Exploration Midland inc.
TSX CROISSANCE : MD

Exploration Midland inc.

25 nov. 2008 09h00 HE

Midland découvre de nouveaux indices en or et en métaux usuels sur son projet aurifère de la Baie James

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 25 nov. 2008) - Exploration Midland inc. ("Midland") (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d'annoncer que la première année d'exploration avec Mines Agnico-Eagle Ltée ("Agnico-Eagle") sur les propriétés aurifères à la Baie James a été couronnée de succès, suivant la découverte de plusieurs nouveaux affleurements aurifères avec des teneurs atteignant 9,1 g/t Au. Les travaux de prospection le long des anomalies aéromagnétiques positives ont également mené à la découverte d'un nouvel indice significatif en métaux usuels et précieux, avec des teneurs de 6,1 % Cu, 0,26 g/t Au et 30,8 g/t Ag. Ces propriétés aurifères sont présentement détenues à 100 % par Exploration Midland inc. et font l'objet d'une entente d'option avec Agnico-Eagle.

Ces nouvelles découvertes de différents types de minéralisation démontrent clairement le potentiel significatif pour les gisements d'or orogénique et les sulfures massifs volcanogènes (SMV) riches en or dans les ceintures de roches vertes du lac Trieste et du lac Duhesme, qui traversent les propriétés de Midland. La direction de Midland est très encouragée des résultats, qui justifient des travaux de suivi sous forme de levés géophysiques au sol, de décapage et d'échantillonnage en rainures, de géochimie détaillée et de forage au diamant.

Minéralisation dans le bloc de claims Lasalle

Le bloc de claims Lasalle couvre les roches métavolcano-sédimentaires de la ceinture de roches vertes du lac Duhesme, dans la Sous-province de La Grande. Plusieurs types de minéralisation ont été observés sur la propriété Lasalle, dont des indices aurifères associés à des cisaillements, de la minéralisation aurifère avec de l'arsénopyrite disséminée dans des roches métasédimentaires riches en biotite, ainsi que des formations de fer aurifères des faciès silicaté, sulfuré, et oxydé.

Parmi les indices les plus importants figure l'indice Golden Idol, encaissé dans une structure cisaillée métavolcano-sédimentaire dans la partie est de la propriété Lasalle. Des échantillons choisis de métasédiments avec de l'arsénopyrite ont livré des teneurs allant jusqu'à 9,1 g/t Au. D'autres échantillons choisis prélevés à proximité présentaient des teneurs de 0,60 et 0,16 g/t Au respectivement. Ce système minéralisé demeure ouvert dans toutes les directions, et des levés de polarisation provoquée (P.P.), du décapage et de l'échantillonnage en rainures sont prévus au début de la prochaine année afin de vérifier l'étendue de cette nouvelle minéralisation.

A 700 m à l'est de l'indice initial Golden Idol, deux échantillons choisis prélevés à 60 mètres l'un de l'autre lors de travaux de prospection et d'échantillonnage présentent des teneurs respectives de 0,33 g/t Au et 0,09 % Zn; et 0,09 g/t Au et 0,21 % Zn. L'indice Golden Idol East est également encaissé dans des métasédiments chloritisés et silicifiés.

Des travaux de prospection le long d'une anomalie aéromagnétique positive de direction nord-ouest ont mené à la découverte d'un nouvel indice important de sulfures semi-massifs a retourné des teneurs de 6,1 % Cu, 0,26 g/t Au, et 30,8 g/t Ag. Bien que ce nouvel indice, surnommé Eade North, doit faire l'objet de travaux plus poussés, il semble que la minéralisation soit encaissée dans des volcanites felsiques altérées qui contiennent 50 % de pyrite, pyrrhotite, chalcopyrite et arsénopyrite combinées. Cette zone de sulfures semi-massifs se trouve au même niveau stratigraphique que l'indice Eade, situé à 900 mètres vers le sud-ouest. L'indice Eade, découvert en 1966, a été suivi de façon sporadique sur une distance de 600 mètres, et contient entre 5 et 25 % de pyrite, entre 6 et 30 % de pyrrhotite, des traces à 1 % d'arsénopyrite, et des traces de chalcopyrite, dans des volcanites felsiques. La présence de fortes concentrations de cuivre à proximité d'une formation de fer au sein d'une séquence de volcanites felsiques représente un bon indicateur pour la minéralisation de type SMV riche en or. Un levé HLEM est prévu dans le but de définir de futures cibles de forage, et des travaux de cartographie et de prospection seront nécessaires pour confirmer la nature exacte du nouveau système minéralisé.

Minéralisation sur le bloc de claims Galinée

Le bloc de claims Galinée couvre les roches métavolcano-sédimentaires de la ceinture de roches vertes du lac Trieste, dans la Sous-province de La Grande. Différents types de minéralisation ont aussi été observés sur ce bloc de claims, notamment des indices d'or hydrothermal associé à des veinules de pyrite-chalcopyrite dans des métasédiments, de la minéralisation aurifère avec de l'arsénopyrite disséminée dans un métasédiment riche en biotite, ainsi que des formations de fer aurifères et polymétalliques des faciès silicaté, sulfuré, et oxydé.

Des travaux d'échantillonnage de roches dans la partie nord-ouest de la propriété Galinée ont mené à la découverte de l'indice Pankot's Palace, caractérisé par la présence de veinules millimétriques de pyrite-chalcopyrite dans des roches métasédimentaires à grain fin. Des échantillons choisis prélevés par les géologues de Midland ont livré des teneurs à l'analyse atteignant 5,20 g/t Au et 0,60 g/t Au respectivement. D'intérêt particulier, un affleurement de paragneiss traversé de veinules riches en feldspath potassique situé à 150 mètres vers l'est a livré une teneur de 0,15 g/t Au. Cette nouvelle minéralisation demeure ouverte dans toutes les directions, et des travaux de P.P., de décapage et d'échantillonnage en rainures sont proposés pour vérifier l'étendue du système minéralisé.

Situé dans la partie nord de la propriété Galinée et associé à un creux magnétique, l'indice Lost Grub est caractérisé par la présence subtile d'arsénopyrite finement disséminée dans des roches métasédimentaires riches en biotite. Les résultats d'analyse provenant de cette zone affleurante montrent des teneurs de 0,19 g/t Au. La surface d'érosion de l'affleurement présente un défi puisqu'elle ne révèle aucun indice de la présence de minéralisation en arsénopyrite (aucune trace de rouille). Par conséquent, cet indice paraît tout à fait similaire aux autres roches métasédimentaires non minéralisées présentes sur la propriété. L'importance et la taille globale de cet indice ne peuvent être déterminés pour l'instant, jusqu'à ce que des travaux de décapage et d'échantillonnage en rainures soient réalisés, en raison de la présence de mort-terrain.

Ailleurs, des travaux de prospection et de cartographie de reconnaissance ont permis d'identifier d'autres affleurements et blocs avec des valeurs aurifères anomales, qui nécessiteront des travaux de suivi. D'autres travaux de prospection et d'échantillonnage sont d'ailleurs anticipés pour la prochaine année.

En parallèle avec le programme de prospection, Midland a prélevé 317 échantillons de till basal dans le but de découvrir de nouvelles sources d'or dans les blocs de claims Lasalle et Galinée, pour expliquer les anomalies de premier ordre en or, arsenic et antimoine obtenues lors de levés antérieurs dans les sédiments de fonds de lacs. Les échantillons de tills ont été acheminés chez ExploLab inc. de Val-d'Or pour préparation, où les fractions lourdes seront séparées des fractions légères. Suite à la séparation, qui devrait être terminée d'ici la fin novembre, les concentrés de minéraux lourds seront acheminés chez ALS Chemex pour analyse. Cette approche devrait permettre d'identifier de nouvelles cibles aurifères qui feront l'objet de travaux de suivi l'été prochain.

Midland contrôle plus de 1 240 claims totalisant 640 km2 dans ce secteur favorable de la Baie James. Les propriétés de Midland sont associées à de fortes anomalies inexpliquées de premier ordre, isolées ou combinées, en or, arsenic et antimoine dans les sédiments de fonds de lacs. Les propriétés de Midland se trouvent près du contact entre les unités volcano-plutoniques de la Sous-province de La Grande et les roches métasédimentaires de la Sous-province d'Opinaca. Ce contact est reconnu comme un contexte favorable pour la minéralisation aurifère dans la partie nord-est de la Province du Supérieur. Le gîte aurifère Eléonore se trouve également le long de ce contact favorable.

Conditions de l'entente d'exploration

Agnico-Eagle peut acquérir 50 % des intérêts de Midland dans la propriété en contrepartie de travaux d'exploration totalisant 4 500 000 $ et de paiements totalisant 300 000 $ sur une période de quatre ans. Agnico-Eagle devra dépenser 600 000 $ en travaux d'exploration au cours de la première année (engagement ferme). Midland sera initialement gérant des travaux jusqu'à ce que Agnico-Eagle ait acquis un intérêt de 50 % dans le projet. Suite à l'acquisition d'un intérêt de 50 %, la compagnie aura l'option d'augmenter son intérêt indivis dans le projet de 50 % à 65 % sur une période de trois ans, en finançant exclusivement une étude de faisabilité concluante à l'égard du projet Baie James Or ou en prenant en charge l'ensemble des opérations minières sur le projet, pour acquérir un intérêt additionnel de 1 % pour chaque tranche de 1 000 000 $ investie sur la propriété (à concurrence de 15 % pour un investissement de 15 millions $).

Contrôle de la qualité

Toutes les analyses sont effectuées par ALS Chemex de Val-d'Or, Québec, où tous les échantillons sont analysés pour l'or par pyroanalyse avec fini par ICP sur des fractions de 30 g, tandis que les éléments mineurs et traces sont analysés par la méthode ICP. Des échantillons de référence certifiés et des échantillons stériles sont insérés à intervalles réguliers dans les lots d'échantillons, pour fins de vérification et de contrôle de la qualité. Les données sont révisées par Robert Banville, géologue senior pour Exploration Midland et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101.

A propos d'Exploration Midland

Midland mise sur l'excellent potentiel minéral et le climat d'investissement favorable du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements d'or, de métaux usuels et d'uranium de classe mondiale. Midland est fier de compter sur des partenaires renommés tels que Mines Agnico-Eagle Limitée, Soquem inc. et Corporation Uranium Quest. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d'autres opportunités et projets afin d'accroître le portfolio de la Société.

Ce communiqué de presse a été préparé par Gino Roger, ingénieur géologue et personne qualifiée selon la norme canadienne 43-101. Pour plus d'information, veuillez consulter le site Web de la Société ou contacter :

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d'incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s'ensuit que les résultats réels et les évènements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités règlementaires. Midland ne s'engage ni à mettre à jour publiquement ni à réviser les énoncés prospectifs par suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou d'autres évènements.

La Bourse de croissance TSX n'a pas révisé ce communiqué et n'accepte aucune responsabilité quant à sa véracité ou son exactitude.

Renseignements