Ministère de la Défense nationale

Ministère de la Défense nationale

26 avr. 2010 18h04 HE

Patrouille la plus au nord pour les Rangers canadiens au cours d'une opération dans l'extrême Arctique des Forces canadiennes

SFC ALERT, NUNAVUT--(Marketwire - 26 avril 2010) - Le Ministre Peter MacKay a participé aujourd'hui aux cérémonies de clôture pour l'Opération NUNALIVUT 10, l'exercice annuel des Forces canadiennes dans l'extrême Arctique. La première opération de cette année dans l'Arctique a mis en vedette le premier atterrissage d'un CC-177 Globemaster à la Station des Forces canadiennes (SFC) Alert et l'entraînement simultané du Groupe compagnie d'intervention dans l'Arctique et des Rangers canadiens qui ont effectué leurs patrouilles le plus au nord que jamais auparavant.

« Les Forces canadiennes ont réussi à atteindre leur but de démontrer et d'améliorer leurs capacités d'intervention en cas de problème lié à la sécurité dans notre Arctique », a indiqué l'honorable Peter MacKay, Ministre de la Défense nationale, qui a assisté aux cérémonies de clôture. « Le sauvetage, inattendu mais parfaitement réussi, d'un citoyen australien pendant l'Op Nunalivut 2010 démontre la nécessité d'avoir une forte présence dans l'Arctique et de toujours améliorer nos capacités requises pour opérer ici. »

Dans le cadre de l'opération Nunalivut 2010, les Forces canadiennes ont clairement démontré leur capacité à opérer dans le climat le plus difficile et le plus rigoureux au Canada. De nouvelles ressources ont été mises à l'essai et bien des choses se sont produites pour la première fois. Cette grande opération interarmées s'est déroulée dans l'extrême Arctique canadien, le long de l'extrémité Nord de l'île d'Ellesmere, dans les environs de la SFC Alert, de l'île Ward Hunt, de la pointe Alert et jusque dans l'océan Arctique.

Toujours dans le cadre de l'opération Nunalivut 2010, le 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens a monté un camp d'observation des glaces à 90 kilomètres au Nord de la SFC Alert, sur la glace marine, ce qui a permis aux Rangers canadiens d'étendre leur rayon d'action pour les patrouilles, d'acquérir de l'expérience d'installation d'une base sur la glace et de mettre du nouveau matériel à l'essai. C'était la première fois que les Rangers canadiens se rendaient aussi loin au Nord pour leurs patrouilles.

« Les Rangers canadiens sont les ambassadeurs du Nord. Le fait que des membres du 1er Groupe de patrouille des Rangers canadiens effectuent des patrouilles de reconnaissance et de surveillance dans la région du Haut-Arctique pendant cette opération témoigne de l'engagement des Forces canadiennes envers la protection et la sécurité des habitants du Nunavut », explique l'honorable Eva Aariak, Première ministre du Nunavut.

Parmi les autres réalisations, citons le fait d'avoir réussi à faire atterrir un CC-177 Globemaster III à la SFC Alert, sur une piste couverte de graviers et de glace. L'équipe combinée de plongée a effectué sa première plongée dans le Haut-Arctique et a mené la plus longue opération continue de plongée sous la glace de l'histoire des Forces canadiennes. De plus, certains membres du groupe-compagnie d'intervention dans l'Arctique ont suivi un entraînement avec les Rangers canadiens pour la première fois dans l'Arctique alors qu'une équipe de neuf spécialistes des transmissions appartenant à la Réserve et aux Forces régulières ont mis à l'essai une nouvelle série de systèmes de communication Iridium, à onde décamétrique et par satellite.

« Les Forces canadiennes sont toujours en train d'acquérir de nouvelles capacités, de s'entraîner et de se perfectionner. C'est pour ça que nous menons l'opération Nunalivut 2010 et d'autres opérations similaires partout au Canada », explique le Général Walter Natynczyk, Chef d'état-major de la Défense. « L'Arctique est un environnement difficile, alors nous devons absolument acquérir l'expertise requise pour opérer aussi bien à cette latitude qu'en Afghanistan. »

« Les réalisations effectuées et les leçons retenues lors de cette opération seront utilisées pour adapter les tactiques, les techniques et les procédures pour les opérations dans le Haut-Arctique et pour nous aider lors de missions à venir ou d'interventions en cas d'urgences nationales partout dans le Nord », explique le Brigadier-général David Millar, commandant de la Force opérationnelle interarmées (Nord).

Le Ministre de l'Environnement, le Ministre des Ressources humaines, le Ministre Daniel Shewchuk, M. Ron Elliot, député de la région de Quttiktuq, et Mary Simon, présidente d'Inuit Tapiriit Kanatami, ont également participé à la cérémonie et à la parade de clôture qui ont eu lieu à la SFC Alert.

Remarque à l'intention des rédacteurs en chef :

Vous trouverez des photographies à la Caméra de combat des Forces canadiennes, à l'adresse www.combatcamera.forces.gc.ca.

Des bandes vidéo du rouleau B sont disponibles à l'adresse www.combatcamera.forces.gc.ca/common/combatcamera/news.

Renseignements

  • Lieutenant Jill Strelieff
    Officier des Affaires publiques,
    Force opérationnelle interarmées (Nord)
    867-873-0700, poste 6005
    BB : 867-445-4060
    jill.strelieff@forces.gc.ca
    ou
    Renseignements :
    1-866-377-0811/613-996-2353
    www.forces.gc.ca