Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

16 févr. 2010 18h50 HE

Osisko publie ses résultats financiers et une rétrospective de ses activités de l'année 2009

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 16 fév. 2010) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK) (FRANCFORT:EWX) a le plaisir de présenter une rétrospective de ses activités et de communiquer ses résultats financiers pour l'exercice terminé le 31 décembre 2009.

En 2009, Osisko a franchi plusieurs étapes importantes alors que la Société poursuit sa transformation d'une société d'exploration à une société de développement et d'exploitation minière. Les principaux faits saillants pour l'année sont les suivants :

  • Obtention de plus de 1 milliard de dollars par capitaux propres et par emprunts pour financer le développement du projet Canadian Malartic et saisir des occasions de croissance pour l'entreprise;
  • Obtention des autorisations du gouvernement du Québec pour entreprendre le développement du projet suite à un long processus d'audiences publiques;
  • Début, le 27 août 2009, des travaux de construction et de développement des installations sur le site minier Canadian Malartic;
  • Augmentation des réserves aurifères prouvées et probables de 42,8 %, à 9 millions d'onces d'or, confirmant la place de Canadian Malartic parmi les gisements aurifères de calibre mondial;
  • Avancement du programme de relocalisation des résidences et des bâtiments institutionnels, qui arrive d'ailleurs à terme;
  • Négociation de plusieurs ententes d'exploration permettant à la Société de participer à des projets d'exploration avancée et de base avec un fort potentiel d'accroître les réserves et les ressources de la Société;
  • Croissance de l'actif total de 321 % pour atteindre 1,4 milliard de dollars.
  • Perte de 20,8 millions de dollars en raison de frais administratifs plus élevés, reflétant la croissance des activités de la Société et d'une perte de change en raison de la vigueur du dollar canadien face au dollar américain.

M. Sean Roosen, président et chef de la direction, en commentant les activités de 2009, a indiqué : « Nous sommes extrêmement fiers de nos réalisations et des efforts consentis par nos employés, consultants et entrepreneurs à mesure que le projet Canadian Malartic traverse les étapes du développement, vers notre but de transformer Osisko en un chef de file parmi les producteurs d'or de niveau intermédiaire. La solide performance de notre équipe se traduit par un excellent rendement pour nos actionnaires. En effet, au cours de la dernière année, nous avons vu le cours de notre action augmenter de 132 %, et notre capitalisation boursière grimper de 368 % pour atteindre 2,8 milliards de dollars. Nous continuerons de nous concentrer sur la création de valeur pour nos actionnaires, et nous anticipons une autre excellente année pour Osisko alors que nous progressons vers les étapes finales de construction minière et le début de la mise en service. Nous sommes également confiants que notre vaste programme d'exploration pour 2010 nous permettra encore une fois d'ajouter des onces d'or à notre inventaire de ressources. Nous aimerions remercier tous nos actionnaires pour la confiance qu'ils ont témoignée à notre Société au cours de la dernière année, et nous envisageons l'année prometteuse qui s'annonce avec beaucoup d'enthousiasme. »

Résultats financiers

Au cours du quatrième trimestre, la Société a subi une perte de 8,4 millions de dollars, comparativement à une perte de 2,1 millions de dollars au cours de la période correspondante en 2008. Cette perte s'explique principalement par la croissance des dépenses générales et administratives alors que la Société progresse vers son nouveau rôle de producteur aurifère. La Société a aussi été affectée par la vigueur du dollar canadien face au dollar américain.

Pour l'exercice, la Société a subi une perte de 20,8 millions de dollars comparativement à un profit de 1,5 million de dollars en 2008. Cette variation est attribuable à une augmentation des dépenses générales et administratives en raison de la croissance des activités, à une variation de 10,4 millions de dollars de la perte de change liée aux devises étrangères, d'un revenu d'intérêt plus faible malgré des soldes bancaires et d'encaisse plus élevés, et d'un recouvrement d'impôts futurs moins élevé découlant de la renonciation des frais d'exploration au bénéfice des souscripteurs accréditifs.

Comme la Société est une société en phase de développement, elle n'a aucun revenu d'exploitation. La production commerciale de Canadian Malartic devrait débuter au cours du deuxième trimestre de 2011.

Les principaux éléments financiers sont les suivants :

(en milliers de dollars) 2009   2008 2007  
Trésorerie 790 187   95 655 182 078  
Fonds de roulement 760 400   92 689 183 476  
Total de l'actif 1 338 773   318 192 264 394  
Total de la dette 180 069   25 398 -  
Avoir des actionnaires 1 112 302   267 269 252 538  
Bénéfice net (perte nette) (20 754 ) 1 463 11 792  
Bénéfice net (perte) par action (0,08 ) 0,01 (0,09 )
Investissement en actifs miniers 276 497   122 143 47 560  

Les états financiers pour l'exercice 2009 et le rapport de gestion seront déposés sur SEDAR au plus tard le 31 mars 2010.

A propos d'Osisko

Corporation Minière Osisko développe présentement le gisement aurifère Canadian Malartic et évalue les secteurs adjacents en vue d'y exploiter une mine à ciel ouvert d'envergure et à fort tonnage. Le gisement Canadian Malartic représente actuellement l'un des plus gros inventaires de réserves aurifères au Canada dans un seul gisement, et continue de croître par le forage en cours de nouvelles zones minéralisées. Les réserves sur la propriété Canadian Malartic (incluant le gîte adjacent Barnat Sud) sont présentement évaluées à 8,97 millions d'onces d'or, avec des ressources globales mesurées et indiquées de 2,23 millions d'onces et des ressources présumées de 0,47 million d'onces (voir le communiqué de presse du 10 février 2010).

Énoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs ». Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme « prévoit », « planifie », « anticipe », « croit », « a l'intention », « estime », « projette », « potentiel » et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions « se produiront », « pourraient » ou « devraient » se produire. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à ce que le projet Canadian Malartic atteigne le stade de production commerciale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants et du personnel qualifiés dans les secteurs du développement minier et du traitement du minerai, les résultats découlant des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'œuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général. Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse. .

Renseignements

  • Corporation Minière Osisko
    John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    514-735-7131
    ou
    Corporation Minière Osisko
    Sylvie Prud'homme
    Relations avec les investisseurs
    514-735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563
    www.osisko.com