O'Leary Funds Management LP

23 juin 2010 18h43 HE

O'Leary Funds Management LP ne déposera pas de parts de fonds de revenu Boralex Energie ("BPT.UN") en réponse à l'offre de Boralex Inc.

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 23 juin 2010) - O'Leary Funds Management LP ("FondsO'Leary") confirme qu'elle n'acceptera pas l'offre de Boralex Inc. ("Boralex") visant la totalité des parts de fiducie émises et en circulation ("BPT.UN") de Fonds de revenu Boralex Energie (le "Fonds"), et qu'elle ne déposera pas BPT.un (dont les fonds que nous gérons détiennent actuellement plus de quatre millions de parts, soit environ 8,87 % de BPT.un), car nous croyons que :

  1. l'offre de Boralex ne sert pas les intérêts des investisseurs du Fonds;

  2. un processus ouvert pour la vente du Fonds générerait plus de valeur que l'offre actuelle;

  3. Boralex pourrait probablement majorer son offre, et

  4. le statu quo vaut mieux que l'offre proposée.

Connor O'Brien, chef de la direction de Fonds O'Leary et chef des services de placement de Gestion d'actifs Stanton Inc. ("Stanton", le conseiller en valeurs des Fonds O'Leary), a déclaré "Nous sommes l'un des plus importants porteurs de BPT et nous sommes satisfaits de la valeur et du rendement comptant de notre placement; cependant, nous préférons détenir le Fonds dans sa forme actuelle plutôt qu'accepter l'offre de Boralex. La raison en est simple : à notre avis, selon les modalités proposées, les investisseurs du Fonds absorberaient une réduction considérable de 45 % de leur rendement comptant après impôt, sans augmentation de la valeur de leur placement et peu de chance de le vendre à juste prix. Nous croyons que les investisseurs du Fonds peuvent tirer une plus grande valeur d'un processus ouvert de vente d'actifs ou de parts du Fonds, car le flux de trésorerie d'exploitation de BPT provient en grande partie de ses excellents actifs hydro-électriques, que des acheteurs dans le cadre d'un processus ouvert évalueraient jusqu'à treize fois le flux de trésorerie d'exploitation; malgré cela, Boralex tente avec son offre d'acheter BPT pour seulement 6,7 fois le flux de trésorerie d'exploitation de 2009 et 7,3 fois le flux de trésorerie d'exploitation estimatif de 2010. Subsidiairement, Boralex pourrait réviser son offre afin qu'elle reflète davantage la pleine valeur du Fonds et payer pour l'acquisition soit en espèces ou avec des titres que les investisseurs pourraient vendre à leur juste valeur intégrale. Nous sommes d'avis que la combinaison de Boralex et du Fonds pourrait être très attrayante, mais les modalités doivent être plus intéressantes pour les investisseurs de BPT. Nous nous attendons à ce que le processus d'offre actuel échoue prochainement, ce qui nous permettra de détenir le Fonds pour sa valeur et son rendement comptant attrayants, peut-être jusqu'à ce qu'une meilleure offre soit faite".

Kevin O'Leary, président du conseil des Fonds O'Leary, a expliqué son point de vue comme suit : "Je ne déposerai jamais de parts en réponse à une offre assortie de telles modalités. Celles-ci sont défavorables aux investisseurs de BPT et ne concordent pas avec mes paramètres de valeur et de rendement. Dans le cadre de nos mandats de placement, nous accordons une grande importance à la valeur du placement et au rendement comptant pour les investisseurs de nos fonds, dans lesquels j'investis beaucoup moi-même. Je suis heureux de notre investissement dans BPT, mais l'offre de Boralex n'est pas attrayante pour les investisseurs de BPT et elle est actuellement inacceptable".

Renseignements

  • O'Leary Funds Management Inc.
    Connor O'Brien
    Chef de la direction
    (514) 849-0064, poste 224
    ou
    Gestion d'actifs Stanton Inc.
    Connor O'Brien
    Chef des services de placement
    (514) 849-0064, poste 224
    cobrien@stantonasset.com