Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

02 mars 2010 15h00 HE

Négociations sur les pêches aux tables de négociation de traités en Colombie-Britannique

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 2 mars 2010) - La ministre des Pêches et des Océans du Canada, l'honorable Gail Shea, a émis aujourd'hui la déclaration suivante :

« Le gouvernement du Canada reporte la négociation des éléments sur les pêches aux tables de négociation de traités en Colombie-Britannique touchant le saumon, en attendant les conclusions et les recommandations de la Commission d'enquête sur le déclin du saumon sockeye du fleuve Fraser. Le report des négociations sur les pêches permettra d'échelonner la négociation afin que les chapitres des traités sur le poisson puissent bénéficier des conclusions et des recommandations de la Commission d'enquête.

« En ma qualité de ministre des Pêches et des Océans, je continuerai à gérer et à autoriser la pêche au saumon en Colombie-Britannique, ce qui inclut les allocations de saumon attribuées aux Premières nations à des fins alimentaires, sociales et rituelles, et la participation de tous aux pêches commerciales intégrées.

« Les stocks de saumon sockeye du fleuve Fraser sont en baisse, et la Commission d'enquête a été mise sur pied pour examiner le problème. Le commissaire doit enquêter sur les causes du déclin, évaluer l'état actuel et établir des prévisions sur l'état à long terme des stocks de saumon rouge du fleuve Fraser, et formuler des recommandations afin d'améliorer la viabilité de la pêche au saumon rouge du fleuve Fraser. La Commission doit présenter un rapport provisoire en août 2010 et un rapport définitif au plus tard le 1er mai 2011.

« Les conclusions de la Commission d'enquête pourraient avoir des incidences sur la gestion des autres pêches au saumon du Pacifique et c'est pourquoi il convient de reporter les négociations sur les éléments des traités touchant les pêches en Colombie-Britannique.

« Le report n'affectera pas les dernières étapes de négociation d'accords définitifs avec les Premières nations Yale, Sliammon et In-SHUCK-ch, qui sont le résultat d'années de discussions menées de bonne foi par toutes les parties au processus de négociation de traités de la Colombie-Britannique.

« Le gouvernement du Canada continuera de collaborer avec toutes les parties intéressées afin d'examiner tous les problèmes liés à la conservation et à la durabilité de cette ressource cruciale pour la population canadienne. »

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada
    Ottawa
    Nelson Kalil
    Relations avec les médias
    613-990-7537
    ou
    Cabinet de la ministre
    Pêches et Océans Canada
    Nancy Bishay
    Attachée de presse
    613-992-3474