De Grandpré Chait

30 avr. 2010 15h21 HE

Monsieur Antonio Accurso somme le journaliste Matthieu Boivin et le quotidien Le Soleil de se rétracter

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 30 avril 2010) - Monsieur Antonio Accurso a fait parvenir une mise en demeure suite à l'article du journaliste Matthieu Boivin publié dans l'édition d'aujourd'hui de Le Soleil, article repris sur le site Internet du journal, portant le titre : Opération Marteau : Boyer a travaillé pour Accurso.

Le titre et les premiers paragraphes de l'article créent une confusion chez le lecteur, l'amenant à croire à tort que monsieur Accurso aurait quelque lien que ce soit avec les actes récemment reprochés à monsieur Boyer. En effet, la première partie de l'article insiste sur le fait que monsieur Boyer a travaillé pour l'une des entreprises de M. Accurso jusqu'en juillet 2007 alors que cette information n'a aucune pertinence dans le contexte.

Dans les faits, monsieur Boyer a été congédié par l'une des entreprises de M. Accurso en juin 2007; leurs relations se sont terminées dans le cadre d'un règlement après des poursuites judiciaires.

Monsieur Accurso reproche également au journaliste d'avoir omis des informations essentielles sur ses activités, comme par exemple que ses entreprises ont rapporté au Fonds de solidarité de la FTQ des rendements moyens de l'ordre de 12 % par année au cours des 19 dernières années et que le vérificateur général de la Ville de Montréal, dans son analyse du contrat des compteurs d'eau, n'a fait aucun reproche à ses entreprises.

En conséquence, M. Accurso met en demeure le journaliste Matthieu Boivin et le quotidien Le Soleil de se rétracter.

La mise en demeure est disponible en communiquant avec la référence ci-dessous.

Renseignements

  • Source :
    De Grandpré Chait S.E.N.C.R.L.
    ou
    Information :
    Massy-Forget relations publiques
    Mylène Forget
    514-842-2455, poste 17
    mforget@mfrp.com