POSTES CANADA

POSTES CANADA

26 juin 2009 14h45 HE

Postes Canada propose un plan de tarification de cinq ans

OTTAWA, ONTARIO--(Marketwire - 26 juin 2009) - Postes Canada a soumis une proposition réglementaire, conformément à la Loi sur la Société canadienne des postes ("la Loi") afin d'établir le tarif de base des lettres du régime intérieur (TBL) pour une lettre qui pèse jusqu'à 30 g pour une période de cinq ans commençant le 11 janvier 2010. Le TBL augmenterait de trois cents passant à 57 cents en janvier 2010, et augmenterait de deux cents supplémentaires chaque année de 2011 à 2014. La proposition sera publiée dans la Gazette du Canada le 27 juin 2009.

"Une solution à plus long terme est nécessaire afin que Postes Canada puisse continuer à satisfaire à ses obligations en matière de service à l'égard des Canadiens, à fournir aux clients l'assurance de tarifs transparents et prévisibles et à aborder les contraintes financières de Postes Canada de sorte qu'elle ne devienne pas un fardeau pour les contribuables", a soutenu Moya Greene, présidente-directrice générale de Postes Canada.

La stratégie de tarification sur cinq ans permettrait à Postes Canada d'aborder trois défis précis que doit relever l'entreprise : le nombre croissant d'adresses que Postes Canada doit desservir chaque jour, un volume de poste aux lettres à la baisse et l'urgent besoin de réaliser des investissements essentiels dans son infrastructure.

Postes Canada livre à 15 millions d'adresses d'un bout à l'autre du pays et ce nombre augmente au rythme d'environ 200 000 adresses chaque année. La livraison à ces nouvelles adresses supplémentaires a ajouté environ 26 millions de dollars aux charges d'exploitation de la Société en 2008 seulement.

Pendant que le nombre d'adresses continue à augmenter, le volume de poste aux lettres que chaque adresse reçoit diminue de manière significative. En 2008, le nombre d'articles de courrier transactionnel traité par Postes Canada a baissé d'environ 87 millions. Le coût opérationnel pour assurer la livraison à chaque ménage est le même quel que soit le nombre d'articles de courrier livrés.

Finalement, Postes Canada a un urgent besoin d'investir dans son matériel et son infrastructure. Une grande partie du matériel de traitement du courrier a atteint la fin de sa vie utile et bien que l'entreprise ne lésine pas sur l'entretien de son équipement afin de le garder en bonne condition et sécuritaire, celui-ci a atteint ses limites technologiques et physiques. L'incidence négative possible sur le service augmente à mesure que cet équipement continue à être utilisé.

Un comité consultatif indépendant a reconnu ces défis dans son rapport sur l'Examen stratégique de la Société canadienne des postes remis au gouvernement en décembre 2008. Le comité a fait remarquer que la tarification pour les produits réglementés de Postes Canada devrait assurer des recettes et une profitabilité suffisantes pour soutenir l'autonomie financière, tout en offrant aux Canadiens des tarifs postaux raisonnables. Le comité a laissé entendre qu'une augmentation ponctuelle importante du prix des timbres pour les envois poste-lettres pourrait être nécessaire pour assurer une autonomie financière continue.

Cette majoration tarifaire aurait peu d'incidence sur les consommateurs canadiens. Les gens qui achètent le timbre PermanentMC avant les changements tarifaires ne subiront aucun impact. Pour les consommateurs qui choisiront d'acheter leurs timbres l'an prochain, la majoration tarifaire proposée représenterait une augmentation des frais d'affranchissement de 1,35 $ par ménage en 2010, compte tenu du fait que le ménage canadien moyen achète 45 timbres par année.

Les petites entreprises profiteraient d'un nouveau rabais unique que Postes Canada offre afin de réduire l'incidence initiale de la majoration proposée de trois cents en 2010. Les petites entreprises seraient à l'abri des majorations tarifaires en se procurant le timbre PermanentMC.

Les grandes entreprises continueraient de profiter des tarifs préférentiels, inférieurs au tarif de base des lettres, en contrepartie du respect des exigences liées au partage de la préparation du courrier.

"Notre stratégie de tarification de 2010 vise à mieux concilier nos revenus avec les coûts croissants de maintenir notre obligation d'assurer un service universel", a ajouté Mme Greene. "Du même coup, nous cherchons à réduire les coûts de nos opérations postales à long terme tout en faisant profiter notre clientèle d'améliorations."

La clé de ces efforts à long terme se situe dans les changements structurels que prévoit Postes Canada afin de transformer et moderniser le système postal canadien. Grâce à ces changements, Postes Canada serait en mesure de trier le courrier plus rapidement et plus efficacement tout en continuant à garder les coûts d'affranchissement le plus bas possible. La Société pourrait se doter d'une banque de données d'adresses épurée, ce qui se traduirait par une diminution du courrier non distribuable et une amélioration de l'efficacité et de la fiabilité du service de livraison. Dans le cas des clients du marketing direct, cela améliorerait le rendement de leurs campagnes de publipostage. Nous serions en mesure de retracer le courrier plus efficacement à partir de son dépôt dans le système de Postes Canada jusqu'au moment de sa livraison au destinataire ultime.

Postes Canada valorise constamment des mesures d'économies afin de relever les défis qui se présentent sur le plan financier. L'entreprise a coupé 240 millions de dollars des dépenses qu'elle prévoyait engager en 2008 - grâce à une meilleure productivité, en misant sur l'attrition, en normalisant des procédés d'exploitation et en améliorant les systèmes d'information. Ces efforts de contrôle des coûts se poursuivent et des réductions supplémentaires de 250 millions seront effectuées dans les dépenses prévues en 2009. Le programme de contraintes financières a comporté une réduction de cinq pour cent du personnel de gestion et une diminution des heures travaillées de près de deux millions d'heures d'ici la fin de juin.

Même après cinq années de majorations tarifaires prévues par notre proposition sur le tarif de base des lettres, les Canadiens continueraient de profiter de l'un des TBL du régime intérieur les plus bas parmi les pays développés compte tenu des tendances actuelles.

Parmi les autres rajustements tarifaires pour les produits réglementés publiés dans la Gazette du Canada, mentionnons une augmentation de 2 cents qui fait passer à 1,00 $ le tarif des lettres, des cartes et des cartes postales pesant jusqu'à 30 g à destination des Etats-Unis, de même qu'une majoration de 5 cents qui fait passer à 1,70 $ le tarif des lettres, des cartes et des cartes postales du régime international pesant jusqu'à 30 g.

Les Canadiens ont une période 60 jours pour présenter leurs observations au ministre des Transports en rapport avec ces propositions. Voir le document de référence ci-joint pour de plus amples renseignements.


ANNEXE I

RENSEIGNEMENTS GENERAUX

Majorations des tarifs réglementés de Postes Canada pour janvier 2010

- Poste-lettres du régime intérieur - La Poste-lettres de format standard, non standard et surdimensionné est assujettie à la Loi sur la Société canadienne des postes. Postes Canada propose de modifier le Règlement sur les envois poste-lettres de façon à fixer les tarifs de port pour le tarif de base des lettres (TBL - Poste-lettres standard jusqu'à 30 g) au cours des cinq prochaines années à partir de 2010. Le TBL passerait de 54 à 57 cents en janvier 2010 et il augmenterait de deux cents de plus par année au cours des quatre années suivantes.

L'augmentation tarifaire moyenne pondérée pour les envois Poste-lettres standard de plus de 30 grammes et autres articles Poste-lettres pesant jusqu'à 500 grammes est de 3,3 %.

Postes Canada propose également de subdiviser l'échelle de poids pour les envois Poste-lettres pesant plus de 200 grammes jusqu'à 500 grammes en trois échelles de poids distinctes en janvier 2010 (200 à 300 g, 300 à 400 g et 400 à 500 g). La majoration tarifaire moyenne pondérée à la suite des changements de tarif proposés dans l'échelon de poids subdivisé de 200 à 500 grammes atteint 7,1 %.

- Poste aux lettres du régime international et E.-U. - Sous réserve de l'approbation réglementaire, le tarif de port pour les services poste aux lettres réglementée, y compris les lettres de format standard et non standard et les lettres surdimensionnées à destination des Etats-Unis et ailleurs dans le monde, connaîtra une augmentation moyenne pondérée de 2,3 % et de 3 % respectivement en janvier 2010.

- Courrier recommandé du régime intérieur - Sous réserve de l'approbation réglementaire, le service de courrier recommandé pour la Poste-lettres connaîtra une augmentation moyenne pondérée de 6 % en janvier 2010.


Programme de rabais 2010 de Postes Canada pour les clients des services Poste-lettres

- Tous les clients avec convention de Postes Canada et tous les clients utilisateurs de machines à affranchir recevront un rabais afin de compenser l'incidence initiale de l'augmentation tarifaire de la Poste-lettres jusqu'à concurrence de la première tranche de 1 000 $ de services Poste-lettres achetés en 2010. Le rabais sera versé mensuellement et sera appliqué au compte commercial des clients avec convention et par l'entremise des vendeurs de machines à affranchir dans le cas des clients des machines à affranchir.

Renseignements

  • Postes Canada
    613-734-8888