NeuroScience Canada

NeuroScience Canada

30 oct. 2007 09h28 HE

NeuroScience Canada alloue 3 millions $ à deux équipes de recherche du Programme de régénération du cerveau

Accélérer la cadence de la recherche en neuroscience au pays

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 30 oct. 2007) - L'honorable Michael J. L. Kirby, président du Conseil d'administration de NeuroScience Canada, est heureux d'annoncer les récipiendaires de deux subventions de 1,5 million $ chacune pour la recherche sur la régénération du cerveau. Cette recherche profitera des toutes dernières innovations scientifiques afin d'explorer comment améliorer la capacité du cerveau d'être réparé ou de se régénérer. Des découvertes devraient permettre de mettre au point de nouveaux traitements et de nouvelles thérapies pour de nombreuses maladies, troubles et lésions reliés au cerveau et au système nerveux, y compris la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson, les lésions de la moelle épinière, et les accidents vasculaires cérébraux.

Ces subventions ont été rendues possibles grâce à un don exemplaire de 1,5 million $ fait par la WB Family Foundation (famille T. Robert Beamish), à 500 000 $ de financement en partenariat de l'Institut du viellissement, membre de Instituts de recherche de santé au Canada (IRSC), et à des dons du milieu des affaires ainsi que de donateurs privés et de fondations.

Les subventions ont été accordées aux équipes menées par les chercheurs suivants :

1. Dr Louis-Eric Trudeau, Université de Montréal, pour leur travail sur : L'étude des gènes responsables de la maladie de Parkinson: nouvelle convergence vers la dysfonction mitochondriale et la mort neuronale

2. Dr V. Wee Yong, Hochkiss Brain Institute, Université de Calgary, pour leur travail sur : Exploiter les aspects bénéfiques de la réponse inflammatoire pour la régénération du système nerveux central

Les projets ont été choisis à la suite d'un rigoureux processus de sélection de huit mois auquel ont participé des experts américains et européens de calibre international. Les membres du comité de sélection ont été unanimes pour déclarer que les projets ont de fortes chances de réaliser des percées. "Le Programme de régénération du cerveau de NeuroScience Canada permet aux chercheurs de talent les plus prometteurs au pays de collaborer afin d'accélérer la recherche pouvant trouver des traitements et cures pour plus de 1 000 troubles du cerveau et du système nerveux. Chaque découverte offre la possibilité d'améliorer de façon considérable la vie des personnes atteintes." a déclaré M. Kirby.

1. Dr Louis-Eric Trudeau, Université de Montréal

Ce projet de recherche mené par le Dr Louis-Eric Trudeau étudie la maladie de Parkinson. Cette maladie entraîne la dégénérescence des cellules du cerveau appelées neurones qui produisent la dopamine comme neurotransmetteur. Il en résulte une perturbation dramatique et irréversible du fonctionnement des systèmes du cerveau qui contrôlent le mouvement. "Bien que nous ne connaissions pas toutes les causes de la maladie, de nombreuses découvertes au cours des dernières années ont démontré la production de protéines anormales dans le cerveau de gens atteints de la maladie de Parkinson," explique le Dr Trudeau. "Notre objectif est d'expliquer pourquoi ces perturbations génétiques entraînent la mort des neurones produisant la dopamine et d'identifier les mécanismes qui deviendront de nouvelles cibles dans l'élaboration de traitements pour la maladie de Parkinson. "Afin d'éclaircir cette énigme, l'équipe réunit trois chercheurs spécialisés dans la biologie moléculaire des maladies neurodégénératives (Dr Edward Fon, Institut neurologique de Montréal; Dr David S. Park et Dr Michael Schlossmacher, Université d'Ottawa), un chercheur spécialisé en génétique du développement neuronal (Dr Yong Rao, Centre de recherche en neurosciences, Université McGill), une scientifique qui s'intéresse aux mitochondries (Dre Heidi McBride, Institut de cardiologie de l'Université d'Ottawa), et un expert en physiologie et pharmacologie des neurones produisant la dopamine (Dr Louis-Eric Trudeau, Université de Montréal). Cette recherche pourrait mener vers des découvertes qui seraient pertinentes dans le contexte d'autres maladies dégénératives notamment la maladie d'Alzheimer et les accidents vasculaires cérébraux où on remarque aussi la mort anormale des neurones du cerveau.

2. Dr V. Wee Yong, Hochkiss Brain Institute, Université de Calgary

Le projet de recherche de Dr Yong et de son équipe se concentre sur la régénération du système immunitaire endommagé. Bien qu'il soit convenu que l'activation excessive des cellules immunitaires est nuisible dans bien des situations, une réponse immunitaire bien contrôlée encourage la guérison pour la plupart des parties du corps qui subissent des dommages. " En comprenant comment l'inflammation physiologique permet la guérison, nous espérons maîtriser les aspects bénéfiques d'une neuroinflammation innée grâce à laquelle le système nerveux central (SNC) se remettra de ses blessures," explique Dr Yong. La recherche passera du laboratoire aux essais cliniques où l'intégrité et la guérison possible du système nerveux seront déterminées par de l'équipement d'imagerie sophistiqué. En plus du Dr Yong, l'équipe de recherche est composée de Dre Luanne Metz, neurologue et responsable des essais cliniques à l'Université de Calgary; Dr Christopher Power, neurologue et neuroimmunologiste à l'Université de Calgary; Dr Peter Stys, neurologue et neurophysiologiste à l'Université de Calgary; Dre Fiona Costello, neuro-ophtalmologiste à l'Université de Calgary; et Dr Serge Rivest, neuroimmunologiste à l'Université Laval. L'approche de l'équipe de recherche est transformationnelle car elle promet de mettre au point de nouveaux moyens qui favoriseront la régénération du SNC. Cette recherche est pertinente dans le rétablissement de plusieurs troubles neurologiques dont les lésions de la moelle épinière, la sclérose en plaques et l'élimination des protéines toxiques dans la maladie d'Alzheimer.

Le Programme de régénération du cerveau a été développé suite à des consultations auprès de divers groupes d'intervenants en neuroscience. Le programme vise l'excellence et l'innovation, et permet aux chercheurs canadiens de profiter des investissements en infrastructure et en salaires déjà effectués par les gouvernements et les donateurs privés.

Les 3 millions $ en subventions font partie des 11,5 millions $ de la campagne nationale du Fonds de régénération du cerveau de NeuroScience Canada. Trois projets totalisant 4,5 millions $ ont été subventionnés lors d'un concours antérieur : Approches nouvelles pour réparer la substance blanche du système nerveux central, mené par la Dre Freda Miller (Université de Toronto); Transformer la recherche sur la douleur chronique au Canada, mené par le Dr Michael Salter (Université de Toronto); et Les nouvelles stratégies thérapeutiques pour réparer les anomalies cérébrales reliées aux troubles psychiatriques, mené par le Dr Yu Tian Wang (Université de la Colombie-Britannique). Ces équipes ont maintenant achevé la troisième année de leur subvention, et ont chacune vu leurs résultats publiés dans de prestigieux journaux scientifiques. Une description détaillée des projets ainsi que les résultats enregistrés sont disponibles sur le site Web de NeuroScience Canada à www.neurosciencecanada.ca.

A propos de NeuroScience Canada (www.neurosciencecanada.ca)

NeuroScience Canada (qui représente l'intégration fonctionnelle du Partenariat NeuroScience Canada et de la Fondation NeuroScience Canada) est une organisation nationale, sans but lucratif, qui développe et appuie la recherche coopérative, multidisciplinaire et multi-institutionnelle dans le domaine des neurosciences. Au moyen de partenariats avec les secteurs public, privé et bénévole, NeuroScience Canada relie les connaissances et les ressources existantes dans le domaine afin d'accélérer la recherche en neuroscience et son financement, et afin de maximiser la contribution des scientifiques et des chercheurs canadiens de calibre mondial. En 2006, NeuroScience Canada a reçu le Prix national de la gouvernance du Conference Board/Spencer Stuart 2006 dans la catégorie du secteur sans but lucratif.

A propos de l'Institut du vieillissement des IRSC (www.cihr-irsc.gc.ca)

L'Institut du vieillissement des IRSC appuie la recherche visant à favoriser un vieillissement en santé et à étudier les causes, les techniques de prévention, de dépistage et de diagnostic, les traitements, les systèmes de soutien et les soins palliatifs qui se rapportent à diverses conditions associées au vieillissement.

This document iis also available in English.

Renseignements

  • Renseignements ou pour arranger une entrevue avec
    un chercheur du Programme de régénération du cerveau :
    NeuroScience Canada
    Dominique Godbout
    Adjointe aux communications
    514-989-2989
    ou
    Université de Montréal
    Julie Gazaille
    Attachée de presse
    514-343-6796
    ou
    Hotchkiss Brain Institute, Université de Calgary
    Lisa Fleece, Coordonatrice des communications
    403-220-3558