Ginger Petty

30 nov. 2009 18h13 HE

Pas de coyotes dans mon jardin !

MONTREAL, QUEBEC--(Marketwire - 30 nov. 2009) - Par ces belles journées d'été Indien, un peu tardives cet automne, nous aimons tous pouvoir faire des longues ballades dans les parcs et le long des nombreux sentiers si caractéristiques des environs de Montréal. D'habitude on emmène nos enfants, nos petits-enfants, les grands parents et nos chiens. Malheureusement pour moi, résidente d'Ile Bizard, cela n'est plus possible. Je suis propriétaire d'une résidence située au 2305 chemin du Bord du lac et de plusieurs acres additionnelles de terrains non construit qui bordent le Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard.

Cette année des coyotes ont été observés 7 fois sur ma propriété. Au cours de 3 dernières semaines, un trappeur autorisé du Québec a éliminé cinq (5) coyotes sur des terrains non construit m'appartenant. Tout ceci a eu lieu à quelques dizaines de mètres du chemin du Bord du Lac, très fréquenté par les joggeurs, les cyclistes et les gens qui promènent leur chien.

Il faut dire que beaucoup de gens y compris la Commission du Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard, disent que les coyotes ont peur des gens, qu'il n'existe aucune raison de craindre les coyotes et qu'il n'y a pas de coyotes dans le parc. Mais ce n'est pas l'avis de tous, Jim Nucci un autre résident de l'Ile Bizard, déclare aussi avoir vu des coyotes dans le Parc Nature et pense que "le parc est devenu dangereux".

J'ai entendu de tout... y compris que les coyotes de Nouvelle Ecosse qui ont brutalement tué Taylor Mitchell, âgée de 19, chanteuse et auteur-compositeur de Toronto, le 28 Octobre 2009 sont différents des coyotes du Québec. Vraiment?

Le problème c'est que l'Ile Bizard est une petite île qui mesure à peu près 3 km sur 11 km et qu'elle est entouré par des rivières aux courants très puissants. Les coyotes sentent l'odeur des castors et des cerfs qui vivent sur l'Ile Bizard et traversent la glace entre janvier et mars, ils viennent d'aussi loin que Laval et Deux Montagnes pour leur banquet d'hiver. Mais dès avril, le dégel commence et nous nous retrouvons à devoir coexister avec des coyotes "protégés" coincés sur notre petite Ile pour les 9 prochains mois. Non, ils ne savent pas comment prendre le ferry pour retourner à Laval ou traverser le pont qui va à Pierrefonds. Que font les coyotes pendant ces 9 mois ? Ils font des bébés coyotes, de 3 à 9 chaque année. Où vivent-ils ? Ils vivent là où ils peuvent trouver de la sécurité, de la nourriture et la plus complète protection, le Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard. Ils chassent dans les bosquets de cèdres à l'abri des regards. Qui s'occupe d'enlever cette population sans cesse croissante de coyotes de l'Ile Bizard ? Personne !

J'ai un petit chien de 6,8 kg que j'ai adopté dans un refuge. On m'a dit que si un coyote le voit et l'attaque, même tenu en laisse, et que j'essaie de défendre mon meilleur ami " Scruffy ", le coyote m'attaquera aussi. Dois-je vraiment être forcée à faire un tel choix? Est-il acceptable que dans une banlieue résidentielle de Montréal je doive marcher dans la crainte de perdre Scruffy, d'être blessée ou même de perdre la vie comme c'est arrivé à Taylor Mitchell ? Demandons à la famille Mitchell si les coyotes sont dangereux. Le parc n'a pas été conçu pour servir de refuge aux prédateurs qui attaquent les personnes et leurs animaux domestiques.

Vous devez absolument être au courant des faits suivants lorsque vous sortez promener vos enfant, petits-enfants et les grand-enfants dans les rues d'Ile Bizard, dans le Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard ou même lorsque vous laissez vos enfants jouer dans votre jardin sur l'Ile Bizard : les coyotes peuvent creuser sous les clôtures et grimper sur les arbres pour sauter les clôtures. Ils peuvent faire de sauts de jusqu'à 4 mètres de long. Ils vivent en meutes de deux animaux au moins. Le coyote est le 9ème animal le plus rapide au monde et peut atteindre des vitesses de 69 km/h. Son poids moyen se situe entre 16 et 20 kg. Quelle sécurité pour vos enfants et vous dans votre jardin ?

On m'a recommandé de porter un aérosol de poivre sur moi. Je n'avais jamais eu à vivre comme ça de ma vie. Est-ce-que quelqu'un pense vraiment que je pourrais me défendre contre l'attaque d'un coyote avec mon aérosol de poivre tout en tenant mon chien dans mes bras ? Le coyote est à 3 mètres, je prends mon chien d'une main, l'aérosol de l'autre, je vise et je fais mouche ? Vraiment ?

Il est aussi bien connu que plus les coyotes vivent en contact avec les gens moins ils sont craintifs. Combien de personne visitent le Parc Nature chaque année ? Devons-nous vraiment attendre une autre attaque tragique de coyote sur un enfant, un adolescent ou un adulte, comme cela a été le cas de Taylor Mitchell en Nouvelle Ecosse le mois dernier avant que la municipalité de la ville ne se décide à entreprendre des actions préventives ?

L'heure est venue, nos politiciens doivent arrêter de se cacher la tête dans le sable et prendre en charge ce problème grave:

"La sécurité de toutes les personnes de l'Ile Bizard, visiteurs, enfants et résidents et celle de nos animaux domestiques, parce que nous avons le droit de jouir de nos propriétés et de nos parcs dans la tranquillité et la sécurité."

N'oublions pas les centaines d'écoliers qui traversent gaiement le Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard avec leurs maitres, l'école primaire de l'Ile Bizard et ses terrains de jeux situés tout contre le parc, la crèche, les centaines de maisons et de jardins privés qui entourent le parc, sans parler des aires de loisir, etc. Et non, les clôtures n'empêchent pas les coyotes de passer.

J'invite le commissaire du parc à venir marcher dans le parc un après-midi d'hiver vers 6 heures avec un ou une de ses grand-enfants, pour qu'il sente la même peur que je sens. Cela pourrait être intéressant vu que d'après un employé du parc, les coyotes ne vivent que sur mes terrains et n'entrent pas dans le parc. Est-ce qu'ils sont bien élevés nos coyotes... Peut-être bien qu'on pourra leur apprendre à prendre le ferry ou à traverser le pont pour retourner à Pierrefonds.

La ville de Montréal a la responsabilité de débarrasser notre Ile des coyotes. Après tous nous faisons partie du territoire de la Ville de Montréal. S'il y avait un coyote dans le Parc Mt. Royal, la ville ne s'empresserait-elle pas d'enlever l'animal ?

Finalement, je voudrais dire que je ne pense pas que ces animaux doivent être mis à mort, il existe des façons humaines de traiter un tel problème comme par exemple de les déplacer quelque part dans le nord où les populations de castor et de cerf sont plus importantes et où les coyotes peuvent profiter de leurs vies loin de tout contact humain... Je ne veux pas les avoir dans mon jardin, dans une petite île isolée, c'est tout...

Ci-dessous se trouve la liste de noms des personnes ayant observé la présence des coyotes sur l'Ile Bizard :

Six coyotes ont été observés dans ma propriété située au 2305 chemin du Bord du Lac par Marian Leskow.

David Guinard a observé un coyote sur le lot No 201, en juillet 2009

Jim Nucci a observé des coyotes dans le parc et pense que "Le parc n'est pas un endroit sûr".

Michel Desrosiers, trappeur autorisé du Québec, "Vous n'avez encore rien vu, attendez que les coyotes commencent vraiment à sortir une fois que les vrais froids auront commencé."

Avez-vous observé la présence des coyotes sur l'Ile Bizard ? Connaissez-vous quelqu'un ayant eu un animal domestique attaqué par des coyotes sur l'Ile Bizard? Si c'est le cas, envoyez-moi un courrier s'il vous plait. Je vous demande à tous de prendre ce problème très au sérieux. Contacter vos politiciens et écrivez-moi à notocoyotes@gmail.com en demandant l'enlèvement de tous les coyotes non seulement du Parc-nature du Bois-de-l'île-Bizard mais de l'Ile entière.

Dernière remarque : Si une seule personne, enfant ou animal domestique venait à être blessé sur l'Ile Bizard, ce ne sera pas ma faute, je vous aurais prévenu. Mais se sera votre faute si vous vivez sur l'Ile Bizard et vous choisissez de ne rien faire. Les coyotes n'ont rien à faire sur l'Ile Bizard- non aux coyotes !

Ginger Petty, résidente de l'Ile Bizard depuis 35 ans.

Renseignements