Le Réveil

Le Réveil

15 oct. 2009 09h21 HE

Modèle opérationnel de l'hebdomadaire Le Réveil : La direction estime que le rapport transmis au ministre du Travail est inexact et incomplet

VILLE DE SAGUENAY, QUEBEC--(Marketwire - 15 oct. 2009) - La direction du Réveil estime que le rapport produit par un enquêteur du ministère du Travail du Québec à la suite d'une requête du Syndicat des travailleurs des Editions du Réveil est inexact et, à ce titre, susceptible d'induire le public en erreur. La direction fonde cette opinion sur le fait que l'évaluation faite par l'enquêteur du modèle opérationnel du Réveil est basée sur une théorie qui a été rejetée par la Cour Supérieure du Québec en septembre dernier. Ce document est également incomplet, l'enquêteur responsable du dossier reconnaissant lui-même avoir décidé de produire son rapport sans attendre des informations que l'employeur devait lui faire parvenir et qu'il jugeait "plutôt secondaires".

La direction du Réveil se dit désolée qu'un tel rapport, qui procède davantage de l'opinion que d'une vérification éclairée des faits, soit utilisé pour nuire à la réputation de l'employeur. C'est à la Commission des relations du travail qu'il appartient de se prononcer sur le mode d'opération qui permet d'assurer la production du journal. La légalité de ce mode d'opération a été confirmée dans les derniers mois par des décisions rendues tant par la CRT que par la Cour Supérieure.

La direction déplore en outre que l'enquêteur ait décidé d'envoyer son rapport au ministre du Travail du Québec sans attendre que tous les faits pertinents aient été portés à sa connaissance.

Rappelons que les propositions formulées par l'employeur au cours des derniers mois afin d'assurer la pérennité du Réveil comportaient notamment le versement d'indemnités de départ généreuses, le maintien des assurances et des avantages sociaux des employés touchés et l'offre d'un emploi chez Vidéotron. Rappelons aussi que la réorganisation aurait permis de maintenir 18 des 25 emplois du journal, un scénario mis en péril par la stratégie syndicale.

Renseignements