MINES RICHMONT INC.
AMEX : RIC
TSX : RIC

MINES RICHMONT INC.

30 oct. 2007 12h46 HE

Mines Richmont présente une mise à jour de ses programmes d'exploration et communique des résultats

- Achèvement des travaux d'exploration en vue de l'acquisition d'un intérêt de 70 % dans la propriété Valentine Lake - Acquisition d'un intérêt additionnel de 30 % dans la propriété Camflo Nord-Ouest, faisant passer celui-ci à 80 % - Confirmation de la présence de nouvelles structures aurifères sur les propriétés Wasamac et Francoeur

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 30 oct. 2007) - Mines Richmont inc. (TSX:RIC)(AMEX:RIC) fait le point sur l'état d'avancement de quelques programmes d'exploration et communique les résultats obtenus pour quatre de ses propriétés. Il s'agit des projets suivants : la propriété Valentine Lake, située à Terre-Neuve, ainsi que les propriétés Wasamac, Francoeur et Camflo Nord-Ouest, toutes situées au Québec. Au 30 septembre 2007, des dépenses d'exploration de 1,3 M$ avaient été engagées pour les trois premiers trimestres de 2007 et 4 817 mètres avaient été forés sur les quatre propriétés.

Projet Valentine Lake

Un montant total de 1 M$ a été investi dans le programme d'exploration à Valentine Lake au cours des neuf premiers mois de 2007, pour un total de 2 552 000 $ depuis la convention d'option signée le 17 novembre 2003. En respectant les conditions prévues à l'option de compléter de 2,5 M$ en travaux d'exploration avant le 31 octobre 2007, Mines Richmont pourra acquérir un intérêt de 70 % dans la propriété Valentine Lake.

L'objectif du récent programme d'exploration consistait à forer des cibles à l'extérieur de zones minéralisées connues afin d'évaluer le potentiel global de l'ensemble de cette vaste propriété. Un levé héliporté TBF - spectrométrique et magnétique à haute définition a été effectué au cours du mois de juin 2007 couvrant plus de 1 800 km, soit la superficie totale de la propriété. En août et jusqu'à la mi-septembre, huit trous de forage pour un total de 2 281 mètres ont été complétés. Ce programme visant à identifier de la minéralisation à l'extérieur des principales zones minéralisées n'a retourné aucun résultat indiquant la présence d'une minéralisation à teneur élevée. Toutefois, deux trous de forage ont permis d'établir un contexte géologique favorable, ainsi qu'une minéralisation aurifère anomale dont une intersection de 1,2 g/t Au sur 7 mètres, incluant 8,3 g/t Au sur 0,9 mètre. Le tableau 1 présente les résultats de forage pour la propriété Valentine Lake.

Bien que les résultats obtenus dans le cadre du récent programme d'exploration n'aient recoupé aucune zone à teneur élevée, plusieurs cibles d'intérêt restent encore à être vérifiées. Il a déjà été établi que la zone principale de la propriété Valentine Lake renferme 1 314 780 tonnes de ressources présumées à 8,5 g/t Au (teneur de coupure de 58 g/t Au) pour un total de 359 480 onces d'or.

Pour le reste de l'année, Mines Richmont travaillera à conclure l'acquisition d'un intérêt de 70 % dans la propriété, à officialiser l'entente de coentreprise avec Mountain Lake Resources et à élaborer un plan pour la mise en valeur et l'expansion futures de la zone principale.



-------------------------------------------------------------------
TABLEAU 1
RESULTATS DE FORAGE
PROPRIETE VALENTINE LAKE
-------------------------------------------------------------------
Trou de forage De A Longueur Teneur en or
(m) (m) carotte (m) (g/t)
-------------------------------------------------------------------
VL-07-118 5,8 7,5 1,7 1,1
-------------------------------------------------------------------
VL-07-119 Aucune valeur significative
-------------------------------------------------------------------
VL-07-120 Aucune valeur significative
-------------------------------------------------------------------
VL-07-121 Aucune valeur significative
-------------------------------------------------------------------
VL-07-122 Aucune valeur significative
-------------------------------------------------------------------
VL-07-123 394,1 401,5 7,4 1,2
-------------------------------------------------------------------
Inc 400,6 401,5 0,9 8,3
-------------------------------------------------------------------
VL-07-124 177,0 178,1 1,1 2,4
-------------------------------------------------------------------
VL-07-125 Aucune valeur significative
-------------------------------------------------------------------
(i) L'épaisseur vraie n'a pas encore été établie.


Propriétés Wasamac et Francoeur

Au 30 septembre 2007, des dépenses de 141 166 $ avaient été engagées pour les propriétés Wasamac et Francoeur. En 2007, trois trous de forage totalisant 735 mètres et deux trous de forage totalisant 435 mètres ont été forés sur les propriétés Francoeur et Wasamac, respectivement. Les résultats des programmes de forage ont confirmé la présence de nouvelles structures aurifères au sud des principales zones de cisaillement des anciennes mines Francoeur et Wasamac. Un des deux trous de forage effectués à la propriété Wasamac a révélé la présence d'une intersection aurifère titrant 6,1 g/t Au sur 1,5 mètre et 5,3 g/t Au sur 3,1 mètres (non coupé/longueur de la carotte) à moins de 230 mètres de la surface. Cette intersection est située à 300 mètres au sud de la zone de cisaillement Francoeur-Wasamac et représente le prolongement ouest de la zone Wildcat. Le tableau 2 ci-dessous présente les résultats de forage pour les propriétés Wasamac et Francoeur.



---------------------------------------------------------------------------
TABLEAU 2
RESULTATS DE FORAGE
PROPRIETES WASAMAC ET FRANCOEUR
--------------------------------------------------------------------------
Trou de forage De A Longueur Teneur en or Teneur en or
(m) (m) carotte (m) (g/t) (coupé 34,28 g/t)
--------------------------------------------------------------------------
WASAMAC
--------------------------------------------------------------------------
WAS-07-22 107,0 108,5 1,5 6,08 6,08
--------------------------------------------------------------------------
186,1 189,2 3,1 5,30 5,30
--------------------------------------------------------------------------
224,3 230,9 6,6 1,39 1,39
--------------------------------------------------------------------------
WAS-07-23 Aucune valeur significative
--------------------------------------------------------------------------
FRANCOEUR
--------------------------------------------------------------------------
FR-07-27
--------------------------------------------------------------------------
28,2 31,7 3,5 1,22 1,22
---------------------------------------------------------------------------
224,0 239,1 14,1 0,76 0,76
---------------------------------------------------------------------------
inc 225,0 230,7 5,7 1,44 1,44
---------------------------------------------------------------------------
266,1 269,5 3,4 2,87 2,87
---------------------------------------------------------------------------
FR-07-28 Aucune valeur significative
---------------------------------------------------------------------------
FR-07-29 Aucune valeur significative
---------------------------------------------------------------------------
(i) L'épaisseur vraie n'a pas encore été établie.


D'autres travaux prévus en 2008 évalueront le potentiel global des propriétés Francoeur et Wasamac.

Propriété Camflo Nord-Ouest

En avril 2007, Mines Richmont a réalisé trois trous de forage, pour un total de 1 366 mètres et a investi 123 468 $. Dans le cadre du programme, des cibles géophysiques ont été vérifiées à l'intérieur des sédiments du groupe de Kewagama le long d'une structure nord-est contrôlant l'intrusion Camflo, site de l'ancienne mine Camflo. Bien que ce programme de forage n'ait produit aucun résultat significatif, ces travaux ont permis à Mines Richmont d'acquérir un intérêt supplémentaire de 30 %, portant ainsi à 80 % sa participation dans la propriété Camflo Nord-Ouest, située dans le camp aurifère de Malartic.

Martin Rivard, président et chef de la direction de Mines Richmont, a déclaré : "Les travaux d'exploration à être réalisés sur ces quatre propriétés nous aideront à atteindre notre objectif à long terme, de bâtir nos réserves et éventuellement d'accroître notre potentiel de production. Notre bilan est solide et notre souplesse financière nous permet de financer des projets d'exploration et de concrétiser des projets d'acquisition et de partenariat."

Martin Rivard

Président et chef de la direction

A propos de Mines Richmont

Mines Richmont produit de l'or de ses sites d'exploitation au Canada et a une expérience considérable dans l'exploration, le développement et l'exploitation aurifère. Depuis 1991, elle a produit plus d'un million d'onces d'or provenant de ses propriétés situées au Québec, en Ontario et à Terre-Neuve. La stratégie de Mines Richmont consiste à développer ses actifs miniers de façon rentable et à exploiter ses réserves sur les propriétés qui lui appartiennent ou à développer des partenariats dans le but d'accroître ses réserves.

Pour de plus amples renseignements sur Mines Richmont, veuillez visiter le site Web de la société au : www.richmont-mines.com.

Règlement 43-101

Le calcul des ressources du 15 décembre 2004 du projet Valentine Lake a été complété par M. Larry Pilgrim, P.geo., une personne qualifiée selon le règlement 43-101.

Les programmes d'exploration furent exécutés par des géologues qualifiés tels que requis par le règlement 43-101, sous la supervision de M. Jules Riopel, M.Sc, géo, MBA; une personne qualifiée selon le règlement 43-101. Il a aussi révisé le contenu de ce communiqué.

Pour le projet Valentine Lake, les analyses ont été effectuées au laboratoire Analytical Laboratory Ltd à Springdale, Terre-Neuve par pyroanalyse sur 30 grammes de matériel et une finition par absorption atomique (AA). Pour les projets Camflo Nord-Ouest, Wasamac et Francoeur, les analyses furent effectuées au laboratoire Swastika, à Swastika, Ontario par pyroanalyse sur 30 grammes de matériel et une finition par absorption atomique (AA) et gravimétrique. Un programme de contrôle de qualité fut suivi incluant l'insertion de standard et de blancs pour tous les programmes d'exploration.

Déclarations prospectives

Le présent communiqué renferme des déclarations prospectives qui comportent des risques et des incertitudes. Dans ce communiqué, l'emploi des termes "utiliser", "projeter", "anticiper", "prévoir", "viser", "croire", "espérer", "pouvoir" et des expressions semblables, de même que d'autres verbes au futur a pour but d'identifier des déclarations prospectives. Les déclarations prospectives sont fondées sur nos attentes actuelles et ne représentent qu'un mode temporel.

Les facteurs qui peuvent causer une différence importante entre les résultats réels et ceux indiqués dans les déclarations prospectives incluent les changements dans le prix de l'or au marché, la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain, la teneur du minerai extrait et des difficultés imprévues dans les activités minières pouvant influer sur les revenus et les coûts de production. D'autres éléments, telles des incertitudes en matière de réglementation gouvernementale, pourraient également modifier les résultats. S'il y a lieu, d'autres risques peuvent être décrits dans la notice annuelle ainsi que dans les rapports annuels et intérimaires de Mines Richmont inc. Mines Richmont inc. ne s'engage pas à mettre à jour ou à réviser les déclarations prospectives, qu'il s'agisse de résultats émanant de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou autrement.

Mise en garde à l'intention des investisseurs américains concernant les estimations des ressources

Estimations des ressources

L'estimation des ressources contenue dans le présent communiqué a été préparée en conformité avec le Règlement 43-101 adopté par les Autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les exigences du R 43-101 diffèrent grandement de celles de la Commission des valeurs mobilières des Etats-Unis, soit la United States Securities and Exchange Commission ("SEC"). Dans le présent communiqué, nous utilisons les termes ressources "mesurées", "indiquées" et "inférées". Bien que ces termes soient reconnus et requis au Canada, la SEC ne les reconnaît pas. La SEC permet aux entreprises minières américaines, lors de leurs présentations auprès de la SEC, de dévoiler uniquement les gisements minéraux qui constituent des "réserves". Selon les normes américaines, la minéralisation ne peut pas être classée comme une réserve à moins que la décision rendue stipule que la minéralisation peut être économiquement et légalement extraite au moment auquel la décision est rendue. Les investisseurs américains ne doivent pas tenir pour acquis qu'une ressource mesurée ou indiquée sera convertie, en tout ou en partie, en "réserve". De plus, les "ressources inférées" recèlent une bonne part d'incertitude quant à leur existence et à la possibilité qu'elles puissent être exploitées de façon économique et légale; de plus, les investisseurs américains ne doivent pas présumer que les "ressources inférées" existent ou peuvent être légalement ou économiquement exploitées, ni qu'elles passeront un jour à une catégorie supérieure.

Renseignements