Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko
Clifton Star Resources Inc.
FRANKFURT : C3T
TSX CROISSANCE : CFO

Clifton Star Resources Inc.

18 févr. 2010 08h00 HE

Osisko et Clifton Star annoncent des résultats de forage de 2009 sur le projet Duparquet

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 18 fév. 2010) - Corporation Minière Osisko ("Osisko") (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) et Clifton Star Resources Inc. ("Clifton") (TSX CROISSANCE:CFO)(FRANCFORT:C3T) ont le plaisir d'annoncer des résultats du programme de forage 2009 réalisé par Clifton et du programme de ré-échantillonnage de carottes de forage au projet Duparquet dans la région de l'Abitibi au Québec. Les travaux de forage et de ré-échantillonnage d'une sélection de sondages ciblaient trois propriétés : Beattie, Donchester (extension est de Beattie) et Duquesne. Les travaux de forage et d'échantillonnage antérieurs réalisés par Clifton étaient axés sur des veines à plus haute teneur ou des zones tabulaires de bréchification ou de cisaillement, situées pour la plupart au sein d'intrusions de syénite porphyrique. L'échantillonnage en cours et les travaux de forage à venir auront pour but de délimiter des zones de minéralisation plus étendue qui pourraient être exploitées par fosse à ciel ouvert.

Les faits saillants des résultats de 37 sondages présentés ci-dessous comprennent des intervalles de 171,1 mètres à une teneur moyenne de 1,62 g/t Au (D09-01B), 99,5 mètres à une teneur moyenne de 1,29 g/t Au (B09-72), et 119,4 mètres à une teneur moyenne de 1,50 g/t Au (B09-92). Les résultats d'analyse sont résumés dans le tableau ci-dessous :



Propriétés Beattie-Donchester

---------------------------------------------------------------------
Sondage Section Zone De (m) A (m) Longueur (m) Au g/t

B09-69 630050E Nord 106,5 178,5 72,0 1,85

B09-71 630775E RW 153,5 174,0 20,5 1,74

B09-72 630800E RW 10,0 109,5 99,5 1,95

B09-74 630800E RW 156,0 183,0 27,0 1,40

B09-75 630800E RW 36,0 63,0 27,0 3,60
incluant 36,0 45,0 9,0 6,22
et 110,9 121,5 10,6 1,15

B09-79 630850E RW 87,0 111,1 24,1 1,05
et 169,2 191,5 22,3 1,72

B09-80 630125E Sud 1,5 36,0 34,5 1,23

B09-81 629975E Nord 84,0 108,0 24,0 2,11

B09-83 630000E Nord 94,5 183,0 88,5 2,00

B09-84 630000E Nord 12,0 43,5 31,5 1,26
incluant 12,0 15,0 3,0 7,12

B09-85 630800E RW 0,4 51,0 50,6 1,11

B09-86 630825E RW 4,5 72,0 67,5 0,93

B09-87 630825E RW 5,0 42,0 37,0 1,81

B09-88 630875E RW 12,0 99,0 87,0 1,40

B09-89 630875E RW 46,5 81,5 35,0 1,45
incluant 65,0 69,0 4,0 3,93

B09-90 630875E RW 18,0 52,5 34,5 0,67
et 145,5 160,5 15,0 1,11

B09-91 630900E RW 24,0 57,0 33,0 1,02

B09-92 630925E RW 78,6 198,0 119,4 1,50

B09-93 630925E RW 21,0 42,0 21,0 1,42

B09-94 630925E RW 57,0 171,0 114,0 1,57

B09-95 630925E RW 22,0 50,5 28,5 0,79

B09-100 630875E RW 51,0 121,5 70,5 0,75

B09-106 630925E RW 107,5 127,0 20,0 1,47

B09-107 630925E RW 40,5 70,5 30,0 0,96

B09-109 631000E RW 42,0 75,0 33,0 0,94

D99-02 631675E Nord 92,7 133,2 40,5 2,74

D08-01 631825E Nord 167,6 352,0 184,4 2,17

D08-02A 631900E Nord 123,0 148,9 25,9 2,03

D08-07 631700E Nord 650,4 712,6 62,2 2,01

D09-01B 631725E Nord 156,0 327,1 171,1 1,62

D09-38 632175E Nord 275,0 331,0 56,0 1,80
et 436,7 468,7 32,0 1,58
et 595,5 636,5 41,0 1,66

D09-40 632225E Nord 298,6 329,9 31,3 1,71

D09-14 631875E Nord 60,0 96,1 36,1 1,14

D09-38 632175E Nord 436,7 468,7 32,0 1,58
---------------------------------------------------------------------



Propriété Duquesne

---------------------------------------------------------------------
Sondage Section Zone De (m) A (m) Longueur (m) Au g/t

DQ09-09 642100E Nipissing 304,0 321,0 17,0 5,31
incluant 304,5 309,5 5,0 13,81

DQ09-10 642250E Nipissing 17,0 23,0 6,0 3,86

DQ09-13 632300E Nipissing 42,0 53,0 11,0 2,17
---------------------------------------------------------------------


La minéralisation sur les propriétés Beattie-Donchester est constituée de zones tabulaires subverticales de pyrite-or, et arsénopyrite en quantité variable, finement disséminées dans une syénite porphyrique bréchifiée ou cisaillée et qui montre une altération potassique. L'intrusion porphyrique Beattie-Donchester est l'unité hôte de deux anciennes mines (Beattie et Donchester) et cette unité était la principale cible de la majorité des forages antérieurs. Il s'agit d'un corps intrusif subvertical orienté est-ouest, d'environ 3 300 mètres de long par 150 à 450 mètres de large par au moins 900 mètres de profondeur. Les principales zones minéralisées, allant jusqu'à 2 600 mètres de long et jusqu'à 80 mètres d'épaisseur, se trouvent aux contacts nord et sud de l'intrusion. Elles demeurent ouvertes à l'est, l'ouest et en profondeur. Plusieurs zones minéralisées subverticales anastomosantes sont également présentes au sein de l'intrusion, notamment les zones RW et RS, ainsi que dans les volcanites mafiques au nord et au sud de l'intrusion.

Une deuxième intrusion de syénite porphyrique minéralisée se trouve immédiatement au sud-est et parallèlement à l'intrusion Beattie-Donchester. Le porphyre Dumico fait approximativement 2 200 mètres de long et 350 mètres de large, et contient deux zones minéralisées (Central Duparquet et Dumico) similaires à celles de l'intrusion porphyrique Beattie-Donchester.

La direction latérale totale des porphyres minéralisés est donc d'environ 5 500 mètres. Ces porphyres feront l'objet des futurs travaux d'exploration d'Osisko et Clifton. De 1987 à la fin de l'année 2009, 520 sondages totalisant 147 297 mètres ont été forés sur les propriétés aurifères de Clifton à Duparquet ainsi qu'environ 429 sondages totalisant 112 965 mètres sur les propriétés Beattie-Donchester. Les analyses de 7 sondages du programme 2009 sur Beattie-Donchester sont à venir et les résultats sont attendus d'ici les deux prochaines semaines.

Pour la campagne de 2010, Osisko a élaboré un programme de forage de 120 000 mètres pour le projet Duparquet, qui comprendra 100 000 mètres de forage de définition sur Beattie-Donchester et 20 000 mètres de forage de définition sur Duquesne. Le premier programme aura comme objectif de définir un tonnage substantiel de ressources présumées d'ici le début de 2011 dans le complexe minéralisé de la syénite porphyrique Beattie-Donchester. Quatre foreuses ont été mobilisées et le forage a débuté le 15 février sur les deux propriétés.

Osisko a l'option d'acquérir un intérêt de 50 % dans le projet Duparquet en contrepartie : (1) de dépenses d'exploration totalisant 70 millions $ de 2010 à 2013; et (2) de prêts à Clifton pour financer les paiements d'option sur les propriétés, de 8,5 millions $ pour 24 mois et de 22,5 millions $ pour 36 mois. Ces prêts portent intérêt au taux de 5 % et sont convertibles en actions à la discrétion de Clifton. Osisko avait également mis à la disposition de Clifton une marge de crédit de 6 millions $, pour retrait avant le 1er janvier 2010, qui n'a cependant pas été utilisée.

Tous les résultats d'analyse de carottes de forage NQ présentés ci-dessus ont été obtenus par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 g aux laboratoires de ALS Chemex à Val-d'Or, Québec. Tous les échantillons avec des teneurs supérieures à 10 g/t Au ont été réanalysés avec fini gravimétrique. L'épaisseur réelle des intervalles est estimée à environ 60 à 75 % de la longueur dans l'axe de forage présentée ci-dessus, à l'exception du sondage D08-01, où l'épaisseur réelle est estimée à 20 %. Clifton applique des mesures de QA-QC strictes conformément aux exigences réglementaires en matière de présentation des données. Tous les résultats d'analyse présentés ci-dessus ont été compilés et calculés par les personnes qualifiées de Clifton et n'ont pas été vérifiés par Osisko. M. Fred Archibald, VP Exploration de Clifton Star Resources Inc., est la personne qualifiée en vertu du Règlement 43-101 qui a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

Enoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des "énoncés prospectifs". Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme "prévoit", "planifie", "anticipe", "croit", "a l'intention", "estime", "projette", "potentiel" et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions "se produiront", "pourraient" ou "devraient" se produire. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à ce que le projet Canadian Malartic atteigne le stade de production commerciale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants et du personnel qualifiés dans les secteurs du développement minier et du traitement du minerai, les résultats découlant des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'oeuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements