Pêches et Océans Canada

Pêches et Océans Canada

14 déc. 2009 15h00 HE

Pêches et Océans Canada: Amende de 3 000 $ imposée à un homme de Surrey pour cueillette excessive de coquillages dans l'île Quadra

CAMPBELL RIVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE--(Marketwire - 14 déc. 2009) - Un cueilleur récréatif de coquillages s'est vu imposer une forte amende après avoir plaidé coupable devant la Cour provinciale de Campbell River, le 19 octobre 2009, à deux infractions à la Loi sur les pêches.

Ngoc Thanh Nguyen, qui habite à Surrey, a comparu devant l'honorable juge Eldon Iverson pour répondre d'accusations de possession de plus de deux fois la limite quotidienne de coquillages prescrite dans les conditions de son permis. M. Nguyen, qui a bénéficié des services d'un interprète, a reçu une amende totalisant 3 000 $ pour possession d'un nombre excédentaire de palourdes et d'huîtres. En juin 2009, il avait déjà été reconnu coupable et condamné à une amende pour cueillette de coquillages dans un secteur contaminé.

Le 21 août 2009, des agents de Pêches et Océans Canada basés à Campbell River ont reçu une plainte au sujet de personnes observées en train de récolter des coquillages dans un secteur contaminé à Drew Harbour, dans l'île Quadra. La plainte incluait une description détaillée des personnes impliquées et de l'information sur leurs véhicules. En se servant de ces renseignements, les agents des pêches ont confronté les cueilleurs récréatifs lorsque le traversier de l'île Quadra est arrivé à quai à Campbell River, et avec l'aide des préposés du traversier, ils ont pris à part leurs deux véhicules pour une inspection de conformité.

M. Nguyen était en possession d'un total de 139 huîtres, dont 79 de plus que la limite de possession établie dans son permis de pêche récréative, et de 1 044 palourdes, dont 744 de plus que la limite. M. Nguyen ayant déclaré qu'il avait récolté ces coquillages à l'extérieur du secteur contaminé, les huîtres et les palourdes excédentaires ont été saisies et remises à l'eau à l'état vivant dans un secteur de récolte fermé.

La cueillette de coquillages dans des secteurs contaminés peut avoir de graves conséquences. Les mollusques bivalves, qui sont munis d'une coquille articulée en deux parties, regroupent les huîtres, les palourdes, les myes, les pétoncles, les moules et les coques. Ils peuvent avoir absorbé la phycotoxine paralysante (aussi désignée marées rouges) et avoir été contaminés par d'autres sources d'ordre sanitaire. La consommation de bivalves contaminés par la phycotoxine paralysante peut rendre gravement malade et même entraîner la mort. La cuisson ne détruit pas cette toxine ni n'élimine le risque.

Environnement Canada et l'Agence canadienne d'inspection des aliments exécutent des programmes d'échantillonnage de l'eau et des coquillages pour assurer que les secteurs de pêche ne présentent pas de danger pour la récolte des mollusques. Pêches et Océans Canada ferment les secteurs dans lesquels la concentration de phycotoxine paralysante et la contamination sanitaire dépassent les limites autorisées.

Le MPO agit pour mettre un terme à la pêche illégale. Dans le cadre de cette opération, le Ministère demande au grand public de lui faire part des activités de cette nature ou de toute violation de la Loi sur les pêches et de sa réglementation. Toute personne détenant de l'information sur l'utilisation illégale est priée de composer le numéro sans frais 1-800-465-4336.


Renseignements