Mines Cancor Inc.
CNSX : KCR

Mines Cancor Inc.

12 août 2009 12h03 HE

Mines Cancor Inc. complète un rapport indépendant NI 43-101 sur le projet aurifère de Nord Tirek au Hoggar, Algérie

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 12 août 2009) - Mines Cancor Inc. (CNSX:KCR) est heureuse de présenter une mise à jour relativement à ses activités sur ses propriétés aurifères en Algérie et le dépôt sur SEDAR d'un rapport technique conforme à la norme canadienne 43-101.

Cancor et ses filiales détiennent en Algérie quatre permis d'exploration aurifère dans la région du Hoggar, au Sahara, à 2000 km au sud de la capitale Alger :

- le permis de prospection Tan Chaffao Ouest (44 580 ha),

- le permis d'exploration In Ouzzal Nord (25 872 ha),

- le permis de prospection Nord Tirek (98 990 ha), et

- le permis d'exploration Tan Chaffao Est (20 000 ha).

Les deux premiers ont été acquis en 2007 et les deux autres en été 2008. Nord Tirek a fait l'objet récemment d'une évaluation technique complète par M. Paul Girard, ingénieur géologue et personne qualifiée en vertu de la norme canadienne 43-101 qui a étudié la propriété de Nord Tirek et rédigé le rapport technique.

Le projet Nord Tirek se situe sur la faille In-Ouzzal, une faille majeure qui s'étend sur plus de 400 km. Il couvre plus de 40 km de la zone de faille dans le prolongement immédiat vers le nord des gisements d'or filonien connus de Tirek et Amessmessa. Ces deux gisements sont intimement associés à cette faille majeure.

Le permis de Nord Tirek couvre une superficie de 98 990 hectares (989 km2). Le périmètre de Nord Tirek est sur la bordure est du môle d'In Ouzzal qui est constitué par une bande de mylonites de 300 à 3 000 mètres d'épaisseur correspondant à un couloir tectonique de déformation majeur, l'Accident 2 degrés 30'. Cette zone tectonique contrôle la mise en place de nombreux indices filoniens d'or, dont les deux gisements d'or de Tirek et d'Amessmessa, situés respectivement à 17 et 70 km au sud de la limite sud du permis. Le gisement d'Amessmessa est actuellement en exploitation.

Les minéralisations aurifères dans ce secteur se trouvent dans des filons de quartz encaissés dans des gneiss mylonitiques et des intrusions altérés et schisteuses. Elles forment des minéralisations épigénétiques complexes à contrôle structural. Elles s'étendent sur une distance de plus de 100 km, tout en pénétrant de 2 à 5 km les terrains protérozoïques avoisinants.

L'or est souvent en grains visibles et associé à des minéralisations sulfurées de pyrite et/ou galène et/ou chalcopyrite avec oxydes et hydroxydes de fer et carbonates de cuivre. Les filons sont généralement associés aux failles de direction subméridienne.

La découverte des premiers filons de quartz aurifère dans la zone du permis de Nord Tirek remonte au début des années 1970. Elle résulte des travaux de prospection réalisés principalement par des équipes russes en coopération avec la SONAREM. Les principaux travaux réalisés par ses équipes de prospection ont consisté en des travaux de reconnaissance géologique et de recherche systématiques à différentes échelles, incluant de la géochimie des sols, des levés géophysiques et de l'échantillonnage au marteau.

Par la suite, des travaux de cartographie détaillée avec creusage de tranchées et prélèvement d'échantillons en saignées sur les principaux filons aurifères découverts furent effectués, mais aucun forage n'y a encore été effectué.

Les filons aurifères sont regroupés dans huit zones ou champs filoniens à l'intérieur des limites du permis de Nord Tirek. Ce sont, en allant du sud vers le nord, l'indice Kheima, les indices des Zones 12, 13 et 17, l'Indice à syénite, le Champ filonien de Kiouène, le Chantier Sud et l'indice Trois.

Sur l'indice Kheima, un tronçon minéralisé de 75 m de longueur par 2,04 m de largeur a donné une teneur moyenne des échantillons de 21,0 g/t Au. Le filon s'étend de manière discontinue sur 500 m de longueur dans le prolongement immédiat de l'indice de Djazaïria au sud.

L'indice de la Zone 13 est formé de 11 filons, généralement inférieurs à 200 m de longueur, dont la puissance varie entre 0,3 et 2,0 m. Les filons 1 et 2, situés a environ 300 m l'un de l'autre dans la partie sud de la zone, montrent des minéralisations aurifères continues sur des tronçons de 60 et 120 mètres avec des teneurs moyennes des échantillons de 11,6 g/t Au pour le filon 1 et de 15,8 g/t Au pour le filon 2.

L'Indice à syénite est constitué par un édifice filonien qui s'étend en échelon sur 400 mètres de longueur en direction N 20 degrés. Deux tronçons de 106 m et de 34 mètres sur des puissances respectives de 0,3 m et de 1,94 m ont donné des teneurs moyennes des échantillons de 10,73 g/t Au et de 9,51 g/t Au respectivement.

Dans le Champ filonien de Kiouène, on a recensé 80 filons, dont 45 sont aurifères. De plus, une forte anomalie géochimique permet de croire à la présence de filons aveugles sous faible épaisseur de mort terrain. Dans les 6 tronçons les plus riches, l'épaisseur varie entre 0,6 et 1,5 m, la longueur entre 40 et 320 m et les teneurs moyennes des échantillons entre 5,4 et 9,6 g/t Au.

Le Chantier Sud est dans le prolongement immédiat du Champ filonien de Kiouène. Sur les 36 filons découverts, deux ont des tronçons minéralisés, soit le filon Occidental ou Filon 1 et le Filon Oriental ou Filon 2. Dans le Filon 1, la teneur moyenne des échantillons est de 3,21 g/t Au sur 64 m de longueur en extension et pour une épaisseur moyenne de 1,1 m et dans le Filon 2, le tronçon fait 60 m de longueur avec une teneur moyenne des échantillons de 15,59 g/t Au sur une épaisseur moyenne de 1,98 m.

Le filon No. 8 de l'Indice Trois dans la partie nord du permis s'étend sur au moins 500 m de longueur avec des teneurs en or variant entre 0,7 et 116,4 g/t. Le tronçon le plus riche a une teneur moyenne des échantillons de 9,66 g/t Au sur 1,22 m de puissance pour 174 m de longueur.

Les travaux recommandés par l'auteur du rapport technique comprennent une compilation synthétique de tous les travaux réalisés et des travaux de terrain à l'aide d'un GPS pour s'assurer de la position exacte des meilleurs filons aurifères découverts et de leur attitude, suivi par un programme de forage carotté court totalisant 2 000 m sur les 10-12 meilleurs filons aurifères. Si les résultats obtenus au cours de cette première phase confirment les résultats des travaux des géologues russes, l'auteur recommande la poursuite de la reconnaissance et de la prospection de l'ensemble du permis et une deuxième campagne de forage de l'ordre de 6 000 mètres.

Contrôle de la qualité

Mines Cancor Inc. n'a pas encore effectué d'échantillonnage sur cette propriété. Dans les années 1970, les échantillons provenant du Hoggar étaient acheminés au laboratoire de la SONAREM à Tamanrasset. A la connaissance de l'auteur, les méthodes d'analyses utilisées alors l'étaient par dosage spectrographique sur poudre et par la méthode Sofranov. Ces méthodes ne sont plus utilisées par les laboratoires actuellement reconnus. Pour cette raison, l'auteur ne peut se prononcer sur la pertinence et la qualité des méthodes employées lors des campagnes d'exploration des années antérieures par les équipes russes, françaises et algériennes. De plus le laboratoire de Tamanrasset n'a pas encore d'accréditation internationale. Toutefois, l'auteur est d'avis que les résultats d'analyses donnés ci-dessus fournissent une indication conceptuelle du potentiel du secteur et qu'ils sont pertinents aux fins de l'évaluation géologique.

Mines Cancor Inc. est une compagnie minière canadienne engagée dans l'exploration et le développement de propriétés à potentiel élevé en métaux précieux et usuels dans des camps miniers reconnus. Son titre (KCR) est inscrit à la cote du Canadian National Stock Exchange (CNSX- www.cnsx.ca).

Tous les communiqués de presse de Mines Cancor Inc., les cartes et figures pertinentes aux projets décrits ci dessus sont disponibles sur le site Internet de la compagnie au www.cancor.ca

Les rapports géologiques conformes à NI 43-101 ont été réalisés sur tous nos projets et demeurent disponibles sur SEDAR (www.sedar.ca) et sur notre page sur le site du CNSX(www.cnsx.ca)

M. Khobzi, ingénieur et personne qualifiée en vertu de NI 43-101, qui a visité la propriété, a lu et approuvé ce communiqué.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Ce communiqué de presse contient des "énoncés prospectifs" comprenant notamment, sans s'y limiter, l'énoncé relatif aux travaux d'exploration et l'emphase sur la recherche d'un certain type de dépôt. Les énoncés prospectifs comprennent certains risques et incertitudes, et il n'y a aucune garantie que ces énoncés s'avéreront exacts. Les résultats réels ainsi que les événements futurs pourraient varier de façon importante et différer de ceux anticipés dans ces énoncés. Les risques et incertitudes qui pourraient faire varier de façon importante les résultats réels ainsi que les événements futurs de ceux qui sont anticipés de façon expresse ou implicite dans ces énoncés comprennent ceux décrits dans la notice annuelle de 2009 de Cancor dont copie peut être obtenue sur le site web SEDAR au www.sedar.com.

Des cartes sont disponibles à l'adresse suivante : http://media3.marketwire.com/docs/Cancor_cartes_FR_0812.pdf

La Bourse du CNSX n'assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou l'exactitude des renseignements contenus dans le présent communiqué de presse.

Renseignements