Petrolia Inc.
TSX CROISSANCE : PEA

Petrolia Inc.

30 juil. 2009 09h00 HE

Pétrolia reprend le contrôle des opérations sur Haldimand

RIMOUSKI, QUEBEC--(Marketwire - 30 juillet 2009) - Les partenaires annoncent un changement important au sein du projet Haldimand. En effet, Junex a signifié à ses partenaires qu'elle renonçait à son rôle d'opérateur ainsi qu'à sa participation au forage du puits Haldimand No 2. En vertu d'un amendement à l'entente signée le 6 mai 2008, Pétrolia devient ainsi l'opérateur du projet Haldimand sur l'ensemble de l'aire commune de 9 km2 et elle a pris l'engagement de forer un deuxième puits sur la propriété avant le 31 décembre 2009. Junex, suite à sa décision, verra sa participation dans le projet réduite de 9,6 % dès que Pétrolia aura amorcé le forage du puits Haldimand No 2. Cette modification d'intérêt est sujette à un ajustement final qui sera basé sur les coûts réels encourus pour la réalisation du forage de Haldimand No 2. Le coût de l'ensemble des travaux étant présentement évalué à 3,1 M $, les intérêts respectifs des partenaires à la fin des travaux devraient s'établir comme suit : Pétrolia 55%, Junex 35 %, Gastem 10 %.

Pétrolia est heureuse de ce revirement de situation. La Société s'est préparée à assumer ces responsabilités et, avec la mise sous contrat d'une foreuse, les travaux du puits Haldimand No 2 devraient débuter d'ici la fin du mois d'août.

Stratégie de Pétrolia

La signature de cette nouvelle entente est l'aboutissement de longues négociations. Elle représente une étape majeure dans le développement de la stratégie d'affaires de Pétrolia, essentiellement basée sur la recherche de pétrole au Québec. La Société possède en effet une participation dans plus de 70% des permis d'exploration terrestre du Québec ayant un potentiel pétrolier. Pour Pétrolia, la compréhension du contexte géologique du champ de Haldimand et sa mise en production constituent les éléments nécessaires à la poursuite de l'exploration dans ce secteur de la Gaspésie.

"Le projet Haldimand représente beaucoup pour Pétrolia car il est non seulement la première découverte pétrolière potentiellement rentable au Québec mais il ouvre la voie à la découverte de nouveaux gisements de type Haldimand. Ces années de négociations auront été profitables; le pétrole est toujours en place mais désormais Pétrolia, en tant que maître d'oeuvre, aura le pouvoir de faire avancer le projet selon ses stratégies d'entreprise. Haldimand pourra enfin être reconnu à sa juste valeur comme un projet qui sera l'élément déclencheur de la production de pétrole au Québec" souligne André Proulx, président de Pétrolia.

Les activités - Haldimand No 1 et No 2

En prenant le contrôle des opérations sur Haldimand, Pétrolia s'assurera qu'elle a en main toute l'information nécessaire pour la caractérisation du gisement. Afin de s'assurer du bon déroulement des activités et de la qualité des données obtenues, Pétrolia a retenu les services de Codeco Engineering, des consultants de Calgary qui appuieront l'équipe technique de la Société.

En 2006, lors d'un test de production d'une durée de 12 jours, le puits Pétrolia-Haldimand No 1 a produit en moyenne 34 barils/jour de pétrole léger (50 degrés API). Par ailleurs, le potentiel global du puits reste à définir car des études subséquentes ont révélé la possibilité qu'il y ait dans le puits des intervalles producteurs non évalués. Une réévaluation du puits sera donc effectuée à la lumière des informations recueillies dans le forage du puits Haldimand No 2. Une décision sera alors prise sur la pertinence de perforer de nouvelles zones dans le puits Haldimand No 1 dans le but d'en augmenter le taux de production.

Le puits Haldimand No 2 sera implanté à environ un kilomètre au nord-ouest du puits Pétrolia-Haldimand No 1 et par rapport à ce dernier, il devrait rencontrer le toit du réservoir 125 mètres plus haut sur la structure, une position fort avantageuse. Ce forage devrait confirmer la continuité latérale du réservoir et surtout préciser les caractéristiques du gisement.

Si les coûts de forage du puits Haldimand No 2 peuvent paraître élevés, ils se justifient par le besoin de bien caractériser le réservoir, ce qui nécessite des travaux spécialisés tels que du carottage et des essais aux tiges multiples. Plusieurs de ces travaux n'étant pas requis durant la phase de développement du gisement, les coûts des forages subséquents devaient être moindres, ne serait ce que pour des raisons d'économie d'échelle.

Un plan détaillé du développement du champ, incluant la mise en production des deux puits existants, devrait suivre dans les meilleurs délais. Les données des deux forages serviront à valider des réserves qui pourront être inscrites comme des actifs aux livres de Pétrolia. A partir de ces données, des estimés de ressource pourront également être établis.

Pétrolia s'est donnée comme objectif corporatif de produire 5 % de la consommation de pétrole du Québec d'ici 4 ans, ce qui représente environ 20 000 barils/jour en pétrole équivalent. Pétrolia s'affiche comme étant le leader de l'exploration pétrolière au Québec et entend bien mettre de l'avant tout projet ayant le potentiel et la rentabilité.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Renseignements