Affaires indiennes et du Nord Canada

Affaires indiennes et du Nord Canada

28 sept. 2009 12h35 HE

Plan d'action économique du Canada fournit une nouvelle usine de traitement des eaux usées pour la Première nation innue de Sheshatshiu à Terre-Neuve-et-Labrador

ST. JOHN'S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR--(Marketwire - 28 sept. 2009) - L'honorable Peter MacKay, ministre de la Défense nationale et ministre responsable de Terre-Neuve-et-Labrador, au nom de l'honorable Chuck Strahl, ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien et interlocuteur fédéral auprès des Métis et des Indiens non inscrits, a félicité aujourd'hui la Première nation innue de Sheshatshiu lors de l'inauguration des travaux de la première phase de la nouvelle usine de traitement des eaux usées de la collectivité située à 40 kilomètres de Happy Valley-Goose Bay (T.-N.-L.).

"L'investissement dans des installations fiables de distribution et de traitement de l'eau est crucial pour la santé et le dynamisme des collectivités des Premières nations, a déclaré le ministre MacKay. Pour notre gouvernement, cette nouvelle usine est un autre exemple des mesures concrètes qui ont été prises et des réels progrès accomplis vers l'amélioration de la qualité de vie des Premières nations de Terre-Neuve-et-Labrador".

Durant la première des deux phases de travaux, on ajoutera des conduites au réseau de collecte des eaux usées et on en améliorera d'autres. La deuxième phase, qui commencera en 2010, verra la construction de l'usine qui traitera les eaux usées. La participation du gouvernement (7,7 millions de dollars) à la construction de l'usine de traitement des eaux usées de la Première nation innue de Sheshatshiu est tirée des 165 millions de dollars investis pour 18 projets liés à l'approvisionnement en eau potable et au traitement des eaux usées qui s'inscrit dans le Plan d'action économique du Canada (http://actionplan.gc.ca/fra/index.asp).

"Nous sommes très heureux de voir cet important projet se concrétiser, a déclaré la chef Anastasia Qupee de la Première nation innue de Sheshatshiu. Cette initiative contribuera à assurer la santé de nos membres et le bien-être de notre collectivité. Nous sommes reconnaissants des efforts déployés par le ministre Strahl qui a compris la nature prioritaire de ce projet."

Le gouvernement du Canada investit dans des projets qui feront rejaillir des retombées durables sur les collectivités des Premières nations. Il a réalisé des progrès remarquables dans l'amélioration de la qualité de l'eau potable dans les réserves de tout le pays. Par exemple, en 2006, on recensait 193 réseaux à risque élevé dans les collectivités des Premières nations. Ce nombre est maintenant passé à 48. De plus, on comptait 21 collectivités prioritaires, c'est-à-dire des collectivités possédant un réseau à risque élevé et où on a émis un avis d'ébullition de l'eau. Aujourd'hui, il ne reste plus que quatre collectivités sur cette liste.

S'IL Y A INCOMPATIBILITE ENTRE UNE VERSION IMPRIMEE ET LA VERSION ELECTRONIQUE DE CE DOCUMENT, LA VERSION ELECTRONIQUE PREVAUT.

ATS (Appareil de télécommunication pour sourds)

Ce communiqué est accessible en ligne : www.plandaction.gc.ca.

Renseignements

  • Michelle Yao
    Attachée de presse
    819-997-0002
    L'honorable Chuck Strahl,
    Ministre des Affaires indiennes et du Nord canadien
    ou
    Relations avec les médias
    Affaires indiennes et du Nord Canada
    819-953-1160