Corporation Minière Osisko
TSX : OSK
FRANKFURT : EWX

Corporation Minière Osisko

14 déc. 2009 07h30 HE

Osisko publie une nouvelle estimation de ressources pour le projet Canadian Malartic

1,28 million d'onces d'or de plus en ressources globales M&I

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 14 déc. 2009) - Corporation Minière Osisko (TSX:OSK)(FRANCFORT:EWX) a le plaisir d'annoncer une mise à jour de l'estimation des ressources sur son projet Canadian Malartic, détenu à 100 %. Cette nouvelle estimation englobe les ressources annoncées antérieurement pour le gisement Canadian Malartic et le gîte Barnat Sud, ainsi que des ressources supplémentaires définies grâce aux travaux de forage en cours à l'intérieur et immédiatement au sud-est des tracés de fosse utilisés pour les estimations précédentes.

Principaux éléments :

- Les ressources globales mesurées et indiquées ("M&I") s'élèvent maintenant à 11,20 millions d'onces d'or, soit 1,28 million d'onces de plus que le total des ressources annoncées antérieurement. On compte également 470 000 onces d'or dans la catégorie présumée.

- Les ressources M&I dans la fosse totalisent maintenant 9,17 millions d'onces à une teneur de 1,20 gramme d'or par tonne, en utilisant un modèle de fosse optimisé à l'aide du logiciel Whittle et basé sur un prix de l'or de 825 $US l'once, et un seuil de coupure correspondant de 0,34 gramme d'or par tonne. Ceci représente une augmentation de 770 000 onces d'or sur le total des estimations de ressources M&I dans la fosse annoncées antérieurement par Osisko.

- En utilisant un prix de l'or de 1 100 $US l'once, les ressources M&I dans la fosse grimperaient à 10,37 millions d'onces à une teneur moyenne de 1,05 gramme d'or par tonne, soit un ajout de plus d'un million d'onces relativement au tracé de fosse basé sur un prix de l'or de 825 $US.

- En utilisant un seuil de coupure conservateur de 1 gramme par tonne, les ressources M&I dans la fosse se situent à un niveau robuste de 6,72 millions d'onces à une teneur de 1,85 gramme d'or par tonne.

- Les travaux de forage intercalaire entre le gisement Canadian Malartic et le gîte Barnat Sud ont permis de joindre les deux dépôts, de telle sorte qu'un modèle de fosse unique peut être envisagé pour l'évaluation des deux dépôts. Le système minéralisé demeure toujours ouvert en profondeur.

- Une évaluation économique basée sur un modèle de fosse optimisé par ingénierie sera réalisée et annoncée avec la mise à jour des réserves pour l'ensemble du projet d'ici la fin du mois de janvier 2010, y compris un échéancier révisé pour l'exploitation minière et l'entreposage de minerai visant à maximiser la teneur d'alimentation à l'usine dans les premières années d'exploitation.

- Le plan d'exploitation minière actuel, tel qu'indiqué dans l'étude de faisabilité déjà publiée, ne tient compte que de 6,28 millions d'onces de réserves à une teneur de 1,07 gramme d'or par tonne.

Belzile Solutions Inc. de Rouyn-Noranda, Québec ("BSI"), la firme indépendante mandatée par Osisko pour réaliser l'estimation de ressources, a autorisé la divulgation des estimations qui suivent. Les ressources globales mesurées et indiquées ("M&I") sont évaluées à 11,20 millions d'onces d'or à une teneur moyenne de 1,10 g/t avant dilution, en plus de 0,47 million d'onces d'or à une teneur moyenne de 0,73 g/t dans la catégorie présumée, selon un seuil de coupure de 0,34 g/t Au. Les résultats des estimations de BSI à différents seuils de coupure sont résumés dans les tableaux ci-dessous :

Estimations de ressources globales pour le projet Canadian Malartic



-------------------------------------------------------------------------
Mesurées Indiquées Total M&I
-------------------------------------------------------------------------
Seuil de
Teneur Tonnes Oz Teneur Tonnes Oz coupure Teneur Tonnes Oz
(g/t) (M) (M) (g/t) (M) (M) (g/t) (g/t) (M) (M)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
0,93 33,5 1,00 1,12 282,7 10,20 0,34 1,10 316,2 11,20
-------------------------------------------------------------------------
1,09 25,5 0,89 1,33 219,2 9,35 0,50 1,30 244,7 10,25
-------------------------------------------------------------------------
1,21 21,0 0,81 1,45 189,4 8,83 0,60 1,43 210,4 9,64
-------------------------------------------------------------------------
1,33 17,1 0,73 1,56 166,3 8,35 0,70 1,54 183,4 9,08
-------------------------------------------------------------------------
1,46 14,1 0,66 1,66 148,5 7,92 0,80 1,64 162,6 8,58
-------------------------------------------------------------------------
1,58 11,8 0,60 1,75 133,4 7,50 0,90 1,74 145,1 8,10
-------------------------------------------------------------------------
1,70 9,9 0,54 1,84 120,5 7,11 1,00 1,83 130,3 7,65
-------------------------------------------------------------------------

-------------------------------------------------------------
Présumées
-------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------
Seuil de
Teneur (g/t) Tonnes (M) Oz (M) coupure (g/t)
-------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------
0,73 20,0 0,47 0,34
-------------------------------------------------------------
0,97 11,5 0,36 0,50
-------------------------------------------------------------
1,12 8,5 0,31 0,60
-------------------------------------------------------------
1,30 6,2 0,26 0,70
-------------------------------------------------------------
1,46 4,8 0,22 0,80
-------------------------------------------------------------
1,63 3,8 0,20 0,90
-------------------------------------------------------------
1,79 3,1 0,18 1,00
-------------------------------------------------------------


BSI, avec la collaboration de G Mining Services Inc. de Montréal, a également calculé les ressources M&I exploitables par fosse à l'intérieur d'un modèle de fosse unique optimisé à l'aide du logiciel Whittle et basé sur un prix de l'or de 825 $US l'once (scénario de base). Les ressources M&I dans la fosse combinées pour le gisement Canadian Malartic et le gîte Barnat Sud sont évaluées à 9,17 millions d'onces d'or à une teneur moyenne de 1,20 g/t Au avant dilution, en plus de 0,11 million d'onces d'or à une teneur moyenne de 0,90 g/t Au dans la catégorie présumée, selon un seuil de coupure établi à 0,34 g/t Au. Les estimations de ressources exploitables par fosse, selon différents seuils de coupure, sont présentées dans les tableaux ci-dessous :

Estimations de ressources pour le projet Canadian Malartic selon un modèle de fosse Whittle à 825 $US l'once



-------------------------------------------------------------------------
Mesurées Indiquées Total M&I
-------------------------------------------------------------------------
Seuil de
Teneur Tonnes Oz Teneur Tonnes Oz coupure Teneur Tonnes Oz
(g/t) (M) (M) (g/t) (M) (M) (g/t) (g/t) (M) (M)
-------------------------------------------------------------------------
-------------------------------------------------------------------------
0,97 27,5 0,86 1,23 210,6 8,31 0,34 1,20 238,1 9,17
-------------------------------------------------------------------------
1,13 21,4 0,78 1,40 174,2 7,82 0,50 1,37 195,6 8,60
-------------------------------------------------------------------------
1,25 17,6 0,71 1,51 154,3 7,47 0,60 1,48 172,0 8,18
-------------------------------------------------------------------------
1,38 14,5 0,65 1,61 138,0 7,13 0,70 1,59 152,6 7,78
-------------------------------------------------------------------------
1,50 12,2 0,59 1,70 125,3 6,83 0,80 1,68 137,5 7,42
-------------------------------------------------------------------------
1,62 10,3 0,54 1,78 114,1 6,52 0,90 1,77 124,5 7,06
-------------------------------------------------------------------------
1,75 8,7 0,49 1,86 104,4 6,23 1,00 1,85 113,1 6,72
-------------------------------------------------------------------------


---------------------------------------------------
Présumées
---------------------------------------------------
---------------------------------------------------
Seuil de
Teneur(g/t) Tonnes(M) Oz(M) coupure (g/t)
---------------------------------------------------
---------------------------------------------------
0,90 3,8 0,11 0,34
---------------------------------------------------
1,05 2,9 0,10 0,50
---------------------------------------------------
1,18 2,3 0,09 0,60
---------------------------------------------------
1,31 1,8 0,08 0,70
---------------------------------------------------
1,42 1,6 0,07 0,80
---------------------------------------------------
1,55 1,3 0,06 0,90
---------------------------------------------------
1,67 1,1 0,06 1,00
---------------------------------------------------

La sensibilité des ressources M&I dans la fosse aux variations du prix
de l'or est indiquée ci-dessous (ressources présumées exclues) :

------------------------------------------------------------------------
Teneur Ratio stérile/
Prix de l'or ($US) (g/t) Tonnes(M) Oz(M) minerai
------------------------------------------------------------------------
700 $ 1,31 195,8 8,25 2,01
------------------------------------------------------------------------
825 $ 1,20 238,1 9,17 1,91
------------------------------------------------------------------------
900 $ 1,15 255,8 9,48 1,84
------------------------------------------------------------------------
1 000 $ 1,09 287,8 10,07 1,81
------------------------------------------------------------------------
1 100 $ 1,05 308,0 10,37 1,76
------------------------------------------------------------------------


En utilisant un coût de 6,38 $US par tonne de minerai (estimé en fonction des coûts établis dans l'étude de faisabilité pour Canadian Malartic), le seuil de coupure correspondant pour un modèle de fosse Whittle basé sur un prix de l'or de 825 $US/oz (scénario de base) est de 0,34 g/t or, ce qui donne la répartition de ressources suivante :

Répartition des ressources estimées pour le projet Canadian Malartic selon un modèle de fosse Whittle basé sur un prix de l'or à 825 $US (scénario de base) et un seuil de coupure de 0,34 g/t Au



----------------------------------------------------------------------------
Total M&I Présumées
----------------------------------------------------------------------------
Teneur (g/t) Tonnes (M) Oz (M) Teneur (g/t) Tonnes (M) Oz (M)
-------------------------------------------------------------------------
Globales 1,10 316,2 11,20 0,73 20,0 0,47
----------------------------------------------------------------------------
(Dans la
fosse CM) 1,08 198,9 6,88 0,77 2,9 0,07
----------------------------------------------------------------------------
(Dans la
fosse
Barnat) 1,82 39,3 2,30 1,36 0,9 0,04
----------------------------------------------------------------------------
Total dans
la fosse 1,20 238,1 9,17 0,90 3,8 0,11
----------------------------------------------------------------------------
Hors de
la fosse 0,81 78,1 2,03 0,69 16,2 0,36
----------------------------------------------------------------------------


Sean Roosen, président et chef de la direction d'Osisko, commente : "Nous sommes très heureux de la nouvelle estimation de ressources M&I contenues dans la fosse pour le projet Canadian Malartic, qui se traduit par une augmentation de 770 000 onces d'or relativement au total des anciennes estimations, tout en maintenant un ratio stérile/minerai relativement faible, à 1,91. La nouvelle estimation de ressources M&I dans la fosse, de 9,17 millions d'onces, est très fiable puisqu'elle est basée sur les coûts de traitement du minerai et d'extraction minière qui ont été utilisés dans l'étude de faisabilité."

"Nous anticipons que plus de 95 % de ces ressources seront converties en réserves pour l'ensemble du projet, lorsqu'une nouvelle estimation de réserves sera calculée en janvier 2010. Nous nous attendons à ce que le nouveau modèle de fosse permette de prolonger significativement la durée d'exploitation de la mine et permette une séquence d'extraction et d'entreposage de minerai visant à augmenter la teneur d'alimentation et la production d'or globale au cours des premières années d'exploitation, de façon à accélérer le remboursement des montants investis."

"Finalement, il est intéressant de noter que même à un seuil de coupure de 1 g/t Au, notre projet renferme des ressources M&I dans la fosse totalisant 6,72 millions d'onces d'or à une teneur moyenne de 1,85 g/t Au, ce qui illustre la robustesse de ces ressources, même si le prix de l'or connaissait une baisse importante. Cela signifie que 73 pour cent des 9,17 millions d'onces en ressources globales dans la fosse devraient avoir une teneur moyenne de 1,85 g/t Au. Dans le monde des mines d'or à ciel ouvert, il s'agit là d'un gisement disséminé à relativement haute teneur entouré d'une enveloppe à basse teneur, ce qui contribue à réduire considérablement le risque d'affaires lié aux prix des substances en allouant une certaine flexibilité au niveau de l'exploitation."

Les paramètres utilisés pour l'estimation des ressources sont détaillés ci-dessous :

- La base de données comportait un total de 228 500 mètres de forage tirés de forages historiques (Canadian Malartic Mines et Lac Minerals) et environ 561 200 mètres de forage complétés et analysés par Osisko en date de la fin-septembre 2009 selon une grille d'au plus 30 mètres x 30 mètres. (Tous les résultats d'analyse de carottes NQ ou HQ présentés par Osisko ont été obtenus par pyroanalyse standard sur des fractions de 50 g avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique, aux laboratoires d'ALS Chemex à Val-d'Or, Québec.)

- La base de données comportait également un total de 525 105 résultats d'analyse, avec une moyenne de 1,38 mètre par échantillon pour un total de 726 500 mètres analysés.

- Les estimations ont été calculées en utilisant le krigeage ordinaire (KO) comme méthode d'interpolation géostatistique, avec des composites analytiques de 5,0 mètres. Les ressources ont aussi été estimées par interpolation selon la méthode de l'inverse de la distance au carré (ID2), qui a produit des résultats similaires, c'est-à-dire montrant moins de 2 pour cent d'écart au niveau des onces totales, pour tous les seuils de coupure utilisés.

- Les calculs sont basés sur les échantillons d'origine coupés à un maximum de 10 à 70 g/t Au selon le domaine. L'application d'une teneur de coupure supérieure a entraîné une réduction d'environ 1,7 pour cent de la quantité globale d'or contenu. Tous les composites de 5 m sont calculés en fonction des données d'origine coupées.

- La vérification et la validation des données de forage historiques coupées de Canadian Malartic (CM) à l'aide des données de forage modernes (Osisko) ont révélé un biais négligeable dans les domaines à plus haute teneur, mais un biais important (au moins 25 %) dans les domaines à basse teneur. Les données historiques de CM dans les domaines à basse teneur ont donc été éliminées pour les besoins de l'estimation des ressources et la classification des ressources. Les données historiques de CM ont été utilisées à des fins d'estimation de ressources dans les domaines à haute teneur mais n'ont pas été retenues pour la classification des ressources mesurées. Les carottes de forage provenant des travaux de Minerais Lac ont pour la plupart été réanalysées et ces données ont été utilisées pour les besoins de l'estimation de ressources et la classification des ressources.

- Toutes les estimations sont basées sur une cellule de base de 20 mètres E par 10 mètres N par 10 mètres de hauteur, et les paramètres d'estimation ont été déterminés par analyse variographique.

- L'interprétation géologique a permis d'identifier quatorze domaines à haute teneur (plus de 1,0 g/t Au) et six domaines à basse teneur (entre 0,4 et 1,0 g/t Au), ainsi qu'une grande enveloppe à basse teneur (plus de 0,2 g/t Au).

- Les vides souterrains ont été modélisés à l'aide des plans miniers historiques et ajustés en fonction de la position des intervalles de forage dans les chantiers et les galeries. Le volume des vides dans les chantiers a été augmenté de un mètre au pourtour des chantiers pour compenser pour les incertitudes. Les vides modélisés ont ensuite été soustraits de l'estimation des ressources. Tous les échantillons situés à l'intérieur des vides modélisés ont ensuite été retirés de l'estimation.

- Les estimations de tonnage sont basées sur des densités rocheuses de 2,69 tonnes/mètre cube pour le porphyre, de 2,75 pour les sédiments altérés, et de 2,90 pour les roches ultramafiques altérées.

- Les estimations de ressources établies selon un seuil de coupure de 0,34 g/t Au sont privilégiées pour la divulgation, puisqu'il s'agit du seuil de coupure dans la fosse établi pour le modèle de fosse Whittle à un prix de l'or de 825 $US l'once.

- Le modèle de fosse Whittle basé sur un prix de l'or à 825 $US l'once a des dimensions maximales d'environ 2 980 mètres de long par 1 180 mètres de large et une profondeur verticale de 380 mètres.

- Le taux moyen de récupération de l'or dans ce modèle de fosse est de 86,2 %. De façon générale, les angles de pente basés sur les études géotechniques réalisées dans le cadre de l'étude de faisabilité (incluant des provisions pour les rampes) se situent entre 43 et 55 degrés. Le ratio stérile/minerai est de 1,91 pour les ressources dans la fosse, correspondant à un seuil de coupure de 0,34 g/t Au.

Une évaluation économique basée sur un modèle de fosse optimisé par ingénierie sera réalisée et annoncée avec la mise à jour des réserves pour l'ensemble du projet d'ici la fin du mois de janvier 2010, ce qui permettra d'optimiser les fosses combinées pour Canadian Malartic et Barnat Sud. Si Osisko réussit à confirmer la présence de réserves économiques à Barnat Sud, d'autres étapes seront entreprises pour obtenir les autorisations nécessaires pour exploiter le gisement Barnat Sud et l'intégrer au projet Canadian Malartic. Des études additionnelles sont présentement en cours pour évaluer la possibilité de détournement de la route 117, qui s'avérera nécessaire pour l'exploitation éventuelle du gîte Barnat Sud. Cette étude sera entreprise en collaboration avec le ministère des Transports du Québec et la ville de Malartic. L'étude aura pour but de minimiser le segment de route à relocaliser ainsi que les impacts sociaux sur la communauté.

Les ressources M&I hors de la fosse sont présentement estimées à 2,03 millions d'onces d'or sur le projet, et des travaux d'optimisation plus poussés de la fosse, par des ajustements de certaines variables comme une augmentation des angles de pente ou du prix de l'or, pourraient éventuellement permettre d'inclure une partie de ces ressources dans la fosse. Des travaux de forage supplémentaires sont requis pour convertir les ressources présumées qui restent à une catégorie supérieure.

Corporation Minière Osisko développe présentement le projet aurifère Canadian Malartic en vue d'y exploiter une mine à ciel ouvert d'envergure et à fort tonnage. La Société est bien financée, dispose de 825 M $ en liquidités et réalise présentement un programme intensif de développement minier, de définition de réserves, et d'exploration. Le gisement Canadian Malartic représente actuellement l'un des plus gros inventaires de réserves aurifères au Canada dans un seul gisement, et continue de croître par le forage en cours de nouvelles zones minéralisées.

Une estimation de ressources globales conforme au Règlement 43-101, faisant état de 7,7 millions d'onces d'or en ressources M&I (6,4 millions d'onces d'or en ressources M&I exploitables par fosse) pour le gisement aurifère principal Canadian Malartic, a été publiée le 8 septembre 2008 et déposée sur SEDAR. Une estimation de réserves de 6,3 millions d'onces d'or conforme au Règlement 43-101 et une étude de faisabilité pour le gisement aurifère principal Canadian Malartic ont été publiées le 25 novembre 2008 et déposées sur SEDAR. Une estimation de ressources globales conforme au Règlement 43-101, faisant état de 2,2 millions d'onces d'or en ressources M&I (2,0 millions d'onces d'or dans la fosse) pour le gîte aurifère Barnat Sud a été publiée le 2 juin 2009 et déposée sur SEDAR.

M. Elzéar Belzile, ing., de BSI, M. Louis-Pierre Gignac, ing., de G Mining Services Inc., et M. Robert Wares, géologue et vice-président directeur d'Osisko, sont les personnes qualifiées qui ont révisé ce communiqué et qui sont responsables des données techniques qui y sont présentées, incluant la vérification des données divulguées.

Conférence téléphonique

Osisko tiendra une conférence téléphonique lundi, le 14 décembre à 11 :30 AM, heure de Montréal, pendant laquelle la haute direction commentera le communiqué et sera disponible pour répondre aux questions des analystes et des investisseurs. Les personnes intéressées à participer à la conférence téléphonique sont priés de composer le 416-981-9000 (appels locaux de Toronto et internationaux), ou le 1-800-909-4145 (sans frais en Amérique du Nord). Un téléphoniste redirigera les participants à la conférence téléphonique.

Mise en garde concernant les estimations de ressources minérales

Dans le présent communiqué, les termes ressources mesurées, indiquées et présumées sont utilisés comme des mesures relatives du niveau de confiance dans l'estimation des ressources. Le lecteur est avisé que les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales économiques et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n'a pas été démontrée. De plus, les ressources présumées sont considérées trop spéculatives d'un point de vue géologique pour y appliquer des considérations économiques. On ne doit pas supposer que des ressources minérales présumées seront éventuellement converties, en tout ou en partie, à une catégorie supérieure. Selon la réglementation canadienne, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de base pour les études de faisabilité ou de pré-faisabilité ou les études économiques, à l'exception des études d'évaluation préliminaire tel que défini par le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu'on ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources citées se solderont par des réserves minérales pouvant être exploitées de façon économique.
Enoncés prospectifs

Certains énoncés compris dans ce communiqué peuvent être considérés comme des "énoncés prospectifs". Tous les énoncés dans ce communiqué qui ne sont pas des faits historiques et qui font référence à des événements ou des développements que la Société prévoit sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont des énoncés qui ne sont pas des faits historiques et qui peuvent généralement, mais pas forcément, être identifiés par l'emploi de mots comme "prévoit", "planifie", "anticipe", "croit", "a l'intention", "estime", "projette", "potentiel" et d'autres expressions semblables, ou que des événements ou des conditions "se produiront", "pourraient" ou "devraient" se produire. Bien que la Société est d'avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs se fondent sur des hypothèses raisonnables, incluant sans s'y limiter, que toutes les conditions techniques, économiques et financières seront rencontrées de façon à ce que le projet Canadian Malartic atteigne le stade de production commerciale, ces énoncés ne garantissent pas les résultats futurs, et les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs. Parmi les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus dans les énoncés prospectifs, citons notamment le prix de l'or, l'accès à des consultants et du personnel qualifiés dans les secteurs du développement minier et du traitement du minerai, les résultats découlant des activités d'exploration et de mise en valeur, l'expérience limitée de la Société en matière d'exploitation et de mise en valeur de propriétés minières, les risques non assurés, l'évolution de la réglementation, les vices de titres, la disponibilité de la main-d'oeuvre, du matériel et de l'équipement, les délais d'obtention des approbations gouvernementales, le rendement réel des installations, de l'équipement et des procédés par rapport aux spécifications et aux attentes, les impacts environnementaux imprévus sur les activités minières, les cours du marché, l'accès soutenu à des capitaux et du financement, et la conjoncture économique en général.
Ces facteurs sont plus amplement décrits dans la plus récente Notice annuelle de la Société déposée sur SEDAR, laquelle fournit également d'autres hypothèses générales en lien avec ces énoncés. La Société met en garde le lecteur à l'effet que la liste de facteurs importants ci-dessus n'est pas exhaustive. Les investisseurs et les autres lecteurs qui se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société devraient porter une attention particulière aux facteurs mentionnés ci-dessus, ainsi qu'aux incertitudes qu'ils sous-tendent et aux risques qu'ils comportent. La Société est d'avis que les attentes reflétées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, mais il n'y a aucune garantie que ces attentes s'avéreront exactes et par conséquent, l'on ne devrait pas se fier indûment aux énoncés prospectifs compris dans ce communiqué. Ces énoncés sont établis en date du présent communiqué de presse.

Renseignements

  • Corporation Minière Osisko
    John Burzynski
    Vice-président Développement corporatif
    514-735-7131
    www.osisko.com
    ou
    Corporation Minière Osisko
    Sylvie Prud'homme
    Relations avec les investisseurs
    514-735-7131
    Sans frais : 1-888-674-7563