Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

28 sept. 2007 17h19 HE

Nouvelles réalisations du Canada à l'OPANO

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 28 sept. 2007) - Aujourd'hui, l'honorable Loyola Hearn, ministre des Pêches et des Océans, s'est montré satisfait de l'issue de la réunion annuelle de l'Organisation des pêches de l'Atlantique Nord-Ouest (OPANO).

"S'appuyant sur nos réalisations de l'an dernier, l'OPANO s'est engagée cette année à instaurer de nouvelles mesures qui protégeront encore mieux nos pêches et nos océans dans l'Atlantique Nord-Ouest, tout en maintenant les droits exclusifs du Canada sur sa zone économique", a déclaré le ministre Hearn.

"Les priorités de notre gouvernement visaient la réforme et la protection des allocations du Canada. Nous avons fait d'autres avancées sur la réforme et renforcé notre emprise sur les allocations."

Pour s'attaquer de front à la surpêche du flétan du Groenland (turbot), l'OPANO a considérablement renforcé les mesures de contrôle auxquelles devront se plier tous les navires participant à cette pêche. Ainsi, les navires qui comptent pêcher le turbot dans la zone réglementée par l'OPANO (ZRO) doivent maintenant indiquer au préalable la date et l'heure où ils entreront dans la ZRO et, quand ils entrent dans la zone, déclarer la quantité exacte de poisson qu'ils ont à bord. Ce resserrement des mesures de contrôle devrait permettre aux navires de patrouille canadiens de cibler leurs inspections afin d'éliminer les rapports falsifiés de capture. De plus, les navires qui pêchent le turbot doivent maintenant déclarer leurs captures plus souvent, de sorte que les inspecteurs de l'OPANO auront une idée plus juste du total des captures et pourront faire un suivi de leurs prises sur une base continuelle.

"Le Canada a beaucoup insisté pour faire adopter ces mesures plus strictes et je me réjouis que tous les membres de l'OPANO les aient acceptées, a poursuivi le ministre Hearn. Je suis également heureux de déclarer que les pêches du flétan du Groenland sont fermées cette année et j'aimerais remercier les ministres de l'Espagne et du Portugal pour leur action à cet égard."

En plus de contrôles de gestion plus sévères pour la pêche du flétan du Groenland, l'OPANO tiendra un atelier pour les scientifiques et gestionnaires en février 2008 afin d'évaluer des stratégies de gestion alternatives pour le rétablissement des stocks de turbot.

Le Canada a également réussi cette année à faire réformer la convention de l'OPANO. Le texte modifié négocié par les fonctionnaires canadiens assure notamment qu'aucun membre de l'OPANO ne peut empiéter sur les droits souverains du Canada dans sa zone économique exclusive de 200 milles marins. Le mode de scrutin donne plus de protection aux quotas actuels de stocks de poissons alloués au Canada. Si un membre souhaite modifier la façon dont les quotas sont alloués, il doit obtenir le soutien des deux tiers des membres de l'OPANO.

"Comme je l'avais exprimé très clairement avant le début de la réunion, le nouveau gouvernement du Canada n'acceptera jamais de proposition qui affaiblit notre capacité de gérer les pêches dans notre propre limite de 200 milles, a précisé le ministre Hearn. Je suis fier d'annoncer que le Canada a signé une convention de l'OPANO encore meilleure. C'est la voie de l'avenir tant pour l'OPANO que pour le Canada."

"La convention modifiée protège au mieux les intérêts des Canadiens et intègre les pratiques de prise de décision et de gestion les plus modernes", a pour sa part fait valoir Loyola Sullivan, l'ambassadeur pour la conservation des pêches du Canada, qui a participé à la réunion à Lisbonne.

Conformément à la résolution sur les pêches durables adoptées par l'Assemblée générale des Nations Unies en 2006, l'OPANO a adopté de nombreuses recommandations du Canada pour protéger les coraux d'eau profonde et d'eau froide. Cela comprend la fermeture immédiate pour une période de cinq ans d'une zone de protection des coraux à tous les engins de pêche qui entrent en contact avec le fond entre 800 et 2 000 mètres dans la Division 3O de l'OPANO sur les Grands Bancs au large de la côte sud-est de Terre-Neuve-et-Labrador.

Cette mesure protégera les écosystèmes marins vulnérables, mais l'OPANO tiendra également une réunion intersessionnelle extraordinaire en mai 2008 pour discuter d'autres mesures qu'elle pourrait prendre pour mieux protéger les zones océaniques sensibles.

"Au cours de la dernière année, nos réalisations à l'OPANO ont donné des résultats concrets : il y a eu moins d'infractions graves sur l'eau et tous les membres sont davantage déterminés à mieux gérer les stocks de poisson et les écosystèmes aquatiques, d'ajouter le ministre Hearn. Les résultats des négociations de cette année à l'OPANO aideront le Canada à étoffer ses réalisations".

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les résultats de l'OPANO, veuillez visiter les sites www.surpeche.gc.ca ou www.mpo-dfo.gc.ca.

Renseignements

  • Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Geneviève Gareau-Lavoie
    Relations avec les médias
    613-993-5413
    ou
    Pêches et Océans Canada, Ottawa
    Cabinet du ministre
    Steve Outhouse
    Directeur des Communications
    613-992-3474