Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

09 juil. 2009 23h59 HE

Mises en chantier de logements en juin à l'Ile-du-Prince-Edouard

CHARLOTTETOWN, le 9 juill. - Selon les données provisoires
diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement
(SCHL), le nombre d'habitations commencées dans les centres urbains de la
province a augmenté le mois dernier. En effet, il est passé de 57 seulement,
en juin 2008, à 103, au même mois de cette année.
"La vigueur du segment des collectifs dans la région de Charlottetown, où
les fondations de plusieurs immeubles d'appartements ont été coulées, est le
principal facteur à l'origine de la hausse observée en juin", a déclaré Jason
Beaton, analyste de marché à la SCHL pour l'Ile-du-Prince-Edouard. Ainsi, 98
habitations ont été commencées à Charlottetown le mois dernier, contre 51 un
an plus tôt. A Summerside, le total est passé de six à cinq. Depuis le début
de l'année, 226 mises en chantier ont été relevées dans les centres urbains de
la province, alors qu'il y en avait 211 durant le premier semestre de 2008.
"Comme l'activité a été intense en juin, le nombre de propriétés
résidentielles commencées durant les six premiers mois de 2009 devance celui
équivalent de 2008. Toutefois, d'ici la fin de l'année, le cumul devrait
retomber sous les niveaux correspondants de l'an dernier", a ajouté M. Beaton.
Dans les centres urbains du Canada, 11 686 habitations ont été commencées
le mois dernier, contre 18 338 en juin 2008, ce qui représente un recul de 36
%. Les mises en chantier ont régressé de 27 % et se sont chiffrées à 5 716
dans le segment des maisons individuelles, tandis que leur nombre a reculé 43
% dans celui des logements collectifs, passant de 10 455 à 5 970. Dans la
région de l'Atlantique, 904 logements ont été mis en chantier en juin 2009,
comparativement à 1 092 un an plus tôt.
Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme
national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à
accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité,
favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et
saines partout au pays.



--------------------------
1. Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles
peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à
jour résultant de l'enquête trimestrielle ou des résultats de
l'échantillonnage.

Pour en savoir davantage, veuillez consulter le site www.schl.ca ou
composer le 1-800-668-2642.

(Also available in English)

-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE DES DONNEES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE L'ILE-DU-PRINCE-EDOUARD
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 CUMUL ANNUEL
---------- Var. en % ------------ Var. en %
JUIN JUIN 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
AR DE CHARLOTTETOWN
Logements individuels 24 27 -11.1% 90 114 -21.1%
Logements collectifs 74 24 (XX) 122 68 79.4%
TOUS LOG. CONFONDUS 98 51 92.2% 212 182 16.5%
-------------------------------------------------------------------------
AR DE SUMMERSIDE
Logements individuels 5 6 -16.7% 14 21 -33.3%
Logements collectifs 0 0 - 0 8 (XX)
TOUS LOG. CONFONDUS 5 6 -16.7% 14 29 -51.7%
-------------------------------------------------------------------------
TOUS LES CENTRES(*)
Logements individuels 29 33 -12.1% 104 135 -23.0%
Logements collectifs 74 24 (XX) 122 76 60.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 103 57 80.7% 226 211 7.1%
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(XX) Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations
supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité
résultant de petits nombres absolus.



-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
SOMMAIRE DES DONNEES TRIMESTRIELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE L'ILE-DU-PRINCE-EDOUARD
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
2009 2008 CUMUL ANNUEL
---------- Var. en % ------------ Var. en %
T2 T2 2009 2008
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
-------------------------------------------------------------------------
AR DE CHARLOTTETOWN
Logements individuels 73 90 -18.9% 90 114 -21.1%
Logements collectifs 119 53 (XX) 122 68 79.4%
TOUS LOG. CONFONDUS 192 143 34.3% 212 182 16.5%
-------------------------------------------------------------------------
AR DE SUMMERSIDE
Logements individuels 11 19 -42.1% 14 21 -33.3%
Logements collectifs 0 8 (XX) 0 8 (XX)
TOUS LOG. CONFONDUS 11 27 -59.3% 14 29 -51.7%
-------------------------------------------------------------------------
TOUS LES CENTRES(*)
Logements individuels 84 109 -22.9% 104 135 -23.0%
Logements collectifs 119 61 95.1% 122 76 60.5%
TOUS LOG. CONFONDUS 203 170 19.4% 226 211 7.1%
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
(XX) Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations
supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité
résultant de petits nombres absolus.

Renseignements

  • Jason Beaton, Analyste de marché, Société canadienne
    d'hypothèques et de logement, (506) 851-6047, jbeaton@cmhc-schl.gc.ca