Petrolympic Ltee
TSX CROISSANCE : PCQ

Petrolympic Ltee

31 juil. 2008 14h51 HE

Petrolympic annonce les détails de ses prochains programmes d'exploration

QUEBEC, QUEBEC--(Marketwire - 31 juillet 2008) - Petrolympic Ltée. ("Petrolympic" ou la "société") (TSX CROISSANCE:PCQ) est très heureuse de fournir une mise à jour de ses activités et d'annoncer les détails de ses prochains programmes d'exploration.

Programmes d'exploration des propriétés détenues en coentreprise

Après avoir finalisé l'acquisition d'un intérêt légal et bénéficiaire de 30 % sur 36 permis d'exploration (les "propriétés JV") couvrant au total 1 661 630 acres (672 438 hectares) dans les basses-terres du Saint-Laurent, le Bas Saint-Laurent et la péninsule gaspésienne au Québec, et ce par le biais d'un accord de coentreprise avec Ressource & Energie Squatex inc. ("Squatex") (voir le communiqué de presse du 30 juin 2008), Petrolympic est ravie d'annoncer que Squatex, l'exploitant de la coentreprise, a confirmé et accordé un contrat de grande importance à GPR International Inc. et à Kinetex Inc., qui consiste à compléter au cours de l'été l'acquisition de 200 kilomètres de nouveaux profils sismiques de réflexion répartis de la façon suivante :

- 125 kilomètres de lignes pour détailler deux "étendues Utica" à proximité de Chambly et de Ste-Hélène sur les propriétés de la région des basses-terres du Saint-Laurent.

- 75 kilomètres de lignes régionales pour mieux comprendre la complexité structurale du Silurien inférieur et définir sa relation avec les roches mères constituées de shale d'âge ordovicien sur les propriétés des régions du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie. L'INRS prévoit également mener d'autres études géologiques et géophysiques, y compris l'échantillon de roches, au début de l'automne dans ces régions.

Parmi les 36 permis des propriétés JV, 15 permis d'exploration couvrant au total 673 021 acres (272 362 hectares) sont situés dans les basses-terres du Saint-Laurent, mettant ainsi Petrolympic en excellente position dans les formations Utica Shale, Lorraine et Trenton-Black River.

"Nous sommes ravis du fait que cet important programme sismique peut être acquis cet été", a affirmé Mendel Ekstein, président et chef de la direction de la société. " En faisant l'acquisition d'un intérêt de 30 % dans Squatex, nous avions comme objectif d'étendre notre territoire dans les basses-terres du Saint-Laurent ainsi que d'accroître notre exposition dans la région Utica Shale à la suite de l'annonce de Forest Oil. Le programme sismique, essentiellement près de Chambly, commencera à définir les cibles dans les formations Utica, Lorraine et Trenton-Black-River. Nous sommes enthousiasmés d'aller de l'avant dans ce programme d'exploration avec notre partenaire."

Interprétation du programme sismique sur les propriétés gaspésiennes détenues à 100 %

Tel qu'annoncé précédemment le 14 janvier 2008, des levés sismiques ont été menés sur le terrain par Petrolympic sur ses propriétés gaspésiennes au sud de Rimouski en novembre 2006 (60 kilomètres) et en janvier 2008 (29 kilomètres). "Les renseignements générés par ces levés sismiques nous ont fourni des données de grande qualité qui devraient nous aider à trouver d'autres structures attirantes pour continuer notre programme d'exploration efficace sur les propriétés Mitis et Matapédia", a déclaré Paul Laroche, géologue principal et conseillant pour Petrolympic.

Le dernier levé sismique a été envoyé à Sproule & Associates, firme d'ingénierie de Calgary, à des fins d'interprétation. La société s'attend à ce que le processus d'interprétation soit complété d'ici peu. Les conclusions tirées de cette analyse permettront à Petrolympic de déterminer la prochaine phase des cibles de forage dans son programme d'exploration continu.

Programme de forage de Petrolympic dans ses propriétés détenues à 100 %

Petrolympic est très heureuse d'annoncer qu'elle a donné le mandat à Bissett Resource Consultants de Calgary de mener son premier projet de forage sur la propriété Matapédia dans la région de la Gaspésie. On s'attend à ce que l'ensemble des autorités donnent leur approbation prochainement, et à ce que le puits soit foré par battage au début de l'automne 2008. Le site de forage a été établi à partir de l'interprétation sismique d'une grande fermeture structurale dans une zone hautement fracturée. Le site est situé à deux kilomètres à l'ouest du puits C-125 Barthec Lac Matapédia No.1, dont les fractures ont produit du pétrole léger. La dolomitisation hydrothermale est perçue par un affleurement dans la région et pourrait fournir des réservoirs secondaires appréciables. "L'emplacement de forage est extrêmement important étant donné qu'il doit nous fournir des données d'importance capitale nous permettant d'établir des paramètres structuraux et géologiques. Ces paramètres devraient nous aider à cibler les meilleurs sites de forage futurs dans cette région inconnue", a mentionné M. Laroche.

Emphase sur les formations Utica et Lorraine

A la suite de l'annonce du 1er avril 2008 par Forest Oil sur sa découverte de gaz naturel dans les basses-terres du Saint-Laurent ainsi que sur l'acquisition d'un intérêt dans les propriétés JV, Petrolympic fixe de nouvelles priorités pour ses activités d'exploration, notamment en reportant son programme de forage dans ses propriétés situées à proximité de Valleyfield (les "propriétés de Valleyfield") dans la région des basses-terres du Saint-Laurent, afin de se concentrer à définir des cibles dans les formations Utica Shale, Lorraine et Trenton-Black River sur les propriétés JV. La société a l'intention de mener le programme de forage prévu sur les propriétés de Valleyfield dans un avenir rapproché pour y évaluer le potentiel de production de gaz en sol peu profond.

"Le fait d'avoir garanti un intérêt important dans un portefeuille aussi imposant sur les formations Utica, Lorraine et Trenton-Black River, et étant donné les résultats déclarés par Forest Oil, il est tout à fait logique pour nous d'axer nos activités d'exploration là où elles créeront davantage de valeur pour nos actionnaires", a observé Mendel Ekstein, président et chef de la direction de la société.

A PROPOS DE PETROLYMPIC LTEE.

Petrolympic détient un intérêt dans 1 903 098 acres (786 344 hectares) de permis d'exploration pétrolière et gazière dans le bassin des Appalaches du Québec, qui comprend des terrains dans les basses-terres du Saint-Laurent et dans la péninsule gaspésienne. Les propriétés de la société dans les basses-terres du Saint-Laurent comprennent un intérêt de 30 % dans 673 021 acres (272 362 hectares) par le biais d'une coentreprise avec Ressource & Energie Squatex inc. ("Squatex"), mettant ainsi Petrolympic en excellente position dans les formations Utica Shale, Lorraine et Trenton-Black River et lui donnant un intérêt de 100 % dans 180 439 acres (73 021 hectares) situés sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent à moins de 30 kilomètres au sud-ouest de Montréal. Les propriétés gaspésiennes comprennent un intérêt de 30 % dans 988 609 acres (400 076 hectares) par le biais d'une coentreprise avec Squatex, ainsi qu'un intérêt de 100 % dans un bloc de permis d'exploration couvrant au total 101 029 acres (40 885 hectares) situés entre Rimouski et Matane, qui pourraient engendrer des dolomies hydrothermales contenant du pétrole léger.

ENONCES PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse comprend des "renseignements prospectifs" au sens de la Loi sur les valeurs mobilières de l'Ontario, y compris, mais sans s'y limiter, les énoncés sur le calendrier et l'étendue des programmes d'exploration et la disponibilité des résultats d'exploration. A ce titre, les renseignements prospectifs décrivent des événements et des conditions futurs et comportent ainsi certains risques et incertitudes inhérents, qui figurent sous l'en-tête " Facteurs de risque " et ailleurs dans les documents que Petrolympic dépose de temps à autre auprès de la Commission des valeurs mobilières de l'Ontario et d'autres organismes de réglementation. Les résultats réels pourraient différer considérablement des résultats prévus en raison, notamment, de conditions climatiques défavorables, de modifications réglementaires, de retards dans l'obtention des droits, d'accidents et de retards dans l'exercice des activités d'exploration, ces facteurs pouvant être hors du contrôle de Petrolympic. Les renseignements prospectifs figurant à la présente représentent l'estimation raisonnable actuelle de Petrolympic quant aux événements et aux conditions futurs. Cependant, Petrolympic ne garantit d'aucune façon que de tels événements ou conditions se réaliseront.

La Bourse de croissance TSX inc. n'a pas révisé le présent communiqué et n'accepte aucune responsabilité quant à sa pertinence et à son exactitude.

Renseignements