MethylGene Inc.
TSX : MYG

MethylGene Inc.

14 sept. 2009 13h23 HE

MethylGene présente des données précliniques sur le MH96077, son inhibiteur de bêta-lactamase, lors de la 49e assemblée annuelle de l'ICAAC

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 sept. 2009) - MethylGene Inc. (TSX:MYG) divulgue aujourd'hui des données précliniques sur le MG96077, un nouvel inhibiteur de bêta-lactamase (IBL) à large spectre, qui n'est pas une bêta-lactamine. Le MG96077 possède un profil d'inhibition à large spectre qui inclut les enzymes bêta-lactamase de classes A et C, dont les bêta-lactamases à spectre élargi (BLSE). De plus, le composé surmonte
la résistance des organismes résistant aux bêta-lactamines, tels que Pseudomonas aeruginosa. Ces données ont été communiquées au cours d'une session de présentation d'affiches lors de la 49e assemblée annuelle de l'Interscience Conference on Antimicrobial Agents and Chemotherapy (ICAAC), qui se tient à San Francisco, en Californie.

Affiche C1-1373 : Novel Beta-Lactamase Inhibitor Potentiates and Extends the Antibacterial Activity of Imipenem against Beta-Lactam-Resistant P. aeruginosa and K. pneumoniae (Un inhibiteur innovant de bêta-lactamase potentialise et élargit l'activité antibactérienne de l'imipénem pour combattre la résistance aux bêta-lacatamines de P. aeruginosa et K. pneumoniae)

Le MG96077 a été testé en traitement combiné avec de l'imipénem, un antibiotique fréquemment utilisé contre une variété d'infections graves.

Une série d'études précliniques in vitro et in vivo ont été réalisées, avec pour objectif de comparer l'utilisation combinée du MG96077 et de l'imipénem à de l'imipénem en monothérapie, ou à de l'imipénem associé à des IBL déjà approuvés. Plus de 90 % des isolats cliniques de Pseudomonas aeruginosa et Klebsiella pneumoniae résistant à l'imipénem ont été sensibilisés lors de l'utilisation combinée du MG96077 et de l'imipénem. Lorsque chacun des trois IBL déjà approuvés a été utilisé avec de l'imipénem, aucun d'entre eux n'a sensibilisé plus de 61 % des isolats. De plus, lors de tests in vivo, l'utilisation combinée de l'imipénem et du MG96077 pour combattre P. aeruginosa résistant à l'imipénem dans des infections de rate et de poumon de souris a démontré une réduction de 3 à 6 log dans les unités formatrices de colonies (UFC), ainsi qu'un taux de survie de 100 %. Lors des études précliniques, les propriétés pharmacocinétiques du MG96077 se sont révélées semblables à celles de l'imipénem, aucune interaction médicamenteuse n'ayant été observée. On peut donc conclure que le MG96077 est un nouvel inhibiteur de bêta-lactamase qui rétablit l'efficacité de l'imipénem sur un pourcentage élevé de souches de Pseudomonas et de Klebsiella et que ce faisant, il pourrait répondre au besoin clinique d'obtenir des thérapies antibactériennes plus efficaces contre les organismes à Gram négatif résistants.

MethylGene conserve les droits exclusifs du MG96077 et d'une série de molécules apparentées. Des données supplémentaires ont été obtenues sur le MG96077 en le comparant à d'autres antibiotiques de la famille des bêta-lactamines, ainsi que sur d'autres composés de cette série, jumelés à différentes bêta-lactamines.

"Les taux de résistance aux antibiotiques augmentent chez plusieurs pathogènes à Gram négatif problématiques, tels que P. aeruginosa, K. pneumoniae, Acinetobacter spp. et Enterobacteriaceae, souvent responsables d'infections nosocomiales graves", a déclaré Donald F. Corcoran, président et chef de la direction de MethylGene. "Puisque le MG96077 semble démontrer une activité auprès d'une diversité d'organismes lors de ces études, nous sommes impatients de poursuivre l'évaluation de ce composé destiné au marché des antibiotiques, un marché en croissance en quête de nouveaux traitements".

A propos de MethylGene

Société biopharmaceutique ouverte ayant des activités au stade clinique, MethylGene Inc. (TSX:MYG) se consacre à la découverte, au développement et à la commercialisation de nouveaux traitements qui ciblent principalement le cancer. La Société possède plusieurs produits candidats dont le MGCD265, le MGCD290 et le MGCD0103. Le MGCD265 est un inhibiteur de kinases à cibles multiples actif par voie orale, ciblant les récepteurs à tyrosine kinase c-Met, ceux des VEGF, Ron et Tie-2. Cet inhibiteur fait actuellement l'objet d'essais cliniques de phase I et de phase II contre plusieurs types de cancers. Le MGCD290, un inhibiteur d'Hos2 fongique en cours de développement en association avec du fluconazole pour traiter des infections fongiques, est en essais cliniques de phase I. Le MGCD0103, un inhibiteur d'HDAC isosélectif actif par voie orale, fait l'objet de plusieurs essais cliniques contre des tumeurs solides ou hématologiques et Taiho Pharmaceutical en détient une licence. Un quatrième composé découvert au moyen de la plateforme d'HDAC de MethylGene, EVP-0334, un agent améliorant potentiellement les facultés cognitives, fait l'objet d'un essai de phase I commandité par EnVivo Pharmaceuticals Inc. MethylGene travaille également sur une collaboration financée par Otsuka Pharmaceutical Co. Ltd., concernant des applications aux maladies oculaires de la chimie exclusive que la Société a développée sur les inhibiteurs de kinases. Notre site Web vous accueille au www.methylgene.com.

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué, sauf les énoncés relatifs à des faits qui peuvent être vérifiés de façon indépendante à la date des présentes, peuvent constituer des énoncés prospectifs. Ces énoncés, qui sont fondés sur les attentes actuelles de la direction de MethylGene, comportent de par leur nature plusieurs risques et incertitudes, connus et inconnus, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de MethylGene. Ces risques et incertitudes pourraient faire en sorte que le rendement, les réalisations ou les résultats futurs diffèrent considérablement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces énoncés prospectifs. Ces réalisations, ce rendement ou ces résultats comprennent notamment ce qui suit : le moment de l'application de mesures réglementaires et leurs conséquences ; la poursuite des collaborations ; les résultats d'essais cliniques ; le moment du recrutement des participants ou de la fin des essais cliniques ; le succès, l'efficacité ou l'innocuité du MGCD0103, du MGCD265 ou du MGCD290 ; la capacité d'extrapoler, de formuler ou de fabriquer des quantités suffisantes, conformes aux BPF, de MGCD0103, de MGCD265 ou de MGCD290 à des fins cliniques ou commerciales ; le succès relatif ou l'échec du développement d'un composé ou d'un nouveau produit, notamment le MGCD0103, le MGCD265 ou le MGCD290, ainsi que l'obtention de l'approbation des organismes de réglementation ou l'acception du composé ou du nouveau produit par le marché.
Ces risques comprennent notamment l'incidence de la conjoncture économique générale et de la conjoncture économique dans le secteur pharmaceutique, les changements apportés à la réglementation des territoires dans lesquels MethylGene exerce des activités, la volatilité des marchés boursiers, les fluctuations des coûts, les attentes à l'égard de notre position en matière de propriété intellectuelle ainsi que notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et à exploiter notre entreprise sans enfreindre les droits de propriété intellectuelle de tiers, l'évolution de la concurrence, notamment les changements apportés au degré de soin pour les diverses indications auxquelles MethylGene participe et l'évolution de la concurrence résultant de regroupements, de même que d'autres risques, dont nous vous invitons instamment à prendre connaissance et qui sont décrits dans la notice annuelle de MethylGene pour l'exercice terminé le 31 décembre 2007, sous la rubrique "Facteurs de risque", ainsi que dans les autres documents de la Société, consultables sur www.sedar.com. Par conséquent, les résultats réels futurs peuvent différer considérablement des résultats attendus qui sont exprimés dans les énoncés prospectifs. Les lecteurs ne devraient pas se fier indûment aux énoncés prospectifs inclus dans les présentes. Ces énoncés sont donnés uniquement en date des présentes et, sauf si la loi l'exige, MethylGene n'est pas tenue de les mettre à jour à la lumière de faits nouveaux, de circonstances nouvelles ou d'autres éléments.

Renseignements