The North West Company Inc.
TSX : NWF.UN

The North West Company Inc.

06 juin 2007 18h42 HE

North West Company Fund déclare un bénéfice accru au premier trimestre ainsi qu'une distribution plus élevée de 22,7 %

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 6 juin 2007) - North West Company Fund (le "Fonds") (TSX:NWF.UN) a déclaré aujourd'hui un bénéfice trimestriel de 10,8 M$ pour la période terminée le 30 avril 2007. Les administrateurs du Fonds annoncent également une distribution trimestrielle plus élevée de 22,7 %, soit de 0,27 $ l'unité aux détenteurs d'unités inscrits le 30 juin 2007 et distribuables avant le 15 juillet 2007.

Rapport aux détenteurs d'unités

North West Company Fund déclare un bénéfice de 10,8 millions $ pour le trimestre terminé le 30 avril 2007, soit une augmentation de 10,7 % en regard d'un bénéfice de 9,8 millions $ réalisé au premier trimestre de l'exercice précédent. Le bénéfice dilué par unité a augmenté à 0,23 $ en regard de 0,20 $, à l'exercice précédent. Le trimestre a compris 89 jours d'exploitation en regard de 91 jours d'exploitation durant l'exercice précédent en raison du changement de la date de fin d'exercice au 31 janvier et de l'adoption d'une date fixe pour la fin du trimestre.

Les ventes ont progressé de 9,7 % et se sont chiffrées à 234,4 millions $ en regard du premier trimestre de l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 11,7 %, et ont été plus élevées de 6,0 % en regard des magasins comparables. Toutes nos bannières à travers le Canada et l'Alaska ont contribué à la croissance des ventes au cours du trimestre.

Les administrateurs ont approuvé une augmentation de distribution trimestrielle de 22,7 %, soit de 0,27 $ par unité aux détenteurs d'unités inscrits le 30 juin 2007.

"Les ventes du trimestre ont dépassé nos attentes mais les frais ont également été plus élevés", a commenté le président et chef de la direction, Edward Kennedy. "Nous sommes très heureux des résultats de notre bénéfice net suite à l'ajustement du nombre de jours en regard de celui de l'exercice précédent, et nous constatons que le trimestre servira de bon point de départ à l'amélioration de nos marges au cours des trois prochains trimestres."

Examen et analyse par la direction

RESULTATS CONSOLIDES

Trimestre

Au premier trimestre, les ventes consolidées ont progressé de 9,7 % et se sont chiffrées à 234,4 millions $, en regard de 213,7 millions $ en 2006. Le trimestre a compris 89 jours d'exploitation en regard de 91 jours d'exploitation durant l'exercice précédent en raison de la modification de la date de fin d'exercice au 31 janvier et de l'adoption d'une date fixe pour la fin du trimestre. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 11,7 % et ont été plus élevées de 6,0 % en regard des magasins comparables. Les effets du taux de change sur la conversion des ventes de l'Alaska au cours du trimestre n'ont pas été significatifs. Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 10,2 % et ont été plus élevées de 7,0 % en regard des magasins comparables. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 8,4 %, surtout en raison de la présence de nouveaux magasins au Canada et en Alaska, et ont progressé de 2,7 % en regard des magasins comparables.

Les coûts des produits vendus et frais de vente et d'administration ont progressé de 9,9 % et se sont chiffrés à 212,7 millions $, et ont augmenté de 23 points de base comme pourcentage des ventes en regard du premier trimestre de 2006. Sur une période équivalente de 13 semaines, les dépenses ont progressé de 11,8 %. Les dépenses des nouveaux magasins et des magasins non comparables ont représenté environ 55 % de l'augmentation. Les coûts plus élevés de l'énergie pour nos magasins et l'augmentation des coûts en personnel pour l'exploitation de nos nouvelles pharmacies ont été partiellement compensés par des coûts inférieurs en primes de rendement et en dépenses liées à la dette liée à nos activités d'exploitation canadiennes.

Le profit commercial(1) ou bénéfice net avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (BAIIDA) a progressé de 7,0 % et a atteint 21,6 millions $, en regard de 20,2 millions $ au premier trimestre de l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial a progressé de 10,2 %, soit à 22,2 millions $ et s'est établi à 9,3 % du pourcentage des ventes en regard de 9,5 % des ventes au cours du premier trimestre du dernier exercice. La croissance des ventes au Canada et en Alaska a été le premier facteur ayant contribué à l'amélioration du profit commercial au cours du trimestre. Les dépenses d'amortissement liées aux acquisitions d'entreprises ont progressé de 200 000 $ ou de 3,1 %, soit à 6,6 millions $. Les dépenses d'amortissement liées aux acquisitions d'entreprises ont représenté la majorité de l'augmentation. Les frais d'intérêts ont diminué de 1,1 % à 1,6 millions $ en raison d'une dette moyenne non amortie inférieure au cours du trimestre. Les impôts sur le revenu ont augmenté de 8,3 % à 2,5 millions $ en raison d'un bénéfice plus élevé en Alaska et comme pourcentage du bénéfice net avant que l'impôt n'ait diminué à 18,8 %, en regard de 19,1 % au cours de l'exercice précédent.

Le bénéfice net a augmenté de 1,0 million $ ou de 10,7 % à 10,8 millions $. Le bénéfice dilué par unité a progressé à 0,23 $ en regard de 0,20 $ au cours de l'exercice précédent.

ETABLISSEMENTS CANADIENS

Au cours du trimestre, les ventes canadiennes ont progressé de 9,2 % et ont atteint 192,3 millions $, en regard de 176,1 millions $ à l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 11,2 % et ont été plus élevées de 6,3 % en regard des magasins comparables.

(1) Voir les mesures non PCGR dans la partie Examen et analyse par la direction

Les ventes de produits alimentaires ont progressé de 9,6 % au cours du trimestre en regard du trimestre de 2006, et ont été plus élevées de 7,7 % en regard de magasins comparables. Les ventes de produits alimentaires ont été fermes dans la plupart des catégories alors que l'épicerie, le tabac, les grignotines et les boissons ont représenté le bénéfice majeur. Nous avons continué à promouvoir les marques des magasins et les articles nouveaux et à prix spécial qui ont contribué à l'augmentation des ventes. L'inflation au nord du Canada à près de 4 % a également été un facteur. Les ventes de marchandises générales ont progressé de 8,5 % en regard de l'exercice précédent, et ont été plus élevées de 2,3 % en regard de magasins comparables. La croissance des ventes en vêtements pour femmes et enfants et en électronique a été partiellement compensée par les diminutions de ventes dans les catégories de jouets, d'articles saisonniers et du transport.

Le bénéfice brut en dollars a progressé de 8,2 % sous l'impulsion d'une forte croissance des ventes, alors que le taux de bénéfice brut a diminué de 26 points de base en regard du premier trimestre de l'exercice précédent. Une approche plus agressive dans l'attribution des prix des catégories d'aliments de base comme le pain et le lait a contribué à faire diminuer le taux de bénéfice brut au cours du trimestre. Les dépenses d'exploitation comme taux des ventes ont augmenté de 21 points de base en regard du premier trimestre de l'exercice précédent, en raison du fait que les pressions de coûts plus élevés en services publics comme l'énergie se poursuivent dans plusieurs de nos marchés du Nord. L'augmentation du salaire minimum et un marché du travail serré pour les employés des magasins ont également contribué aux coûts plus élevés en personnel en regard du premier trimestre de l'exercice précédent. Le profit commercial canadien a progressé de 6,4 % à 18,5 millions $ ou a représenté 9,6 % des ventes. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial a progressé de 9,6 % et comme taux des ventes, il a été de 9,7 % en regard de 9,9 % au cours du premier trimestre de l'exercice précédent.

ETABLISSEMENTS EN ALASKA (données exprimées en dollars américains)

Les ventes d'Alaska Commercial Company (AC) pour le trimestre ont progressé de 11,6 % (et ont atteint 36,5 millions $, en regard de 32,7 millions $ à l'exercice précédent. Sur une période équivalente de 13 semaines, les ventes ont progressé de 13,2% (4 % en regard des magasins comparables).

Les ventes de produits alimentaires des magasins de détail ont progressé de 14,0 % (3,4 % en bénéfices de ventes en regard des magasins comparables), suite à l'acquisition de quatre magasins sur le Prince of Wales Island au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent. Les ventes ont progressé dans toutes les catégories au cours du trimestre alors que les produits de charcuterie, de boissons, de boulangerie et les produits non alimentaires ont représenté le plus important pourcentage d'augmentation en regard de l'exercice précédent. Les ventes au détail de marchandises générales ont augmenté de 10,3 % suite à l'ouverture de nouveaux magasins et de ventes accrues dans les marchés existants, et ont augmenté de 7 % en regard des magasins comparables. Les ventes ont augmenté dans les catégories du mobilier, des jouets, des produits saisonniers et des produits électroniques qui ont connu les gains les plus importants en regard de 2006.

Le bénéfice brut d'AC à progressé de 13,7 % alimenté par une forte croissance de ventes et de remises plus faibles sur des marchandises générales. Les dépenses d'exploitation ont augmenté de 116 points de base comme pourcentage des ventes, en raison de coûts liés aux dépenses de personnel et aux coûts d'énergie plus élevés. Le profit commercial a augmenté de 10,2 % à 2,7 millions $. Sur une période équivalente de 13 semaines, le profit commercial a progressé de 13,2 % en dollars et comme pourcentage des ventes, il a été de 7,4 % tout comme durant le premier trimestre de l'exercice précédent.

SITUATION FINANCIERE

Rapports financiers

A la fin du trimestre, le rapport capitaux empruntés/fonds propres du Fonds était de .47:1, en regard de .47:1 à l'exercice précédent. Le 31 janvier 2007, le rapport capitaux empruntés/fonds propres était de .43:1. L'augmentation des niveaux d'endettement en regard de l'exercice précédent a été compensée par une augmentation en capitaux propres attribuable à un bénéfice plus élevé.

Le fonds de roulement a diminué de 22,0 millions $ en regard de la période correspondante de 2006, surtout en raison de l'augmentation de la tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an et en raison d'une dette de crédit croisé échéant à moins d'un an de 6 millions $ liée au remboursement du principal exigible le 15 juin 2007. Les augmentations de liquidités et de stocks ont été annulées par les comptes-fournisseurs et les charges à payer. L'augmentation des liquidités est attribuable au choix du moment des dépôts en transit et à une baisse du nombre de chèques en circulation ayant trait au choix du moment des paiements d'engagements liés au commerce. L'augmentation des stocks est due principalement à l'ouverture de nouveaux magasins au Canada et en Alaska. Les comptes-fournisseurs et les charges à payer ont progressé en regard de l'exercice précédent en raison d'engagements plus élevés liés au commerce résultant des effets du changement de la date de fin du trimestre.

Unités en circulation

Le 20 septembre 2006, le Fonds a réalisé un fractionnement d'unités "trois pour une". Le nombre moyen pondéré d'unités en circulation pour le trimestre était de 47 603 000, en regard de 47 478 000 à l'exercice précédent sur une base de fractionnement ajusté. La diminution est due à la réduction du nombre d'unités détenues sous le Régime de prêts destinés à l'achat d'unités de la Société. Le nombre moyen d'unités pondérées après dilution complète en circulation pour le trimestre était de 48 403 000 en regard de 48 378 000 durant l'exercice précédent sur une base de fractionnement ajusté. L'augmentation des unités entièrement diluées en circulation est due au fait que des unités ont été accordées en vertu du Régime des unités différées des administrateurs (Trustee Deferred Unit Plan).

LIQUIDITE ET RESSOURCES EN CAPITAL

Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation pour le trimestre a progressé à 21,3 millions $, depuis 12,4 millions $ à l'exercice précédent. Les liquidités générées par un changement positif du fonds de roulement autre que les disponibilités au cours du troisième trimestre ont été de 3,0 millions $ en regard d'une utilisation de liquidités de 3,4 millions $ à l'exercice précédent. Les 3,0 millions $ en fonds de roulement autre que les disponibilités sont principalement dus à une baisse des comptes-clients résultant des efforts de recouvrement au cours du troisième trimestre et à une baisse inférieure en comptes-fournisseurs et en charges à payer en regard du premier trimestre de l'exercice précédent, en raison des effets du changement de la date de fin du trimestre. Les flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation(2) ont progressé de 2,2 millions $ à 18,1 millions $ en raison principalement d'un bénéfice net plus élevé résultant d'une forte croissance des ventes.

Le flux de trésorerie utilisé dans les activités d'investissement pour le trimestre a diminué à 5,6 millions $, depuis 8,6 millions $ à l'exercice précédent. La baisse des dépenses en immobilisations est attribuable à l'acquisition de pharmacies et de magasins au cours du premier trimestre de l'exercice précédent.

(2) Voir les mesures non PCGR dans la partie Examen et analyse par la direction

Les liquidités utilisées pour les activités de financement au cours du trimestre ont été de 4,4 millions $, en regard de liquidités de 5,3 millions $ à l'exercice précédent. Les distributions aux détenteurs d'unités et les achats effectués en vertu du Régime de prêts destinés à l'achat d'unités ont augmenté en regard du premier trimestre de l'exercice précédent mais ont été compensées par une augmentation des avances bancaires et des billets à court terme.

On prévoit qu'en 2007, les dépenses en immobilisations seront de l'ordre de 39 à 43 millions $ attribuables à l'ouverture prévue de dix nouveaux magasins au Canada et en Alaska, de quatre nouveaux postes d'essence, de pharmacies, et à des activités de rénovation importantes dans six magasins. On prévoit que le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation et des crédits inutilisés provenant de facilités de crédit suffira à financer les besoins d'exploitation, les dépenses en immobilisations liées au soutien et à la croissance, le remboursement du principal sur la dette à long terme exigible le 15 juin 2007 de même que toutes les distributions au cours de l'exercice.

AUTRES FAITS SAILLANTS

- En 2007, la Société célèbre son 20e anniversaire comme détaillant indépendant, qui date de son acquisition de la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1987.

- Un magasin NorthMart a ouvert ses portes à Cross Lake au Manitoba le 2 avril 2007, remplaçant un magasin plus petit dans le Nord.

- On a ouvert des magasins dans le Nord, soit à Tsiigehtchic dans les Territoires du Nord-Ouest le 23 avril 2007 et à Pangnirtung au Nunavut le 5 mai 2007.

- Un magasin Tigre Géant a ouvert ses portes à Lloydminster en Saskatchewan le 26 mai 2007.

REORGANISATION

Le 20 avril 2007, la Société a reçu une décision favorable de l'Agence du revenu du Canada sur la deuxième étape de sa réorganisation. La deuxième étape de la réorganisation changera le flux du bénéfice de société en commandite au profit du Fonds. Les unités de la société en commandite détenues par la North West Company Inc. seront transférées au Fonds au moyen d'une série d'étapes décrites dans la Circulaire d'information du 21 avril 2006. En conséquence, la majeure partie des recettes canadiennes avant impôt seront versées au Fonds. La deuxième étape, assujettie aux approbations des prêteurs cessionnaires, devrait être complétée au cours des prochains 30 jours.

DISTRIBUTIONS AUX DETENTEURS D'UNITES

Les administrateurs ont déclaré une distribution trimestrielle en espèces de 0,27 $ par unité aux détenteurs d'unités inscrits le 30 juin 2007 et distribuables avant le 15 juillet 2007. La distribution représente une augmentation de 22,7 % en regard de la distribution trimestrielle précédente et reflète les effets anticipés du parachèvement de la seconde étape de la réorganisation.

PERSPECTIVES

Les ventes de produits alimentaires devraient demeurer fermes au cours des prochains trimestres pour toutes nos bannières. Les ventes de marchandises générales suivent une tendance à la hausse en raison d'une promotion plus importante d'articles saisonniers et d'articles tendances. Les ventes de marchandises générales devraient bénéficier des effets positifs des indemnisations aux réclamants admissibles à la Convention de règlement relative aux pensionnats indiens dont le versement est prévue pour la fin du troisième trimestre et au cours du quatrième trimestre, ainsi que des augmentations prévues au Alaska Permanent Fund Dividend.

RESULTATS TRIMESTRIELS D'EXPLOITATION

Au cours du quatrième trimestre de 2006, la Société a modifié la date de fin d'exercice du dernier samedi de janvier au 31 janvier, et a adopté une date de fin de trimestre fixe à compter de 2007. Suite à cette modification, le nombre de jours d'exploitation pour chaque trimestre de 2007 sera différent de celui de 2006. Tel que noté ci-dessous, le premier trimestre de 2007 comprend 89 jours d"exploitation en regard de 91 jours au premier trimestre de l'exercice précédent. Les deuxième et troisième trimestres de 2007 comprendront 92 jours d'exploitation en regard de 91 jours au cours des trimestres de 2006 respectifs. Le quatrième trimestre de 2007 comprendra 92 jours d'exploitation en regard de 95 jours d'exploitation du quatrième trimestre de l'exercice précédent. Sur une base annuelle, 2007 comprendra 365 jours d'exploitation en regard de 368 jours en 2006. Voici un résumé de certaines données financières trimestrielles choisies.



Résultats d'exploitation consolidés

---------------------------------------------------------------------------
Premier Quatrième Troisième Deuxième
Trimester trimestre trimestre trimestre
(en 89 jrs 91 jrs 95 jrs 91 jrs 91 jrs 91 jrs 91 jrs 91 jrs
millions $) 2007 2006 2006 2005 2006 2005 2006 2005
---------------------------------------------------------------------------

Ventes 234,4$ 213,7$ 262,5$ 227,0$ 236,1$ 211,3$ 232,6$ 215,1$
---------------------------------------------------------------------------
Profit
commercial 21,6 20,2 26,1 24,1 25,6 22,7 24,4 21,9
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net 10,8 9,8 16,3 12,2 14,8 12,2 12,8 10,8
---------------------------------------------------------------------------
Bénéfice net
par unité :
Avant
dilution 0,23 0,21 0,34 0,25 0,31 0,26 0,27 0,23
Après
dilution 0,23 0,20 0,34 0,25 0,31 0,25 0,27 0,23
---------------------------------------------------------------------------


Historiquement, les ventes du premier trimestre de la Société sont les plus faibles et les ventes du quatrième trimestre sont les plus élevées, reflétant les ventes de la période des fêtes. Les conditions météorologiques sont souvent extrêmes et peuvent affecter les ventes de n'importe quel trimestre. Le bénéfice net est historiquement plus faible durant le premier trimestre en raison de ventes plus faibles. Le bénéfice net suit généralement les ventes plus élevées, mais peut dépendre de l'activité de démarque durant les périodes de ventes clés en vue de réduire les surplus de stocks.

CONTROLES DE DIVULGATION

La direction a établi et applique des contrôles et des procédures de divulgation pour la Société en vue de donner l'assurance raisonnable que les renseignements importants portant sur la Société lui sont communiqués en temps opportun. L'efficacité de tout système de contrôles et de procédures de divulgation a ses limites inhérentes, y compris la possibilité d'erreur humaine et de contournement des contrôles et des procédures ou de leur dérogation. Par conséquent, même avec les contrôles et les procédures de divulgation les plus efficaces, la direction ne peut que donner une assurance raisonnable qu'elle atteindra ses objectifs de contrôle. Suite à l'examen du concept des contrôles et des procédures de divulgation de la Société, le président-directeur général et le directeur financier de la Société ont conclu que des contrôles et des procédures sont en place depuis le 30 avril 2007 en vue de donner l'assurance raisonnable que les renseignements à divulguer sont inscrits aux dossiers, résumés et déclarés conformément aux exigences.

CONTROLES INTERNES EN MATIERE DE RAPPORTS FINANCIERS

La direction a la responsabilité de mettre en place des contrôles internes en matière de rapports financiers en vue de donner une assurance raisonnable quant à la fiabilité des rapports financiers et à la préparation d'états financiers à des fins externes, conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada. La direction a mis au point des contrôles internes en matière de rapports financiers qui prendront effet à la fin de la période afférant aux dépôts intermédiaires, et estime que cette mise au point suffit à donner une telle assurance raisonnable. Tous les systèmes de contrôles internes comportent des limites inhérentes, qu'ils aient été bien conçus ou non. Par conséquent, même les systèmes jugés efficaces ne peuvent que donner une assurance raisonnable en matière de rapports financiers. Au cours du trimestre terminé le 30 avril 2007, il n'y a eu aucunes modifications des contrôles internes touchant les rapports financiers qui ont eu d'une manière appréciable ou auraient vraisemblablement eu d'une manière appréciable des incidences sur les contrôles internes en matière de rapports financiers.

NORMES COMPTABLES MISES EN OEUVRE EN 2007

Instruments financiers - Constatation et mesures, Couvertures, Résultat étendu et Capitaux propres

Tel que décrit à la note 2 des états financiers consolidés du premier trimestre de 2007, l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) a publié le chapitre 3855 intitulé "Instruments financiers - Constatation et mesures", le chapitre 3865 intitulé "Couvertures", le chapitre 1530 intitulé "Résultat étendu" et le chapitre 3251 intitulé "Capitaux propres". Ces normes comprennent des conseils sur les constatations, la mesure et la classification de l'actif et du passif financier. Ces nouvelles normes exigent que tous les produits dérivés soient indiqués dans le bilan financier à leur juste valeur marchande et précisent la façon de présenter les gains et les pertes du produit financier. Les normes établissent de nouvelles exigences comptables pour les opérations de couverture selon lesquelles toute inefficacité des normes désignées sera constatée immédiatement dans le revenu. Le chapitre 1530 de l'ICCA comprend de nouvelles normes pour la présentation et la divulgation d'articles liés au résultat étendu qui seront inscrits comme élément des capitaux propres. Le résultat étendu comprend les modifications portant sur la conversion cumulative de devises du compte d'ajustement ayant trait aux établissements étrangers autonomes et aux gains ou pertes non réalisés sur les investissements prêts pour la vente. Ces nouvelles normes s'appliqueront aux états financiers intermédiaires et annuels portant sur l'exercice financier commençant le 1er octobre 2006 ou après.

La Société a adopté ces nouvelles normes le 1er février 2007 et les changements s'appliquent rétroactivement sans retraitement de données chiffrées comparatives, à l'exception de la reclassification de la conversion de devises du compte d'ajustement sous forme d'autres résultats étendus cumulés (voir la note 5 dans les états financiers consolidés intermédiaires). Lors de l'adoption de ces normes comptables, la Société a enregistré une baisse du bénéfice d'ouverture non réparti de 83 000 $.

NORMES COMPTABLES A METTRE EN OEUVRE EN 2008

L'Institut canadien des normes comptables a émis de nouvelles normes comptables qui s'appliquent aux exercices financiers à compter du 1er octobre 2007. Le chapitre 3862 intitulé "Instruments financiers - Informations à fournir", décrit les renseignements à fournir en rapport avec l'importance des instruments financiers sur la position et le rendement financiers de la Société. La norme exige également la divulgation de la nature et de l'étendue des risques découlant des instruments financiers auxquels la Société est exposée et de la façon dont la Société gère ces risques. Ce chapitre complète le chapitre existant du manuel 3855, Instruments financiers - Comptabilisation et évaluation, le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, et le chapitre 3865, Couvertures.

Le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, établit les normes pour la présentation des instruments financiers et des instruments financiers non dérivés. Ce chapitre complète le chapitre 3861 du manuel existant, Instruments financiers - Informations à fournir et Présentation.

Le chapitre 1535, Informations à fournir concernant le capital, établit les normes de divulgation d'information sur le capital d'une société afin de permettre aux utilisateurs des états financiers d'évaluer les objectifs, les politiques et les procédures de la Société pour la gestion du capital.

La Société est en voie d'évaluer l'impact de ces nouvelles normes comptables sur les états financiers consolidés et adoptera les normes à compter de l'exercice 2008.

MESURES NON PCGR

(1) Le profit commercial (BAIIDA) n'est pas une mesure reconnue selon les principes comptables généralement reconnus au Canada (PCGR). La direction croit que, en plus du bénéfice net (ou de la perte), le profit commercial constitue une mesure supplémentaire utile parce qu'il fournit aux investisseurs un aperçu de la capacité de la Société à générer les flux de trésorerie pour satisfaire ses besoins en liquidités, notamment pour les distributions et les investissements en immobilisations. Les investisseurs doivent toutefois retenir que le profit commercial ne doit pas être interprété comme constituant une solution de rechange au calcul du bénéfice net (ou de la perte) selon les PCGR, comme indice du rendement de NWF. La méthode de calcul du profit commercial de NWF peut être différente de celle utilisée dans d'autres sociétés, et le profit commercial pourrait donc ne pas être comparable aux mesures utilisées par d'autres sociétés.



Conciliation du bénéfice net et du profit commercial ou BAAIDA :

Premier trimestre
(en milliers $) 2007 2006
---- ----

Bénéfice net 10 807$ 9 767$
Ajouter : Amortissement 6 649 6 449
Frais d'intérêt 1 649 1 666
Impôts 2 497 2 307
------------------

Profit commercial 21 602$ 20 189$
------------------
------------------


Pour obtenir des précisions sur le profit commercial par secteur d'entreprise, voir la note 8, Information sectorielle, des notes afférentes aux états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés.

(2) Le flux de trésorerie de l'exploitation n'est pas une mesure reconnue par le PCGR canadien. La direction croit qu'en plus du flux de trésorerie des activités d'exploitation, le flux de trésorerie de l'exploitation est une mesure supplémentaire utile puisqu'elle fournit aux investisseurs une indication de la capacité de la Société de générer des flux de trésorerie pour financer ses besoins en liquidités, y compris les investissements en immobilisations et les distributions. Les investisseurs doivent cependant être mis en garde à l'effet que le flux de trésorerie de l'exploitation ne doit pas être interprété comme étant une solution de rechange au flux de trésorerie des activités d'exploitation ou du bénéfice net comme mesure de rentabilité. La méthode de calcul du flux de trésorerie utilisée par le Fonds pour l'exploitation peut différer des autres sociétés et ne doit pas être comparée aux mesures utilisées par d'autres sociétés.

Conciliation du flux de trésorerie consolidé des activités d'exploitation et du flux de trésorerie de l'exploitation :



Premier trimestre
(en milliers $) 2007 2006
---- ----
Flux de trésorerie des activités
d'exploitation 21 294$ 12 415$
Actifs non liquides :
Changement - articles non
liquides (268) (13)
Changement - fonds de roulement
non liquide (2 960) 3 437
-------------------
Flux de trésorerie de l'exploitation 18 066$ 15 839$
-------------------
-------------------


A moins d'avis contraire, le présent Examen et analyse par la direction est fondé sur l'information financière comprise dans les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire et les états financiers consolidés non vérifiés pour la période intermédiaire qui ont été rédigés conformément aux principes comptables généralement reconnus au Canada exprimés en dollars canadiens. Les renseignements contenus dans le présent Examen et analyse par la direction sont en vigueur le 5 juin 2007.

Enoncés prospectifs

Le présent rapport trimestriel de North West Company Fund, notamment le rapport Examen et analyse par la direction (EAD), comprend certains énoncés prospectifs. Ces énoncés visent notamment la croissance des ventes, l'expansion et la croissance des affaires de la Société, les dépenses en immobilisations futures et la stratégie commerciale de la Société. Ces énoncés prospectifs sont exposés à des incertitudes et à des risques inhérents comprenant notamment les suivants : la conjoncture économique et industrielle, l'évolution des rapports entre la Société et les communautés qu'elle dessert et ses fournisseurs, la pression liée à la concurrence des prix et à d'autres facteurs concurrentiels, la disponibilité et le coût des marchandises, des combustibles et des services publics, les résultats des efforts en cours faits par la Société pour améliorer son efficacité en matière de coûts, les taux de rendement sur l'actif du régime de retraite de la Société, les modifications aux exigences d'ordre réglementaire affectant l'entreprise de la Société et la disponibilité et les conditions du financement. D'autres risques sont précisés sous la rubrique Gestion des risques, sous Examen et analyse par la direction, incluse dans le Rapport de 2006, sous la rubrique Examen et analyse par la direction et dans les Etats financiers consolidés du Fonds. En conséquence, les résultats et les événements pourraient être bien différents de ceux inclus, attendus ou implicites dans ces énoncés. Au moment d'évaluer ces énoncés prospectifs, le lecteur devrait tenir compte spécifiquement de plusieurs facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent nettement de ces énoncés prospectifs.

North West Company Inc. (NWC) est un grand détaillant de produits alimentaires et d'articles et de services d'usage courant auprès des communautés rurales et des quartiers urbains de tout le Canada et en Alaska. NWC exploite 203 magasins sous diverses bannières, notamment Northern, NorthMart, Giant Tiger/Tigre géant et AC Value Center, et offre des services de vente par catalogue dans le nord du Canada au moyen de son catalogue intitulé Selections.

Les unités du Fonds se négocient à la Bourse de Toronto TSX sous le symbole "NWF.UN".



BILANS CONSOLIDES
Le 30 avril Le 29 avril Le 31 janvier
2007 2006 2007
(non vérifiés, en milliers $)
--------------------------------------------------------------------------
ACTIF
Actif à court terme
Encaisse 33 388 $ 22 939 $ 22 100 $
Comptes-clients 62 821 64 037 69 208
Stocks 131 498 125 812 128 455
Frais payés d'avance 5 627 4 392 3 693
Impôts futurs 2 137 2 013 2 708
--------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif à court terme 235 471 219 193 226 164

Biens et équipement 185 802 179 316 189 599
Autres éléments d'actif 19 048 18 230 19 690
Impôts futurs 7 095 5 881 6 416
--------------------------------------------------------------------------

Total de l'actif 47 416 $ 422 620 $ 441 869 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

PASSIF
Passif à court terme
Avances bancaires et effets à
court terme 33 896 $ 30 669 $ 21 581 $
Comptes-fournisseurs et
charges à payer 74 233 58 912 77 624
Impôts exigibles 4 673 5 123 3 287
Tranche de la dette du crédit
croisé à moins d'un an 6 035 - -
Tranche de la dette à moins
d'un an 14 249 106 20 291
--------------------------------------------------------------------------

Total du passif 133 086 94 810 122 783

Dette à long terme 57 729 83 312 65 631
Autres dettes à long terme 6 376 1 306 1 425
--------------------------------------------------------------------------

Total du passif 197 191 179 428 189 839
--------------------------------------------------------------------------

CAPITAUX
Capital 165 205 165 205 165 205
Régime de prêts destinés à
l'achat d'unités (Note 3) (12 709) (10 132) (11 493)
Surplus d'apport (Note 4) 690 - 383
Bénéfice non réparti 93 334 84 192 93 253
Autres résultats étendus
cumulés (Note 5) 3 705 3 927 4 682
--------------------------------------------------------------------------

Total des capitaux propres 250 225 243 192 252 030
--------------------------------------------------------------------------

Total du passif et des
capitaux propres 447 416 $ 422 620 $ 441 869 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.

ETATS CONSOLIDES DES RESULTATS FINANCIERS ET DES BENEFICES NON REPARTIS

Période Période
de 89 de 91
jours jours
close close
le 30 le 29
avril avril
2007 2006
(non vérifiés, en milliers $) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------

VENTES 234 351 $ 213 691 $

Coût des produits vendus et frais de vente et
d'administration (212 749) (193 502)
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net avant amortissement, intérêts et
impôts 21 602 20 189
Amortissement (6 649) (6 449)
---------------------------------------------------------------------------

14 953 13 740
Intérêts (1 649) (1 666)
---------------------------------------------------------------------------

13 304 12 074
Provision pour impôts (2 497) (2 307)
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET POUR LA PERIODE 10 807 $ 9 767 $

Bénéfices non répartis en début de période
tels que déclarés antérieurement 93 253 83 133
Changements à la politique comptable (Note 2) (83) -
---------------------------------------------------------------------------
selon redressement 93 170 83 133

Distributions (Note 7) (10 643) (8 708)
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICES NON REPARTIS, EN FIN DE PERIODE 93 334 $ 84 192 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

BENEFICE NET PAR UNITE
Avant dilution 0,23 $ 0,21 $
Après dilution 0,23 $ 0,20 $
---------------------------------------------------------------------------

Nombre moyen pondéré d'unités en circulation (000)
Avant dilution 47 603 47 478
Après dilution 48 403 48 378
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.

ETATS CONSOLIDES DU RESULTAT ETENDU

Période Période
de 89 de 91
jours jours
close close
le 30 le 29
avril avril
2007 2006
(non vérifiés, en milliers $) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------

Bénéfice net 10 807 $ 9 767 $

Manque à gagner (pertes) sur la conversion d'états
financiers en dollars canadiens comme monnaie
de publication de comptes par un établissement
autonome utilisant le dollar américain
comme monnaie fonctionnelle

(977) (273)
---------------------------------------------------------------------------

Autres résultats étendus (perte) (Note 5) (977) (273)
---------------------------------------------------------------------------

Résultat étendu 9 830 $ 9 494 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.

ETATS CONSOLIDES DES RENTREES DE FONDS

Période Période
de 89 de 91
jours jours
close close
le 30 le 29
avril avril
2007 2006
(non vérifiés, en milliers $) (Note 1) (Note 1)
---------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE FOURNIE PAR (UTILISEE DANS)
Activités d'exploitation
Bénéfice net pour la période 10 807 $ 9 767 $
Eléments hors trésorerie
Amortissement 6 649 6 449
Impôts futurs (226) (409)
Régime de prêts destiné à l'achat d'unités (Note 4) 307 -
Amortissement des frais de financement reportés 47 47
(Gain)/Perte sur la cession de biens et d'équipement 482 (15)
---------------------------------------------------------------------------

18 066 15 839
Evolution du fonds de roulement hors trésorerie 2 960 (3 437)
Evolution d'autres éléments hors trésorerie 268 13
---------------------------------------------------------------------------

Activités d'exploitation 21 294 12 415
---------------------------------------------------------------------------
Activités d'investissement
Acquisitions d'entreprises - (2 329)
Liquidités détenues en mains tierces - (2 521)
Achat de biens et d'équipement (5 704) (3 843)
Produits de la cession de biens et
d'équipement 107 63
---------------------------------------------------------------------------

Activités d'investissement (5 597) (8 630)
---------------------------------------------------------------------------
Activités de financement
Evolution des avances bancaires et des effets
à court terme 12 308 3 641
Achat net d'unités pour le Régime de prêts
destinés à l'achat d'unités (1 216) (167)
Remboursement de la dette à long terme (20) (21)
Distributions (Note 7) (15 481) (8 708)
---------------------------------------------------------------------------

Activités de financement (4 409) (5 255)
---------------------------------------------------------------------------

EVOLUTION NETTE DE L'ENCAISSE 11 288 $ (1 470)$
Encaisse, début de la période 22 100 21 888
---------------------------------------------------------------------------

Encaisse, fin de la période avant liquidités
détenues en mains tierces 33 388 20 418
Liquidités détenues en mains tierces - 2 521
---------------------------------------------------------------------------

ENCAISSE, FIN DE LA PERIODE 33 388 $ 22 939 $
---------------------------------------------------------------------------
---------------------------------------------------------------------------

Renseignements supplémentaires sur les flux de
trésorerie :
Frais d'intérêt 396 $ 355 $
Impôts 1 326 $ 1 326 $
--------------------------------------------------------------------------
--------------------------------------------------------------------------

Se reporter aux notes afférentes aux états financiers consolidés.


Rapport trimestriel 2006 de Fonds de la North West Company

NOTES AUX ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES NON VERIFIES

1. Information comptable à fournir et présentation

Les présents états financiers consolidés intermédiaires non vérifiés ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) au Canada. Les présents états financiers intermédiaires ont été préparés selon les mêmes conventions comptables et méthodes d'application que les états financiers annuels de l'exercice 2005, sauf pour les exceptions décrites ci-dessous. Il n'y est pas tenu compte de tous les renseignements à fournir selon les principes comptables généralement reconnus dans les états financiers annuels et, en conséquence, les états financiers intermédiaires doivent être lus parallèlement aux états financiers consolidés annuels vérifiés et aux notes afférentes inclus dans le Rapport de 2005 de North West Company Fund, à la rubrique Examen et analyse par la direction, et dans les Etats financiers consolidés. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d'avis contraire.

Le Fonds a adopté le 31 janvier comme date de fin d'exercice fixe et, en conséquence, a adopté le 30 avril comme date de fin de trimestre fixe. Le premier trimestre de 2007 comprend 89 jours d'exploitation en regard de 91 jours d'exploitation durant le premier trimestre de l'exercice précédent.

2. Modification des conventions comptables

Instruments financiers - Constatation et mesures, Instruments financiers - Information comptable à fournir et présentation, Couvertures, Résultat étendu et Capitaux propres

A compter du 1er février 2007, la Société a adopté les nouvelles normes comptables émises par l'Institut canadien des comptables agréés (ICCA) : chapitre 3855 "Instruments financiers - Constatation et mesures"; chapitre 3861 "Instruments financiers - Information comptable à fournir et présentation"; chapitre 3865, "Couvertures"; chapitre 1530 "Résultat étendu"; et chapitre 3251 "Capitaux propres". Ces modifications des conventions comptables ont été appliquées rétroactivement sans retraitement des états financiers comparatifs, à l'exception de la reclassification de la conversion de devises du compte d'ajustement à d'autre résultats étendus cumulés (voir la note 5 dans les états financiers consolidés intermédiaires) en conformité avec les dispositions transitoires. Lors de l'adoption de ces normes comptables, la Société a enregistré une baisse du bénéfice d'ouverture non réparti de 83 000 $ après impôt.

La Société reconnaît au départ dans son bilan la juste valeur marchande de l'ensemble de son actif et passif financiers ainsi que les dérivés. Suite à cette reconnaissance initiale, l'actif financier est évalué soit selon son coût d'amortissement ou sa juste valeur marchande en fonction du genre d'instrument ou de toute désignation facultative de la Société. Le passif financier est par la suite évalué selon son coût d'amortissement ou sa juste valeur marchande s'il fait partie de la catégorie de montants détenus à des fins commerciales. Les instruments financiers dérivés sont évalués à leur juste valeur marchande même s'ils font partie d'un élément constitutif d'une opération de couverture. Tout changement de la juste valeur marchande des dérivés qui ne sont pas admissibles à la comptabilité de couverture est comptabilisé comme bénéfice.

La Société prévoit du crédit croisé et des échanges de taux d'intérêt désignés comme couvertures à leur juste valeur marchande qui sont admissibles à la comptabilité de couverture et comme tel, les échanges financiers sont documentés et assujettis au test d'efficacité de couverture sur une base trimestrielle. Dans la mesure où l'élément constitutif d'une opération de couverture est efficace, le gain ou la perte qui résulte du risque couvert en fonction d'une couverture à juste valeur marchande ajuste la valeur comptable de l'élément couvert et est reflété dans le bénéfice, compensé par une modification de la juste valeur marchande du dérivé sous-jacent. La Société a désigné une partie des billets de premier rang libellés en dollars américains au montant de 43 millions $US comme couverture contre l'investissement net dans les établissements alaskans autonomes. Le gain ou la perte de couverture sur l'investissement net dans les établissements alaskans est accumulé sous forme d'autres résultats étendus et subséquemment comptabilisé comme bénéfice lorsque l'élément couvert a une incidence sur le bénéfice.

Le chapitre 3855 prévoit que les dérivés inclus dans les contrats financiers et non financiers soient distincts du contrat hôte et comptabilisés séparément si certaines conditions sont réunies. Conformément aux exigences transitoires de la norme, la Société a effectué une recherche de dérivés inclus dans les contrats en vigueur en date du 31 janvier 2007 qui ont été conclus après le 1er février 2004. Cette exigence n'a eu aucun effet sur les états financiers de la Société.

Le tableau qui suit reflète la valeur comptable et la juste valeur marchande des instruments financiers de la Société. Le coût d'amortissement est calculé en utilisant la méthode de taux d'intérêt effectif. La juste valeur marchande est fondée sur les prix du cours du marché lorsqu'ils sont disponibles. Cependant, lorsque les instruments financiers ne disposent pas de marchés commerciaux, la juste valeur marchande est établie en utilisant les estimations de la direction et est calculée en utilisant des facteurs du marché comme instruments ayant des caractéristiques et des profils de risque semblables. Ces montants représentent des estimés à des moments donnés et peuvent bien ne pas refléter la juste valeur marchande dans l'avenir. Ces calculs sont de nature subjective, ils comportent des incertitudes et exigent un effort de jugement considérable.



NOTES JOINTES AUX ETATS FINANCIERS NON VERIFIES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES

----------------------------------------------------------------------------
Actif (Passif)
Comptabilisé à
Actif (Passif) la juste
Comptabilisé au valeur
coût/coût amorti marchande

Juste valeur
Au 30 avril 2007 Valeur comptable marchande Valeur
(en milliers $) comptable
----------------------------------------------------------------------------
Encaisse 33 388 $ 33 388 $ -
Comptes-clients 62 821 62 821 -
Actif financier compris sous
autre actif 5 125 5 125 -
Avances bancaires et effets à
court terme (33 896) (33 896) -
Comptes-fournissseurs et charges à
payer (74 233) (74 233) -
Tranche de la dette du crédit
croisé à moins d'un an (6 035) (6 035) -
Tranche de la dette à long
terme à moins d'un an (14 249) (14 249) -
Autres dettes à long terme
Dette liée à l'échange de taux
d'intérêt - - (366)
Dette de crédit croisé - - (4 482)
Dette à long terme (57 729) (58 851) -
----------------------------------------------------------------------------


Voici un résumé des méthodes et des hypothèses utilisées pour évaluer la juste valeur des instruments financiers de la Société :

- La juste valeur des instruments financiers à court terme se rapproche de leurs valeurs comptables en raison de la période de maturité relativement courte et comprennent les espèces et quasi-espèces, les comptes-clients, les prêts bancaires et autres, les comptes-fournisseurs et les charges à payer, la tranche du crédit croisé échéant à moins d'un an et la tranche de la dette à long terme échéant à moins d'un an.

- La juste valeur marchande de la dette à long terme comprenant des taux d'intérêts fixes est calculée en actualisant les prévisions de flux de trésorerie à long terme en utilisant le taux d'intérêt sans risque sur un instrument ayant des modalités semblables ajustées en fonction d'une prime de risque pertinente au profil de crédit de la Société.

- Les dérivés sont évalués en fonction des cotes obtenues à la clôture du marché.

Suite à l'adoption de ces nouvelles normes comptables, la Société a enregistré un crédit de 8 000 $ sur les intérêts débiteurs et une perte sur l'opération de change de 32 000 $ compris dans le coût des produits vendus et frais de vente et d'administration dans les états des résultats financiers consolidés de la Société pour la période de 89 jours terminée le 30 avril 2007.

Gestion des risques

La Société gère le risque et l'exposition au risque au moyen d'un ensemble d'instruments d'assurance, d'instruments financiers dérivés, d'un système de contrôles internes et de divulgation et de pratiques d'exploitation saines. La Société gère l'exposition au risque des taux d'intérêt et des opérations de change sur ses emprunts en utilisant une combinaison d'échanges de taux d'intérêt, une combinaison de taux fixes et variables et de crédit croisé. La Société est exposée au risque de crédit, notamment en rapport avec les comptes de cartes de crédit et de comptes-clients des gouvernements des Premières nations. La Société gère le risque lié au crédit en effectuant des évaluations régulières de crédit de ses clients et prévoit des réserves pour les comptes-clients potentiellement non percevables.

3. Régime de prêts destiné à l'achat d'unités

Les prêts consentis aux directeurs et cadres supérieurs pour l'achat d'unités en vertu du régime de prêts destinés à l'achat d'unités sont traités comme des réductions de capitaux propres. Ces prêts ne portent aucun intérêt et sont remboursables à partir des distributions après impôt sur les unités achetées ou si la personne vend les unités ou quitte la Société. Les prêts sont garantis par un engagement de 756 867 (918 789 en 2006) unités du Fonds ayant une valeur à la cote au 30 avril 2007 de 15 554 000 $ (12 514 000 $ en 2006). Les prêts recevables au 30 avril 2007 de 12 709 000 $ (10 132 000 $ en 2006) sont comptabilisés comme réductions de capitaux propres. Les prêts ont des termes d'une durée de trois à cinq ans. La valeur maximale des prêts en vertu du régime est présentement limitée à 15 000 000 $.

4. Rémunération axée sur les titres

Régime d'unités différées

Le Fonds a adopté la méthode comptable de la juste valeur marchande en matière de rémunération axée sur les titres. Les dépenses de rémunération du Régime d'unités différées comptabilisées pour la période de 89 jours terminée le 30 avril 2007 sont de 201 000 $ (période de 91 jours terminée le 29 avril 2006 - 0 $). La dette liée au Régime d'unités différées est comptabilisée sous la dette des comptes-fournisseurs et des charges à payer dans le bilan consolidé de la Société et est ajustée en vue de refléter le nombre total d'unités différées en circulation multiplié par le cours de clôture à la fin de la période. Le nombre total d'unités différées en circulation au 30 avril 2007 est de 29 213 (2006 - 0). Il n'y a eu aucune unité différée payée en espèces au cours de la période.

La Société offre un régime de prêts destinés à l'achat d'unités à l'intention des directeurs et des cadres supérieurs selon lequel des prêts sont consentis aux employés pour l'achat d'unités de NWF (voir la note 3). Ces prêts sont essentiellement semblables aux options d'achat d'actions et en conséquence, sont comptabilisés comme une rémunération à base de titres conformément au chapitre 3870 du manuel de l'Institut canadien des comptables agréés.

Les coûts de rémunération liés au régime de prêts destinés à l'achat d'unités pour la période de 89 jours terminée le 30 avril 2007 sont de 307 000 $ (en 2006 - 0 $) avec une augmentation correspondante en surplus d'apport. Les coûts de rémunération sont des frais hors caisse et n'ont aucun effet sur les distributions provenant du Fonds. Les unités sont achetées au prix du marché et sont pleinement acquises au moment de l'exercice du prêt. Les unités sont transportées en gage contre le prêt et ne peuvent pas être retirées du régime avant que le montant principal du prêt ne soit inférieur à 65 % ou à 80 % de la valeur marchande des unités transportées en gage ou si l'employé vend les unités ou quitte la Société. Si la valeur du prêt comme pourcentage de la valeur marchande des unités transportées en gage contre le prêt tombe sous la barre de 65 % du seuil de 80 %, l'employé peut réduire le nombre d'unités transportées en gage égal à la valeur marchande dépassant le solde du prêt. Les employés doivent effectuer les paiements sur le principal sur le prêt égaux aux distributions après impôt des unités transportées en gage. La juste valeur marchande des coûts de rémunération a été évaluée selon le modèle Black-Scholes et les hypothèses suivantes :



Espérance de vie 3 à 5 ans

Taux d'intérêt sans risque 4,1%

Volatilité prévue 25,7%


5. Autre résultat étendu cumulé (en milliers $)

30 avril 29 avril 31 janvier
2007 2006 2007
-----------------------------------
Solde, début de la période tel que
déclaré antérieurement $ - $ - $ -
Manque à gagner (pertes) sur la
conversion d'états financiers en
dollars canadiens comme monnaie de
publication de comptes par un
établissement autonome utilisant
le dollar américain comme monnaie
fonctionnelle 4 682 4 200 4 200
-----------------------------------
Solde redressé, début de la période 4 682 4 200 4 200
Autre résultat étendu (perte) (977) (273) 482
-----------------------------------
Autre résultat étendu cumulé, fin de
la période 3 705 3 927 4 682
Bénéfices non répartis, fin de la
période 93 334 84 192 93 253
-----------------------------------
Total cumulatif du résultat étendu
et des bénéfices non répartis 97 039 88 119 97 935
-----------------------------------
-----------------------------------


L'autre résultat étendu cumulé représente les changements nets dus aux fluctuations de taux de change dans les valeurs au livre du dollar canadien équivalent à l'investissement net des établissements autonomes alaskans depuis la date d'acquisition. La Société a désigné une partie des billets de premier rang libellés en dollars américains au montant de 43 millions $US comme couverture contre l'investissement net dans les établissements alaskans autonomes.

6. Avantages futurs des employés

Les frais de la Société au titre des avantages futurs des employés sont inclus dans les dépenses du poste Coût des produits vendus, et frais de vente et d'administration. Les dépenses liées aux régimes de retraite à prestations déterminées et à cotisations déterminées pour les 89 jours terminés le 30 avril 2007 s'élèvent à 1 000 000 $ (91 jours terminés le 29 avril 2006 : 900 000 $) . La Société offre un régime d'épargne des employés pour presque tous ses employés des Etats-Unis et elle a comptabilisé pour la période de 89 jours terminée le 30 avril 2007 une dépense de 48 000 $US (91 jours terminés le 29 avril 2006 : 41 000 $US).

7. Distributions

Les distributions de 15 481 000 $ versées en espèces au cours du premier trimestre comprennent une distribution spéciale de 4 838 000 $ versée le 23 février 2007 aux détenteurs d'unités inscrits le 31 décembre 2006. Les distributions comptabilisées sous forme de bénéfice non réparti au cours du premier trimestre ont été de 10 643 000 $ et ne comprennent pas la distribution spéciale qui a été versée le 23 février 2007.

NOTES JOINTES AUX ETATS FINANCIERS NON VERIFIES CONSOLIDES INTERMEDIAIRES

8. Information sectorielle (en milliers $ )

La Société poursuit ses activités dans l'industrie de la vente au détail au Canada et en Alaska. L'information suivante est présentée pour les deux secteurs d'entreprise :



Période de 89 Période de 89
jours close le 30 jours close le 29
avril 2007 avril 2006
(Note 1) (Note 1)
------------------ -----------------
Ventes
Canada 192 264 $ 176 116 $
Alaska 42 087 $ 37 575 $
------------------ -----------------
Total 234 351 $ 213 691 $

Bénéfice net avant amortissement,
intérêts et impôts
Canada 18 522 $ 17 405 $
Alaska 3 080 $ 2 784 $
------------------ -----------------
Total 21 602 $ 20 189 $

Bénéfice net avant intérêts et impôts
Canada 12 928 $ 11 905 $
Alaska 2 025 $ 1 835 $
------------------ -----------------
Total 14 953 $ 13 740 $

Eléments d'actif isolables
Canada 303 839 $ 296 985 $
Alaska 63 142 $ 60 294 $
------------------ -----------------
Total 366 981 $ 357 279 $


9. Caractère saisonnier

Les activités d'affaires de la Société suivent une tendance saisonnière où historiquement les ventes du premier trimestre sont les plus faibles et celles du quatrième trimestre sont les plus élevées, reflétant ainsi les habitudes d'achat des consommateurs durant la période des Fêtes. En conséquence, un montant disproportionné des revenus et des bénéfices totaux est généralement gagnée durant le quatrième trimestre. Le bénéfice net suit généralement des ventes plus élevées, mais peuvent dépendre des activités de réduction des prix durant les périodes de ventes clefs afin de réduire les surplus de stocks. Le bénéfice net est généralement plus faible durant le premier trimestre en raison des ventes plus faibles et des coûts fixes comme le loyer et les frais généraux qui s'appliquent uniformément tout au long de l'année.

10. Normes comptables futures

L'ICCA a émis de nouvelles normes comptables qui s'appliquent aux exercices commençant le ou après le 1(er) octobre 2007 :

Instruments financiers - Informations à fournir

Le chapitre 3862 intitulé " Instruments financiers - Informations à fournir", décrit les renseignements à fournir en rapport avec l'importance des instruments financiers sur la position et le rendement financiers de la Société. La norme exige également la divulgation de la nature et de l'étendue des risques découlant des instruments financiers auxquels la Société est exposée et de la façon dont la Société gère ces risques. Ce chapitre complète le chapitre existant du manuel 3855, Instruments financiers - Comptabilisation et évaluation, le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, et le chapitre 3865, Couvertures

Instruments financiers - Présentation

Le chapitre 3863, Instruments financiers - Présentation, établit les normes pour la présentation des instruments financiers et des instruments financiers non dérivés. Ce chapitre complète le chapitre 3861 du manuel existant, Instruments financiers - Informations à fournir et Présentation.

Informations à fournir concernant le capital

Le chapitre 1535, Informations à fournir concernant le capital, établit les normes de divulgation d'information sur le capital d'une société afin de permettre aux utilisateurs des états financiers d'évaluer les objectifs, les politiques et les procédures de la Société pour la gestion du capital.

La Société est en voie d'évaluer l'impact de ces nouvelles normes comptables sur les états financiers consolidés et adoptera les normes à compter de l'exercice 2008

11. Données correspondantes

Les données correspondantes ont été regroupées conformément à la présentation de l'exercice en cours.

Renseignements

  • The North West Company
    Edward Kennedy
    Président et chef de la direction
    (204) 934-1482
    (204) 934-1317 (FAX)
    Courriel: ekennedy@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    Léo Charrière
    Vice-président administratif et chef des Finances
    (204) 934-1503
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel: lcharriere@northwest.ca
    ou
    The North West Company
    John King
    Vice-président, Finances et secrétaire
    (204) 934-1397
    (204) 934-1455 (FAX)
    Courriel: jking@northwest.ca
    Site Web: www.northwest.ca