Société canadienne d'hypothèques et de logement

Société canadienne d'hypothèques et de logement

June 08, 2009 23:59 ET

Mises en chantier d'habitations en mai dans la région de St. John's

ST. JOHN'S, le 8 juin - Selon des données provisoires1 diffusées aujourd'hui par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), le rythme des mises en chantier a ralenti le mois dernier dans les centres urbains de Terre-Neuve-et-Labrador. Ce repli est principalement attribuable à la forte baisse d'activité enregistrée dans le segment des logements collectifs. Dans la région de St. John's, les constructeurs ont coulé les fondations de 175 logements en mai, contre 224 à pareil mois en 2008. Les mises en chantier de maisons individuelles y sont demeurées stables, leur nombre étant passé de 168 à 164. Quant aux logements collectifs, il s'en est commencé seulement 11 en mai dans la région de St. John's, alors qu'il y en avait eu 56 un an plus tôt dans cette même région et 78 en milieu urbain à l'échelle de la province. En ajoutant les trois unités entamées dans les autres centres urbains, on obtient un total mensuel de 178 mises en chantier d'habitations dans la province. Au mois de mai l'an dernier, le total était de 277 unités. "Dans la région métropolitaine de St. John's, le nombre total de logements commencés en mai a régressé de 22 % par rapport à la période correspondante en 2008. Ce repli d'activité tient surtout à la diminution considérable des mises en chantier de logements collectifs", a déclaré Chris Janes, analyste principal de marché à la SCHL pour Terre-Neuve-et-Labrador. "Le segment des maisons individuelles, segment important du marché de l'habitation local, a continué de faire bonne figure; on a entamé la construction de seulement quatre maisons individuelles de moins qu'en mai 2008." Dans les centres urbains du Canada, les constructeurs ont coulé les fondations de 10 368 habitations le mois dernier, contre 19 222 en mai 2008, ce qui représente un recul de 46 %. Dans le segment des maisons individuelles, le nombre d'unités commencées a régressé de 42 %, pour s'établir à 4 939; dans celui des collectifs, il a fléchi de 49 %, pour se chiffrer à 5 429. Dans les centres urbains de la région de l'Atlantique, 760 logements ont été mis en chantier en mai 2009, comparativement à 1 094 un an plus tôt; il s'agit là d'un repli de 31 %. Mettant à contribution plus de 60 ans d'expérience à titre d'organisme national responsable de l'habitation au Canada, la SCHL aide les Canadiens à accéder à un éventail de logements durables, abordables et de qualité, favorisant ainsi la création de collectivités et de villes dynamiques et saines partout au pays. ---------------------- 1 Les données du mois dernier sont des données provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage. (Also available in English)


    -------------------------------------------------------------------------
         SOMMAIRE DES DONNEES MENSUELLES PROVISOIRES SUR LES MISES EN
         CHANTIER DANS LES CENTRES URBAINS DE TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR
    -------------------------------------------------------------------------
                           2009   2008               CUMUL ANNUEL
                          ------------  Var. en %    ------------  Var. en %
                          AVRIL  AVRIL               2009    2008
    -------------------------------------------------------------------------
                 CENTRES URBAINS D'AU MOINS 50 000 HABITANTS
    -------------------------------------------------------------------------
    RMR DE ST. JOHN'S
    Logements individuels    83     52      59.6%     249     193      29.0%
    Logements collectifs      4      8     -50.0%      52      39      33.3%
    TOUS LOG. CONFONDUS      87     60      45.0%     301     232      29.7%
    -------------------------------------------------------------------------
                 CENTRES URBAINS D'AU MOINS 10 000 HABITANTS
    -------------------------------------------------------------------------
    TOUS LES CENTRES(*)
    Logements individuels    88     62      41.9%     262     207      26.6%
    Logements collectifs      4     11     -63.6%      54      42      28.6%
    TOUS LOG. CONFONDUS      92     73      26.0%     316     249      26.9%
    -------------------------------------------------------------------------

Les données du mois le plus récent sont provisoires; elles peuvent être révisées pour tenir compte de corrections ou de mises à jour liées à l'enquête trimestrielle ou aux résultats de l'échantillonnage. (*) Tous les centres urbains d'au moins 10 000 habitants (RMR de St. John's, AR de Bay Roberts, AR de Corner Brook, AR de Gander, AR de Grand Falls/Windsor et AR de Labrador City). ## Variation en pourcentage supérieure à 100 %. Les variations supérieures à 100 % ne sont pas signalées à cause de l'instabilité résultant de petits nombres absolus. Données de 2006 fondées sur les définitions du recensement de 2001. Données de 2008 fondées sur les définitions préliminaires du recensement de 2006.

Contact Information

  • Chris Janes, Analyste principal de marché,
    Terre-Neuve-et-Labrador, Centre d'analyse de marché de la SCHL, (709)
    772-2403, Cellulaire : (709) 743-4636, Courriel : cjanes@schl.ca; consulter le
    site www.schl.ca ou composer le 1-800-668-2642