Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

22 oct. 2009 13h00 HE

Partenariat entre le Canada, la province du Manitoba et les Premières nations pour une meilleure éducation des élèves des Premières nations

WINNIPEG, MANITOBA--(Marketwire - 22 oct. 2009) - Les gouvernements du Canada et du Manitoba ainsi que les Premières nations du Manitoba, représentées par l'Assemblée des chefs du Manitoba, Manitoba Keewatinowi Okimakanak (MKO) et l'Organisation des chefs du Sud, ont signé une lettre d'accord sur l'éducation afin de travailler ensemble pour aider les élèves des Premières nations du Manitoba à réaliser leur plein potentiel en matière d'apprentissage.

"Notre gouvernement croit que l'éducation de qualité est la clé de la réussite des élèves et qu'elle mène à un avenir meilleur pour les individus, les familles et les collectivités ", a déclaré l'honorable Vic Toews, président du Conseil du Trésor et ministre régional du Manitoba, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits.

"Améliorer l'éducation est une responsabilité partagée et, par l'intermédiaire de partenariats comme celui-ci, nous prenons des mesures positives pour améliorer les résultats scolaires des élèves des Premières nations. Des accords comme celui-ci aideront les élèves des Premières nations à acquérir les compétences nécessaires pour atteindre leurs objectifs."

Pour améliorer les résultats scolaires, les gouvernements fédéral et provincial ainsi que les Premières nations du Manitoba travailleront ensemble dans les domaines suivants :

- des programmes d'apprentissage de la petite enfance se concentrant sur la préparation à l'école des enfants qui fréquentent les écoles des Premières nations du Manitoba;

- des écoles virtuelles pour augmenter la disponibilité des cours et les options de cours pour les élèves des Premières nations du Manitoba;

- le développement professionnel des enseignants des élèves des Premières nations;

- des protocoles pour aider les élèves à faire une transition entre les écoles des Premières nations et celles des provinces;

- au moyen d'autres accords, qui peuvent inclure des dispositions pour des montants pour frais de scolarité, des programmes et des services, des rôles et des responsabilités, ainsi qu'une obligation de rendre des comptes.

"La nécessité d'améliorer l'éducation des élèves des Premières nations est l'un des défis les plus primordiaux auxquels sont confrontés tous les ordres de gouvernement, a déclaré l'honorable Peter Bjornson, ministre de l'Education, de la Citoyenneté et de la Jeunesse du Manitoba. Cet accord est une étape en avant positive à mesure que nous travaillons ensemble pour fournir de meilleures possibilités à la population étudiante qui connaît la plus forte croissance au Manitoba."

"L'augmentation des ressources et des partenariats est nécessaire pour que les élèves des Premières nations puissent participer pleinement à l'économie du Canada. Au Manitoba, nous avons près de 25 pour cent des élèves des Premières nations au Canada, de sorte qu'il est extrêmement important que nos élèves acquièrent une nouvelle vision d'espoir et d'enthousiasme pour bâtir un avenir meilleur pour eux et leurs familles, a déclaré le grand chef Ron Evans de l'Assemblée des chefs du Manitoba. Nous devons tous travailler ensemble pour investir dans la plus grande ressource de cette province - nos enfants - et l'éduquer."

"MKO est heureux de voir que le gouvernement du Canada crée un mécanisme qui fera participer les Premières nations du Nord du Manitoba dans un domaine sans doute le plus sacré de nos traités, les droits liés à l'éducation en vertu des traités, a déclaré le grand chef David Harper de Manitoba Keewatinowi Okimakanak. MKO a hâte de travailler dans un effort commun visant à augmenter le nombre de diplômés au niveau secondaire, en examinant le contenu des cours et la qualité des établissements d'enseignement actuels."

"L'objectif est d'investir dans l'avenir de nos enfants, a déclaré le grand chef Morris Shannacappo de l'Organisation des chefs du Sud. Grâce à de meilleurs résultats scolaires, à un plus grand accès aux programmes et à l'utilisation de la technologie, nous allons augmenter les possibilités en matière d'éducation et construire une base solide afin de préparer nos enfants pour l'avenir."

Le gouvernement du Canada soutient les activités de partenariat élaborées dans le cadre de la lettre d'accord par l'intermédiaire du Programme des partenariats en éducation. Le Programme a pour objectif de contribuer à l'avancement des réalisations des élèves des Premières nations dans les écoles des Premières nations et celles des provinces, et ce, en appuyant les accords de partenariat tripartite entre les collectivités des Premières nations, et les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux, dans les cas où les partenaires s'échangent expertise et services et coordonnent des projets d'apprentissage.

Les partenariats en éducation tripartites sont conçus pour permettre aux collectivités des Premières nations et aux fonctionnaires provinciaux et territoriaux de partager leur expertise et leurs services et de coordonner les projets d'apprentissage afin d'aider les élèves des Premières nations.

En travaillant ensemble, toutes les parties peuvent aider les élèves des Premières nations à atteindre des objectifs en matière d'éducation comparables à ceux de l'ensemble de la population étudiante du Manitoba.

Ce communiqué est également disponible sur Internet : www.ainc.gc.ca

Renseignements

  • Bureau de l'Honorable Chuck Strahl
    Bureau du ministre
    Michelle Yao
    Attachée de presse
    819-997-0002
    ou
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    Relations avec les Médias
    819-953-1160