La Fédération des Coopératives du Nouveau-Québec (FCNQ)

Équiterre

Équiterre
WWF-Canada

WWF-Canada

25 févr. 2010 10h30 HE

"Ours polaires sur glaces éphémères" : L'ours s'installe à Montréal pour sensibiliser aux effets des changements climatiques

Un impressionnant ours de glace à la Place Ville Marie et au programme de la Nuit Blanche de Montréal

MONTRÉAL, QUEBEC--(Marketwire - 25 fév. 2010) - C'est aujourd'hui que débute officiellement à Montréal le séjour d'un ours polaire de six tonnes de glace renfermant un squelette de bronze. Après un mois passé à Québec et Ottawa, cet imposant quadrupède achève son périple à Montréal. C'est en effet sur le belvédère de la Place Ville Marie que l'ours demeurera jusqu'à sa fonte totale.

Le périple de l'ours et son séjour à Montréal s'inscrivent dans le cadre de la campagne "Ours polaires sur glaces éphémères" sur les changements climatiques organisée par Equiterre et la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec, en collaboration avec le WWF-Canada, l'Hôtel de Glace et la Ville de Québec. "La fonte de cette écosculpture, qui laisse apparaître un squelette de bronze, symbolise l'impact des changements climatiques auxquels doivent malheureusement faire face les communautés du Nord", indique Rita Novalinga, directrice générale de la Fédération des coopératives du Nouveau Québec. "Cette campagne fait voyager l'Ours de glace pour sensibiliser les Canadiens, et particulièrement les jeunes, aux changements climatiques. En le laissant fondre en plein centre-ville de Montréal, nous souhaitons interpeller les Montréalais sur l'impact des changements climatiques", explique Steven Guilbeault, coordonnateur général adjoint d'Equiterre.

Une oeuvre d'art éphémère et internationale

Après avoir été exposé à Londres et à Copenhague, lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, l'Ours de glace a entrepris un périple canadien dont les premières étapes ont été Québec, Ottawa et Montréal. L'oeuvre d'art éphémère a été sculptée par Mark Coreth, artiste britannique et créateur des ours de Londres et Copenhague. Pour façonner le bloc de glace, l'artiste a été accompagné par deux sculpteurs inuits : Peter Boy Ittukallak et Juanasi Jack Ittukallak. L'Hôtel de Glace a, quant à lui, pris en charge toute la logistique liée à la sculpture (accueil, transport, congélation, mise en place). Parallèlement à l'exposition de l'ours dans les villes canadiennes, une série d'activités est mise en oeuvre par la Fondation Monique Fitz Back et ses partenaires, les Etablissements Verts Bruntland et Ma Rue Verte, pour sensibiliser et informer les jeunes sur les changements climatiques et leur impact sur la nordicité du Canada. Jusqu'au 28 février, le concours intitulé 'Lettres à l'Ours polaire' invite ainsi les jeunes à témoigner de leur compréhension du problème et à partager leurs solutions. Les rédacteurs des deux meilleures lettres remporteront un voyage au Nunavik et deviendront ainsi de jeunes émissaires dans le Grand Nord pour témoigner auprès de leurs camarades des effets des changements climatiques.

Bal de l'ours pendant la Nuit Blanche

Pour profiter de l'ours pendant qu'il en est encore temps, plusieurs animations sont proposées aux Montréalais, notamment lors de la Nuit Blanche du 27 février, dans le cadre du Festival Montréal en Lumières. Au programme : le Bal de l'Ours d'une durée de 12 heures (du 27 février, 15h au 28 février, 3h du matin) pendant lequel danse, musique, séances photos en compagnie de l'ours, distribution de café équitable seront au rendez-vous. Un concours qui permettra de gagner une nuitée pour deux à l'Hôtel de Glace sera également lancé dont le but sera de déterminer la date précise à laquelle l'ours aura totalement fondu…

La fonte de l'Ours à Montréal ne marque pas la fin de la campagne "Ours polaires sur Glaces éphémères". "L'ours pourra revêtir son manteau de glace et aller à la rencontre de la population canadienne chaque fois qu'il faudra sensibiliser les jeunes et les citoyens canadiens aux dangers des changements climatiques, explique Steven Guilbeault. Notre objectif est de l'amener en juin à Toronto à l'occasion du G8-G20 afin d'interpeller les dirigeants de notre planète et leur rappeler l'importance de prendre de véritables engagements", conclut-il.

Les organisateurs du projet tiennent à remercier la contribution financière du Fonds d'action québécois pour le développement durable et son partenaire principal, le gouvernement du Québec, dans le cadre du programme Action-Climat (www.faqdd.qc.ca). Ils remercient également la Ville de Québec pour son soutien financier au projet, ainsi que SITQ qui apporte sa contribution au projet en lui donnant accès au belvédère de Place Ville Marie et en offrant son soutien logistique, et Co-operators pour sa participation financière. Ils témoignent également leurs remerciements aux partenaires du projet que sont la Fondation Monique Fitz-Back, les Etablissements Verts Bruntland et Ma Rue Verte.

Équiterre

Équiterre s'est donné pour mission de contribuer à bâtir un mouvement de société en incitant citoyens, organisations et gouvernements à faire des choix écologiques, équitables et solidaires. Equiterre apporte son expertise en contenu et son soutien logistique au projet "Ours polaires sur glaces éphémères".

Fédération des coopératives du Nouveau-Québec

La Fédération des coopératives du Nouveau-Québec est la propriété des quatorze coopératives affiliées que l'on retrouve dans les villages inuits situés le long des côtes de la baie d'Hudson et de la baie d'Ungava au Nouveau-Québec – région aujourd'hui aussi appelée Nunavik. La Fédération des coopératives du Nouveau-Québec a été fondée en 1967 afin de doter le mouvement coopératif en pleine croissance de moyens et de services encore plus efficaces pour atteindre leur but – Atautsikut/Ensemble – travailler pour notre essor collectif sans que personne ne soit laissé pour compte.

WWF

C'est grâce à WWF, partenaire du projet "Ice bear project", que l'ours de glace a pu faire ses deux premières apparitions : à Copenhague, à l'occasion de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques et à Londres, à Trafalgar Square. L'ours polaire est le symbole du programme "Cercle polaire" du WWF qui collabore avec les populations de l'Arctique afin de protéger les espèces, les paysages et les ressources. Pour atteindre ses objectifs en matière de préservation, WWF travaille également à l'échelle internationale pour aider à trouver des solutions aux changements climatiques, qui représentent la plus grande menace pour les ours polaires et l'Arctique tout entier. Pour WWF, l'ours de glace permet de délivrer un message à l'opinion publique de manière simple et efficace.

L'Hôtel de Glace

L'Hôtel de Glace assure un soutien technique et financier au projet. Rappelons que l'Hôtel de Glace est un événement nordique qui fait vivre une expérience unique, ludique et éducative, centrée sur l'émerveillement, la nature et l'environnement.

La Ville de Québec

Préoccupée par les effets des changements climatiques sur son environnement, la Ville s'est dotée, dès 2004, d'un plan de réduction de ses émissions des gaz à effet de serre. Elle prépare actuellement un plan pour l'ensemble de la collectivité de l'agglomération. La Ville souhaite également se doter d'un plan d'adaptation aux changements climatiques d'ici les trois prochaines années.

Pour accéder à des photos en haute résolution de l'ours et au dossier de presse de la campagne ours polaires sur glaces éphémères : www.ourspolaires-glacesephemeres.ca, rubriques 'Médias'.

Renseignements

  • Contacts médias :
    Équiterre
    Eveline Trudel-Fugère
    (514) 522-2000 poste 303
    Cell: (514) 605-2000
    etfugere@equiterre.org