit, notamment le MGCD0103, le MGCD265 ou le MGCD290, ainsi que de l'obtention de l'approbation des organismes de réglementation et/ou de l'acception du composé ou du nouveau produit par le marché.
Ces risques comprennent notamment l'incidence de la conjoncture économique générale et de la conjoncture économique dans le secteur pharmaceutique, les changements apportés à la réglementation des territoires dans lesquels MethylGene exerce des activités, la volatilité des marchés boursiers, les fluctuations des coûts, les attentes à l'égard de notre position en matière de propriété intellectuelle ainsi que notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et à exploiter notre entreprise sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, l'évolution de la concurrence, notamment les changements apportés au degré de soin pour les diverses indications auxquelles MethylGene participe et l'évolution de la concurrence résultant de regroupements, de même que d'autres risques, dont nous vous invitons instamment à prendre connaissance et qui sont décrits dans la notice annuelle de MethylGene pour l'exercice terminé le 31 décembre 2006, sous la rubrique "Facteurs de risque", dans le prospectus final déposé le 23 février 2007 ainsi que dans les autres documents de la société, qui peuvent être consultés sur www.sedar.com. Par conséquent, les résultats réels futurs peuvent différer considérablement des résultats attendus qui sont exprimés dans les énoncés prospectifs. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs inclus dans les présentes. Ces énoncés sont donnés uniquement en date des présentes et, sauf si la loi l'exige, MethylGene n'est pas tenue de les mettre à jour à la lumière de faits nouveaux, de circonstances nouvelles ou d'autres éléments.

Renseignements