The North West Company Inc.
TSX : NWF.UN

The North West Company Inc.

19 juin 2009 18h53 HE

North West Company Fund annonce ses résultats pour le premier trimestre et une distribution

WINNIPEG, MANITOBA --(Marketwire - 19 juin 2009) - North West Company Fund (le " Fonds ")(TSX:NWF.UN) a déclaré aujourd'hui un bénéfice de 16,1 millions de dollars (M$) pour le premier trimestre de 2009, clos le 30 avril 2009. Le Fonds a également annoncé qu'une distribution trimestrielle de 0,32 $ l'unité sera versée le 15 juillet 2009 aux détenteurs d'unités inscrits en date du 30 juin 2009.

Déclaration aux détenteurs d'unités

North West Company Fund annonce un bénéfice de 16,1 M$ pour le premier trimestre clos le 30 avril 2009, en hausse de 5,9 % par rapport au bénéfice de 15,2 M$ enregistré au premier trimestre de l'année dernière. Le bénéfice par unité après dilution a augmenté, passant de 0,32 $ en 2008, à 0,33 $ en 2009.

Les ventes se sont chiffrées à 345,6 M$, soit une hausse de 9,6 % par rapport au premier trimestre de l'année dernière, mais elles ont baissé de 0,4 % en regard des magasins comparables en ne tenant pas compte de l'incidence des variations de change d'un dollar canadien plus fort. Les ventes de produits alimentaires étaient solides de façon générale, ce qui compense pour la baisse de ventes de fournitures de tout genre, particulièrement pour les catégories de marchandise de luxe et de marchandise durable.

Les fiduciaires ont approuvé une distribution trimestrielle de 0,32 $ par unité aux détenteurs d'unités inscrits en date du 30 juin 2009.

" Les ventes sont plus difficiles cette année, comme nous l'avions prévu ", explique Edward Kennedy, président et chef de la direction de North West. " Notre clientèle recherche davantage de valeur et nous sommes aptes à répondre à cette demande grâce à nos magasins Cost-U-Less et Giant Tiger. Dans le Nord, nous mettons l'emphase sur nos aptitudes quotidiennes à dépanner tout en étant plus à l'affût des prix et des promotions, particulièrement pendant les principaux jours d'approvisionnement en magasin ".

Rapport de gestion

RÉSULTATS CONSOLIDÉS

Au premier trimestre, les ventes consolidées se sont chiffrées à 345,6 M$, soit une augmentation de 9,6 % par rapport aux 315,5 M$ enregistrés en 2008, et elles ont affiché une hausse de 1,5 % si l'on exclut l'incidence des variations de change d'un dollar canadien plus fort. En regard des magasins comparables, les ventes ont diminué de 0,4 % si l'on exclut l'incidence des variations de change d'un dollar canadien plus fort. Les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 6,8 % et ont affiché une hausse de 4,3 % en ce qui a trait aux magasins comparables. Les ventes de marchandises générales, ont baissé de 14,5 %, et de 16,5 % en ce qui a trait aux magasins comparables en ne tenant pas compte des magasins CUL et de l'incidence des variations de change. La baisse des ventes de marchandises générales au cours du premier trimestre découle de plusieurs facteurs, comme un revenu discrétionnaire moins élevé par rapport à celui du premier trimestre de l'année dernière, des conditions météorologiques défavorables, et une défaillance au niveau des programmes de produits dérivés.

Le coût des ventes et les frais de vente et d'administration ont augmenté de 9,9 % pour atteindre 318,1 M$ et ont affiché une hausse de 25 points de base comme pourcentage des ventes comparativement au premier trimestre de 2008. Les dépenses des nouveaux magasins et des magasins non comparables représentaient environ 20 % de l'augmentation. Une diminution de la productivité du personnel, des coûts énergétiques plus élevés pour les services publics, et une hausse des dépenses liées aux pertes dans les opérations canadiennes ont contribué à la hausse du dollar et du pourcentage des ventes. Les dépenses liées aux pertes sur les prêts dans le premier trimestre sont principalement causées par des dépenses liées aux pertes plus basses que la normale pendant le premier trimestre de l'année dernière occasionnées par un niveau de revenu plus élevé lié aux paiements de l'Indian Residential School Settlement Act (IRSSA) (Acte du règlement relatif aux pensionnats indiens).

Le profit commercial(1) ou bénéfice net avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) a augmenté de 6,3 % au premier trimestre, pour atteindre 27,5 M$ comparativement à 25,9 M$ pour le premier trimestre de l'année dernière. La croissance des ventes et le taux de profit brut des activités internationales contrebalancent une faible diminution du profit commercial dans les activités internationales.

(1) Voir les mesures non conformes aux PCGR dans la section Rapport de gestion

L'amortissement a subi une augmentation de 10,2 %, pour atteindre 8,6 M$, causée par une dépréciation des nouveaux magasins et par des dépenses en immobilisations encourues pendant la seconde moitié de l'année dernière. Les frais d'intérêts ont subi une baisse de 39,3 %, pour atteindre 1,3 M$, liés à des taux d'intérêts moins élevés pendant le trimestre comparativement à l'année dernière. Les taux d'intérêts peu élevés contrebalancent les niveaux d'endettement moyens élevés comparativement à l'année dernière. Les impôts sur le revenu ont augmenté pour atteindre 1,5 M$, comparativement à 750 000 $ pour l'année dernière, en raison des revenus supérieurs générés par les activités internationales.

Les bénéfices nets ont augmenté de 898 000 $, ou 5,9 %, pour atteindre 16,1 M$. Le bénéfice par unité après dilution a augmenté de 3,1 %, passant ainsi à 0,33 $ comparativement à celui de 0,32 $ enregistré l'année dernière. Le faible dollar canadien a eu des conséquences positives sur la conversion des bénéfices des activités internationales de 0,01 $ par unité après une dilution totale.

ACTIVITÉS CANADIENNES

Au cours du trimestre, les ventes canadiennes se sont chiffrées à 211,1 M$, soit une augmentation de 0,3 % par rapport aux 210,5 M$ affichés au trimestre correspondant de l'année dernière, et ont enregistré une baisse de 1,5 % en regard des magasins comparables. Les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 6,4 %, et ont augmenté de 3,9 % en regard des magasins comparables. L'inflation des produits alimentaires s'est chiffrée à environ 3 %. Le coût des produits a augmenté, principalement ceux des produits agricoles, viandes et autres catégories d'aliments frais, ont été contrebalancés par des coûts liés au transport moins élevés. Les ventes des produits alimentaires ont augmenté, et les principaux gains ont été faits dans les catégories de l'épicerie, du tabac, des collations, des produits agricoles, et des aliments réfrigérés. Les tendances d'achats des consommateurs continuent de pencher vers les produits à prix avantageux de marques privés sous emballages pratiques et prêt-à-manger. Les ventes de marchandises générales ont diminué de 14,3 % par rapport à l'année dernière et de 17,3 % en regard des magasins comparables, en raison de revenus discrétionnaires plus bas liés à l'unique influence des paiements de l'IRSSA qui étaient encore distribués dans les communautés du Nord pendant le premier trimestre de l'année dernière, de la conjoncture économique du Sud du Canada, et des ressources faibles des industries créatrices d'emplois dans les marchés éloignés. Le facteur IRRSA a particulièrement contribué à la chute de 23,4 % des ventes des catégories de marchandises de luxe comme le transport, l'électronique, et l'ameublement résidentiel, comparativement à la hausse de 19,6 % du premier trimestre de l'année dernière. Cette instabilité a été aggravée par des conditions météorologiques plus froides que la normale et l'absence de marchandises populaires dans certains magasins et de certaines catégories de marchandises.

Le tableau suivant illustre le mélange des ventes trimestrielles des activités internationales des deux dernières années :



2009 2008
---------------------------------------------------------------------------

Aliments 74,1 % 69,9 %
Marchandises générales 21,1 % 24,7 %
Autres(i) 4,8 % 5,4 %
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
(i) Les autres ventes comprennent l'essence, la fourrure, et les revenus de
frais de services.


Les profits bruts en dollars ont diminué de 1,0 % en regard de la baisse des ventes de magasins comparables et d'un plus important mélange de ventes des catégories de marges inférieures. Les coûts d'opérations ont augmenté de 2,6 % et ont affichés une hausse de 52 points de base comme pourcentage des ventes, principalement attribuables aux coûts liés au personnel plus élevés, aux coûts énergétiques plus élevés pour les services publics, et à une hausse des dépenses liées aux pertes sur les prêts. Sur les marchés qui représentent environ 25 % des ventes canadiennes, les coûts des services publics et les autres coûts liés au coût de la vie sont basés sur les prix d'achat de l'été et de l'automne 2008, et ne seront pas ajustés avant que les produits de réapprovisionnement soient achetés à des prix plus bas à partir de cet été.

Le profit commercial canadien a diminué de 3,5 % pour atteindre 19,7 M$, ce qui représentait 9,3 % des ventes, comparativement à 9,7 % des ventes dans le premier trimestre de l'année dernière.

ACTIVITÉS INTERNATIONALES (données exprimées en dollars américains)

Les ventes internationales ont augmenté de 4,1 M$ à 108,3 M$, comparativement à 104,2 M$ pendant le premier trimestre de l'année dernière, et ont augmenté de 2,0 % en regard des magasins comparables. Les ventes de produits alimentaires ont augmenté de 7,4 %, et ont augmenté de 4,9 % en regard des magasins comparables. Nos prix d'aliments locaux et notre sélection concurrentiels ont contribués à notre performance de ventes générales. Les ventes de produits alimentaires ont également été avantagées par les paiements aux consommateurs à faibles revenus, conformément au Supplemental Nutrition Assistance Program (" SNAP ") (Programme d'assistance de nutrition supplémentaire) du gouvernement fédéral des États-Unis, en vigueur au début du mois d'avril. Ce programme a eu un effet positif sur les ventes des marchés en Alaska, à Hawaii, et partout aux États-Unis, ce qui représente environ 76 % de notre territoire de vente d'activités internationales. Les ventes de marchandises générales ont baissé de 15,4 %, et ont baissé de 13,8 % en ce qui a trait aux magasins comparables. La conjoncture économique faible a été un facteur négatif, allant d'un déclin touristique dans les marchés des îles du Sud, au ralentissement des activités d'exploitation des ressources naturelles dans le Nord. Le report des prix élevés d'énergie mentionné précédemment, en relation avec le Nord du Canada, a également limité les dépenses de consommation en Alaska.

Le tableau suivant illustre le mélange des ventes trimestrielles des activités internationales des deux dernières années :



2009 2008
---------------------------------------------------------------------------

Aliments 87,3 % 84,4 %
Marchandises générales 12,0 % 14,8 %
Autres(i) 0,7 % 0,8 %
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------
(i) Les autres ventes comprennent l'essence et les revenus de frais de
services.


Les profits bruts en dollars ont augmenté de 7,4 % grâce à la croissance des ventes, et ont affichés une hausse de 83 points de base dans le taux de profit brut. Les taux de profit brut ont augmenté dans toutes les bannières, en partie grâce à des processus d'achat plus efficaces et à des coûts d'achats plus bas. Les frais d'exploitation en dollars ont augmenté de 2,8 % comparativement au premier trimestre de l'année dernière, mais ont affiché une diminution de 22 points de base comme pourcentage des ventes. Une hausse dans la productivité du personnel et une chute des coûts d'occupation liée à l'énergie dans les magasins situés dans le Sud, en raison des coûts de réapprovisionnement et d'investissements dans des programmes d'économie d'énergie, ont contribué à la réduction de l'ensemble des dépenses.

L'année dernière, le profit commercial atteignait 15,3 % pour 6,4 M$ comparativement à 5,5 M$, reflétant de meilleures ventes, une amélioration du taux de profit brut, et des taux de frais d'exploitation moins élevés. Le profit commercial comme pourcentage des ventes était de 5,9 % comparativement à 5,3 % pendant le premier trimestre de l'année dernière.

SITUATION FINANCIERE

Ratios financiers

A la fin du trimestre, le ratio d'endettement du Fonds était de .91:1 comparativement à .74:1 l'année dernière, essentiellement en raison de l'affaiblissement du dollar canadien et des répercussions sur la conversion de la dette libellée des États-Unis. Le 31 janvier 2009, le ratio d'endettement était de .78:1.

Le fond de roulement a baissé de 13,7 M$ comparativement au premier trimestre de l'année dernière, en raison d'une augmentation de la tranche actuelle de la dette à long terme issue des obligations de premier rang de 39 M$ US qui viendront à échéance le 15 juin 2009. La société finalise présentement l'émission de ses obligations de premier rang de 70 M$ US à 6,55 % qui arriveront à échéance le 15 juin 2014. Les produits de l'offre d'obligations prioritaires, qui reposent sur l'exécution d'un accord définitif, sont attendus le 15 juin 2009. Les produits serviront à repayer les obligations de premier rang de 39 M$ US, à réduire la dette bancaire, et à des fins commerciales générales. Les obligations de premier rang sont garanties par les actifs de la société.

Sans compter la tranche de la dette à long terme actuelle, le fond de roulement s'est chiffré à 15,4 M$ pour 9,6 % l'année dernière. L'augmentation des stocks est attribuable aux nouveaux magasins et à la planification de balances d'inventaire de nourriture plus importantes pour profiter de tarifs marchandises, par voies maritime et routière durant l'hiver, moins élevés que le fret aérien. Un autre facteur était la conséquence de la baisse du dollar canadien sur la conversion des inventaires libellés des États-Unis. Les comptes créditeurs et les charges à payer ont augmenté par rapport à l'exercice précédent, essentiellement en raison des conséquences de la baisse du dollar canadien sur la conversion de comptes créditeurs libellés états-uniens.

Unités en circulation

Le nombre moyen d'unités de base en circulation pour le trimestre était de 47 733 000 comparativement aux 47 708 000 de l'année dernière. Cette augmentation est attribuable à une réduction du nombre d'unités détenues en vertu du régime de prêts destiné à l'achat d'unités (Unit Purchase Loan Plan) de la société. Le nombre moyen pondéré d'unités après dilution en circulation pour le trimestre était de 48 449 000 comparativement aux 48 422 000 de l'année dernière. Cette hausse des unités après dilution en circulation est imputable aux unités accordées en vertu du régime d'unités différées du fiduciaire.

LIQUIDITÉ ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le flux de trésorerie généré par les activités d'exploitation a baissé pour atteindre 1,1 M$ comparativement à 2,2 M$ pour l'année dernière. La baisse du flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation est attribuable aux fluctuations du fonds de roulement hors caisse découlant essentiellement d'une augmentation des inventaires et des comptes débiteurs. Le flux de trésorerie provenant des activités(1) a augmenté de 2,3 M$, ou 10,4 %, pour se chiffrer à 24,9 M$, principalement en raison de la hausse du bénéfice net.

(1) Voir les mesures non conformes aux PCGR dans la section Rapport de gestion

Les sommes d'argent servant à investir dans les activités du trimestre ont augmenté pour atteindre 22,6 M$ comparativement à 9,7 M$ pour l'année dernière, principalement en raison de l'acquisition des actifs de Lakeside Grocery et du centre commercial de Lakeside à Sitka, en Alaska, le 6 avril 2009.

Les sorties de fonds liées aux activités d'investissement pendant le trimestre se sont chiffrées à 20,9 M$ comparativement aux 7,3 M$ enregistrés l'année dernière. L'augmentation des avances bancaires et des billets à court terme est principalement liée à l'acquisition de Lakeside. Le Fonds a versé des distributions de 18,9 M$ par rapport aux 21,3 M$ de l'année dernière. La diminution des distributions au cours du trimestre est principalement liée à la distribution spéciale de 3,4 M$, versée en février 2009, aux détenteurs d'unités inscrits en date du 31 décembre 2008, comparativement à la distribution spéciale de 5,8 M$, versée en février 2008, aux détenteurs d'unités inscrits en date du 31 décembre 2007.

Les activités canadiennes comptent des facilités de prêts renouvelables, engagées, venant à échéance le 31 décembre 2011 et d'une valeur de 140 M$. Ces facilités, à échéances reportables à la demande de la société, et qui dépendent de l'autorisation des prêteurs, sont garanties par une charge flottante sur les actifs de la société et sont de rang égal avec les détenteurs d'obligations de premier rang. Le 30 avril 2009, la société avait tiré 115,6 M$ de ces facilités.

Les activités internationales de la société comptent des facilités de prêt non renouvelables, engagées et venant à échéance le 31 décembre 2010 et d'une valeur de 52 M$ US. Ces facilités, à échéances reportables à la demande de la société, et qui dépendent de l'autorisation des prêteurs, sont garanties par une charge flottante sur les actifs de la société et sont de rang égal avec les détenteurs d'obligations de premier rang. Le 30 avril 2009, la société avait tiré 52 M$ de ces facilités. Les activités internationales comptent également des facilités de prêts renouvelables sur demande d'une valeur de 15 M$ US. Ces prêts sont garantis par une charge flottante sur les comptes débiteurs et les stocks des activités internationales. Le 30 avril 2009, la société disposait de 12,3 M$ US en avances bancaires et en billets à court terme tirés de ces facilités.

Les facilités de crédit et les obligations de premier rang comprennent des engagements et des restrictions, dont l'exigence de respecter certains ratios financiers et de réussir certains examens de santé financière. Les engagements financiers comprennent un ratio de couverture des charges fixes, un ratio de liquidité générale minimal, un ratio minimum et un examen sur la valeur nette. Le 30 avril 2009, le Fonds respectait tous les engagements en vertu de ces facilités. Les niveaux d'endettement actuels et anticipés font l'objet de contrôles réguliers afin qu'ils soient conformes avec les clauses restrictives.

Les dépenses nettes en capital pour 2009 devraient se chiffrer dans les 55 M$ (2008 - $49,4 M$), ce qui tient aux nouveaux magasins, aux projets de rénovation de magasins et d'économie d'énergie, aux nouveaux postes d'essence, à l'acquisition et à l'ouverture de pharmacies, les mises à jour des systèmes, et à un projet d'envergure de rénovation du siège social. Les flux de trésorerie provenant des activités et les fonds disponibles sur les facilités de crédit existantes devraient suffire pour financer les besoins d'exploitation, les dépenses en capital liées à la croissance et à la durabilité, ainsi que l'ensemble des distributions pour l'année.

AUTRES FAITS SAILLANTS

- Avec l'ouverture d'un nouveau AC Value Center à Bethel, en Alaska, le 2 avril 2009, la ville compte maintenant trois magasins.

- Le 6 avril 2009, la société a fait l'acquisition d'un magasin Lakeside Grocery et d'un centre commercial à Sitka, en Alaska, ce qui porte l'espace pour la vente au détail à 41 000 pieds carrés.

- Le premier magasin Island Fresh de la société a ouvert ses portes le 23 mai 2009 à Chalan Pago, à Guam. Island Fresh est le troisième magasin de la société à Guam et mise sur la présence de notre bannière Cost-U-Less en offrant une grande variété de produits d'épicerie et d'aliments frais courants centrée sur la commodité.

DISTRIBUTIONS AUX DÉTENTEURS D'UNITÉS

Les fiduciaires ont annoncé qu'une distribution trimestrielle de 0,32 $ par unité sera versée le 15 juillet 2009 aux détenteurs d'unités inscrits en date du 30 juin 2009.

La résolution à déclarer et à faire des distributions payables à partir du Fonds est assujettie aux conditions de la Déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du Conseil de fiduciaires. La politique de distribution du Fonds consiste à faire des distributions aux détenteurs d'unités équivalentes au revenu imposable du Fonds. Traditionnellement, les distributions du Fonds représentaient le revenu imposable et ne comprenaient pas un rendement du capital des détenteurs d'unités. La direction estime que les distributions en 2009 continueront de représenter le revenu imposable.

Pour déterminer les distributions trimestrielles, les fiduciaires considèrent, entre autres, les variations saisonnières du bénéfice inhérentes à l'industrie du détail de façon à maintenir les distributions à un niveau stable tout au long de l'année. Sur une base annuelle, les distributions sont financées par le flux de trésorerie provenant des activités. En raison de la nature saisonnière du commerce de détail, où le revenu et le flux de trésorerie sont traditionnellement plus bas au premier trimestre et plus élevés au quatrième trimestre, les distributions au cours d'un trimestre donné peuvent excéder le flux de trésorerie provenant des activités. Le revenu imposable du Fonds repose essentiellement sur une répartition du revenu imposable de North West Company LP moins les dépenses du Fonds.

PERSPECTIVES

La force globale de notre commerce alimentaire, et les prévisions incertaines en ce qui à trait aux dépenses discrétionnaires des ventes de marchandises générales, devraient se poursuivre durant toute l'année. Les possibilités d'acquisition continueront d'offrir un potentiel de croissance dans toutes les régions. Les dépenses opérationnelles et les coûts de la vie liés à l'énergie diminueront si les coûts de réapprovisionnement de la mi-été se situent à un niveau plus bas que ceux de l'année dernière. La gestion de marge et la rationalisation du surplus d'inventaire devraient servir de contreparties dans un milieu limité aux ventes de magasins comparables.

RÉSULTATS D'EXPLOITATION TRIMESTRIELS

En 2009, les trimestres comptent le même nombre de jours d'activités qu'en 2008, à l'exception du premier trimestre de 2008 qui comptait un jour supplémentaire en raison de l'année bissextile. Voici un résumé de certaines données financières trimestrielles choisies.

Résultats d'exploitation consolidés



----------------------------------------------------------------------------
Premier Quatrième Troisième Deuxième
trimestre trimestre trimestre trimestre

(en 89 90 92 92 92 92 92 92
millions jours jours jours jours jours jours jours jours
de $) 2009 2008 2008 2007 2008 2007 2008 2007
----------------------------------------------------------------------------
Ventes 345,6 $ 315,5 $ 375,7 $ 318,0 $ 359,1 $ 255,7 $ 342,4 $ 256,4 $
----------------------------------------------------------------------------
Profit
commer-
cial 27,5 25,9 32,2 31,5 33,5 27,5 30,6 26,0
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice
net 16,1 15,2 19,6 18,9 22,1 18,5 18,4 14,8
----------------------------------------------------------------------------
Bénéfice
net par
unité :
Avant
dilution 0,34 0,32 0,41 0,39 0,46 0,39 0,39 0,31
Après
dilution 0,33 0,32 0,40 0,39 0,46 0,39 0,38 0,30
----------------------------------------------------------------------------


Traditionnellement, les ventes enregistrées par la société au premier trimestre sont les plus faibles, et celles du quatrième trimestre sont les plus élevées en raison de la période des Fêtes. Les conditions météorologiques sont souvent extrêmes et peuvent avoir des répercussions sur les ventes de n'importe quel trimestre. Le bénéfice net est traditionnellement plus faible au premier trimestre en raison du fait que les ventes sont elles aussi plus faibles à cette période de l'année. Le bénéfice net suit généralement les ventes plus élevées, mais peut dépendre des activités de démarquage pendant les périodes de ventes clé afin de réduire le surplus des stocks.

CONTOLES DE DIVULGATION ET CONTROLES INTERNES DES RAPPORTS FINANCIERS

La direction doit établir et maintenir des contrôles et des procédures de divulgation pour la société afin de donner l'assurance raisonnable que les renseignements importants portant sur la société soient communiqués en temps opportun, afin que les bonnes décisions soient prises par rapport à la divulgation publique. La direction a la responsabilité de mettre en place et de maintenir des contrôles internes concernant les rapports financiers afin de donner l'assurance raisonnable d'une fiabilité des rapports financiers et d'une préparation d'états financiers à des fins externes, conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. Tous les systèmes de contrôles internes comportent des limites inhérentes, peu importe s'ils ont été biens conçus ou non. Par conséquent, même les systèmes jugés efficaces ne peuvent que donner une assurance raisonnable en matière de rapports financiers. Au cours du trimestre clos le 30 avril 2009, aucune modification n'a été apportée aux contrôles internes concernant les rapports financiers ce qui a eu des effets importants ou auraient probablement eu des effets importants sur les contrôles internes des rapports financiers.

NORMES COMPTABLES INSTAURÉES EN 2009

Risque de crédit et juste valeur des actifs et passifs financiers

Le 1er février 2009, la société a adopté la norme comptable CPN-173 (" Risque de crédit et juste valeur des actifs et passifs financiers "), établie par l'Institut canadien des comptables agréés. Selon cette norme, les entités doivent évaluer leur propre risque de crédit ainsi que celui des contreparties afin de déterminer la juste valeur des actifs et des passifs financiers, en tenant compte des instruments financiers dérivés. L'adhésion à ce principe n'a eu aucun impact important sur la divulgation des états financiers, sur la situation financière, ou sur les résultats d'opérations de la société.

NORMES COMPTABLES A INSTAURER DANS LE FUTUR

Normes internationales d'information financière

Le Conseil canadien des normes comptables obligera l'ensemble des sociétés ouvertes à adopter les normes internationales d'information financière (NIIF) pour les états financiers intermédiaires et annuels des exercices débutant le 1er janvier 2011 inclusivement. Les sociétés devront fournir des renseignements de comparaison aux NIIF pour l'exercice précédent. La transition des principes comptables généralement reconnus au Canada aux NIIF s'appliquera pour le premier trimestre de la société débutant le 1er février 2011, moment auquel la société préparera ses états financiers comparatifs à l'aide des NIIF.

L'adoption des NIIF aura des répercussions sur la comptabilité, les états financiers, les divulgations, les systèmes d'information, et les contrôles internes sur les rapports financiers de la société. La plupart des ajustements liés à la transition aux NIIF seront apportés rétrospectivement par rapport aux bénéfices d'ouverture non répartis à partir de la date de la présentation du premier bilan comparatif. Présentement, les répercussions sur la future situation financière de la société et les résultats des opérations ne peuvent être déterminés ou évalués raisonnablement.

La société a commencé ses projets de transition vers les NIIF en 2008. Le plan de projet contient des jalons et des calendriers pour assurer une transition en temps opportun. Le projet de transition aux NIIF est composé de quatre étapes principales : Étape 1 - Plan de projet et portée; Étape 2 - Étude d'impact détaillée; Étape 3 - Plan de transition; et Étape 4 - Sélection et mise en application des politiques. L'équipe de projet des NIIF est dirigée par le directeur des finances qui est appuyé par un gestionnaire de projet et une combinaison de ressources intérieures et extérieures. Le comité de vérification du conseil de fiduciaires doit être mis au courant des progrès sur une base trimestrielle.

La société a présentement complété l'étape 1 et a presque complété l'étape 2, qui est composée d'une évaluation diagnostique des composantes de l'état financier qui seront influencées et une priorité de rang des écarts identifiés; d'une étude exhaustive des différences principales entre les PCGR du Canada et les NIIF applicables à la société; et d'une identification de solutions de rechange de conventions comptables. La société continuera d'investir dans les ressources et la formation afin de favoriser une transition en temps opportun. La formation du personnel des finances est constituée de cours donnés par des conseillers de l'extérieur et de formations données au niveau interne.

Les projets de PCGR de la société continuent à respecter les délais en vue de la date de transition.

Regroupements d'entreprises

En janvier 2009, l'ICCA a publié le chapitre 1582 - Regroupements d'entreprises par l'ICCA chapitre 1601 - États financiers consolidés et les parts des actionnaires sans contrôle par l'ICCA chapitre 1602. Ces nouvelles normes seront en vigueur pour la société sur une base prospective pour les regroupements d'entreprises ayant lieu à partir du 1er février 2011 inclusivement. Les nouvelles normes aligneront les PCGR du Canada pour les regroupements d'entreprises et les états financiers consolidés avec les NIIF. L'adoption précoce est permise et favoriserait l'harmonisation des traitements comptables et des regroupements d'entreprises pour l'exercice clos le 31 janvier 2011, conformément aux PCGR du Canada et aux NIIF.

MESURES NON CONFORMES AUX PCGR

(1) Le profit commercial (BAIIDA) n'est pas une mesure reconnue en vertu des principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). La direction estime qu'en plus du bénéfice net, le profit commercial constitue une autre mesure utile étant donné qu'il fournit aux investisseurs un aperçu du rendement d'exploitation de la société avant de répartir les coûts d'intérêt, les impôts sur le revenu et les investissements en capital. Les investisseurs doivent cependant être mis en garde que le profit commercial ne doit pas être interprété comme solution de rechange au bénéfice net calculé selon les PCGR comme indice du rendement de NWF. La méthode de calcul du profit commercial de NWF peut différer de celle utilisée par les autres sociétés et, par conséquent, le profit commercial peut ne pas être comparable aux mesures utilisées par les autres sociétés.

Voici un rapprochement du bénéfice net consolidé au profit commercial ou BAIIDA :



Premier trimestre
(en milliers de $) 2009 2008
-------- --------

Bénéfice net 16 133 $ 15 235 $
Ajouter : Amortissement 8 583 7 789
Intérêts débiteurs 1 304 2 148
Impôts sur le revenu 1 528 750
-------- --------

Profit commercial 27 548 $ 25 922 $
-------- --------
-------- --------


Pour obtenir des renseignements sur le profit commercial par secteur d'activité, veuillez vous reporter à la note 11, Information sectorielle, dans les notes afférentes aux états financiers consolidés non révisés pour la période intermédiaire.

(2) Le flux de trésorerie provenant des activités n'est pas une mesure reconnue en vertu des PCGR du Canada. La direction estime qu'en plus du flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation, le flux de trésorerie provenant des activités consiste en une autre mesure utile étant donné qu'il fournit aux investisseurs un aperçu de la capacité de la société à gérer des flux de trésorerie pour financer ses besoins de liquidité, y compris les répartitions et les dépenses en immobilisation. Les investisseurs doivent cependant être mis en garde que le flux de trésorerie provenant des activités ne doit pas être interprété comme solution de rechange au flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation ou au bénéfice net comme mesure de rentabilité. La méthode de calcul du flux de trésorerie provenant des activités de NWF peut différer de celle utilisée par les autres sociétés et, par conséquent, peut ne pas être comparable aux mesures utilisées par les autres sociétés.

Voici un rapprochement du flux de trésorerie consolidé provenant des activités d'exploitation au flux de trésorerie provenant des activités :



Premier trimestre
(en milliers de $) 2009 2008
-------- --------

Flux de trésorerie provenant
des activités d'exploitation 1 145 $ 2 207 $
Élément sans effet sur la trésorerie :

Changement dans les autres éléments
sans effet sur la trésorerie (370) (143)
Changement dans le fond de roulement
sans effet sur la trésorerie 24 165 20 528
-------- --------

Flux de trésorerie provenant des activités 24 940 $ 22 592 $
-------- --------
-------- --------


A moins d'avis contraire, le présent rapport de gestion est fondé sur les renseignements financiers compris dans les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire ainsi que dans les notes afférentes aux états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire qui ont été rédigés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR), et les données y sont exprimées en dollars canadiens. Les renseignements compris dans le présent rapport de gestion sont en vigueur en date du 11 juin 2009.

Énoncés prospectifs

Le présent rapport trimestriel, y compris le rapport de gestion, contient des énoncés prospectifs au sujet de North West Company Fund (le Fonds), notamment sur ses activités commerciales, ses stratégies, son rendement financier prévu et sa situation. Les énoncés prospectifs comprennent des énoncés de nature prévisionnelle, qui dépendent des évènements ou conditions futurs et y font référence, ou comportent des mots comme " s'attendre à ", " anticiper ", " planifier ", " croire ", " estimer ", " avoir l'intention de ", " cibler ", " projeter ", " prévoir ", ou encore leurs versions négatives et d'autres expressions semblables ou les rendements financiers futurs ou conditionnels (y compris les ventes, les bénéfices ou les taux de croissance), les stratégies ou perspectives commerciales continues, et toutes actions futures du Fonds sont également considérées comme des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont basés sur des attentes et des projections actuelles concernant des événements futurs, et, par leur nature, sont assujettis, entre autres, à des éléments de risque, des incertitudes et des hypothèses à propos du Fonds, des facteurs économiques et du secteur du détail en général. Ils ne constituent pas des garanties de rendement futur.
De plus, les événements et résultats réels peuvent différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus par les énoncés prospectifs du Fonds en raison, mais sans s'y limiter, de facteurs importants comme la conjoncture économique, politique et du marché en Amérique du Nord et à l'échelle internationale, les taux d'intérêt et de change, les modifications aux conventions et aux méthodes comptables utilisées pour rapporter les résultats financiers, y compris des incertitudes liées à des estimations et hypothèses utilisées à des fins comptables, l'effet de la mise en ouvre de changements comptables futurs, la concurrence, les changements technologiques, les changements de réglementation et de législation gouvernementale, les changements en matière de fiscalité, les procédures juridiques ou réglementaires imprévues, les catastrophes, la capacité du Fonds à effectuer des transactions stratégiques et à intégrer des acquisitions, et l'efficacité du Fonds à anticiper et à gérer les risques ci-dessus. Le lecteur doit être mis en garde que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. D'autres risques sont énoncés dans la section Gestion des risques du rapport de gestion compris dans les états financiers consolidés 2008 du Fonds et dans le rapport financier ainsi que dans le rapport des états financiers consolidés disponibles sur le site Internet de SEDAR au www.sedar.com. Le lecteur doit également tenir compte de ces facteurs, parmi tant d'autres, avec soin et ne pas se fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. A moins qu'elle n'y soit tenue aux termes de la loi applicable, la société rejette toute intention de mettre à jour tout énoncé prospectif, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou autrement.

North West Company est un détaillant de premier plan de produits alimentaires et d'articles et de services d'usage courant auprès des communautés rurales et des quartiers urbains au Canada, en Alaska, dans le Pacifique Sud ainsi que dans les Caraïbes. North West exploite 225 magasins sous les marques de commerce Northern, NorthMart, Tigre géant, AC Value Center et Cost-U-Less, et génère un chiffre de ventes annuel d'environ 1,4 G$ CAN.

Les unités du Fonds sont négociées à la Bourse de Toronto (TSX) sous le symbole " NWF.UN ".



BILAN CONSOLIDÉ

30 avril 30 avril 31 janvier
(non vérifié, en milliers de $) 2009 2008 2009
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

ACTIFS
Actifs à court terme
Encaisse 25 120 $ 21 559 $ 25 730 $
Comptes débiteurs 62 862 66 448 68 485
Stocks (Notes 2, 3) 189 071 166 530 181 780
Frais payés d'avance 10 011 5 731 5 845
Impôts sur le revenu futurs 2 467 3 462 3 248
--------------------------------------------------------------------------

Total des actifs à court terme 289 531 263 730 285 088

Biens et équipement 259 619 220 132 248 856
Autres éléments d'actifs 20 157 17 701 20 360
Actifs incorporels 15 735 12 742 15 900
Fonds commerciaux 31 263 24 281 32 372
Impôts sur le revenu futurs 2 467 3 462 3 248
--------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif 623 350 $ 540 845 $ 609 173 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

PASSIF
Éléments de passif à court terme
Avances bancaires et billets
à court terme (Note 4) 14 629 $ 9 419 $ 5 974 $
Comptes créditeurs et charges
à payer
Passif 96 392 91 747 117 451
Impôts sur le bénéfice à payer 2 738 2 239 2 549
Tranche de la dette à long terme
(Note 5) 47 825 18 674 49 327
--------------------------------------------------------------------------

Total des éléments de passif
à court terme 161 584 122 079 175 301

Dette à long terme (Note 5) 185 475 160 739 157 725
Obligations liées à la mise hors
service d'immobilisations 2 985 1 584 1 737
--------------------------------------------------------------------------

Total des éléments de passif 350 044 284 402 334 763
--------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX PROPRES
Capital 165 133 165 133 165 133
Régime de prêts destiné à
l'achat d'unités (Note 6) (11 172) (12 023) (11 296)
Surplus d'apport 1 569 970 1 569
Bénéfices non répartis 111 127 100 161 110 475
Autres résultats étendus cumulés
(Note 7) 6 649 2 202 8 529
--------------------------------------------------------------------------

Total des capitaux propres 273 306 256 443 274 410
--------------------------------------------------------------------------

Total du passif et des capitaux propres 623 350 $ 540 845 $ 609 173 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS FINANCIERS ET DES BÉNÉFICES NON RÉPARTIS

Période de Période de
trois mois trois mois
close le close le
30 avril 30 avril
(non vérifié, en milliers de $) 2009 2008
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

VENTES 345 621 $ 315 468 $

Coûts des ventes et frais de vente
et d'administration
Dépenses (318 073) (289 546)
--------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net avant amortissement, intérêt, et
impôts sur le revenu 27 548 25 922
Amortissement (8 583) (7 789)
--------------------------------------------------------------------------

18 965 18 133
Intérêt (1 304) (2 148)
--------------------------------------------------------------------------

17 661 15 985
Provision pour impôts sur le revenu (1 528) (750)
--------------------------------------------------------------------------

BÉNÉFICE NET POUR LA PÉRIODE 16 133 $ 15 235 $

Bénéfices non répartis, en début de période,
tel que déclaré précédemment 110 475 100 526
Changements de convention comptable (Note 2) - (119)
--------------------------------------------------------------------------
Bénéfices non répartis après redressement 110 475 100 407

Distributions (Note 10) (15 481) (15 481)
--------------------------------------------------------------------------

BÉNÉFICES NON RÉPARTIS EN FIN DE PÉRIODE 111 127 $ 100 161 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

BÉNÉFICE NET PAR UNITÉ
Avant dilution 0,34 $ 0,32 $
Après dilution 0,33 $ 0,32 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré d'unités en circulation
(en milliers)
Avant dilution 47 733 47 708
Après dilution 48 449 48 422
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ÉTATS CONSOLIDÉS DU RÉSULTAT ÉTENDU

Période de Période de
trois mois trois mois
close le close le
30 avril 30 avril
(non vérifié, en milliers de $) 2009 2008
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 16 133 $ 15 235 $

Manque à gagner (pertes) sur la conversion d'
états financiers en dollars canadiens comme
monnaie de publication de comptes par un
établissement autonome
utilisant le dollar américain
comme devise fonctionnelle (1 880) 188
---------------------------------------------------------------------------

Autres résultats étendus (pertes) (Note 7) (1 880) 188
---------------------------------------------------------------------------

RÉSULTAT ÉTENDU 14 253 $ 15 423 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.



ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE

Période de Période de
trois mois trois mois
close le close le
30 avril 30 avril
(non vérifié, en milliers de $) 2009 2008
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

RENTRÉES (SORTIES) LIÉES AUX
Activités d'exploitation
Bénéfice net pour la période 16 133 $ 15 235 $
Éléments sans effet sur la trésorerie :
Amortissement 8 583 7 789
Impôts futurs sur le revenu 168 (494)
Amortissement des frais de financement reportés 62 47
(Gain) perte sur la cession de biens et
d'équipement (6) 15
-------------------------------------------------------------------------

24 940 22 592
Changement dans le fond de roulement
sans effet sur la trésorerie (24 165) (20 528)
Changement dans les autres éléments
sans effet sur la trésorerie 370 143
-------------------------------------------------------------------------

Activités d'exploitation 1 145 2 207
-------------------------------------------------------------------------

Activités de financement
Acquisition d'entreprises (Note 13) (12 153) (6 190)
Achat de biens et d'équipement (10 501) (6 695)
Produits de la cession de biens et d'équipement 6 3 208
-------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement (22 648) (9 677)
-------------------------------------------------------------------------

Activités de financement
Avances bancaires et billets à court terme 9 213 5 040
Remboursements (achats) nets d'unités en
vertu du régime de prêt destiné à l'achat d'unités 124 319
Augmentation de la dette à long terme 30 461 23 325
Remboursement de la dette à long terme (38) (101)
Distributions (Note 10) (18 867) (21 286)
-------------------------------------------------------------------------

Activités de financement 20 893 7 297
-------------------------------------------------------------------------

VARIATION NETTE DE L'ENCAISSE (610) $ (173) $
Encaisse en début de période 25 730 21 732
-------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE EN FIN DE PÉRIODE 25 120 $ 21 559 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Renseignements supplémentaires sur flux de trésorerie :
Intérêts débiteurs 612 $ 1 263 $
Impôts sur le revenu 964 $ 1 015 $
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.


Rapport du premier trimestre de 2009 de North West Company Fund

NOTES AUX ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS NON VÉRIFIÉS POUR LA PÉRIODE INTERMÉDIAIRE (EN MILLIERS DE $)$

1. Informations comptables à fournir et à présenter

Les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) au Canada. Ces états financiers intermédiaires respectent les mêmes conventions comptables et méthodes d'application que les états financiers annuels de l'exercice 2008, à l'exception des cas décrits dans la note 2. Ce ne sont pas tous les renseignements à fournir selon les principes comptables généralement reconnus qui sont présentés dans les états financiers annuels et, par conséquent, les états financiers intermédiaires doivent être lus parallèlement aux états financiers consolidés annuels vérifiés et aux notes afférentes figurant dans le rapport de gestion 2008 de North West Company Fund et dans ses états financiers consolidés. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens à moins d'indication contraire.

2. Modifications des conventions comptables

Adoptées en 2009

Risque de crédit et juste valeur des actifs et passifs financiers

Le 1er février 2009, la société s'est conformée aux exigences du CPN-173, Risque de crédit et juste valeur des actifs financiers et des passifs financiers. Selon cette norme, les entités doivent évaluer leur propre risque de crédit ainsi que celui des contreparties afin de déterminer la juste valeur des actifs et des passifs financiers, en tenant compte des instruments financiers dérivés. L'adhésion à ce principe n'a eu aucun impact important sur la divulgation des états financiers, sur la situation financière, ou sur les résultats d'opérations de la société.

Adoptée en 2009

Écart d'acquisition et immobilisations incorporelles

Le 1er février 2008, la société a adopté les exigences du chapitre 3064, Écarts d'acquisition et actifs incorporels. La société n'a pas été tenue d'adopter cette nouvelle norme avant la fin du premier trimestre débutant le 1er février 2009. Cette nouvelle norme est un guide à la compréhension, l'interprétation, la présentation et la divulgation des écarts d'acquisition et des actifs incorporels. L'adhésion à ce principe n'a eu aucun impact important sur la divulgation des états financiers, sur la situation financière, ou sur les résultats d'opérations de la société.

Stocks

Le 1er février 2008, la société a adopté la nouvelle norme comptable de l'Institut Canadien des Comptables Agréés (ICCA) du chapitre 3031, Stocks. Cette modification des conventions comptables a été instaurée rétroactivement sans retraitement des résultats financiers comparatifs conformément aux dispositions transitoires. Les ajustements de la transition découlant de la mise en application du chapitre 3031 étaient reconnus dans le solde d'ouverture des bénéfices non répartis de 2008. A l'adoption de cette norme comptable, la société a enregistré une baisse des stocks d'ouverture de 221 000 $, une augmentation des actifs d'impôts sur le revenu futur d'ouverture de 102 000 $, ainsi qu'une diminution du bénéfice d'ouverture non réparti de 119 000 $.

3. Stocks

En tenant compte du coût des ventes, les frais de vente et d'administration affichés dans l'état consolidé des résultats pour la période de trois mois close le 30 avril 2009 s'élèvent à 248 790 000$ (30 avril 2008 - 226 285 000$) de stocks reconnus comme une dépense, ce qui comprend 335 000 $ (30 avril 2008 - 314 000 $) pour la réduction des stocks découlant de la valeur de réalisation nette plus basse que le coût. Aucun renversement de réduction de la valeur des stocks ne sera désormais estimé à un prix de vente inférieur au coût pour la période se terminant le 30 avril 2009 ou 2008.

4. Avances bancaires et billets à court terme

Les activités internationales disposaient de facilités de prêt renouvelables sur demande de 15 000 000 $US à des taux d'intérêt préférentiels états-uniens, moins une marge garantie par une charge flottante sur certains comptes débiteurs et stocks des activités internationales de la société. Le 3 avril 2009, les activités internationales avaient tiré 9 246 000 $US (30 avril 2008 - 9 330 000 $US) de la facilité.

5. Dette à long terme



30 avril 30 avril 31 janvier
2009 2008 2009
--------------------------------------------------------------------------
Obligations de premier rang (1) 46 775 $ 57 573 $ 48 411 $
Facilités de prêts renouvelables (2) 115 602 65 334 90 031
Facilités de prêts non renouvelables (3) 62 088 52 494 64 293
Effets à payer (4) 6 440 1 648 1 799
Obligations découlant d'un contrat
de location-acquisition (5) 2 395 2 364 2 518
--------------------------------------------------------------------------
233 300 179 413 207 052
Moins : Tranche de la dette à long terme
(Note 15) 47 825 18 674 49 327
--------------------------------------------------------------------------
185 475 $ 160 739 $ 157 725 $
--------------------------------------------------------------------------

(1) Les obligations de premier rang de 39 000 000 $US viendront à échéance
le 15 juin 2009 et affichent un taux d'intérêt de 5,89 % payable au
trimestre. Les obligations sont garanties par une charge flottante sur
les actifs de la société. La société a conclu un swap de taux d'intérêts
entraînant des frais d'intérêts variables sur 9 000 $US de ses
obligations de premier rang. La société refinance les obligations de
premier rang comme dette à long terme.(Reportez vous aux événements
postérieurs de la note 15).

(2) Les activités canadiennes comptent des facilités de prêt renouvelables,
engagées d'une valeur de 140 M$, venant à échéance le 31 décembre 2011.
Ces facilités, à échéances reportables à la demande de la société, et
qui dépendent de l'autorisation des prêteurs, sont garanties par une
charge flottante sur les actifs de la société et sont de rang égal avec
les détenteurs d'obligations de premier rang. Ces facilités portent
intérêt aux taux d'acception en plus des commissions d'acception ou les
taux préférentiels canadiens. Le 30 avril 2009, la société avait tiré
115 602 $ (30 avril 2008 - 65 334 $) de ces facilités.

(3) Les activités internationales comptent des facilités de prêts
renouvelables, engagées d'une valeur de 52 000 000 $US venant à
échéance le 31 décembre 2010. Ces facilités, à échéance reportables à la
demande de la société, et qui dépendent de l'autorisation des prêteurs,
sont garanties par une charge flottante sur les actifs de la société et
sont de rang égal avec les détenteurs d'obligations de premier rang. Ces
facilités portent intérêt aux taux LIBOR en plus des commissions
d'acception ou le taux préférentiel des États-Unis. Le 30 avril 2009,
la société avait tiré 52 000 000 $US (30 avril 2008 - 52 00 000 $US) de
ces facilités.

(4) Les effets à payer qui s'élèvent à 1 389 000 $US portent un taux
d'intérêt d'un taux préférentiel états-unien plus 1 % et ont
un paiement du principal de 267 000 $US.L'obligation exigible
qui s'élève à 4 125 000 $US porte un taux d'intérêt de 5,75 % et
est remboursable en paiements du principal et en paiements d'intérêts
de 350 000 $US annuellement. Les obligations exigibles
viennent à échéance en 2013, 2015 et 2029.

(5) Les obligations en vertu des contrats de location-acquisition de
2 006 000 $US (934 000 $US au 31 juillet 2007) sont remboursées par
un mélange de paiements du principal et de l'intérêt de 634 000 $US
par année.


6. Régime de prêts destiné à l'achat d'unités

Les prêts consentis aux directeurs et aux cadres supérieurs pour l'achat d'unités en vertu du régime de prêts destinés à l'achat d'unités sont traités comme des réductions de capitaux propres. Ces prêts ne portent aucun intérêt et sont remboursables à partir des distributions après imposition sur les unités achetées ou si la personne vend les unités ou quitte la société. Ces prêts sont garantis sous gage de 645 277 unités (30 avril 2008 - 667 297) ou du Fond avec une valeur cotée, le 30 avril 2009, de 10 550 $ (30 avril 2008 - 12 365 $). Les prêts recevables en date du 30 avril 2009 au montant de 11 172 $ (30 avril 2008 - 12 023 $) sont comptabilisés comme réductions de capitaux propres. Ces prêts viennent à échéance le 31 janvier 2011, et seront remplacés par des systèmes des primes à long terme d'unité d'action tels que décrit à la note 8. La valeur maximale des prêts recevables en vertu du régime est présentement limitée à 15 000 000 $.

7. Autres résultats étendus cumulés



30 avril 30 avril 31 janvier
2009 2008 2009
--------------------------------------------------------------------------
Solde, début de la période 8 529 $ 2 014 $ 2 014 $
Autre résultat étendu (perte) (1 880) 188 6 515
--------------------------------------------------------------------------
Autre résultat étendu cumulé en
fin de la période 6 649 2 202 8 529
Bénéfices non répartis en fin de période 111 127 $ 100 161 $ 110 475 $
--------------------------------------------------------------------------
Total cumulatif - autre résultat
étendu et bénéfice non réparti 117 776 $ 102 363 $ 119 004 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------


L'autre résultat étendu cumulé représente les changements nets causés par les fluctuations du taux de change dans les valeurs comptables équivalentes en dollars canadiens de l'investissement net dans les activités autonomes à l'étranger depuis la date d'acquisition. Les obligations de premier rang au montant de 39 M$ US ont été désignées comme couverture contre les activités à l'étranger.

8. Rémunération à base de titres

Régime d'unités différées

Le Fonds a adopté la méthode comptable de la juste valeur en matière de rémunération à base de titres pour ce qui est du régime d'unités différées pour les fiduciaires. La dépense de rémunération du régime d'unités différées inscrite pour la période de trois mois se terminant le 30 avril 2009 est de 157 000 $ (période de trois mois de terminant le 20 avril 2008 - 104 000 $).

La dette liée au régime d'unités différées est comptabilisée dans les comptes créditeurs et les charges à payer dans le bilan consolidé de la société et est ajustée en vue de refléter le nombre total d'unités différées en circulation multiplié par le cours de clôture de l'unité à la fin de la période. Le nombre total d'unités différées non réglées en date du 30 avril 2009 était de 78 945 000 $ (30 avril 2008 - 48 056 000 $). Il n'y a eu aucune unité différée payée en espèces au cours de la période.

Systèmes de primes à long terme

La société a mis en place des systèmes de primes à long terme qui assurent l'octroi d'unités actions restreintes (RSU, de l'anglais " restricted share units ") et d'unités actions de performance (PSU, de l'anglais " performance share units ") aux administrateurs et aux cadres supérieurs. Les dépenses de rémunération liées sont reconnues pour la période d'acquisition des droits d'après la valeur marchande du nombre d'unités fictives octroyées à la fin de la période d'acquisition de droits. Chaque PSU donne au participant le droit de recevoir un paiement en espèces équivalent à la valeur marchande du nombre d'unités fictives octroyées à la fin de la période d'acquisition de droits multiplié par les facteurs liés à la réalisation de critères spécifiques basés sur la performance.

Les dépenses de rémunération afférentes sont constatées pendant la période d'acquisition de droits en se basant sur la rémunération totale estimée à payer à la fin de la période d'acquisition de droits, et en prenant compte de la probabilité des critères de performance respectés pendant cette période.

Les coûts de rémunération liés aux RSU et aux PSU sont de 213 $ pour la période de trois mois close le 30 avril 2009 (période de trois mois close le 30 avril 2008 - nulle).

9. Avantages sociaux futurs

Les dépenses de la société pour les avantages sociaux futurs des employés sont comprises dans le coût de vente et les frais de vente et d'administration. Les dépenses liées au régime de retraite à prestations déterminées et au régime de retraite à cotisations déterminées sont de 650 $ pour la période de trois mois close le 30 avril 2009 (750 $ pour la période de trois mois close le 30 avril 2008). La société maintient un régime d'épargne des employés pour presque tous ses employés aux États-Unis et elle a enregistré des dépenses de 84 $US pour la période de trois mois close le 30 avril 2009 (111 $US pour la période de trois mois close le 30 avril 2008).

10. Distributions

La déclaration des distributions du Fonds est assujettie aux conditions de la Déclaration de fiducie du Fonds et à la discrétion du Conseil de fiduciaires. Les distributions versées en espèces sont de 18 867 $ pour la période de trois mois close le 30 avril 2009, et une distribution spéciale de 3 386 $ a été distribuée aux détenteurs d'unités inscrits en date du 31 décembre 2008 (période de trois mois close le 30 avril 2008 - 21 286 $, comprenant une distribution spéciale de 5 805 $ versée le 22 février 2008 aux détenteurs d'unités inscrits en date du 31 décembre 2007).

11. Information sectorielle

La société exerce ses activités dans l'industrie de la vente au détail. Les données suivantes sont présentées pour les deux secteurs d'activités :




Période de Période de
trois mois trois mois
close le close le
30 avril 30 avril
2009 2008

----------------------------------------------------------------------------
Ventes
Canada 211 144 $ 210 521 $
International 134 477 $ 104 947 $
----------------------------------------------------------------------------

Total 345 621 $ 315 468 $

Bénéfice net avant
amortissement,
intérêts et impôts
sur le revenu
Canada 19 661 $ 20 376 $
International 7 887 5 546
----------------------------------------------------------------------------

Total 27 548 $ 25 922 $


Bénéfice net avant
intérêts et impôts
sur le revenu
Canada 13 214 $ 14 330 $
International 5 751 3 803
----------------------------------------------------------------------------
Total 18 965 $ 18 133 $

Total de l'actif
Canada 412 712 $ 380 050 $
International 210 638 160 795
----------------------------------------------------------------------------
Total 623 350 $ 540 845 $
----------------------------------------------------------------------------
----------------------------------------------------------------------------


Le total de l'actif canadien comprend le montant de 174 717 $ pour les biens et l'équipement (30 avril 2008 - 157 777 $). Le total de l'actif international comprend le montant de 84 902 $ pour les biens et l'équipement (30 avril 2008 - 62 355 $) et le montant de 31 263 $ pour la survaleur (30 avril 2008 - 24 281 $).

12. Caractère saisonnier

Les activités de la société suivent une tendance saisonnière où, traditionnellement, les ventes du premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre sont les plus élevées, reflétant ainsi les habitudes d'achat des consommateurs pendant la période des Fêtes. Par conséquent, un montant disproportionné des revenus et des bénéfices totaux est généralement obtenu au cours du quatrième trimestre. Le bénéfice net suit généralement les ventes plus élevées, mais peut dépendre des activités de démarque pendant les périodes de vente clés afin de réduire les surplus de stock. Le bénéfice net est traditionnellement plus faible durant le premier trimestre en raison de la baisse des ventes et des coûts fixes comme le loyer et les frais généraux administratifs qui s'appliquent uniformément tout au long de l'année.


13. Acquisitions commerciales

Le tableau suivant résume la juste valeur des éléments d'actif acquis et des éléments de passif supposés :


Span Alaska

Span Alaska
Sitka Enterprises, Inc.
6 avril 2009 (1) 3 mars 2008 (2)
---------------------------------------------------------------------------
Comptes débiteurs 77 $ 2 284
Stocks 778 807
Charges payées d'avance - 17
Biens et équipements 11 477 104
Autres éléments d'actif - 32
Survaleur - 4 176
---------------------------------------------------------------------------
Total des actifs 12 332 $ 7 420
---------------------------------------------------------------------------
Passif
---------------------------------------------------------------------------
Comptes créditeurs et charges à payer 179 1 230
Total du passif 179 $ 1 230
---------------------------------------------------------------------------
Contrepartie en espèces 12 153 $ 6 190 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

(1) Le 6 avril 2009, la société a fait l'acquisition d'actifs d'un centre
commercial privé et d'un magasin à Sitka, en Alaska, au montant de
12 153 $ en contreparties en espèces.

(2) Le 3 mars 2008, la société a fait l'acquisition de toutes les actions
émises et en circulation de la société privée Span Alaska Enterprises,
Inc. (Span), un distributeur de marchandises générales et d'aliments qui
approvisionne les grossistes et les acheteurs au détail en Alaska rural,
au montant de 6 190 $ en contreparties d'espèces en plus de
contreparties conditionnelles en espèces au montant de 1 466 $, versé
pendant la période de trois mois se terminant le 31 octobre 2008.


L'ensemble des acquisitions ont été comptabilisées par la méthode d'achat, et les résultats d'activité de chaque acquisition sont compris dans les états financiers consolidés à partir de leur date de clôture respective. Le prix d'achat a été réparti aux éléments d'actif acquis selon les estimations de leur juste valeur au moment de la date de clôture. L'attribution finale du prix d'achat dépend de certaines valeurs maintenues qui peuvent entraîner des changements aux valeurs de référence ou à la reconnaissance d'éléments d'actifs incorporels. La survaleur liée à ces acquisitions est déductible du revenu imposable.

14. Normes comptables futures

L'ICCA a émis les nouvelles normes comptables suivantes :

Regroupements d'entreprises

L'ICCA chapitre 1582 - Regroupements d'entreprises avec l'ICCA chapitre 1601 - États financiers consolidés et l'ICCA chapitre 1602 - Participation minoritaire, entreront en vigueur pour la société sur une base prospective pour les regroupements d'entreprises pour lesquelles la date d'acquisition débute le 1er février 2011 inclusivement. Les nouvelles normes aligneront les PCGR du Canada pour les regroupements d'entreprises et les états financiers consolidés avec les NIIF. L'adoption précoce est permise et faciliterait l'harmonisation des traitements comptables des regroupements d'entreprises pour l'exercice clos le 31 janvier 2011, conformément aux PCGR du Canada et aux NIIF.

15. Évènement à venir

La société est en cours de finaliser l'émission en placement privé d'obligations prioritaires de 70 M$ US à 6,55 % échéant le 15 juin 2014. Les produits de l'offre d'obligations prioritaires, qui reposent sur l'exécution d'un accord définitif, sont attendus le 15 juin 2009. Les produits serviront à repayer les obligations de premier rang de 39 M$ US à 5,89 % échéant le 15 juin 2009, à réduire la dette bancaire, et à des fins commerciales générales. Les obligations de premier rang seront garanties par les actifs de la société.

16. Montants correspondants

Les montants correspondants ont été regroupés de façon à se conformer à la présentation de l'exercice en cours.

Renseignements

  • The North West Company
    Edward Kennedy
    Président et chef de la direction
    204 934-1482
    204 934-1317 (FAX)
    ekennedy@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    Leo Charriere
    Vice-président directeur et chef des finances
    204 934-1503
    204 934-1317 (FAX)
    lcharriere@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    John King
    Vice-président des finances et secrétaire
    204 934-1397
    204 934-1317 (FAX)
    jking@northwest.ca
    www.northwest.ca